LIBRES ! Le nouveau film de Jean-Paul Jaud

Grâce à vous tous, nous sommes parvenus à financer Libres !
Merci.
Le Film est sorti en Salles le 11 mars 2015.
Le DVD est sorti le 26 octobre 2015.
Libres sera programmé sur Canal+ en mars 2016.
Pour découvrir jour après jour la programmation, rendez-vous sur
www.libres-lefilm.com.
Pour acheter le DVD en ligne : www.jplusb.fr
VOUS SOUHAITEZ ORGANISER UNE PROJECTION DE LIBRES !
contactez-nous à contact@jplusb.fr

Project

L’HISTOIRE DU FILM

ETE 2014.

62 guitaristes centraleFrance - Joseph et ses amis passent leurs vacances dans une ferme bio pour suivre un stage "Musique et Nature". Ces enfants ignorent qu’à quelques kilomètres de là, 4 des 58 réacteurs nucléaires français risquent de réduire à néant leur liberté.

65 NAGOMI EOLIENNE Japon - Hiroto et Nagomi vivent à 20 km de la centrale nucléaire de Fukushima – Daiichi, loin de leur pays natal. Avec une infinie tristesse, ils regrettent ces étés passés avec leurs amis en toute liberté, dans cette nature devenue aujourd’hui hostile. Il reste à ces enfants exilés le ciel azur, la musique et la poésie pour survivre à la folie d’adultes qui ont hypothéqué leur avenir. 

50 Emmanuel plageDanemark – Île de Samsø. Emannuel, Niklas, Noah, Sofus et Victoria vivent insouciants et libres. « L’île de l’énergie » est pour eux un espace sacré, où ils pourront s’épanouir en toute sécurité, au cœur d’une nature généreuse, préservée grâce aux énergies renouvelables, confiants pour leur futur quotidien.

 C’est ici que commence pour ces enfants, un parcours initiatique à la découverte des énergies renouvelables. Grâce à des adultes soucieux de leur construire un futur durable, ils vont partager de merveilleuses expériences éducatives, musicales et poétiques, et découvriront que leur liberté est intimement liée à la transition énergétique. 

Affiche Libres 72dpi

 PREMIER EXTRAIT DU FILM

http://youtu.be/yW1Ze5iEnnA

 

UNE PARTIE DU BUDGET GLOBAL DU FILM EST DÉJÀ ASSURÉE

Nous avons commencé à travailler sur ce film à l'été 2012. Nous avons déjà trouvé les 165 000 euros nécessaires au financement  des premières étapes de fabrication du film :

  • LE REPÉRAGE : Le réalisateur et la production se rendent sur les futurs lieux de tournage. Le repérage permet de juger de la cohérence du choix des futures séquences à tourner, de chiffrer le coût de leur réalisation.
  • LE DÉVELOPPEMENT : la société de production établie le budget prévisionnel du film, son plan de financement  et recherche des financements pour produire le film.
  • LA PRÉPARATION : c'est la mise en œuvre du tournage du film avec le choix de l’équipe, du matériel technique, de tous les moyens qui seront mis en œuvre pour que le film puisse être tourné.
  • LE TOURNAGE du film proprement dit (que nous venons de terminer).

 

RESTE À TROUVER LE FINANCEMENT POUR LA POST-PRODUCTION…

C'EST LÀ QUE VOUS INTERVENEZ !

Une fois le film tourné, tout reste à faire pour que le film arrive sur les écrans :

  • LE MONTAGE DU FILM : Les sons et les images vont être associés pour venir vous raconter une histoire. Puis des travaux plus techniques englobant la conformation, l’étalonnage, le montage son et le mixage. Il faudra encore procéder à la réalisation des différents masters qui vous permettront de voir le film soit au cinéma, à la télévision, en DVD ou VOD. Chaque support a sa propre spécificité technique. Sans oublier la traduction pour les séquences étrangères, le sous-titrage ou la voice-over, la version 'sourds et malentendants' pour la télévision.
  • LA DISTRIBUTION DU FILM : Le distributeur a pour mission de donner vie au film. Il se charge de la fabrication de la bande annonce, du teaser, des affiches du film, des copies, des DVD de démarchage. Il assurera le lien avec la presse, la communication et la publicité du film. Il organisera le planning des avant-premières, la sortie du film, les programmations, le lien avec les salles de cinéma, la tournée du réalisateur en collaboration étroite avec le monde associatif, avec vous tous.
  • L'ÉDITION DU FILM : Au plus tôt 4 mois après que le film soit sorti en salles, l’éditeur peut proposer le DVD à la vente. Il doit réaliser l’objet DVD avec son apparence et son contenu. Puis comme le distributeur il donnera vie au DVD en le dupliquant, en assurant sa promotion et sa distribution.

