LA MANGANIERE

Boulangerie mobile et pédagogique dans l'Aude

A quoi va servir mon zeste ?

2 000 €

Mécanique

4 500 €

Carrosserie et peinture

7 500 €

Matériel professionnel d'occasion

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Le projet

LA MANGANIERE va être une boulangerie mobile et pédagogique. 

Pétrir, façonner et cuire des pains, des fougasses, des brioches et autres gourmandises devant les gens sur les fêtes et foires de la région mais aussi et surtout avec les enfants lors d'ateliers découverte dans les écoles.

Il y a trois ans, nous sommes tombés sur des boulangers qui fabriquaient du pain sur une foire bio. Nous avons été agréablement surpris par le nombre de personnes intéressées par la fournée. Quel attrait pédagoqique que cela! le plaisir, pour nous de montrer notre métier et par là même de sensibiliser les gens et les enfants en particulier aux bienfaits du pain au levain et des blés anciens pour notre santé et celle de la planète.

 Nos souhaits et nos convictions:   

    ♦ boulanger et échanger devant et avec les gens,

   ♦ montrer nos savoir-faire manuels,

   ♦ fabriquer des pains sans additifs chimiques,

   ♦ privilégier les variétés anciennes de blé,

   ♦ utiliser des farines biologiques de meule de pierre, la mouture au cylindre chauffe le grain (les micro-nutriments n'aiment pas ça!).

Après réflexion et quelques recherches, nous rencontrons un couple de boulangers à la retraite, propriétaires d'une ancienne boulangerie mobile de l'armée suisse: c'est le coup de foudre! Tout s'y trouve, un vrai fournil ambulant : un four, un pétrin, une étuve, un plan de façonnage! Elle a été construite en 1968, une vraie pièce de collection.

 

CECI N'EST PAS UN WAGON 

                ceci nest pas un wagon 

fourfour

Pour acquérir cet outil de travail, nous avons vendu notre ancien four.

L'apport obtenu par cette vente fut complété par l'obtention d'un prêt d'honneur accordé par l'association Haute Vallée de L'Aude Initiative ainsi qu'un prêt jeune créateur du Crédit Agricole.
La boulangerie d'origine est une remorque dont la vitesse est limitée à 40 km/h...c'est bien parfois la lenteur mais si on veut sillonner la région Occitanie, il nous fallait trouver une solution pour rouler un peu plus vite. Nous avons donc décidé de la poser sur le chassis d'un camion. 

Nous avons cherché un vieux poids lourd, un certain temps... sur des annonces nationales; pourtant l'heureux élu, un ancien Scania aussi vintage que la boulange, dormait à 500m de chez nous dans un hangar : un porte paille de 76 qu'un voisin négociant en foin nous a vendu pour une bouchée de pain, enthousiaste de notre projet.

Faire glisser Gilberte sur Raymond ne fut pas une mince affaire mais grâce à l'ingéniosité de Romain, le jeune garagiste du village et Vincent notre plus proche voisin appuyé par la solidarité de quelques habitants de la commune, c'est chose faite, ouf! 

POSE DE LA BOULANGERIE SUR LE POIDS LOURD

Pose sur camion

 Quelle journée!!  

LA SUITE DE L'HISTOIRE SI LA COLLECTE REUSSIT

Dès la rentrée prochaine, nous conduirons la boulangerie sur le chemin des écoles. Celles qui nous ouvriront leur porte laisseront se garer la Manganière dans la cour pour donner la joie aux enfants de mélanger des farines de blés anciens, de sarrasin ou de petit épeautre, de façonner leurs pains, de tresser des gerbes de blé...en attendant que les boules cuisent...

Le porteur de projet

Pascale:

J'ai découvert l'univers de la boulangerie biologique à Belle-Ile-en-Mer lors d'un séjour Woof* il y a 6 ans. Forte de cette rencontre, je suis partie me former chez des amis boulangers en Ariège. En 2014, j'ai obtenu le diplôme d'Artisan-boulangère.

La même année, l'AMAP de Montgailhard décide de me soutenir dans le lancement de mon activité. Cette expérience est sécurisante et me met en confiance pour trouver de nouvelles pistes pour vendre mes produits. Par la suite, accompagnée de mon ami, je débute la vente directe sur deux marchés de plein vent de la région toulousaine. 

Depuis cette date, nous avons créé un vrai lien de confiance avec notre clientèle, satisfaite des pains que nous fabriquons chaque semaine.

Maîtriser de fournée en fournée ce métier nous donne du plaisir et de la fierté. Fabriquer et vendre nos pains biologiques et constater la satisfaction de nos clients est quelque chose de très gratifiant.

 Pour un avenir joyeux et plein d'amour !

*woof: est une association,  qui œuvre pour la transmission des savoir-faire agricoles bio. Lien entre les acteurs du bio (les hôtes) et le grand public (les WWOOFeurs) cette association offre l'opportunité d’apprendre et de découvrir des techniques saines et plus respectueuses de l’environnement, par le biais de séjours actifs dans des fermes biologiques.

C'est pour un avenir joyeux et plein d'amour!

 

Sylvain:

J'ai travaillé à différentes occasions auprès d'enfants en tant animateur ou assistant d'éducation. Un de mes meilleurs souvenirs d'animation fut le jour ou j'ai ramené un petit moulin manuel en bois. Chaque enfant a pu moudre les grains et prendre soin de la bonne farine ainsi réalisée. Les enfants m'ont longtemps parlé de cet atelier autour des céréales, de la farine et des histoires qui les accompagnent. J'ai travaillé par ailleurs dans des fermes biologiques. Aujourd'hui, accompagné de Pascale dans ce beau projet prend tout son sens.

 

À quoi servira votre financement ?

Le financement va servir :

1er palier : 2.000 euros

  Une révision s'impose :                          

       La mécanique du camion est saine. Néanmoins une petite révision s'impose.

       Une fois le moteur bien huilé, en route pour l'homologation : passage à la DREAL, contrôle technique et à la préfecture.

 2ème palier : 2.500 euros (soit un montant cumulé de 4.500 euros)

  Transport, carrosserie et peinture :

     La boulangerie n'étant pas dans l'état homologable, un transporteur nous mène la boulangerie à bon port, à l'atelier.

     Une fois sur place, en avant pour le chantier carrosserie! pour ce qui est du sablage et du ponçage, c'est Sylvain qui s'y colle !

     Pour la peinture, c'est notre cher meunier, Jérôme, ancien carrossier qui passe à l'action.

3ème palier: 3.500 euros (soit un montant cumulé de 7.500 euros)

  Equipement de la boulangerie :

      Jusqu'à présent nous préparons la pâte à biscuits à la main. L'aide d'un batteur mélangeur serait la bienvenue pour nos petits bras.

      Pour faire plaisir aux gourmets, nous souhaitons préparer des croustades (feuilletés aux pommes traditionnel) et des friands (à la tomme des Pyrénées). Afin de réaliser un bon feuilletage, le laminoir nous sera bien utile.

Pour plus d'informations, vous êtes les bienvenus sur notre page FACEBOOK