DES BULLES SOLIDAIRES POUR LA LIMONADERIE

Un espace-outil dédié à la culture de proximité en Ariège

A quoi va servir mon zeste ?

3 700 €

On ne badine pas avec la sécurité (1)

Image 1504859416

Electricité et mise aux normes

7 400 €

On ne badine pas avec la sécurité (2)

Image 1504859013

Equipement en système d'alarmes

18 200 €

Le froid ariégeois est repoussé...

Image 1504875790

Isolations des murs et de la toiture + isolation phonique plancher

24 250 €

Il fait presque chaud...

Image 1504786866

La moitié du système de chauffage est financé !

30 300 €

Hourra ! Sortez les maillots de bain

Image 1504859650

Le chauffage est financé et installé.

Le projet

titre3


Pour commencer une petite devinette wink
Qui suis-je ?

On donne mon premier et on dort dans mon second, sans mon troisième Lisa ne serait pas un tableau, mon quatrième est double et mon cinquième se fait au lait.

Mon tout est un espace-outil au cœur d'un lieu historique qui cache bien son jeu derrière le nom d'une boisson pétillante.

Je suis, je suis, je suis ???

...

Bon d'accord, vous donnez votre langue au chat ! Laissez-moi vous raconter mon histoire...


 

L'histoire d'un lieu industriel reconverti en lieu culturel

Je m'appelle La Limonaderie. Je suis toute nouvelle venue sur la scène des lieux culturels ariègeois. J'ai pointé le bout de mon nez au mois d'avril dernier, blottie contre les murailles du château de Foix.  Quand je serai grande, je serai un maillon d'une culture rurale fière et exigeante.

Je suis élévée par de nombreux parrains et marraines actifs pour un quotidien joyeux et une ville dynamique, engagés pour valoriser le travail des artistes, défendre une culture populaire de proximité, créer des emplois, des rencontres et du lien, mutualiser, fédérer, transmettre des valeurs d'entraide et de partage.

limo retaillee

 

Témoigner d'un fonctionnement solidaire participatif

Je m'appelle La Limonaderie, Pôle artistique et culturel. J'ai besoin de plusieurs cerveaux, plusieurs coeurs et de nombreux bras pour grandir et m'enrichir de tous les trésors qui font mon environnement.                          

 Je suis un projet citoyen participatif qui témoigne d'une autre manière de faire de l'économie, sociale et solidaire.

Grimper plus haut ensemble

 

Je m'appelle La Limonaderie, mes bulles sont des bulles d'art et de culture. J'ai du peps et des tonnes de projets de création. Me faut grandir, pousser, faire ma part... Planter du beau, remplir les têtes de rêves, susciter des élans d'agir et de vivre debout. 

une grande famille 2

 

 

Le porteur de projet

cofondateurs5

Joëlle est comédienne et metteur en scène au sein d'une compagnie de théâtre jeune public créée en 2005 et basée à Foix (09) :  La compagnie (Cie Arlequin des étoiles) qui produit principalement des spectacles jeune public et mène en parallèle des projets de créations  en lien avec les différents acteurs culturels du territoire. Passionnée,  elle a l'habitude d'aller au bout de ce qu'elle entreprend avec opiniâtreté et confiance absolue aux solutions qui s'offrent au fur-et-à-mesure du chemin.

Une âme d'autodictate qui expérimente, préfère se tromper que de ne rien faire, s'est formée à la gestion d'entreprises culturelles puis sur le tard a passé une licence d'art et spectacle vivant. Sa vie professionnelle a débuté par  la logistique et le transport international, elle en garde un goût prononcé pour l'organisation et une aisance à traiter les dossiers administratifs. Créative, de la joie dans le moteur, elle est  entre autres responsable des relations publiques et de la communication.

 

Le second pilier du projet est Guillaume. Actuellement administrateur de compagnies, Guillaume vient lui, de l'éducation populaire : en bon directeur de centres de vacances, il sait gérer une équipe, écouter ses partenaires et faire avec les contraintes du moment. Curieux et toujours prêt à essayer, il a ensuite tenté le Bâtiment ! Grand bien lui en a pris parce qu'aujourd'hui Guillaume est maître d'oeuvre à La Limo !  Electricité, rénovation, éco-construction, il gère comme personne ! 

Bienveillant, la blague toujours prête à fuser, la chansonnette il pousse à longueur de temps... il est toutefois discret et si vous passez, tendez les oreilles, cherchez une voix grave ou des coups de marteaux, les grincements d'une scie ou les clacs d'une agrafeuse... Signes que Guillaume n'est pas loin.

Nous sommes tous deux garants des valeurs de La Limonaderie : Rassembler, Transmettre, Célébrer. Nous avons à coeur de faire vivre cet espace au maximum de son potentiel en fédérant autour de nous des personnes créatives, investies et motivées par le faire ensemble pour un mieux être social sur notre territoire. 

