LA SEMAINE DE LA TRANSITION A ORLEANS

Contribuez à la première édition de ce festival gratuit et ouvert à toutes et tous sur le campus d'Orléans.

A quoi va servir mon zeste ?

1 000 €

2 conférences et 1 projection

2 000 €

4 projections supplémentaires

3 000 €

Cofinancement du film rétrospectif

Le projet

Semaine de la Transition édition 2016.

En octobre le Campus d’Orléans sera au cœur d’un événement de grande ampleur : La Semaine de la Transition. Cette initiative citoyenne découle directement de l’élan positif qu’a suscité le documentaire Demain.

 

C’est par une approche positive que cette semaine sensibilisera un large public au champ des possibles sur Orléans. En effet, le nombre d’associations et de collectifs citoyens œuvrant pour la transition est en pleine croissance. Or une faible proportion de la population à connaissance de cette vague positive et émergente. Cette semaine mettra en avant toutes ces initiatives.

Différents événements ouverts à toutes et tous seront proposés durant la semaine :

Des projections du documentaire Demain (dans chaque composante et UFR) et les documentaires En Quête de Sens et Sacrée Croissance.

Une représentation de la pièce de théâtre Manger au Bouillon, le centre culturel de l’Université d’Orléans. Cette pièce burlesque nous interroge sur notre rapport à l’alimentation. La soirée se clôturera par une soupe participative organisée par le collectif DiscoSoupe. Ce sera le seul événement payant de la semaine (Trois tarifs : 1 euros / 3 euros / 6 euros), pour 160 places au total.

Le mercredi 12 octobre, un village des associations de la transition permettra au travers d’ateliers interactifs de découvrir les associations orléanaises qui œuvrent pour la transition.

 

Un concours de vidéo « La Transition à Chaud » permettra de gagner un smartphone éthique et écoresponsable : le Fair-Phone. Ce concours a pour vocation de toucher un public qui ne serait pas intéressé de prime abord par la transition ou par le documentaire Demain.


Tout au long de la semaine, des conférences / débats seront proposées, sur le zéro déchet, l’entrepreneuriat collaboratif ou encore la transition comme projet de société.

N'hésitez pas à consulter le programme complet de la semaine sur notre site web : campussourcedetransition.org

Le porteur de projet

Cette semaine est portée par le collectif Campus Source de Transition qui regroupe plusieurs associations étudiantes (Campus écolo, AGDO, la Corpo de Droit).

 

Pour toutes nos démarches de financements une seule association porte la responsabilité financière de cet événement : Campus écolo. Ainsi l'argent qui sera récolté par cette campagne ira dans les caisses de cette association. Cette association sans but lucratif est composée d'étudiant dans sa grande majorité, mais aussi de personnes actives. 

Ci-dessous par ordre alphabétique quelques-unes des personnes qui composent notre collectif :

Alix Cécile

Étudiante en licence gestion (spécialité marketing) et vice-secrétaire de Campus Écolo, j’aimerais pouvoir mettre à profit ma formation actuelle pour promouvoir au mieux la transition sur le Campus.

Bercher Marine

Étudiante en licence de droit histoire et trésorière de la Corpo de Droit. La semaine de la transition est l'occasion de se sensibiliser à des thèmes qui constituent notre quotidien et sont les enjeux pour une société plus résiliente. Toutes les solutions sont à notre dispo, il suffit juste d'agir !

Carignon Maxime

Étudiant en licence de droit et président de la Corpo de Droit. Je pense qu'une transition peut être envisagée à tous les niveaux de notre mode de vie. Nous devons tirer les leçons de nos échecs pour imaginer le monde de demain.

Couratier Andréa

Étudiante en licence de droit et secrétaire de Campus Écolo, je suis végétarienne depuis 1 an. Pour moi, la transition passe par une réadaptation de notre consommation.

d'Armancourt Pauline

Chargée de communication en recherche environnementale et enseignante vacataire à l’Université d’Orléans dans le master métiers de l’accompagnement politique. J’œuvre à mon échelle pour la préservation de mon environnement, au travers d’éco-gestes, de choix de consommation, ou encore, d’implications dans les mouvements Colibris et Ville en Transition. Je crois que le défi qui nous attend est celui de notre capacité à nous transformer individuellement et collectivement : sortir de la compétition pour aller vers la collaboration. La transition est pour moi une quête de sens, une vision sociétale à long terme.

Davasse Justine

Étudiante en master linguistique, vice-présidente de Campus Écolo et animatrice de l’émission Les Mouvements Zéro sur Radio Campus Orléans. Sensible au gaspillage depuis toujours, j’ai pris la décision, il y a un an, de passer au zéro déchet. Je crois que la Transition doit se faire en lien avec la réduction de nos besoins matériels et la réutilisation de ce qui existe déjà. Je serais la garante de la réduction des déchets durant l’événement !

