ENSEMBLE, PROPULSONS L'HABITAT COOPÉRATIF !

Faisons passer le mouvement des coopératives d'habitants à l'échelle supérieure

A quoi va servir mon zeste ?

10 000 €

On pérennise la fédération… et ses actions !

Nos subventions ont chuté... mais pas notre énergie ni le nombre de nos projets pour 2017 ;-)

 

15 000 €

On crée « Habicoop à Fond ! »

Mobilisons des entreprises de l’économie sociale et solidaire pour co-financer notre mouvement

20 000 €

On booste l'accompagnement des groupes projets !

Rassemblons des partenaires pour soutenir l'accompagnement des groupes dès le début de leur projet

30 000 €

Des actions et des avancées tous azimuts !

Mettons en œuvre de nouvelles actions de plaidoyer pour obtenir des dispositifs plus favorables aux coopératives d'habitants

 

Le projet

L'utilité d'Habicoop n'est plus à démontrer, tant ce mouvement associatif a joué depuis 12 ans un rôle majeur dans l'émergence des coopératives d'habitants en France. Mais, cette dynamique, pour poursuivre sur sa lancée, a plus que jamais besoin d'Habicoop et de sa présence aux côtés des groupes projets et des acteurs institutionnels. Pourtant, Habicoop subit une baisse drastique de ses financements publics, ce qui met à mal son action et son existence même. Alors, aujourd'hui, Habicoop a besoin de vous !

Habicoop, c'est qui ?

Issue d'un mouvement associatif né il y a 12 ans, la fédération française des coopératives d'habitants Habicoop rassemble depuis fin 2015 une vingtaine de coopératives d'habitants.

Une coopérative d'habitants, c'est quoi ? C'est un regroupement de personnes qui s'associent dans un esprit de solidarité et d'entraide et dont l'objectif consiste à gérer ensemble des logements et des espaces mutualisés, en démocratie directe et en propriété collective, en-dehors de toute spéculation immobilière, à prix coûtant et donc sans profit.

 

Nos réussites

Le Village Vertical de Villeurbanne, première coopérative d'habitants de France et projet pilote d'Habicoop, vit dans ses murs depuis près de 4 ans. Deux autres coopératives sortiront de terre d'ici fin 2017, et deux autres encore démarreront leur chantier en 2018. Et une quinzaine sont en cours de montage, à des stades d'avancement divers.

En parallèle, grâce à un travail de plaidoyer et d'expertise de longue haleine, nous avons obtenu en 2014 la création dans la loi d'un véritable statut des coopératives d'habitants.

 

Soutenir Habicoop… pour faire quoi ?

En France, l'essor de l'habitat coopératif demeure considérablement freiné par un certain nombre d'obstacles, notamment juridiques, réglementaires et financiers. Une part importante de notre travail à venir consistera à lever ces obstacles.

Nous avons atteint d'importants objectifs ces dernières années, et nous sommes entrés dans une phase de développement prometteuse. Pourtant, nous avons perdu une part importante de nos financements publics. Nous avons donc besoin de votre soutien pour rebondir, mener à bien nos projets en 2017, trouver d'autres financements pérennes et faire avancer nos « chantiers » (cf. plus bas).

 

Ça peut marcher ?

Les coopératives d'habitants, en France c'est nouveau, mais à l'étranger ça marche ! Québec, Suisse, Allemagne, Suède, Uruguay... dans d'autres pays, à côté de la propriété individuelle et du parc locatif, les coopératives d'habitants sont devenues une vraie troisième voie pour le logement, en-dehors de toute spéculation immobilière.

 

Aidez-nous à semer de nouvelles graines de coopération.

Ensemble, faisons fleurir un véritable « printemps des coops » partout en France !

 

 

 

Nos chantiers à venir

#1 - Pérenniser notre toute jeune fédération :

- en créant Habicoop à Fond !, le fonds de dotation de la fédération française des coopératives d'habitants, afin de pouvoir mobiliser les entreprises de l'économie sociale et solidaire en tant que mécènes, ce qui nous est pour l'instant impossible

- en sollicitant de nouveaux partenaires et financeurs, pour pallier la baisse importante de nos financements publics antérieurs

#2 - Booster notre capacité à accompagner les groupes de futurs habitants, quels que soient leurs moyens financiers :

Les groupes qui se lancent dans le montage d'une coopérative d'habitants ne disposent de moyens financiers conséquents qu'à partir de l'obtention d'un emprunt immobilier. Or, cela n'arrive qu'après de nombreuses étapes préalables (foncier, conception, …) qui peuvent s'étaler sur plusieurs années.