20140904 144357

Depuis 2008, Nous avons produit 3 documentaires d’envergure pour le cinéma. Ces films, nous les avons toujours produits pour qu’ils soient les outils dont vous avez besoin, comme nous, pour changer les choses.  Ces films citoyens sont les vôtres, vous le savez. C’est la raison pour laquelle nous passons pour la première fois par ce mode de financement citoyen. Plus les années passent et plus le défit à relever s’avère complexe. Plusieurs partenaires se sont déjà engagés. Nous n'avons pas encore tous les fonds nécessaires pour assurer ces dernières étapes. Or, le temps presse face aux enjeux climatiques. Tous nos rêves de société juste et respectueuse s’envoleront si nous ne développons pas avant tout l’énergie verte. Elle est intimement liée à notre liberté.

C’est donc maintenant que nous avons besoin de vous tous ! Plus nous serons nombreux à financer ce film, plus nous partagerons un mouvement qui le portera, le diffusera et en fera un message incontournable. Plus personne ne pourra dire qu’il n’y a pas de solutions pour sortir du nucléaire !

NOS DERNIERS FILMS

2008 : Nos enfants nous accuseront

2010 : Severn, la voix de nos enfants

2012 : Tous Cobayes ?

 

 

 2015 : LIBRES !

LES INTERVENANTS DU FILM

FRANCE

  • LES ENFANTS : Joseph, Paul, Léa et tous les autres.
  • LES ADULTES :  Camille Boisseau, professeur de piano, Julien Coupet, professeur de guitare, Dominique Marion et Régine Boisseau de la Ferme de la Gravelle, Jean Ganzhorn, animateur.
  • LES POLITIQUES : Denis Baupin - Vice Président de l’Assemblée Nationale. Benoit Biteau - Vice Président de la Région Poitou Charentes, président de la commission "Ruralité, Agriculture, Pêche & Cultures marines",Président du Forum des Marais Atlantiques.
  • LE JOURNALISTE : Hervé Kempf, journaliste à REPORTERRE et écrivain.

40 Tout le monde

DANEMARK

  • LES ENFANTS : Emannuel, Niklas, Noah, Sofus et Victoria.
  • LES ACTEURS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE : Søren Hermansen, instigateur de la transition énergétique à Samsø, responsable de l'Energy Academy, Jorgen Tranberg agriculteur et propriétaire d’une éolienne, Arne Kremer Jensen, agriculteur et responsable de l’usine de biomasse du sud de l’Ile de Samsø, Brian Kjaer l’électricien de Samsø. Les 10 000 spectateurs du Festival de musique de Samsø et les artistes.

67 Les danois

JAPON

  •  LES ENFANTS: Hiroto 13 ans et Nagomi 9 ans.
  •  LES POLITIQUES : Monsieur Naoto Kan, ancien Premier ministre du Japon
  •  LES ACTEURS DE LA SOCIÉTE CIVILE : Monsieur Nemoto, secrétaire générale du syndicat des agriculteurs « Nôminren », Monsieur Jotaro Wakamatsu Poète et professeur de japonais, Naoto Matsumura,   le gardien des animaux dans la « zone de retour difficile » et son père.

 23 Lequipe au Japon

LES LIEUX DE TOURNAGE

FRANCE : RÉGION POITOU-CHARENTES

  • Au bord de la Gironde, dans le village de Mortagne-sur-Gironde
  • Centrale nucléaire du Blayais
  • Dans l’île d’Oléron

 Mortagne sur Gironde

DANEMARK :

  • JUTLAND
  • Île de Samsø l’île de l’énergie

danemark

JAPON

  • TOKYO
  • PROVINCE DE FUKUSHIMA ET D’IWAI-SHIMA

IMG 8526

 

Creator

La société de production J+B Séquences, c’est Jean-Paul et Béatrice Jaud.

