AUSTRALES 2018

2 enseignants embarquent en Décembre 2018 pour Crozet, Kerguelen & Amsterdam ! Suivez leur voyage avec "Les Terres australes françaises au quotidien": un projet pédagogique pour toutes les classes du primaire au lycée !

A quoi va servir mon zeste ?

2 000 €

Pour partir!

Nous pourrons financer le trajet depuis la Métropole jusqu'à La Réunion, point de départ de la rotation du "Marion Dufresne" vers les Terres australes françaises.

4 000 €

Pour le matériel!

Nous pourrons financer l'achat du matériel de prise de vue et de prise de son, et de l'équipement divers (vêtements...) adaptés au climat des 40ème rugissants!

6 000 €

Pour les autres déplacements et frais!

Nous pourrons financer des déplacements en amont pour rencontrer des chercheurs et des classes, ainsi que des coûts liés à la rotation.

  • Pictures 1526907323

Le projet

Kerguelen, Crozet, Amsterdam sont peut-être des noms qui vous font rêver ? Ce sont les Terres australes françaises. Ces îles, comme l’Antarctique, sont dédiées à la connaissance et à la protection. Marquées par un isolement extrême, elles ne sont accessibles que par la mer et sont ravitaillées seulement 4 fois par an par un bateau d'exception "Le Marion Dufresne". Les Terres australes françaises sont aussi le lieu d’expériences humaines fortes. Bref, un potentiel unique pour un projet pédagogique inspirant !


De l'idée à la réalisation !

En 1987, Eric passe 14 mois à Kerguelen. Comme tous ceux qui ont fait un « hivernage », il revient marqué par cette aventure humaine et par cette aventure tout court. Devenu ensuite professeur des écoles, il garde les îles australes dans la tête avec l’espoir d’y retourner et de partager cette expérience.

A l’été 2017, il parle de son expérience à Francine, médiatrice scientifique et ex-enseignante de SVT tout-terrain qui avait le drôle de rêve inaccessible de connaître les Terres australes. De cette discussion naît l’idée d’un projet pour faire découvrir ces lieux inaccessibles aux classes…

De par leur éloignement et leur isolement, les classes ne peuvent pas aller dans les Terres australes, nous allons donc amener les Terres australes dans le plus grand nombre de classes possible! Nous proposons à l'administration des Terres australes et antarctiques françaises d'embarquer les 2 enseignants que nous sommes sur le Marion Dufresne. Notre rôle: servir de courroie de transmission pour partager à distance, avec des classes, la vie de ces territoires isolés.

Assez rapidement, les Terres australes et antarctiques françaises (les TAAF) donnent leur feu vert et nous proposent 2 places pour embarquer en décembre 2018... tout s'enchaîne! Les retours des chercheurs sont enthousiastes, des enseignants motivés inscrivent leur classe... Mais il ne faut pas oublier de boucler le budget ! 

Le projet, objectifs et fonctionnement

Notre projet pédagogique et citoyen « Les Terres australes françaises au quotidien » a pour objectif de partager, avec des élèves du primaire au supérieur, de manière vivante et interactive, la science « en train de se faire » et la protection de la nature dans un territoire et un contexte d’exception celui des Terres Australes Françaises.

Le temps de l'année scolaire 2018-2019, les professeurs et leurs élèves pourront découvrir le travail des chercheurs et des agents dans les Terres australes françaises, et ainsi proposer une sensibilisation originale aux problématiques associées comme le changement climatique, la biodiversité et les espèces introduites...

Toutes les classes qui le souhaitent peuvent suivre le projet. Pour les classes participantes, le projet s’étendra sur une année scolaire, avec comme temps fort la rotation de ravitaillement des îles australes de décembre 2018 où nous serons embarqués. Oui, ces îles ne sont accessibles que par la mer et ne sont ravitaillées que 4 fois par an! La rotation est le voyage qui dessert Crozet, Kerguelen et enfin Amsterdam: 4 semaines pour amener tout ce qui est nécessaire, humains, matériel et carburant.