Un projet citoyen et participatif

C'est parce que les citoyens, les artistes, le public ont envie d'y développer des projets que La Limonaderie prend vie petit à petit.

photo equipe2

Chantiers collectifs, accueil les jours de spectacle, tenir la billeterie, faire du ménage, distribuer les flyers, proposer une nouvelle activité, il y a toujours quelque chose à faire à La Limo ! 

Nous sommes tous un peu citronnés et aujourd'hui, nous pouvons dire que La Limonaderie est une grande famille de décapsuleurs d'énergie !

La Limonaderie est pour l'instant une association que nous aimerions transformer en entreprise coopérative (soit scop soit scic)

Aujourd'hui, elle est gérée par un Conseil d'Administration de 10 personnes, un comité de programmation a été mis en place, les décisions sont prises de manière collective,la gestion logistique du lieu (ménage, travaux, déco) est participative.

 

membre CA2

À quoi servira votre financement ?

titre 3

Le bâtiment de La Limonaderie est constituée de plusieurs espaces dont un entrepôt appelé "Scierie" . Nous souhaitons transformer cet espace en pôle cirque et résidence d'artistes.

Collage photos scierie

C'est à sa rénovation et à son aménagement que va servir ce financement.

'La scierie' est un grand espace de 110m2 totalement brut et  d'une hauteur de 7m, attenant au reste des bâtiments et jouxtant un appartement que nous devons aménager afin de pouvoir recevoir les artistes lorsqu'ils seront en résidence.

Les travaux :

  1. Remettre aux normes l'électricité, refaire le tableau électrique et prévoir des prises élec un peu partout aux normes 'handicapé'
  2. Isoler les murs : déposer des plaques OSB et souffler de la ouate de cellulose entre les plaques et les murs
  3. Isoler le toit avec de la laine de mouton 
  4. Isolation phonique : la scierie se situe au 1er étage. En dessous, ce que l'on appelle le '8bis' qui sert déjà de salle de spectacle et de salle d'activités. Pour une utilisation maximale et confortable, il nous faut isoler au niveau du bruit entre les deux. La solution la plus simple et la moins coûteuse est d'isoler par le plancher.
  5. Une fois ces travaux d'isolation effectués, un système de chauffage adpaté est nécessaire. Vous saurez tout bientôt et en direct quel système sera choisi et le devis exact (pour l'instant entre 8 000€ et 10 000€).
  6. Enfin, pas d'accueil public sans système de sécurité efficace en cas d'incendie. Le fait d'avoir un local à sommeil (un appartement où dormiront les artistes en résidence), nous oblige à installer des alarmes partout où on ne peut pas voir l'incendie se déclarer, c'est-à-dire dans les faux plafonds et une partie sous les toits inaccessible. Cette contrainte demande des mètres et des mètres de câbles, des alarmes plus nombreuses et augmente le coût considérablement. Toutefois ces mesures sont incontournables pour que tout le monde, accueillis et responsables de la structure, puisse dormir tranquille.

 

Pourquoi un financement participatif est-il nécessaire ?

Ouvrir une seconde salle de travail est incontournable pour développer l'activité économique de La Limonaderie et rendre viable ce projet. 

Rendre viable signifie subvenir à nos charges fixes (27 400€ par an) et créer des emplois. Nous souhaitons faire de La Limonaderie une entreprise culturelle coopérative. 

  1. L'activité développée dans la 1er salle ne suffit pas à elle seule à couvrir les frais
  2. Nous ne bénéficions pas de subventions de fonctionnement suffisantes (seule la municipalité de Foix nous verse une subvention de fonctionnement, 1000€ pour l'année 2017) ou de subventions spécifiques pour les travaux.
  3. Pas de mécénes ni de partenaires connus à ce jour
  4. Les autres subventions dont nous pouvons bénéficier sont des aides spécifiques ; par exemple, les aides à la diffusion (25% sur le prix de cession d'un spectacle) ou aide à l'accueil en résidence du Conseil départemental de l'Ariège.
  5. Nos tirelires persos sont vides ! Déjà près de 13 700€ de fonds propres ont été investis dans la globalité du projet (entre les deux cofondateurs et la Compagnie associée à La Limonaderie).

Et si nous dépassons le montant initial prévu dans cette campagne, que ferons-nous ?

        a) Nous pourrons par exemple démarrer les travaux des vestiaires (6 000€)

        b) Essentiel à la pratique du cirque, nous pourrons faire placer les accroches pour aériens = système de poutres IPN et sécurité d'accroche pour trapèze, cerceau, tissu : estimé à 5 000€

        

Merci de nous avoir lu jusqu'au bout, merci de partager ce projet et puis

merci de suivre votre élan quel qu’il soit !

decaplsuleur denergies2

 Et plus d'infos sur notre site LaLimonaderie.fr