FESTIVAL HIT THE ROAD 2018

Le festival qui allie voyage en stop, musique, écologie et convivialité, du 19 au 21 mai 2018 !

A quoi va servir mon zeste ?

200 €

La scène: on monte sur les planches!

On sort de la fange pour s'élever sur les planches! Grâce à vous, les musiciens n'auront pas les pieds dans la gadoue: merci!

600 €

Le matériel: location de la sono et des éclairages!

On allume les projecteurs, on branche les amplis: levez le pouce, Hit The Road vous embarque!

1 000 €

La prestation: les techniciens et l'ingé son!

C'est bien beau d'avoir des amplis et des projecteurs, encore faut-il savoir les allumer!
Hop, grâce à vous, on peut se payer les services de professionnels. Merci!

1 500 €

Chapeau l'artiste: la SACEM!

Au delà de 1000€, nous allouerons la somme récoltée à notre budget pour les droits sur les musiques: la SACEM! Merci!

  • Pictures 1521490264

Le projet

HIT THE ROAD, du 19 au 21 mai au Morimont (68), c’est :

UN FESTIVAL …

Hit the road, c'est d'abord un événement culturel et musical. Au programme : deux soirées de concerts, des dizaines d'artistes et DJs, des conférences, et des activités en plein air comme un rallye en stop.

 

Les stoppeur.se.s découvrent la région à travers le Rallye en stop !

 

... D'AUTO-STOP ...

L'originalité d'Hit the road, c'est qu'il met en avant un moyen de transport écologique, économique et riche en aventures humaines : l’auto-stop ! Les participant.e.s convergeront vers le lieu du festival en auto-stop, depuis des départs organisés à Paris et dans plusieurs villes universitaires.

 

... ÉTUDIANT ...

Baroudeur.se.s de l’extrême ou apprenti.e.s aventurier.e.s, le festival est ouvert à tou.te.s les étudiant.e.s.

 

…ET RESPONSABLE !

Le but est aussi de sensibiliser aux modes de transport et de voyage alternatifs ainsi qu'aux questions environnementales, au travers de conférences, tout en restant un festival accessible et responsable grâce notamment à des prix les plus bas possibles, des repas et boissons de qualité, des produits bios et locaux.

Eat The Road : de la nourriture bio, locale, végétarienne et de saison !

 

Vous pouvez suivre l'organisation du festival sur notre INSTAGRAM et snapchat : Stopanggosp (Otto Stop)

 

Le porteur de projet

STOP AND GO :

A LA DÉCOUVERTE DE L’AUTRE, LE POUCE EN L’AIR !

Stop and Go, en 2012, c’est un groupe d’ami.e.s qui ont la folle idée de rallier Paris à Istanbul en auto-stop. Depuis, l’association s'est agrandie et est aujourd’hui une association étudiante d’une trentaine d’étudiant.e.s bénévoles motivé.e.s, travaillant de façon non hiérarchique.

Pendant l’année, nous organisons plusieurs voyages : certain.e.s ont rallié Paris et le Monténégro à la force de leurs pouces cet hiver, et d’autres iront jusqu’à Odessa en Ukraine cet été, quand un troisième groupe jouera les saltimbanques sur les petites routes de France !

Le pouce en l'air : en route pour le Monténégro !

 

Pour Hit The Road, tou.te.s sont mis.e.s à contribution pour le bonheur renouvelé des festivaliers depuis 2015 ! Convivialité et transversalité sont les mots d’ordre de l’organisation du festival, organisé selon les règles de l’autogestion. Nous favorisons également la transversalité en encourageant chacun.e à partager ses idées et projets pour ce festival.

Hit The Road, c’est donc notre bébé à tou.te.s , que l’on voit grandir avec émotion tout au long de l’année.

 

POURQUOI L'AUTO-STOP ?

Parce que c’est rigolo, déjà !

Mais aussi parce que l’auto-stop véhicule (sans mauvais  jeu de mot) des valeurs que nous défendons : la solidarité et l’écologie.
L’auto-stop, c’est la découverte de l’autre en allant de voiture en voiture ; c’est donc encourager le lien social.
L’auto-stop, c’est se déplacer à bas coûts ; et c’est compter sur la générosité plutôt que sur l’argent.
L’auto-stop, c’est un moyen de transport durable puisqu’il participe à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
L’auto-stop, c’est promouvoir une autre façon de voyager, plus lente, plus curieuse, plus ouverte et plus spontanée puisque dépendante des autres.

Et tout ça tient sur un bout de doigt ! Fantastique, non ?

Ce sont ces valeurs que nous essayons de transmettre à travers les conférences organisées pendant le festival.

 

UN APERÇU DES ÉDITIONS PRÉCÉDENTES

Le festival Hit The Road a eu lieu pour la première fois en mai 2015 à Cauberotte (47) et a été renouvelé en 2016 à Bois Gérard (10) et en 2017 à Thil (31). À chaque fois, cet événement a rassemblé entre 200 et 400 participant.e.s. Face à ce succès, nous souhaitons le renouveler pour une 4e édition en 2018. Riche de l’expérience des années précédentes les bénévoles de Stop&Go fournissent chaque fois un festival de meilleure qualité et ont pour objectif de l’étendre au public le plus large possible.

L'équipe déco au top pour Hit The Road 2017 (Thil)

 

À quoi servira votre financement ?

AVEC VOTRE AIDE : ET EN AVANT LA MUSIQUE !

La somme récoltée grâce à vous (merci !) va être allouée aux aspects techniques et artistiques. Des précisions sont données dans la rubrique « paliers », n’hésitez pas à aller la consulter !
Et si nous dépassons notre objectif, nous pourrons augmenter les cachets des artistes !

Le Trous Balourds à Hit The Road 2017 (Thil)

 

FESTIVAL HIT THE ROAD : QUEL BUDGET ?

Organiser un festival, ça coûte des sous.

Hit The Road repose sur un budget conséquent estimé à 18 500 euros. Ce budget a été estimé grâce aux expériences des éditions précédentes et aux devis réalisés sur le lieu du festival de cette année : le Morimont.

LES DEPENSES
Les dépenses pour l'organisation du festival sont regroupées en cinq pôles : la logistique, les consommations, les prestations artistiques, la communication ainsi que la sécurité et les activités.

Les pôles de dépense principaux concernent la location du lieu du festival (Le Morimont), la rémunération des artistes, de l’ingénieur du son et les dépenses de sécurité.

LES RECETTES
Le financement du festival est assuré en grande partie par la vente des places et des consommations sur place.

L’association Stop&Go apporte également des fonds propres issus des bénéfices réalisés au cours de l’année, d’un partenariat avec le magasin Nature&Découverte de Levallois-Perret, pour qui nous réalisons des papiers cadeaux pendant plus d’un mois à la période de Noël.

Le festival repose également sur les subventions de la Commission de la Vie Étudiante de Sciences Po Paris.
Nous avons aussi la chance de bénéficier de partenariats associatifs, notamment avec l’association CAFéS, qui participe pour partie à l’achat de nourriture bio et locale.

Enfin, nous participons à différents appels à projets pour associations et à cette collecte sur ZESTE !

Paris-Séville 2017

 

MERCI DE VOTRE AIDE !!