Le projet s'appuie sur un site internet Australes2018 qui propose des pistes d'activités pédagogiques pour les enseignants et donne toutes les informations pratiques pour suivre le projet. Il y a aussi une page facebook, un instagram et une chaîne youtube (comme ça, vous pouvez tout suivre de l'aventure scientifique !). Au lancement de cette campagne, plus de 200 classes de toute la France (et même d'Europe) sont inscrites pour suivre le projet.

Le projet pédagogique s’articule autour de 4 thèmes :

  1. Océan, atmosphère, climat : un laboratoire à ciel ouvert
  2. Biodiversité : des écosystèmes uniques et fragiles
  3. Protéger : des îles sentinelles à préserver
  4. Explorer, rechercher : une présence humaine typique

Avant, pendant et après la rotation de décembre 2018, où nous serons embarqués pour la voyage du Marion Dufresne, plusieurs actions sont proposées :

  • en amont de la rotation, nous sélectionnons les programmes de recherche des Terres australes qui sont en lien avec les programmes scolaires pour en tirer des documents pédagogiques dans les 4 thèmes et pour tous les niveaux. Ils sont partagés gratuitement sur le site.
  • pendant la rotation : nous ferons le récit « en temps réel » de la vie à bord, de la science « en train de se faire », par un journal de bord (blog) diffusé en direct pendant la rotation sur le « Marion Dufresne ». Nous diffuserons quotidiennement des documents pédagogiques pour les élèves.
  • pour favoriser les échanges entre des chercheurs et les classes, les élèves engagés dans le projet pourront poser des questions sur les sujets travaillés avec leur enseignant (via un forum). Puis lors de la rotation, nous emmènerons les questions pour les poser aux chercheurs, techniciens, hivernants présents afin de recueillir leurs réponses sous format interview vidéos… qui seront ensuite diffusées au retour.
  • des portraits vidéos des scientifiques, techniciens, agents de la réserve naturelle et personnels embarqués seront aussi collectés pour montrer la réalité du travail et peut-être inspirer des vocations!
  • après la rotation, nous diffuserons les réponses des chercheurs, puis nous animerons la production et l'échange des travaux de restitution des classes.

Le projet a été validé par l’administration des Terres australes et antarctique françaises qui a acté notre embarquement sur la rotation de décembre 2018.

Mais sans votre soutien financier, nous ne pourrons pas boucler le budget... 

Le porteur de projet

L'association "passagers des sciences" qui porte le projet a été créée pour cette première expédition. Elle vise à favoriser les échanges et les rencontres entre le monde éducatif (enseignants, élèves, étudiants…) et les acteurs de la recherche ou de la connaissance (scientifiques, techniciens, agents de terrain…) à travers des contextes et des lieux inspirants.

Ils ont fondé l'association et sont les passagers des sciences pour ce premier projet :

Francine : écologue de formation, agrégée, j'ai enseigné les SVT plus de 10 ans dans le secondaire et en classe préparatoire. Je me suis orientée depuis 5 ans vers la communication et la sensibilisation, en particulier la médiation scientifique et patrimoniale pour le grand public. J’ai été chargée de communication-éducation dans un Parc naturel régional pendant 3 ans et je travaille actuellement comme médiatrice scientifique indépendante. Toujours partante pour des destinations où on se sent petit devant la nature!

Eric : il y a maintenant quelques années, j’ai passé 14 mois à Kerguelen (37ème mission). J’ai ensuite poursuivi mes études en thèse puis je suis devenu Professeur des Écoles, je développe au quotidien des projets pédagogiques ouvrant les élèves au monde. J’ai également réalisé l’ascension de l’Everest avec l’expédition Monaco Everest 2007 durant laquelle j’étais responsable des communications pour partager la vie de l’expédition en direct depuis le camp de base. Au retour, j'ai animé de nombreuses conférences pour raconter cette aventure.

À quoi servira votre financement ?

Réaliser un tel projet pédagogique est une première dans les Terres australes françaises, le financement participatif permet de récolter des fonds là où les financeurs classiques hésitent à se lancer. Et puis, il nous permet aussi de partager le projet avec le plus grand nombre.

Qui sait ? Vous connaissez peut-être un enseignant qui peut être intéressé pour suivre l'aventure avec nous !

Nos partenaires

Ils sont nos principaux partenaires et nous font confiance :