Connexion
Français English

LA LIBRICYCLETTE

Une librairie équitable en Bourbonnais

A quoi va servir mon zeste ?

2 000 €

Le solde du prix du vélo cargo à assistante électrique sur mesure

5 000 €

Un stock de 125 livres et son besoin de fonds de roulement

8 000 €

Le stock de 125 livres supplémentaires et son BFR

10 000 €

L'équipement bureautique et divers accessoires

  • Pictures 1483338469
  • Pictures 1483338502
  • Pictures 1483969512
  • Pictures 1483969576

Le projet

Des livres, un vélo triporteur : La Libricyclette !

L’objectif de départ : défendre le maillage territorial de librairies à la suite de la fermeture du café-librairie « Aux Tours du Livre » à Bourbon L’Archambault et pérenniser une activité de librairie dans un contexte de marché difficile, mais adaptée à cette partie du bocage bourbonnais thermale, touristique, accueillante et militante, entre nature, bien-être et patrimoine.

Le moyen d’un vélo triporteur à assistance électrique, tout en promouvant les modes de déplacements doux à la campagne, par une accroche peu banale et un stock transporté limité favorise la démarche d’ « aller vers » la clientèle, un autre rapport à la librairie, qui non sans rappeler le colportage, met l’accent sur la relation de proximité, la diffusion et la rencontre avec les livres et leurs auteurs.

Les ventes ou commandes à l’unité de livres neufs se feront sur les marchés, foires et évènementiels, mais aussi en parcours. Une activité régulière mais saisonnière suivant un calendrier: 2j/semaine à l’année de mars à décembre et 4j/semaine en juin-juillet-août.

Une autre façon de faire librairie!

Le métier de libraire sur triporteur n’est alors plus le même que celui de libraire en magasin aux milliers de références, et suppose de travailler en flux constant pour garder un stock limité. Il s’agit en quelque sorte de « faire salon du livre » en permanence.

La Libricyclette s’inscrit de plus dans une stratégie de commerce équitable en impliquant ses consom’acteurs :

  • Par la vente du parcours hebdomadaire suivant une formule de « Voyages en livres» proposant aux clients d’être points de relais du parcours, en échange d’une animation autour des livres;
  • Par la démarche de circuits-courts, à partir d’un catalogue d’éditeurs indépendants et/ou régionaux, dans la relation avec les fournisseurs pour la recherche de délais de commande raisonnables, dans le partenariat avec les acteurs structurants du territoire;
  • Enfin par un plan de financement participatif dont les contreparties en bons d’achat constituent une avance sur recettes et génèrent du flux en termes de gestion de stock.

Le porteur de projet

Mardi 22 11 16 UpHeros Moulins aux Studios Palace

Crédit photo : X.Robin

Après avoir exercé de nombreuses et différentes missions en tant qu’éducateur spécialisé, mon arrivée dans le Bourbonnais au début de l’année 2016 était l’occasion de valoriser mes nombreux engagements bénévoles dans le secteur culturel (exploitation cinématographique et éducation à l’image, diffusion des arts et lectures chez l’habitant en milieu rural) et de créer mon emploi, dans l’idée de « vivre et travailler au pays ».

Formé au métier de libraire, appuyé par différentes structures d’accompagnement des porteurs de projet, et à la suite de nombreuses rencontres je crée La Libricyclette.

À quoi servira votre financement ?

10.000 euros pour 30.000 euros d'investissement

Cette campagne ambitieuse mais réaliste qui vise à atteindre 10.000 euros s'inscrit dans un budget d'investissement global de 30.000 euros.

Les 20.000 euros restant ont été financés sur fonds propres (12.500 euros), sous forme d'emprunts à taux zéro auprès du 1er cercle famille/amis (5.000 euros) et grâce à Pôle Emploi (2.500 euros).

Inutile de vous préciser que ce micro-projet novateur et quasi-inédit (20.000 euros de chiffre d'affaires estimé sur le premier exercice) n'a pas eu les faveurs des financements sectoriels ou publics. Le recours à l'emprunt entre proches a été préféré à un emprunt bancaire garanti.