44 JP et NoaJean- Paul Jaud - Réalisateur

Passionné par l’œuvre du réalisateur japonais Akira Kurosawa, Jean-Paul Jaud s'est toujours destiné au cinéma. Pionnier de la télévision moderne, il a participé dès sa création à l'aventure de Canal+, chaîne pour laquelle il a créé une nouvelle façon de filmer le sport en général et le football en particulier. Rendre à l'écran la justesse d'un geste, l'émotion d'un joueur ou la sincérité d'une action : Jean-Paul Jaud a filmé le football comme un documentaire.

Profondément marqué par la catastrophe de Tchernobyl en avril 1986, Jean-Paul Jaud prend conscience de l'urgence écologique. Il décide alors de créer avec Béatrice Jaud, son épouse sa propre société de production, J+B Séquences, au sein de laquelle ils réaliseront des films documentaires dans une totale liberté artistique.

En 1992, il réalise Les Quatre Saisons du Berger, hommage à la nature et au pastoralisme pyrénéen. Ce film récompensé dans le monde entier sera le point de départ de la collection  "Quatre saisons en France". Quatre saisons entre Marennes et Oléron, Quatre saisons pour une Festin avec le chef étoilé Guy Savoy et enfin Les quatre saisons d’Yquem viendront compléter cette série.

Avec Nos enfants nous accuseront, film sorti en 2008 au cinéma, et qui a réalisé plus de 300 000 entrées, l'hommage que rend Jean-Paul Jaud à la nature prend un tournant plus engagé. En 2010, pressé par l'urgence écologique, intimement convaincu que le cinéma a un rôle essentiel à jouer dans la sauvegarde de notre écosystème, il choisit de mettre en exergue des solutions dans Severn, la voix de nos enfants. 2012, il revient sur les écrans de cinéma avec Tous cobayes ? Ce film dénonce deux technologies, les OGM et le nucléaire, génératrices d’irréversibilité pour les générations futures.

Jean-Paul Jaud vous présente donc Libres ! « Coup de cœur 2014 » de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme.  Ce sera un Nos enfants nous accuseront des énergies renouvelables. Sortie cinéma prévue 1er semestre 2015.

20 La cameraatrice Camurat Jaud – Productrice, distributrice.

Saltimbanque dans l’âme  et parisienne depuis toujours, elle devient « Petit rat » à l’âge de 8 ans et reste à l’Opéra de Paris jusqu’à 13 ans. Sa passion pour la danse lui permettra de gravir les échelons et devenir soliste, au sein de la compagnie de danse contemporaine, le Ballet Théâtre Joseph Russillo. Elle découvre ainsi le monde à l’adolescence, à travers les scènes des théâtres de la planète. Souhaitant être plus précise dans son langage, elle suivra alors une formation de comédienne avec Blanche Salant puis Jack Waltzer. Le cinéma et la télévision lui offriront 25 jolis rôles où elle travaillera entre 1981 et 1996 avec Dino Rizzi, William Klein, Michel Blanc, Jean-Louis Trintignant, Pierre Richard, Jean Carmet et bien d’autres encore.

Dès 1986, les problématiques environnementales la bouleversent. C’est en 1992 qu’elle commence à travailler avec Jean-Paul Jaud à la production de leurs documentaires. En 2012, Béatrice Jaud s’attaquera à la distribution des films qu’ils produisent ensemble en ayant le sentiment d’être toujours restée fidèle à la saltimbanque cherchant à partager, donner à ressentir, émouvoir. Ces trois valeurs ne vont pas cesser de la porter.

