LE CAFE CITOYEN DES COMBRAILLES

Lancement d'un café citoyen à Saint-Gervais-d'Auvergne (Puy-de-Dôme).

panneau CCC

Le projet

Un projet, des personnes, un territoire

Encore un bar-restaurant nous direz vous, oui mais pas seulement ! Depuis 3 ans maintenant que nous réfléchissons à ce projet, entre nos savoirs-faire, nos convictions, notre éthique et simplement notre humanité, nous avons enfin trouvé comment combiner tout ça. Alors voici ce que nous proposons :

  • un restaurant de cuisine traditionnelle auvergnate avec exclusivement des produits locaux, biologiques dans l'idéal, et/ou issus de commerce équitable (le café, le thé...), en n'oubliant pas les végétariens ;
  • un bar avec possibilité de « grignoter » à toute heure, également avec des produits locaux; les tarifs seront calculés au plus juste pour les usagers et pour assurer la pérennité du lieu.
  • dans le même espace, des activités citoyennes et culturelles variées : des cafés-discussions, des débats, des conférences (monnaie locale, permaculture, démocratie, citoyenneté ...), des concerts, des ateliers, des animations, des expositions d'art permanentes des artistes locaux, une permanence pour l'association les CILE (Compagnons d'Initiative Locale et d'Entraide) dont nous faisons partie, mais également pour d'autres associations qui en manifesteront le besoin, des livres, des journaux et des jeux de société disponibles sur place, ... tout ceci fonction de ce que chacun aura envie d'apporter.

Nous souhaitons y accueillir toute personne, dans un esprit de mixité sociale et intergénérationnelle, désireuse de faire des choses ensemble, que ce soit en terme de loisirs, d'apport de savoir-faire, d'animation ..., ou simplement pour rencontrer d'autres personnes pour discuter, jouer aux cartes, sortir de son isolement, apporter un gâteau à partager ...

facade CCC

Ce lieu permettrait à chacun de s'informer, de mieux participer aux débats de notre société, favoriser la conscience collective et l'engagement citoyen, découvrir les initiatives nouvelles, les alternatives pour un mieux-vivre ensemble, d'accéder à la culture gratuitement dans la mesure du possible. Mais aussi avoir un endroit accueillant et chaleureux où se poser, partager, s'amuser et se régaler les papilles.

Un projet, une éthique, un statut

Alors quel statut juridique pour la structure ? SCOP (société coopérative et participative) bien sûr !

Et pour reprendre le préambule des statuts, “le choix de cette forme de société constitue une adhésion à des valeurs coopératives fondamentales :

  • la prééminence de la personne humaine
  • la démocratie ;
  • la solidarité et le partage.

En complément de ces valeurs fondamentales ou découlant de celles-ci, l’identité coopérative se définit par :

  • la reconnaissance de la dignité du travail
  • le droit à la formation
  • le droit à la créativité et à l’initiative
  • la responsabilité dans un projet partagé
  • la transparence et la légitimité du pouvoir
  • la pérennité de l’entreprise fondée sur des réserves
  • l’ouverture du monde extérieur. ”

Vous voulez en savoir plus ? Alors rendez-vous sur http://www.scop-auvergne.coop/sites/fr/unions-regionales/les-scop-auvergne/Qui_sommes_nous/Missions

Un projet … mais où en est-il ?

Rencontre avec nos futurs fournisseurs : fait

Rencontre avec les habitants du territoire : fait (et ils nous attendent !)

Rencontre avec les artistes locaux : fait

Demande de prêt : fait et accordé par la NEF

Statuts juridiques avec l'URSCOP d'Auvergne : fait, l'AG constitutive est prévue le 10 mars

Création d'une page facebook : fait (https://www.facebook.com/cafecitoyencombrailles/?ref=bookmarks#)

Bon la liste est longue quant à tout ce qui a été réalisé, on va donc s'arrêter là si vous le voulez bien. Mais au fait ce sera où ? A Saint-Gervais-d'Auvergne, dans le Puy de Dôme, plus exactement dans notre beau Pays des Combrailles, dans un petit bistrot qui s'appelle (pour l'instant) Chez Tété, face à la Mairie. Des petits travaux seront réalisés courant mars, nous vous tiendrons informés de leur avancée. L'ouverture est prévue (si tout va bien) le 1er avril (non non ce n'est pas une blague).

geographie CCC

Alors à très bientôt !

Le porteur de projet

Des histoires individuelles qui se rencontrent et se confrontent, une histoire de famille et d'amitié, la naissance d'un collectif

Karine vit sur le territoire des Combrailles depuis 13 ans. Elle a eu différentes activités professionnelles, et en parallèle, elle s'est toujours beaucoup questionnée sur la société, ce qui l'a amenée à s'investir dans différentes actions militantes au travers de collectifs et associations qui œuvrent pour un engagement citoyen et un changement sociétal. Elle s'est arrêtée de travailler volontairement il y a 3 ans car elle avait besoin de prendre le temps de réfléchir à un projet qui aurait du sens et dans lequel elle pourrait à la fois mettre en œuvre ses compétences et ses convictions personnelles. En d'autres termes s'épanouir. Une articulation entre projet de vie, projet de travail et projet collectif (ce qui est le cas entre nous tous). Elle a effectué une formation avec le CREFAD dans le cadre de ce projet et a bénéficié du dispositif de Résidence Longue d'Entrepreneur, proposé et financé par l'ARDT Auvergne (http://www.auvergnepro.com/thematique/ardt_auvergne) Elle sera la gérante de la société, mais également barmaid et animatrice du lieu, et sera soucieuse de votre bien-être au sein de ce lieu.

