UN CHEVAL POUR CLOE

Cloé, son cheval de bataille contre Parkinson vers les Jeux Paralympiques de Tokyo.

Goals

2 000 €

Acompte pour Don Caruso

15 000 €

Bienvenue Don Caruso !

  • photo qualite 2
  • Pictures 1511167073
  • Pictures 1511167187
  • Pictures 1511167305
  • Pictures 1511167392
  • Pictures 1511168589

Project

profil9 Je m'appelle Cloé, j'ai 32 ans et je suis atteinte d'un Parkinson juvénile sévère.

Avec ce financement participatif, nous souhaitons acheter un cheval d'équitation handisport (para-dressage) pour me permettre de continuer les compétitions avec l'équipe de France de para-dressage sur le chemin des qualifications vers les Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020.

 

Ce cheval s'appelle de Don Caruso, un Hanovrien de 11 ans, très gentil et très bien dressé : c'est un excellent partenaire pour la continuité de notre aventure en para-dressage.

Pourquoi Don Caruso ? 

Don Caruso est un cheval de 11 ans (les chevaux de Para Dressage doivent avoir 6 ans minimum pour pouvoir faire des compétitions) qui a déjà plusieurs concours de dressage valides à son actif mais aussi beaucoup de randonnées ce qui lui permet d'être un cheval équilibré et sécuritaire même en plein air. Il est très bien dressé à la voix ce qui est un atout pour moi car je n'ai plus assez de force dans les jambes et dans les bras pour diriger. Il a de très belles allures ce qui est indispensable pour un cheval de haut niveau même en équitation handisport. Et enfin - et c'est ce qui est le plus important à mes yeux - c'est un véritable coup de foudre, comme une évidence !

bande2 

Creator

profil5.2 J'ai commencé l'équitation à l'âge de 8 ans et, depuis 12 ans, je cohabite avec un colocataire encombrant nommé Parkinson.

En 2009, malgré cette pathologie déjà bien présente, je continue à pratiquer l'équitation Western y compris en compétition "valide" : c'est une discipline qui me passionne depuis longtemps et j'ai été sacrée double Championne de France en Barrel race et Pole bending cette année-là.  

 

profil2.3 Une grosse chute de cheval en 2010 et l'évolution de la maladie fait que je dois me rendre à l'évidence : il n'est plus possible de pratiquer l'équitation en compétition "valide".

Malgré cela je veux garder un objectif sportif de haut niveau mais davantage en adéquation avec mon état de santé.

Je m'intéresse alors au para-dressage : je passe une classification pour savoir dans quel grade je vais pouvoir concourir en équitation handisport en fonction de mon handicap. Classifiée en Grade 2 (appelé Grade 3 depuis 2016), j'ai eu pour objectif depuis d’intégrer l'équipe de France et je me suis entraînée d'arrache-pied avec mon cheval Ours de B'neville (dit "Nounours") pour y parvenir.

Ours est un ancien cheval de sauts d'obstacles docile, pas forcément prédestiné à faire du para-dressage, mais son grand cœur et sa gentillesse ont fait des merveilles ! 

C'est en février 2014, après un stage de détection avec le staff de l'équipe de France, que j'ai débuté les compétitions internationales handisport (CPEDI) sous les couleurs Françaises. J'ai été également championne de France en para-dressage Grade 2 en mai 2014 avec Ours. 

profil11 En septembre 2014, je subis une lourde intervention neurochirurgicale (stimulation cérébrale profonde) dans laquelle je fondais probablement trop d'espoirs afin d'avoir quelques années de répit avec Parkinson. Cette opération a été un échec complet car la prise en charge chirurgicale et médicale n'a jamais été assurée correctement ce qui a conduit au retrait complet du matériel implanté par un autre hôpital. Une expérience très traumatisante mais la relation unique qui me lie avec mes chevaux et le soutien de ma famille et mes amis m'ont permis de traverser au mieux ce moment difficile.   