Jean Paul JaudLe message de Jean-Paul Jaud

Les épisodes climatiques majeurs trop fréquents engendrés par le réchauffement climatique, dont les conséquences humaines, économiques et écologiques sont catastrophiques, nous rappellent depuis quelques années l’extrême urgence à préserver l’avenir des générations futures. Les causes sont clairement identifiées. La principale : la majorité des énergies utilisées jusqu’à ce jour par l’homme. L’urgence est donc de trouver des solutions. Nous les connaissons. Elles sont simples. Elles existent déjà. Ce sont les énergies renouvelables, sans oublier bien sur l’énergie la moins chère et la moins la polluante : celle que l’on ne consomme pas. 

En France, le deuxième pays le plus nucléarisé au monde, l’Agence de Sureté Nucléaire (ASN) dénonce l’absence de mixe énergétique. Les 75% de l’électricité française sont fournis par 58 réacteurs nucléaires. L’ASN n’exclut pas la survenue d’un accident nucléaire. Le quart de la France serait alors radioactif. Par mesure de précaution, tous les réacteurs seraient arrêtés pour être contrôlés. Il ne resterait alors aux français que 20% d’électricité. 

En 2010 au Japon, le nucléaire assurait 29 % de la production d'électricité du pays. Aujourd’hui le secteur énergétique dépend fortement des importations, notamment des combustibles fossiles. Après l'accident nucléaire de Fukushima-Daiichi entraînant l'arrêt complet de la production d’électricité provenant des centrales nucléaires de tout le pays, ces importations ont considérablement augmenté. Dès que les inspections réalisées par de la nouvelle Autorité de Sureté nucléaire (NRA) seront terminées, le gouvernement actuel souhaite redémarrer la production d’électricité issue des centrales nucléaires.

Le Danemark a lancé depuis plus de 30 ans une politique en faveur des énergies renouvelables, et s'est fixé l'objectif d'atteindre 50 % d'éolien dans la production d'électricité d'ici 2020, et 100 % d'énergies renouvelables en 2050.

Les acteurs du film : enfants, citoyens responsables et politiques.

C’est à nouveau avec des «acteurs de la vie», des enfants âgés de huit à treize ans, que LIBRES !, va démontrer qu’il existe des solutions pour sortir de la folie des énergies fossiles, solutions d’un autre siècle. Une fois de plus, j’ai vérifié que les enfants tiendront un rôle d’informateurs, pour une prise de conscience et une modification des comportements chez les adultes. Ils ont été guidés à la fois par des adultes éducateurs qui leur ont montré le chemin à suivre

35 123soleil

La France : une croyance aveugle dans la sécurité nucléaire.

Le Japon : se confronter à l’irréversibilité.

Le Danemark : Ce pays en transition énergétique.

En France, en Charente-Maritime, sur la rive droite de l’estuaire de la Gironde, dans le village de Mortagne-sur-Gironde, à la ferme Bio de La Gravelle, c’est dans un espace d’harmonie entre l’homme et son environnement que s’est déroulé pour des enfants, un stage d’été Musique et Nature. Les notes de piano et de guitare se mélangent aux sons de l’univers de la ferme bio abritant les jeunes stagiaires, et à ceux des ateliers « Énergies renouvelables ». Ce film nous fera découvrir l’énergie des enfants, rejoignant celle du vent, du soleil et des marées de l’Océan Atlantique. Notre société confisque trop souvent à nos enfants leur liberté. À la ferme de La Gravelle, elle est préservée.

31 transhumance

Trois mois après la catastrophe de Fukushima, j’ai ressenti véritablement ce que représentait cette perte de liberté en filmant, pour une séquence de mon film Tous cobayes ?, une cour d’école vidée de ses élèves, un paysage irradié, le crime intergénérationnel ultime. Alors il y a deux ans, en découvrant ce stage à la ferme de la Gravelle, je n’ai pas pu m’empêcher d’envisager le pire dans cet univers naturellement et culturellement protégé. 

IMG 2386

Je suis retourné filmer dans la province de Fukushima pour montrer que cet espace de vie et de liberté n’existe plus, en accompagnant une jeune enfant Nagomi, et un adolescent Hiroto, tous les deux pianistes.

 ResizedImage680384 piano

Ces enfants tentent de trouver leur nouvel espace de liberté. Est-il encore possible ? Ils sont aidés ici par la musique et par des adultes qui les entourent et leur transmettent le savoir, la culture, la réflexion. La rencontre avec Jotaro Wakamatsu, un ancien professeur de japonais et poète va ouvrir la parole d’Hiroto, révélant de grandes souffrances et éveillant sa notion de libre arbitre.

