LE CHANT DES MARMITES

Du jardin à l'assiette sur la presqu'île de Crozon

A quoi va servir mon zeste ?

1 712 €

Les marchés peuvent commencer avec de bons plats à déguster

4 151 €

Rangement et bon matériel = optimisation du temps = pâtisseries savoureuses

 

 

5 221 €

Irrigation et portes pour la serre

5 729 €

Protection des cultures en semis directs

  • Pictures 1490707083
  • Pictures 1490707124
  • Pictures 1490707142

Le projet

logo chant marmites
 Le chant des marmites est un concept original qui lie le maraîchage à la cuisine

Arrivée sur la Presqu’île de Crozon depuis Juin 2015, pour m’installer en tant que paysanne maraîchère, je commence aussitôt un jardin qui s’agrandit au fil du temps. Mon objectif est d’attendre 2000 m2 de surface cultivée est de produire des fruits, des légumes et herbes aromatiques aux goûts parfumés.

Le jardin

Depuis juin 2016 une grande serre est installée : des arbres fruitiers sensibles au gel (pêcher, citronnier, tamarillo) s'y trouvent déjà et bientôt d'autres tels que des agrumes, abricots, etc. les y rejoindront. Cet abri de 450m2 me permet d'avoir des périodes de récoltes précoces pour les légumes primeurs et tardives à l'arrivée du froid.

Il nous a paru important de planter des arbres pour créer des zones de micros climats, limiter l'érosion du sol et se couper des vents froids. Ces haies sont composées principalement d'arbres d'une génétique locale et diversifiée (troène, chêne, alisier, érable, etc.), elles permettent aussi d'abriter les insectes qui pourront s'avérer utiles au jardin (hérisson, coccinelle, bourdon, scarabée, etc.). Un jardin aussi pour le plaisir des yeux et l’émerveillement, on y trouve nombreuses fleurs et plantes ornementales.

Sensible à la vie du sol, j'ai choisi de travailler la terre principalement avec des outils manuels qui déstructurent peu le sol. J'utilise une motobineuse qui me permet de mettre mes planches (permanentes) de cultures en place. Je souhaite me labelliser dès cette année en bio ou Nature & Progrès. Je n'utilise aucun pesticide ou engrais chimique.

Les cultures de légumes sont diversifiées afin d’avoir un large choix dans ma cuisine. En fonction des saisons et de ce que m’offre mon jardin, je peux choisir mes produits au gré de mes envies ! Je cueille et sélectionne les plus beaux légumes afin de les cuisiner dans ma remorque qui a besoin d'un p'tit coup de pouce pour une remise aux normes.

                      

La cuisine/ le food truck

Je vous propose une cuisine moderne dans laquelle le parfum subtil des légumes est mis en valeur par les herbes aromatiques sauvages ou du jardin. Je cherche avant tout le mélange des saveurs et des couleurs dans l’assiette, je sélectionne mes légumes dans ce sens. Je cuisine végétarien mais aussi des plats à base de viande ou de poisson. Le chant des marmites peut se déplacer et s’adapte au gré de vos événements (marché, foire, fête de village, AMAP, mariage, séminaire, etc.)

Où manger?

De l'apéro dînatoire au repas complet traiteur, avec possibilité de privatiser la cuisine pour vos événements, des repas à emporter ou à manger sur le pousse lors d'un marché à la foire de Crozon, des tartes et des pâtisseries en AMAP, un repas complet au café associatif de Goasven deux vendredi dans le mois. Autant de possibles à imaginer.

Que mange-t-on?
  • Des tartes, des salades, crèmes de légumes (mousses de betteraves au basilic, crème de radis japonais à l'aneth, caviar d'aubergine, etc.).
  • Agneau farci aux abricots, aux pistaches et légumes feuilles; Couscous de la mer aux Calamars; Colombo de porc; Parmentier de boudin noir, etc.
  • Lasagne au chèvre et légumes de saison accompagné de son mesclun et crudité; Dalh tarka dalh, beignet d’épinard et mijoté de légumes au lait de coco; Tajine de légumes aux fruits secs et kefta végétarien...
  • Éclairs au chocolat et fève de tonka, tarte à la fraise, feuillantine au chocolat, baklava, café gourmand...

Selon vos envies, votre budget, votre régime alimentaire, je peux vous proposer un repas personnalisé qui s’harmonise avec vos exigences. Du potager à l’assiette, je choisis de valoriser et de cuisiner des légumes qui viennent exclusivement de mon jardin. Vous pourrez découvrir dans votre assiette des fleurs comestibles originales aux couleurs vives. Les autres produits proviennent des fermes voisines bio ou Nature & Progrès et j’achète les aliments secs, épicerie et huile en magasin ou grossiste bio. Le chant des marmites, c’est une cuisine de qualité qui se déplace dans le Finistère avec des produits extra-frais, issus de l’agriculture paysanne, locale, sans pesticides et sans OGM.