Dans l'intervalle, les groupes ont pourtant besoin d'un accompagnement professionnel qui a un coût. Nous travaillons donc, avec différents partenaires institutionnels et coopératifs, à la mise en place d'un « fonds d'amorçage » national, destiné à porter ce coût tant que les coopératives ne disposent pas de leur emprunt immobilier.

Le fonds d'amorçage, ça vous intéresse ? Regardez l'interview à ce sujet de Valérie Morel-Thomas, coordinatrice d'Habicoop.

#3 - Engager de nouvelles actions de plaidoyer pour lever les obstacles au développement des coopératives d'habitants :

De nombreux chantiers sont devant nous, sur différents plans (juridique, réglementaire, financier, etc.). Si ces dossiers sont techniques, leurs enjeux, eux, ne le sont pas ! Il s'agit de permettre à tou-te-s, quels que soient leurs moyens financiers, d'accéder au logement à travers la coopérative d'habitants ; obtenir une égalité de traitement des coopératives par rapport à la propriété individuelle ; obtenir les aides nécessaires à l'implantation de coopératives dans des logements dégradés dans les bourgs et petites villes en perte de dynamique ; etc.

Nous travaillons déjà sur quelques-uns d'entre eux avec des institutions et des professionnels. D'autres sont identifiés, mais nous ne pourrons dégager des moyens pour nous y atteler vraiment que si nous réussissons cette campagne de financement participatif !

Vous voulez en savoir plus sur l'étendue des chantiers qui nous attendent ? Découvrez notre série d'interviews vidéo "Développer les coopératives d'habitants ? C'est un chantier en cours !"

Réunions et brainstormings sont monnaie courante à Habicoop !

#4 - Accompagner et promouvoir la solidarité entre coopératives d'habitants, en mutualisant compétences et ressources financières :

Le Village Vertical de Villeurbanne en 2013, Chamarel Les Barges en 2017, Abricoop en 2018… et bientôt d'autres (Graine de Bitume, H'Nord, etc.) : les premières coopératives d'habitants commencent à vivre ici et là dans l'Hexagone. Et c'est à partir de ces premières coopératives qu'il faut structurer le mouvement et tisser les solidarités, notamment en organisant la mise en commun de compétences, de services et de ressources financières.

Par exemple, nous travaillons à rendre possible la création d'un « fonds de mutualisation » des ressources financières que les coopératives se constituent au fil du temps. Grâce à des réserves (ou « provisions »), celles-ci doivent en effet pouvoir payer des travaux et réparations, compenser des impayés ou l'inoccupation temporaire d'un logement, ou encore anticiper la variation du taux du livret A, sur lequel sont indexés les Prêts Locatifs Sociaux qui financent souvent la construction des coopératives.

Un peu plus d'explications sur le fonds de mutualisation, vous ne seriez pas contre ? Alors l'interview vidéo, c'est par là !

 

Le porteur de projet

Notre vision

Le logement devrait être un bien commun et un droit fondamental, pas une marchandise ! Nous travaillons activement à soustraire le logement à la spéculation immobilière, pour le rendre durablement accessible à tou-te-s.

Concevoir et gérer nous-mêmes nos logements, tisser des relations de voisinage fondées sur l'entraide, la mise en commun de moyens, l'échange de services, ... Dans une coopérative, on met la démocratie et l'écologie au cœur de l'habitat !

Dans un monde où les politiques néolibérales cherchent à généraliser à tous les domaines la compétition de tous contre tous, nous prenons part au développement de la coopération et de la solidarité dans la société, en créant les conditions de son essor dans la sphère de l'habitat.

 Dès sa création fin 2015, Habicoop fédère 20 coopératives d'habitants.

 

Que fait Habicoop au quotidien ?

Nous accompagnons les groupes projets dans le montage d'une coopérative d'habitants, sur toutes les dimensions envisageables, en fonction de leurs besoins et de leurs demandes : recherche d'un terrain, recherche de partenaires financiers et immobiliers (banque, bailleur social, promoteur, etc.), structuration juridique et administrative de la coopérative, dynamique de groupe, … Le processus de montage dure plusieurs années, l'accompagnement également… et il se prolonge au-delà pour accompagner la coopérative dans sa vie ultérieure.