IMG 1146 

La grand-mère de Nagomi l’initie à la culture du potager familial.

20140613 161530

Au Japon, j'ai filmé l'ancien premier ministre, Monsieur Naoto Kan interviewé par Hervé Kempf, journaliste à Reporterre.

 20140607 142224

Depuis qu’il n’est plus en fonction, conscient de cette irréversible déstabilisation, Naoto Kan, parcourt la planète en affirmant : « Le moyen le plus simple de gérer la problématique du nucléaire, c’est d’en sortir ».

Après Fukushima, j’ai découvert un endroit reconnu par de nombreux pays, comme étant un exemple planétaire : L’île de Samsø au Danemark. Samsø a été nommée, en 1997, l'Île de l’Énergie Renouvelable du Danemark. C’est une île 100% autosuffisante sur le plan énergétique. Ce petit bout de terre, si ressemblant à la région de Mortagne-sur-Gironde, inspire le monde entier. Cette histoire de la transition énergétique de Samsø, orchestrée par Søren Hermansen, a entrainé dans son sillage tous les habitants de cette île. 

55 Soren

Jorgen Tranberg agriculteur et propriétaire d’une éolienne, Arne Kremer Jensen, agriculteur et responsable de l’usine de biomasse du sud de l’Ile de Samsø ou Brian Kjaer l’électricien de Samsø, ont expliqué aux enfants, comment ils sont parvenus en pensant « Simplement » à réaliser cette transition. Des citoyens du monde entier viennent à Samsø, pour écrire l’histoire de leur propre transition énergétique , culturelle, économique, citoyenne et coopératrice.

IMG 3701

Une narration, essentiellement basée sur les personnages du film.

Il n’y aura pas de commentaires, de voix off dans le film LIBRES ! au Japon.

La musique, clef de voûte de ce film.

Enfin, comme le ciel, la terre que nous avons en commun, la musique dans tous ses états, sera omniprésente dans le quotidien de ces enfants, et tissera un lien étroit et sensible qui fera ressentir au spectateur, ce bien commun sacré auquel nous devons tous veillé.

39 secouter

En France des œuvres de Jean-Sébastien Bach et Ludwig Van Beethoven résonneront au piano ou à la guitare, mais aussi des compositeurs plus contemporains comme une surprenante interprétation de "Plus rien" des "Cowboys Fringants". 

IMG 1979

Au Japon, ce sera une chanson écrite par les enfants réfugiés de la province de Fukushima-Daiichi et composée par leur professeur de musique, mais aussi quelques mélodies anonymes japonaises.

53 concert Samso

Enfin, au Danemark, le surprenant Festival de Samsø nous plongera dans de l’univers de la musique énergisante électro avec Kato vs. Safri Duo."

IMG 4026

Nous avons eu aussi le grand privilège d'enregistrer le pianiste japonais Kotaro Fukuma pour illustrer musicalement les séquences danoises,

Il nous a interprété le "second mouvement du Concerto en sol de Maurice Ravel"

Rewards

POUR NOUS SOUTENIR ?  => EN HAUT DE CETTE PAGE À DROIT DANS L'ONGLET  "CONTRIBUER"

 

Pour vous remercier de nous soutenir, nous vous proposons des contreparties. 

Si vous ne voulez pas de contreparties, c'est très simple, il vous suffira de cocher la case correspondante.

 

Vous pourrez aussi procéder à un règlement  par chèque.

Envoyez votre chèque à l'ordre

J+B Séquences - Film Libres

36 avenue de Chavoye

78124 Mareil-sur-Mauldre 

 

Quoi qu'il arrive votre nom sera inscrit au générique et sur le site du film pour indiquer que c'est aussi grâce à vous que ce film a pu se réaliser.

 

Merci à tous.

Une question : libres@jplusb.fr

Un grand merci au cinéma les 2 scènes de Maule qui a accepté de nous accueillir pour filmer ce teaser. Allez au cinéma !

 soleil couchant