LA CABANE AUX IDEES

Une cabane pour Lire au Jardin à Tours.

A quoi va servir mon zeste ?

3 800 €

Aménagement du local adjacent

Image 1536850154
5 500 €

Aménagement de l'arrière boutique

Image 1536252007
8 800 €

Du bon matériel pour bien travailler

Image 1536850186
  • Pictures 1534954957
  • Pictures 1536251808
  • Pictures 1536252116
  • Pictures 1536595999

Le projet

La librairie Lire au Jardin conseille ses habitués depuis maintenant 14 ans en se faisant le relais d’ouvrages de qualité, et accueillant avec plaisir conférenciers, auteurs, artistes, comédiens, musiciens et lecteurs à voix haute.

Nous avons placé la rencontre au cœur du métier de libraire et nous nous considérons comme des passeurs.

Mais, pour continuer sur cette lancée, la librairie a besoin de renforcer sa structure pour faire face aux différentes difficultés rencontrées et se donner un second souffle. Le projet que nous vous proposons : maintenir l'activité plusieurs années encore, sous une autre forme :

  • un élargissement thématique de l’offre (bien-être, sciences de la terre et ethnologie notamment), qui suppose une augmentation du stock,
  • un changement de nom d'enseigne : "Lire au Jardin" céderait la place à "La Cabane aux idées". Cette nouvelle appellation était en gestation depuis plusieurs années. Elle regroupe deux orientations qui nous tiennent à cœur : celle de proposer à la fois des ouvrages de pratique manuelle et d'idées créatives, d'autres de reflexion sur les grandes thématiques actuelles. La main et la pensée.
  • un agrandissement de la surface de vente qui nous impose quelques aménagements afin de pouvoir proposer plus d’ouvrages dans de meilleures conditions,
  • une amélioration de l’espace dédié aux animations.

Si nous avons choisi de faire appel à vous via un financement participatif, c'est que nos propres ressources sont insuffisantes (pas de trésorerie pour ainsi dire et pas d'épargne personnelle) pour permettre une relance efficace de l'activité de la librairie. Les difficultés rencontrées par la librairie sont dues à sa trop petite taille — il nous faut donc agrandir — et, paradoxalement, à sa trop grande spécialisation — il nous faut donc élargir l'offre thématique. Les demandes formulées par les habitués le confirment régulièrement. D'autre part, solliciter les banques nous est impossible pour les mêmes raisons car nous offrons peu de garanties. Mais, avouons-le, le financement participatif nous est apparu comme naturel tant, depuis ses débuts, la librairie a fait sienne l’idée de faire partie d’un réseau (d’humains) partageant les mêmes convictions. Pour autant le choix d'un financement participatif n'est pas la solution de facilité que l'on pourrait croire, et ce pour plusieurs raisons : d'abord il demande un travail conséquent en amont et en aval de la date de lancement qui s'ajoute à une activité en librairie déjà conséquente ; ensuite, c'est un choix qui nous engage moralement vis-à-vis des futurs donateurs que vous êtes (tout du moins nous l'espérons) et qui faites partie probablement des habitués de la librairie.

Cette campagne est décisive pour l'avenir de Lire au jardin : un échec de celle-ci, en ne nous permettant pas de diversifier l'offre, nous obligerait sans nul doute à remettre en cause notre activité.

Le porteur de projet

Alain a un parcours professionnel marqué pour l'essentiel par le végétal, le livre et la formation. Sa formation de documentaliste l'a amené à créer des structures ouvertes au public à la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF) ou dans le cadre du Festival des jardins à Chaumont-sur-Loire. En 2004, suite à un licenciement économique, il a créé la librairie Lire au Jardin en centre ville de Tours.

Colette, sa compagne, est venue lui prêter main forte quelques années plus tard après avoir exercé des années comme documentaliste dans le milieu scientifique puis assuré des fonctions bénévoles dans les domaines artistiques et culturels.

L'idée de départ était de proposer une sélection d'ouvrages autour de la thématique végétale. Le jardin, la flore sauvage, la phytothérapie furent quelques-uns des sujets de prédilection. Au fil des années, grâce aux liens établis avec les habitués et les structures locales, le fonds s'est développé naturellement vers les problématiques environnementales, l'agriculture biologique ou l'alimentation de proximité. Les ouvrages présentés sont pour la plupart techniques mais nous n'avons pas fait l'impasse sur une approche plus littéraire voire philosophique des sujets abordés.

Plus récemment nous avons voulu élargir le fonds sur des thématiques traitant plus largement de l'autonomie individuelle : pratiques manuelles, alternatives à l'éducation, pratiques de bien-être, outils de réflexion pour appréhender le monde d'aujourd'hui et de demain (non-violence, place du numérique, monnaie locale, revenu minimum…).

À quoi servira votre financement ?

Premier palier : aménagement du local adjacent (3.800€)

- mise aux normes de l'installation électrique, des travaux nécessaires dans ce local vétuste,
rayonnages en beau bois et peintures pour accueillir au mieux de nouveaux ouvrages principalement d'occasion,
nouvelle enseigne extérieure qui couvrira les deux locaux et leur donnera une véritable identité visuelle,
communication : flyers, affiches, site internet…,
augmentation du stock d'ouvrages,
- matériel d’accessibilité modulable pour les personnes à mobilité réduite (rampes et bouton d'appel),

 Deuxième palier : aménagement de l'arrière-boutique (5.500€ en cumulé)

rayonnages et peintures,
- petits aménagements d'électricité,
plomberie (l'extension librairie nécessitera de modifier l'installation de plomberie de l'arrière-boutique),
- amélioration de l’espace en fond de librairie pour un meilleur accueil des animations (nous prévoyons notamment de nous équiper de meubles plus mobiles pour pouvoir les déplacer plus facilement),

 Troisième palier : du bon matériel pour bien travailler (8.800€ en cumulé)

appareil photo pour mise à jour site web et édition de cartes postales,
ordinateur pour remplacer celui dont nous nous servons quotidiennement et qui sera dépassé prochainement,
triporteur pour livraison et manifestations de proximité. Ça c'est le rêve du libraire !