L'ATELIER DES POSSIBLES

Première école démocratique d'Isère

A quoi va servir mon zeste ?

2 500 €

Terrassement parking

Image 1487775823

Terrassement pour créer un parking de 10 places et sécuriser la dépose scolaire.

5 500 €

Parking complet

Image 1487775880

Matériaux pour l’aménagement du parking et la construction d'un abri pour 5 places.

7 000 €

Construction de locaux

Image 1487775947

Local poubelles et parking à vélos + miroir réfléchissant pour sécuriser la sortie.

9 500 €

Architecte et expertise

Image 1487776069

Frais d'architecte + expertise de validation de la mise aux normes.

12 000 €

Continuité du projet 1 mois

Image 1487776083

Loyer et charges liées au chauffage en cette période hivernale, pendant un mois.

17 000 €

Garantie d'existence

Image 1487776101

Loyers et charges garantissant notre ouverture, nous évitant un nouvel emprunt.

Le projet

 L'éducation du futur ? Des enfants libres de vivre pleinement la démocratie, et responsables de leurs choix et de leurs apprentissages.

 

En nov 2015 l’association l’Atelier des Possibles voit le jour, portée par des parents bénévoles et passionnés. S'enchaînent des mois de communication qui permettent de voir naître un projet de cœur, une équipe dont l’énergie permettra de relever bien des défis.

Objectif : ouvrir une école démocratique dans le Pays Voironnais en Septembre 2016. Des enfants de 3 à 18 ans, sans classe d’âge, sans cours imposés ou d’emploi du temps pré-établi, libres d’entreprendre les projets de leur choix, guidés par leur curiosité et soutenus par le collectif. Des membres égaux face au pouvoir de décision, pouvant prendre part à tous les organes de choix concernant les aspects de la vie en collectivité, que ce soit par rapport à l’élaboration du règlement intérieur, ou pour la gestion du budget, et des instances de régulation comme le conseil d’école. Bref la démocratie, la vraie, dont les gardiens sont notre cercle de médiation, nos codes de procédures et règlements clairs et transparents, l’absence d’autorité arbitraire, les droits de l’homme...

L'Atelier des Possibles est une école privée hors contrat et ne bénéficie donc pas du soutien financier de l'état (5 000 € pour un élève à l'école élémentaire et jusqu'à 10 000 € pour un lycéen dans le public!). Afin de réduire au maximum les charges portées par les familles pour payer le loyer et, à  terme, quelques salaires, toute la communauté est sollicitée pour participer au projet:

  1. une partie des facilitateurs encadre bénévolement les élèves, venant de un à quatre jours chaque semaine,
  2. des parents participent à la mise en place d'événements permettant de financer des activités pour les enfants,
  3. les entreprises locales sont sollicitées afin de proposer des bourses d'études pour les membres qui en ont besoin,
  4. les communes voisines sont associées afin de créer des passerelles entre nos établissements.

Un projet solidaire qui recherche l'économie et la simplicité, afin de proposer une alternative aux familles qui en font le choix.

Après 6 mois de recherche active de locaux, démarchage des élus du secteur, nous avons eu un coup de foudre pour une grande maison bourgeoise de 300m2 avec 6000m2 de terrain. Inspirés par ce lieu proche de la nature, nous  imaginons déjà tous ces enfants vivant leurs apprentissages de manière responsable et profitant de ces locaux, dans le cadre sécurisant proposé par une école démocratique.

Forte de la motivation de chacun, l’équipe alors étoffée de nouvelles recrues, prend à bras le corps les dossiers administratifs nécessaires pour le passage aux normes ERP (établissement accueillant du public). Les appels pour les chantiers participatifs se multiplient, et après des mois de travail parfois titanesques (des m3 de terre ou de béton charriés à la pelle…), la grande maison bourgeoise se voit transformée en école sécurisée, prête à accueillir 44 élèves très bientôt !

Notre motivation a traversé plusieurs torrents qui auraient pu nous faire tout laisser tomber. La liste des travaux à faire était assez longue, pour que la maison - en bon état par ailleurs - soit adaptée aux normes d'accueil du public. Toutes les forces vives se sont mobilisées pour réaliser ces travaux et alléger le coût global.