Et la structure juridique choisie, Entreprise Individuelle au réel simplifié, franchise de TVA, soumis à l'impôt sur le revenu, ne permettait pas non plus d'accéder à d'autres financements (Cigales, etc...).

Ce choix de statut simplifié permet un lancement d'activité de La Libricyclette peu coûteux et souple.

Quant aux besoins d'investissement, ils se résument ainsi:

  • le vélo triporteur aménagé (12.000 euros)
  • le stock d'implantation et sa valeur équivalente en besoin de fonds de roulement(BFR) (5.000 + 5.000 soit 10.000 euros)
  • divers équipements et communication d'implantation (4.000 euros)
  • enfin les frais de formation préalable (librairie, CCI) et de création (4.000 euros).

Constituer le stock et le besoin de fonds de roulement qui l'accompagne

Au moment du lancement de cette campagne, le vélo triporteur est déjà livré et s'il reste à solder son coût, l'essentiel de la démarche vise à pouvoir constituer un stock suffisant pour permettre une variété et un renouvellement des propositions éditoriales et le BFR qui l'accompagne.

En effet, bien que dans les objectifs de La Libricyclette, il s'agisse de travailler en flux tendu et en stock limité (150 livres présentables sur le triporteur), il est nécessaire d'anticiper les rotations et la marge de manœuvre qui garantisse l'attractivité de l'offre éditoriale et commerciale. D'où cette estimation à 5.000 euros de stock (450 livres).

La démarche de "pré-vente" de bons d'achats générant du flux de stock via le système des contreparties vient compléter ce dispositif.

C'est ainsi que l'appel à contribution est construit: la moitié de la valeur du don reversée en bons d'achats (par exemple pour 100 euros versés, 50 euros de contremarques donc). Et c'est en cela que le consomm'acteur s'engage par ce système d'avance sur recettes et contribue au maintien d'une activité de librairie et diffusion sur son territoire de proximité.

Et pour ceux que cette modalité n'intéresse pas mais qui veulent soutenir La Libricyclette, leur contribution participera aux autres besoins d'investissement.

  • 1er palier : Le solde du prix du vélo/interface de vente (2.000 euros)
  • 2e palier : Un stock de 125 livres et son besoin de fonds de roulement  (3.000 euros)
  • 3e palier : Le stock de 125 livres supplémentaires et son BFR (3.000 euros)
  • 4e palier: L'équipement bureautique et divers accessoires (2.000 euros)

 

Parce que ce projet se construit avec vous sur votre territoire, je vous propose ainsi de vous engager dans une démarche de commerce éthique qui représente déjà beaucoup d'engagements de ma part et la joie des rencontres à venir autour des livres. 

Le relais de cette campagne via la plateforme Zeste issue de la banque éthique La Nef, née en 1988 à Bourbon L'Archambault sur votre territoire, donne encore plus de sens à l'avènement de La Libricyclette !!

Les contreparties

Vous pouvez soutenir le projet de plusieurs façons :

  1. Faire un don et ne bénéficier d'aucune contrepartie
  2. Pour tout don à partir de 10€ : bénéficier en échange d'un bon d'achat à hauteur de 50% de la contribution pour des livres (suivant le stock disponible). Ainsi, par exemple, pour 100€ donnés, vous recevrez une contremarque de 50€ sur les livres de la Libricyclette. 
  3. Pour tout don à partir de 400€ : bénéficier en échange d'un séjour en écogîte (2 nuits hors vacances scolaires) en pleine nature dans le Morvan, à valoir sur les exercices 2017 et 2018. Non compatible avec le bon d'achat.

Et pour tous :

  • un remerciement sur une page dédiée sur le futur site www.lalibricyclette.fr,
  • une invitation au week-end d'inauguration des 3-4-5 mars 2017 et/ou à vivre l'expérience La Libricyclette sur ses parcours à venir,
  • un ticket de participation au tirage au sort pour gagner à l'issue de la campagne, 10 places nominatives pour 2 concerts du festival Jazz dans le Bocage 2017 (du 19 au 28 mai) et 10 paniers gourmands, locaux, bons et bio.

Maintenant, à vous de jouer ! Prêt à faire un Zeste?