LIBÉRONS LES PARPAINGS !

Pour un lieu artistique indépendant et pérenne à l'Estaque (Marseille).

Goals

1 000 €

20 parpaings libérés

20 des 8.200 parpaings sont libérés de la spéculation et entrent dans une propriété d'usage.

10 000 €

200 parpaings libérés

200 des 8.200 parpaings sont libérés de la spéculation et entrent dans une propriété d'usage.

20 000 €

Un lieu libéré !

La Déviation sera libérée de la spéculation et restera ad vitam aeternam un lieu collectif autogéré pour garantir une liberté d'expression et de création.

Project

La Déviation est un lieu associatif de création et de recherche artistique marseillais

tenu par un collectif d’artistes bénévoles.

Depuis trois ans, nous avons équipé plus de 1 000 m² d’espaces pour les arts vivants, la musique et les arts plastiques, dans lesquels sont accueillies des résidences artistiques sur le principe du libre don. Par ses ouvertures régulières, la Déviation participe activement à la vie culturelle et sociale des quartiers Nord de Marseille : sorties de résidence, concerts, expositions, représentations et autres événements sont l'occasion de moments conviviaux où habitants du quartier et visiteurs du centre ville cherchent ensemble un autre rapport à l'art. Enfin, La Déviation est un lieu d'apprentissage et d'expérimentations grâce aux ateliers qu'elle reçoit : jardinage, théâtre, danse, chant et musique.

Aujourd’hui, nous, l’équipe de La Déviation, souhaitons continuer ces activités en achetant le lieu qui nous abrite.

Mais nous n'achetons pas pour nous. Nous achetons pour toutes celles et ceux qui utilisent et utiliseront ce lieu dans le futur. Nous réalisons une nouvelle manière d’appréhender la propriété, en affirmant la possibilité d’exister d’une propriété d’usage. Parpaing Libre garantira l'usage collectif du lieu et empêchera toute remise au marché et toute spéculation sur ce bien immobilier.

Creator

En 2012, une poignée de jeunes gens se sont dit : "Si nous voulons faire du théâtre, il nous faut un plateau. Il nous faut notre théâtre."

Nous avons donc décidé de chercher un lieu pour pouvoir travailler. Des artistes de toute discipline ont rejoint le projet. Nombreux étaient ceux qui disaient : "C'est impossible". En 2015, nous avons trouvé ce lieu qui est devenu La Déviation. Depuis trois ans, nous y avons construit un théâtre, un studio de danse, des ateliers d'artistes, un studio d'enregistrement, un café associatif : La Guinguette et beaucoup plus.

Notre collectif continue à évoluer. De nouveaux et nouvelles déviationnistes rejoignent le projet. Aujourd'hui, nous comptons une vingtaine de membres actifs.

 

"Un lieu incontournable de l'art contemporain à Marseille." La Provence

"Un havre empli d'une beauté insoupçonnée." La Marseillaise 

Lauren (comédienne), Héloise (comédienne), Anne Sophie (comédienne), Nais (comédienne), Aldo (danseur-acrobate-performeur), Adrien (architecte et musicien), Francisca (danseuse), Malte (metteur en scène), Ludivine (artiste visuel), Iris (éclairagiste), Jules (créateur sonore), Clément (artiste visuel et musicien), Léna (artiste visuel), Amon (artiste visuel et céramiste), Mélanie (architecte), Florent (constructeur), Geoffrey (comédien), Vincent J.(comédien et réalisateur), Vincent H. (architecte et maraîcher), Nico (ingénieur son et musicien).

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." Marc Twain

 

"Une équipe et un lieu d’un énorme potentiel, une utopie aux philosophies déviées, de la meilleure manière qui soit."  Un usager de la Guinguette

How will we spend your money ?

La présente campagne permettra de réunir la somme manquante pour obtenir les crédits bancaires que nous devrons avoir réuni pour novembre. Si nous n'y parvenions pas, alors le bâtiment risque de tomber dans les mains de la spéculation et La Déviation ne pourra peut-être pas continuer son activité.

Le prix de l’achat s’élève à 410 000 €. Il comprend des bâtiments de 1 200 m² (cf plan ci-dessous), un garage de 100 m², ainsi qu’un terrain de 1 500 m² à l’Estaque, Marseille. Pour pouvoir obtenir les crédits bancaires, nous avons besoin d'un apport de 136 000 €. Dans une première campagne de ce printemps, nous avons déjà réuni 60 000 € (20 000 € de dons + 40 000 € de prêt). D'autres prêts nous ont déjà été promis, des démarches de mécénat sont en cours, des fondations sont contactées pour réunir les 56 000 € restants.

 

Parpaing Libre financera les remboursements des divers crédits par les loyers que La Déviation paie déjà depuis trois ans, ainsi que par la location du garage dont il deviendra propriétaire.

"Une programmation géniale, toujours de qualité, dans un lieu improbable et mouvant. Enchantée qu'il y ait enfin des propositions artistiques et culturelles de la sorte dans les quartiers nord ! " Une usagère de la Guinguette