Connexion
Français English

EN SELLE AVEC CLÉMENTINE ET AUGUSTIN

10 clips vidéos qui cassent les vrais faux prétextes pour ne pas faire de vélo

A quoi va servir mon zeste ?

5 000 €

On fait les 5 premiers films

C'est parti pour 5 films !

8 000 €

On fait les 8 premiers films

Encore plus de solutions mises en avant pour faire du vélo

10 000 €

10 films, magnifique !

Génial ! Tous à vélo, à Dijon et ailleurs.

Image 1494966501

Le projet

Pour beaucoup de nos concitoyens, prendre la voiture pour se déplacer est souvent un réflexe, une évidence : "je suis obligé de prendre ma voiture" parce que "j'ai des enfants à conduire à l'école", "j'ai de grosses courses à faire", "je n'ai pas envie d'arriver en sueur à mon travail", "je n'ai pas de temps à perdre", "à vélo, c'est beaucoup trop dangereux"...


Avec l'aide de ce financement participatif, nous comptons réaliser des petits films, sur un ton joyeux, donnant  une série de solutions simples et réellement efficaces pour répondre à ces vraies fausses justifications afin que chacun puisse choisir de ne pas utiliser la voiture lorsque cela est possible. La plupart des gens ont une idée très floue de tout ce qu'il est possible de faire avec un vélo et des accessoires adéquats ! Ces très courts-métrages seront réalisés dans une ambiance humoristique avec un comédien et une comédienne très motivés par le projet.

Envie de voir un aperçu  de la série "En selle avec Clémentine et Augustin" ?

Alors un coup de pédale pour regarder "Augustin étrenne son nouveau vélo"

Et un autre pour voir "Clémentine décide d'aller au travail à vélo":


Où seront diffusés les films ?

Partout !

Notre objectif est qu'un maximum de personnes découvrent les solutions qui existent face à un problème pour se mettre à vélo. Alors nous envisageons de les mettre sur Youtube, Dailymotion, Vimeo, Facebook... Nous chercherons à les diffuser le plus possible par tous les moyens possibles.


 

Historique du projet

L'idée est partie de l'expérience personnelle de Stéphane, président des Amis de la Terre Côte-d'Or. En 2009, sa fille grandissant, il ne pouvait plus la porter sur le siège enfant de son vélo. Direction la boutique de cycle du coin pour trouver comment continuer à se balader avec sa fille en toute sécurité. Le vendeur lui a proposé plusieurs solutions, dont le FollowMe, un système d'accroche rapide de son vélo avec celui de sa fille. C'était amusant de voir le regard des personnes qui découvraient ce système une fois arrivés dans un parc. Plusieurs fois, il lui est arrivé de faire une démonstration d'accrochage / décrochage du système devant des passants qui étaient persuadés qu'ils ne pouvaient pas prendre leur vélo avec leur enfant.

Pour promouvoir le vélo, rien de mieux que de montrer qu'on peut le faire ! De là est venu l'idée de réaliser des films pour raconter qu'à vélo, c'est possible. Stéphane contacte alors l'association EVAD pour leur proposer son idée de films. Christian, président d'EVAD, adhère immédiatement au projet. Un brainstorming permet de dégager les grandes idées : scénarii, durée des films,... Puis, au printemps, on fait un essai de vidéo entre amis avec un des scénarios. Et là, on se rend compte que pour faire un film de qualité, la petite caméra familliale, l'amateurisme de montage et autres "détails" ne vont pas aller. Il nous faut un professionnel de l'audiovisuel et des comédiens.

Le temps passe, le projet reste dans les cartons jusqu'en 2016 où, au détour d'une conversation, Julia trouve l'idée séduisante et décide de s'investir. Rapidement, un avis de recherche est lancé sur les réseaux sociaux pour trouver un comédien et une comédienne qui joueront les rôles principaux. Wenceslas et Sarah rejoignent l'aventure. Le projet nécessitant pas mal de travail, nous décidons de passer par un financement participatif pour indemniser Julia, Wenceslas et Sarah. Deux petits "teasers" sont créés pour donner le ton et vous donner l'envie de nous aider à poursuivre l'aventure en participant au financement de ce projet.

Le porteur de projet

   

* Les Amis de la Terre Côte-d'Or

Cette association a été créée en 2012 et est devenue rapidement une association de référence en Côte-d'Or pour défendre la nature en agissant sur des problématiques locales, mais aussi en participant à des campagnes nationales développées par les Amis de la Terre France. Localement, nous agissons de façon indépendante ou bien ou synergie avec des associations et des collectifs locaux, comme dans le cadre de ce projet de films.

L'association Les Amis de la Terre Côte-d'or est membre du réseau des Amis de la Terre France qui, elle même, fait partie du réseau international des Amis de la Terre monde (Friends of the Earth), le plus grand réseau mondial de défense de l'environnement. 

evad logo affichette vertical r1200

* EVAD

Depuis 1994, l’association Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (EVAD), membre de la FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette), défend la cause du vélo dans l’agglomération dijonnaise.

L’association milite notamment :

  • pour le développement du vélo comme moyen de transport usuel et quotidien, bon pour l’environnement et la santé !
  • pour des aménagements (pistes, bandes et double-sens cyclables, zones 30, zones de rencontre...) et des équipements (arceaux, parkings à vélos, ...) qui encouragent et permettent la pratique du vélo en ville en toute sécurité ;
  • pour le partage de la rue et l’élaboration d’un « code de la rue » ;
  • pour une ville apaisée accueillante pour les cyclistes, les piétons (particulièrement enfants, personnes âgées ou à mobilité réduite) et les transports en commun.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

À quoi servira votre financement ?

  • À rémunérer Julia. Faire des documentaires, c'est son métier. Militante écologiste, elle a tout de suite proposé de faire un prix pour les heures passées à filmer et réaliser les montages, sans oublier les modifications suggérées par les personnes impliquées.
  • À indemniser Wenceslas et Sarah pour leur temps passé devant la caméra.

Nous avons estimé que chaque court métrage revient à 1 000 € tout compris et avons décidé de lancer la série à partir de 5 films. Chaque palier de 1 000 € permettra de réaliser un nouveau film sur un thème différent.

Le temps passé par les bénévoles des deux associations ne sera pas compté dans le financement participatif. C'est ça le militantisme.  ;-)