Jean-Marc, habitant le territoire depuis 5 ans, mais connaissant et appréciant les Combrailles depuis de longues années par le biais de membres de sa famille qui y ont résidé plusieurs années. Il est un professionnel de la restauration depuis plus de 30 ans, dans différents secteurs d'activité. Il aimerait revenir à une cuisine classique, simple, traditionnelle et familiale avec de bons produits issus d'une agriculture saine et locale, de façon à proposer une cuisine authentique, de terroir et de saison. Associé-salarié dans la société, il sera le cuisinier comme vous l'aurez deviné, et sera soucieux de bien régaler vos papilles, mais aussi parfois barman et animateur.

Olivier, ancré dans le Puy de Dôme depuis 18 ans, il a eu différentes activités professionnelles de ses 14 ans à 23 ans et bénévoles par la suite ( titulaire d'un diplôme d'animateur pour enfants), papa au foyer depuis 11 ans. Il n'a jamais pu se contenter de ce modèle de société où règne le pouvoir de l'argent. Il s'investit depuis de nombreuses années dans la recherche d'alternatives (après avoir été un des fondateurs des Indignés de Clermont Ferrand) qu'elles soient économiques, démocratiques, environnementales … Il est un “rassembleur” et un passeur d'informations chevronné, désireux de partager le fruit de ses investigations. Associé-salarié également, il sera le responsable de l'organisation des événements au sein du lieu, et parfois animateur.

Mais aussi l'association “Dessine-moi Un Lieu” (dessinesmoiunlieu@gmx.fr), créée au départ pour promouvoir le projet, et dont les membres seront partie prenante dans l'animation du lieu, forts de leur propositions diverses et variées (artistes, artisans, ou simples citoyens désireux de partager leur savoir, leur passion, leur conviction, d'animer une soirée jeux …). Elle sera associée dans la SCOP.

olive jmarc et karine

Voilà pour la fine équipe !

À quoi servira votre financement ?

Alors en quoi avons-nous besoin de vous ?

Pour ce qui concerne l'activité professionnelle, nos apports personnels et l'emprunt fait à la Nef couvrent les dépenses. Il nous reste donc à financer tout ce qui sera relatif à l'animation du lieu : matériel informatique (qui servira à tout ce qui sera communication, accès internet pour la page facebook et le futur site, réalisation et impression d'affiches, stockage d'informations ...), matériel de projection (films documentaires, diaporamas ou autre pour les associations qui souhaiteront présenter leurs projets ...), jeux de société, livres et première année d'abonnements à des journaux et revues alternatifs et indépendants. Mais aussi un peu de déco comme des lampes et des tentures pour offrir une atmosphère douillette et chaleureuse. Et des étagères pour ranger les livres et les jeux de société.

Pour le matériel, nous avons effectué les recherches sur internet :

  • un ordinateur PC + écran : 549,99 euros (RAM 4GO, capacité de stockage 1000 GO, écran 24 pouces)
  • un clavier et une souris sans fil : 27,90 euros
  • une imprimante laser wi-fi couleur : 115,90 euros, avec en plus un cable USB à 4,99 euros et un kit tambour (15000 pages) à 90,10 euros
  • un disque dur externe 1000 Go à 59,95 euros
  • un vidéo-projecteur Lcd : 495,55 euros
  • un écran de projection mural, manuel, 4/3 : 139 euros 
  • une enceinte nomade bluetooth : 50,60 euros

Cela nous fait donc un budget de 1533,98 euros.

Pour le reste, nous envisageons d'octroyer un budget de 1500 euros qu'il nous est difficile de détailler pour l'instant. Pourquoi ? Pour les jeux de société, ce sera principalement du neuf, car après investigation, il s'avère que d'occasion, les jeux sont souvent abimés et/ou incomplets. Reste à déterminer lesquels nous voulons acheter (choix difficile). Concernant les livres, ce sera surtout de l'occasion (ils seront en majeur partie achetés à la Ressourcerie des Combrailles), mais probablement quelques neufs aussi car nous aimerions avoir quelques livres orientés sur la réflexion sur l'économie, la société, la santé au naturel, la permaculture … et qu'il n'est pas toujours facile de les trouver d'occasion (en général, les personnes qui détiennent ce genre de livres ne souhaitent pas s'en séparer). Pour les revues et journaux, le budget tourne autour de 100/150 euros. Et enfin, pour la déco, le prix des lampes est difficile à calculer tout de suite, car nous souhaitons les faire faire par un artisan de St Gervais, ce sont chaque fois des pièces uniques et leur prix est difficilement envisageable à l'avance. Les étagères seront principalement en matériaux de récupération tel que bois de palette, le budget concernera surtout les petits matériaux nécessaires à son montage et son habillage (huile de lin …). Des tentures seront achetées seulement si il reste assez de sous.

Et pour finir, la commission de 7 % à la plateforme de financement participatif de la Nef qui s'élèverait à environ 230 euros.

Cela nous fait donc un budget global de 3300 euros.

Notre souhait est de faire preuve de transparence. N'hésitez pas à nous poser des questions.