Nous menons un travail d'information, de sensibilisation et de plaidoyer au niveau national. Nous informons les institutions, les professionnels et le grand public sur les coopératives d'habitants et les avantages de ce nouveau modèle. Nous travaillons avec des partenaires et des experts pour lever un à un les obstacles juridiques et financiers qui entravent un développement plus rapide et plus facile du mouvement des coopératives d'habitants.

Enfin, nous participons à l'organisation des rencontres nationales de l'habitat participatif et nous tissons des liens de partenariat et d'entraide avec d'autres mouvements de coopératives d'habitants, plus avancés car plus anciens (Suisse, Québec, Uruguay, ...).

Comment on peut faire changer la réglementation - Dans les coulisses du travail de plaidoyer

 

 

Notre action en quelques dates clés

2005 : création de l'association Habicoop « première version », pour initier en France un mouvement des coopératives d'habitants.

2013 : première coopérative d'habitants de France, le Village Vertical de Villeurbanne commence à vivre dans ses murs !

2014 : nous obtenons la création dans la loi d'un véritable statut juridique des coopératives d'habitants, fondé sur nos propositions.

2015 : Habicoop devient la Fédération française des coopératives d'habitants ; elle en fédère une vingtaine dès sa création.

2016 : la construction des coopératives Chamarel "Les Barges" (Vaulx-en-Velin) et Abricoop (Toulouse) commence.

2018 : pose de la première pierre des coopératives Graine de Bitume (Grenoble) et H'Nord (Bordeaux).

 

 

Découvrez en images l'aventure des deux premières coopératives d'habitants

« Le Village Vertical - Une nouvelle voie du logement » - Documentaire de Mathieu Wilson, 2016

 

« Chamarel Les Barges » - Reportage de France 3 Rhône-Alpes, 2016

 

À quoi servira votre financement ?

Au 1er palier (10 000 €) : on pérennise la fédération… et ses actions

Grâce à votre Zeste, nous allons mener à bien nos missions et nos projets jusqu'à la fin de l'année. Concrètement ? On accompagne activement les 20 coopératives adhérentes dont la quasi-totalité est en cours de montage. On fait avancer trois « chantiers de fond », sur des aspects juridiques et financiers, pour faciliter le montage de nouvelles coopératives. En parallèle, on continue de structurer la fédération, et on cherche de nouvelles ressources financières pour la suite.

 

Au 2e palier (15 000 €) : on crée « Habicoop à Fond ! »

Avec 5000 € de plus, nous créons un nouveau dispositif, Habicoop à Fond !, le fonds de dotation de la fédération française des coopératives d'habitants. Nous allons pouvoir mobiliser les entreprises de l'économie sociale et solidaire en tant que mécènes, pour qu'elles soutiennent la dynamique du mouvement des coopératives d'habitants… ce que nous n'avons pas la possibilité de faire pour l'instant ! Votre don ne va pas alimenter le fonds, il permet de le créer.

 

Au 3e palier (20 000 €) : on booste l'accompagnement des groupes projets

Avec plusieurs organismes partenaires, nous allons pouvoir poursuivre notre travail pour mettre sur pied un fonds d'amorçage des projets. Ce fonds sera un dispositif très important pour permettre au maximum de groupes projets, indépendamment de leurs moyens financiers, d'être accompagnés dès le début par des professionnels, sans pour autant mettre en péril économique les structures d'accompagnement.

Vous voulez en savoir plus sur le fonds d'amorçage ? Regardez l'interview à ce sujet de Valérie Morel-Thomas, coordinatrice d'Habicoop.

 

Au 4e palier (30 000 €) : des actions et des avancées tous azimuts !

Avec 10 000 € de plus, nous allons pouvoir faire avancer d'autres « chantiers de fond » (information et sensibilisation des citoyen-ne-s, accompagnement des coopératives déjà structurées, mutualisation de moyens financiers entre coopératives, …). Nous mettrons aussi en place des actions de plaidoyer auprès des institutions pour obtenir la création de dispositifs financiers et bancaires plus adaptés à la création de coopératives d'habitants.

Vous voulez en savoir plus sur l'étendue des chantiers qui nous attendent ? Découvrez notre série d'interviews vidéo  "Développer les coopératives d'habitants ? C'est un chantier en cours !"