L'ELFE, ÉPICERIE LOCALE FAVORISANT L'ENTRAIDE

Pour une épicerie solidaire itinérante en pays de Brocéliande.

Droit à déduction fiscale

A quoi va servir mon zeste ?

1 500 €

la "caravrac" s'équipe !

vitrine réfrigérée, caisse et materiel informatique

3 500 €

la "caravrac" se remplit !

constitution du stock de l'épicerie

4 000 €

réalisation d'un site internet

par un pro du coin ! on fait marcher le local !

6 000 €

la "caravrac" s'autonomise

achat d'une voiture par l'association !

vignette elfe

Le projet

Plus de lien solidaire en Broceliande...!

8

Face à la disparition des commerces et services de proximité dans nos campagnes, face à la précarité grandissante et l'isolement social et/ou géographique, l'épicerie solidaire veut recréer du lien entre les habitants de plusieurs communes du secteur de Brocéliande.

bandeau2elfe

Nos objectifs

- proposer une alimentation saine, en vrac, en privilégiant les petits producteurs et artisans en circuit court, et des produits hygiène/entretien (en vrac aussi !).

- permettre aux personnes ayant peu de ressources de faire leurs courses aux prix les plus adaptés (jusqu'à 50 % du prix de vente), en y utilisant des aides accordées par des partenaires sociaux. Nous souhaitons changer l'image de l'aide alimentaire en permettant aux personnes bénéficiaires de CHOISIR ce qu'elles mettront dans leur panier, de manière anonyme (par le biais d'une carte de fidelité) et donc sans stigmatisation : Ce petit commerce associatif sera ouvert à tous (client solidaire/client aidé), permettant ainsi à chacun de se rencontrer, discuter, partager, sans distinction sociale.

- mettre à disposition du materiel informatique (ordinateur portable, scanner et accès internet) pour favoriser l'accès aux droits pour tou-te-s et lutter contre la précarité numérique. Un accompagnement administratif sera proposé aux personnes qui le souhaitent. L'idée est de favoriser l'information dans un lieu d'écoute convivial, de faire remonter les besoins individuels et collectifs des personnes isolées en campagne et d'organiser des ateliers en fonction des demandes.

Comment ? Quand ?

C'est sous la forme d'une caravane "la caravrac" que l'activité débutera. L'aménagement est actuellement en cours et sera bientôt finalisé avec une mise en route de nos tournées cet été ! Cette "caravrac" s'arrêtera sur différents marchés locaux et marchés à la ferme, ainsi qu'auprès de différents lieux de vie communaux (café de pays,...), elle se rendra aussi sur simple demande au domicile de personnes en situation d'isolement.

L'accès à l'épicerie sera autogéré ou accompagné en fonction de la demande de la personne : elle repose sur la participation de bénévoles et vise à terme l'emploi d'un(e) travailleur(se) social(e) pour proposer un soutien de proximité en campagne.

Où nous trouver ?

plan tourneesPlan des tournées de la CaraVrac

Les secteurs par jour (secteurs fixes et itinérance pour livraisons / sous réserve de modifications)

- Mardi : Ménéac (marché le matin), Mohon, Saint Malo les 3 Fontaines, La Trinité Porhoët (restaurant social et solidaire "L'arche de Saé" 16h30-19h30).

- Mercredi : Paimpont (marché à la ferme "La Bobinette" 15-18h), Concoret (place de l'église 18h-20h), hameaux de Plelan le Grand, Trehorenteuc.

- Jeudi : Saint Gonlay (face au café la "Barakafé"  15h-16h30), Iffendic (marché municipal 17h-20h), Saint Malon sur Mel et Saint Maugan.

- Vendredi : Saint Brieuc de Mauron (face au "Café Vagabond" 14h30 -16h), Muel (face au café "Le Bon Ami" 16h30-19h), Brignac, hameaux Nord de Mauron, Saint Léry et Gaël.

- Samedi : Guilliers (place de l'église le matin), Evriguet, Néant sur Yvel et hameaux sud de Mauron.