Dhénin Coralie

Conseillère à la Mission locale d’Orléans, dans ce métier je suis en contact avec les jeunes et le monde du travail. Je suis également passionnée depuis plusieurs mois par les “Incroyables comestibles” ces potagers libres et gratuits en ville et par “Orléans en Transition”, où je découvre, rencontre et passe à l’action dans mon quotidien.

Koumessi William-Taylor

 Étudiant en licence droit général, membre de l’association Campus Écolo et élu étudiant au conseil d’administration de l’Université d’Orléans. Je développe de jour en jour une sensibilité aux questions liées au développement durable. Un sentiment qui me pousse toujours plus à m’intéresser et m’engager sur des sujets tels que la transition alimentaire, énergétique ou sociale !

Monroty Quentin

Architecte, je participe activement aux projets positifs que porte le collectif Orléans en transition : implication citoyenne, bien vivre ensemble, relocalisation des échanges et économies d'énergie. Plutôt que de subir le changement à venir je trouve passionnant d'en profiter pour ré-enchanter notre quotidien.

Montagut-Romans Adrien

Chimiste, je suis directement concerné par “l’après-pétrole” dans le cadre de ma profession. Sur le plan personnel, je considérais pourtant il y a encore 7 mois que toutes initiatives individuelles étaient vaines. Pour moi, tout était perdu d’avance, puis j’ai eu la chance de voir le documentaire Demain ! Aujourd’hui je suis PASSIONNÉ par la Transition et toutes les thématiques qu’elle recouvre !

Polack Loïc

Étudiant en licence de gestion avec une partie de ma famille au Danemark j’ai été très tôt sensibilisé à l’écologie. C’est pourquoi aujourd’hui je me suis investi en tant que trésorier au sein de Campus Écolo. En tant que trésorier de cette association, je m’assurerai que l'argent de cette levée de fond soit utilisé à bon escient.

Rameaux Maxime

Étudiant en licence de droites histoires, la transition est un thème tellement large, intéressant et vital pour la survie de nos sociétés qu'il mérite d'être expliqué et compris de tous. C'est pour cela que je participe à l’organisation de cette semaine sur le campus !

Thomas Benjamin

Étudiant en licence Économie-Gestion, je préside l'association Campus Écolo, qui a pour but de dynamiser le Campus via les thèmes du développement durable et de la transition. Depuis début septembre j'effectue un échange Erasmus en Allemagne. Mais je suivrai de près la réussite de la Semaine de la Transition que nous organisons depuis le mois de juin !

À quoi servira votre financement ?

Le premier budget prévisionnel établi au mois de juillet dans le cadre de la demande de financement région s’élevait à 15 000 euros. Début du mois de septembre nous avons déposé une nouvelle demande de financement à la CAF avec un budget prévisionnel révisé à 12 000 euros.

 

Cette campagne n’a pas pour vocation de financer l’intégralité de la Semaine de la Transition. Nous avons déposé trois autres demandes de financements auprès de la Région, la Mairie, la CAF et l’université.

 

Le montant total des demandes de financement excède le montant du budget. Ceci vient de la part d’incertitude liée aux dépôts des différents dossiers. Tous nos dossiers n’ont pas encore à ce jour été examinés. 

Nous avons pour l’instant une seule réponse définitive (Mairie). Nous sommes passés en commission pour présenter ce projet à la CAF le 15 septembre (veille du lancement de cette campagne). Nous attendons la réponse de l’Université. Notre dossier sera examiné par la Région le 21 septembre et dans tous les cas ce financement sera versé à postériori de la semaine et sera calculé au prorata de nos dépenses réelles.

Ainsi votre contribution devrait permettre une assise financière en amont de la semaine pour pouvoir organiser sereinement cet événement. Si cette campagne est une réussite, nous pourrons ajuster nos dépenses et notre budget global au mieux pour cette première édition.

Voici différents paliers qui sont assez représentatifs des dépenses que nous devrons engager.

1000 euros : Deux conférences et une projection

Nous pourrions payer les conférences de deux intervenants et les droits de diffusion du documentaire Sacrée Croissance.

2000 euros : 4 projections supplémentaires

Nous pourrons financer trois projections du film Demain et une projection du film En Quête De Sens.

3000 euros : Cofinancement du film rétrospectif

Nous pourrons co-financer le film rétrospectif de cette première édition de La Semaine de la Transition. Ce film tourné tout au long de la semaine sera un des outils de communication phare pour préparer l'édition 2017.