Aperçu des réalisations grâce à l’investissement de chaque membre de l’association :

  1. Mise aux normes de l’électricité dont 4 tableaux électriques entièrement à refaire.
  2. Mise aux normes de l’assainissement, de la fosse initiale au filtre à sable puis au fossé végétal !. On en a profité pour passer toute la maison aux toilettes sèches :)
  3. Mise aux normes incendie dont l'éclairages de secours, les extincteurs, alarme radio, etc...
  4. Mise aux normes d’accueil des personnes à mobilité réduite avec la circulation intérieure et extérieure, des toilettes, le stationnement.

 

Des difficultés ont commencé à surgir, nous mettant encore à l'épreuve. Le chantier le plus compliqué, actuellement, reste celui pour faire reconnaître notre projet par la mairie, qui doit valider le changement de destination des locaux en bâtiment accueillant du public. Un va et vient entre services depuis notre premier dépôt de dossier fin juillet 2016 ! Autant dire qu’il faut trouver de l’énergie pour s’accrocher au projet en attendant…

  Rentrée repoussée à plusieurs reprises.

Inspirés au plus profond de nous par une intention de communication authentique et non violente, nous souhaitons partager notre enthousiasme avec  la municipalité.

Communiquer ! Telle sera encore notre devise pour ce début 2017 ! Avec les élus, avec les associations locales...

 

Nous avons besoin de vous !

 

Bilan aujourd’hui : nous avons gardé une énergie impressionnante pour  faire face à tous ces obstacles, et nous nous mobilisons chaque jour pour faire vivre les locaux de notre association et continuer à construire le projet école, en attendant de voir validé notre permis de construire, pour être enfin reconnus comme établissement recevant du public. Et pour pouvoir ouvrir !

Sans élèves, dur de payer notre loyer... 2 000€ mensuels, depuis notre arrivée enseptembre. Les travaux, l’architecte, les rapports d’expertise... Les trois emprunts à des particuliers... Nous avons besoin de vous pour poursuivre l’aventure, le temps de l’instruction du permis de construire actuel !

Donnez-nous un coup de pouce : avec votre soutien, le temps d’attendre l’aval de la mairie pour pouvoir accueillir nos élèves dans des locaux homologués !

 

 

Le porteur de projet

C'est l'histoire de parents qui cherchaient à laisser vivre simplement leurs enfants, sans conformisme, sans obligations autres que d'être rendus responsables de leurs choix.

Des parents rejoints par des individus en marche sur le chemin de la communication non-violente, l'écoute et l'empathie, en quête d'un monde différent pour demain.

Des individus qui décident de construire une école démocratique pour que chacun puisse vivre ses apprentissages dans un cadre sécurisant démocratique.

 

 

 

 

 

À quoi servira votre financement ?

 
Nous réalisons le terrassement indispensable pour la réalisation du nouveau parking, nécessaire pour la sécurité de la dépose scolaire.
 Nous pouvons acheter les matériaux pour  l’aménagement du parking (graviers,  revêtement de sol) et nous construisons l'abri (fondation, charpente, tuiles) de la moitié des places de parking obligatoire dans notre commune.
 Avec  7 000 €  nous construisons le nouveau local poubelles et le parking à vélos obligatoires pour le permis de construire, vous nous permettez d’installer le miroir réfléchissant qui assurera la sécurité du nouvel accès à la départementale.
 Vous nous aidez à payer l’architecte indispensable pour le dépôt du permis de construire, étape décisive de la procédure d’obtention de l’ERP, et l’expertise de validation de la mise aux normes que nous avons déjà effectuée dans nos locaux !
 Nous pouvons payer le loyer et les charges liées au chauffage en cette période hivernale, pendant que nous attendons l’ouverture de l’école.
 
Vous nous permettez d'assumer les charges et loyers de la maison en attendant la validation du permis de construire ; sans avoir à faire pour cela un nouvel emprunt qui alourdirait encore notre charge de remboursement à l'ouverture de l'école.
Merci !