 

Le porteur de projet

Nous sommes Émilie et Mathias, tous deux travailleurs sociaux (assistante sociale et moniteur-éducateur), en couple et très investis dans le milieu associatif, souhaitant porter notre pierre à l'édifice dans l'action pour le bien commun. Nous vivons en milieu rural et,  depuis près de deux ans, nous avons cherché une réponse à la raréfaction des commerces et services publics dans nos campagnes. Soucieux d'avoir une alimentation saine, de réduire nos déchets, de contribuer aux circuits courts, passionnés par nos métiers, nous avons mis tous les ingrédients ensemble et l'idée de la caravrac épicerie solidaire a germé.

De cette idée, nous ont rejoint deux amies :

Cécile, maman de 4 enfants, et de 3 autres à  temps partiel, adepte de cuisine mettant un point d'honneur à bien manger, ce même avec un budget serré ("vive le système d, l'imagination et la créativité pour éviter le gachis et la consommation de produits chmiques tant que faire se peut !"),

 et Anaïs, artisane métallière, militante pour un monde où l'on pourrait limiter drastiquement notre empreinte écologique : si, si, tout cela est possible !

Diverses communes, associations et institutions publiques (services sociaux départementaux, mairies) ont constatés l'intérêt d'un tel projet sur le territoire et  de nombreuses personnes souhaitent devenir client solidaire pour contribuer de manière novatrice dans l'entraide alimentaire et profiter d'un petit commerce centralisant des produits locaux .

Alors qu'attendez vous pour nous rejoindre ? en faisant un zeste idéalement...!

 

À quoi servira votre financement ?

Nous avons trouvé un véhicule adapté et accueillant pour démarrer l'activité de l'association : une caravane des années 70 en bon état (si, si !)

Nous sommes actuellement en plein aménagement "participatif" avec le souci d'utiliser essentiellement des matériaux recyclés. Cependant tout n'est pas gratuit et les contraintes liées au transport et à la vente de marchandises sont belles et bien présentes, ce qui peut amener à des achats, quelque peu... "douloureux" pour le porte-monnaie de l'association !

Bien entendu, l'association bénéficie de quelques apports personnels pour la mise en place du projet.

De plus, au regard de ses particularités sociales, nous nous sommes avant tout tournés vers les collectivités territoriales et de fondations privées dans le cadre de recherche de financements pour le démarrage de l'activité.

Se tourner vers VOUS nous est indispensable pour la réalisation de ce projet collectif :

si nous voulons que la société bouge, que la solidarité ait un vrai sens (et pas seulement sur le papier!), tout en essayant de minimiser l'impact que nous avons sur notre planète (en commençant par exemple à modifier nos habitudes alimentaires : consommer local, de saison, sans déchets), et bien... qu'attendons nous pour le faire ?!

Un peu plus de précisions concernant les paliers... :

- palier 1 à 1500 euros : pour nous permettre d'acheter : une vitrine réfrigérée en 12 / 220V et proposer aux personnes des produits frais en toute sécurité / une caisse enregistreuse aux dernières normes commerciales (normes datant de décembre 2017) / du matériel informatique (ordinateur portable et scanner) à disposition des personnes dans la "caravrac" pour permettre la réalisation de démarches administratives dans un souci d'accès aux droits pour tou-te-s

- palier 2 à 3500 euros : nous nous ferons une joie d'atteindre ce pallier, non négligeable, pour permettre de constituer le stock de départ de l'épicerie et pour des questions de trésorerie de l'association (et de triturage de cerveaux pour trouver d'autres fonds aussi !)

-palier 3 à 4000 euros : puisque que rien n'est trop beau, autant proposer à un pro du coin de nous concocter un petit site internet pour l'association et tant qu'à faire, proposer sur ce site, la commande de paniers livrables à domicile, histoire d'ouvrir la "caravrac" aux personnes ayant une vie très occupée !

-palier 4 à 6000 euros : A ce stade, on peut opter pour l'achat d'un véhicule tractant la "caravrac", au nom de l'association histoire la rendre autonome elle aussi !