Le porteur de projet

Claire

J'ai travaillé en tant qu'éducatrice spécialisée pendant plusieurs années, cette expérience riche en rencontres m'a beaucoup apporté.

En parallèle, j'ai eu l’opportunité de voyager, notamment à travers la marche. Cela m'a rapproché de la terre, et une envie d'ancrage de valeurs simples et essentielles est née. Partie de la campagne pour mes études, j'ai alors ressenti le besoin d'y revenir. J'ai décidé de découvrir différents modes de vie et de travail dans des fermes (maraîchage, boulange, élevage) en Espagne, Roumanie, Argentine puis en France grâce au Wwoofing. Toutes ces expériences ont donné naissance à ma passion pour la paysannerie et la vie végétale. Les saveurs de mes voyages, des jardins aux légumes savoureux visités et de la nature m'ont donné le goût de cuisiner, d'explorer de nouveaux horizons dans l'assiette!

Peu à peu, une envie est née: m'installer en maraîchère/cuisinière.

Le temps que cette idée mûrisse, j'ai travaillé avec "la Belle Verte" durant deux ans pour sensibiliser les citoyens au recyclage, installer des composteurs en pieds d'immeubles, animer des ateliers sur le compostage et le jardin.

Ma rencontre avec Pierre m'a fait prendre la décision de tout quitter; ma vie à Savennières, mon travail, les copains et venir vivre en Bretagne! Une bonne occasion pour trouver des terres et me lancer. Voilà 5 ans que j'explore et grattouille dans mon jardin mais pour me donner une expérience plus technique, je trouve un travail de 6 mois en maraîchage Bio et me forme 9 mois en cuisine en faisant un CAP à Brest.

En mars 2015, c'est à Argol que nous avons le coup de cœur! Nous trouvons un lieu pour vivre et monter notre activité.  A Pierre la charpente, à moi le maraîchage ! Au boulot, le calme arrivera après (je l'espère).

À quoi servira votre financement ?

Premier palier: Les marchés peuvent commencer avec de bons plats à déguster. Si les 1712 euros sont atteints grâce à vous, je peux commencer à travailler dans le respect des normes d'hygiène.

 

  • Isolation en liège : 250 €. L'hiver ayant été rude cette année, je préfère anticiper et me protéger du froid surtout lorsque je travaille encore en cuisine à 23h. Cela va aussi permettre de protéger le matériel de l'humidité.
  • Inox : 250 €. Afin d'avoir des surfaces facilement lessivable et résistantes à la chaleur des fourneaux
  • Pompe à eau : 100 € 
  • Chauffe eau : 300 €
  • Plonge : 200 € 
  • Vitrine réfrigérée : 500 € 
Deuxième palier: 4151 euros. Optimisation du temps de travail = plats servis chauds+ pâtisseries savoureuses. 

 

Grâce à ce deuxième palier atteint, l'aménagement de ma cuisine sera finalisé : ainsi, je n'aurais plus à déménager ma cuisine après chaque service grâce aux nombreux rangements installés et je pourrais également vous proposer des pâtisseries, des plats biens chauds ou servis avec un maximum de fraîcheur.

 

  • Four : 500 €
  • Bain-marie : 180 €
  • Saladette : 400 €. Permet le maintien au froid des aliments pendant le service 
  • Étagère et rangement : 500 €
  • Petit matériel: 200 €
  • Bac gastro, plats, assiettes...
  • Frigo: 500 €

 

Troisième palier: 5221 euros

La serre est montée mais il lui manque encore ses 4 portes afin de protéger les cultures du froid, du vent et pour proposer des légumes primeurs.

  • Portes de la serre: 500 €
  • Irrigation et pompe à eau: 500 €
  • Dernier Palier : 5 729 €. Si ce 4e palier est atteint, merci à vous mille fois pour votre soutien, je vais faire de mon mieux pour réussir mes cultures et vous préparer de savoureux plats !
  • Un semoir : 240 €
  • Filet anti-insectes: 235 €. Afin de protéger les cultures des insectes indésirables sur certains légumes puisse qu'ils mes parasites, comme la mouche sur la carotte, les chenilles du choux, les altises, etc.

+ 7% de frais

Et si le dernier palier est dépassé ?

Ma double activité de maraîchère/cuisinière nécessitant un gros investissement matériel pour pouvoir fonctionner, il me sera alors possible d'investir dans du matériel pour le jardin et ainsi diminuer la pénibilité du travail avec une table de semis, une houx maraîchère, une remorque pour transporter les fumiers…