 

L'année 2015 a été celle de la rencontre avec "Rienzo", un cheval exceptionnel et charismatique qui, du haut de son petit 182 centimètres au garrot et de ses 20 ans, rentre en piste en compétition avec autant de panache qu'un jeune cheval. Nous avons fait notre premier CPEDI ensemble à Mulhouse seulement trois semaines après que nos regards se soient croisés pour la première fois et nous avons été 5ème de la freestyle (reprise libre en musique) ! 

En 2016 j'ai participé à toutes les compétitions qualificatives pour les Jeux Paralympiques de Rio mais je n'ai pas été sélectionnée car les résultats de ma saison sportive étaient trop "en dents de scie" et l'âge de Rienzo posait problème pour un tel déplacement (avion, climat, décalage horaire).

L'année 2017 a été compliquée côté santé avec l'apparition d'autres symptômes neurologiques sans rapport avec parkinson pour lesquels un diagnostic d'une deuxième pathologie neurodégénarative est toujours en cours - ce qui m'a amenée à devoir faire une pause dans les compétitions.

Mais 2018 sera l'année qui me permettra de "remettre le pied à l'étrier" en para-dressage de haut niveau avec "Don Caruso" comme partenaire. Mon beau Rienzo est chez moi à l'écurie en pré-retraite : c'est un cheval à qui je dois beaucoup comme à tous mes chevaux d'ailleurs et je n'envisagerais jamais de m'en séparer.    

 

profil12 Parallèlement à mes projets sportifs, c'est en 2012 que nous créons l'association Amaé dont je suis toujours la présidente (Association pour la Médiation Animale et l'Equithérapie) au sein de notre écurie suite au constat personnel du bienfait tant physique que psychologique du contact quotidien auprès des chevaux sur l'évolution de mon état de santé.

Depuis, Amaé a déjà accueilli plusieurs centaines de bénéficiaires (enfants, adultes et seniors) en situation de handicap divers pour bénéficier de séances ludiques ou à visée thérapeutique au contact du cheval dans notre structure. L'association est reconnue d’intérêt général et nous travaillons avec des institutions (hôpitaux, IEM, IME, EHPAD, etc.) de la région de Mulhouse et du Haut-Rhin pour l'accueil de groupes en équithérapie.

Je suis entourée de toute une super équipe pluridisciplinaire à 2 pattes et des merveilleux collaborateurs à 4 pattes pour proposer des séances d'équithérapie de qualité et adaptée au cas par cas.  

How will we spend your money ?

Mon cheval actuel Rienzo a 22 ans et coule une pré-retraite tranquille dans notre écurie, tout comme nos autres compagnons et il restera toujours à mes côtés !

Malgré ses 22 printemps bientôt 23, Rienzo est en pleine forme mais son âge ne permet plus d'envisager un voyage en avion pour les échéances lointaines. Il continuera donc tout comme Ours a conserver une activité physique régulière pour entretenir sa forme et sera lâché en liberté tous les jours avec les copains d'écurie. 

 entranement

Le financement servira à l'achat de Don Caruso cheval hanovrien de 11 ans qui me permettra de reprendre les stages fédéraux de Haut niveau dès décembre 2017. Nous évoluerons ensemble sur les CPEDI (concours internationaux) prévus au calendrier 2018 de l'équipe de France pour tenter la sélection pour les Jeux équestres mondiaux de Tryon (USA) en septembre 2018 pour les objectifs à court terme. L'objectif à long terme est une sélection pour les Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020.

L'achat du cheval (29.000€) est sponsorisé pour une partie de la somme par une grande mutuelle Française et le reste à pour l'instant été payé avec un emprunt bancaire afin de valider l'achat de Don Caruso et de pouvoir reprendre au plus vite les entraînements. 

Ce financement participatif servira a rembourser cet emprunt que je ne pourrais pas assumer à titre personnel complètement en plus de la pension travail mensuelle du cheval (1.000 € /mois) et les frais d'une saison de compétitions internationales (environ 10.000 € /an).

Je vous remercie de tout cœur pour votre attention et votre zeste !

image fin

MERCI