LES LIGNES DE LA VIGNE

Viticulture biologique et bio-dynamique à Faye-d'Anjou (Maine-et-Loire).

A quoi va servir mon zeste ?

4 455 €

La vignes et ses frais de notaire.

La parcelle des 'Touchins' est plantée de 43 ares de grolleau et de 29,7 ares de gamay chaudenay.

7 255 €

Travail du sol et vinification.

Une charrue, la location d'un tracteur, un appareil de traitement, pour mener la vigne et ses raisins à maturité. Une fois à maturité, seront nécessaires des sécateurs, des caissettes, des seaux et bien sûr des cuves pour accueillir le vin et les raisins.

9 775 €

Mise en bouteille et conditionnement.

Les matières sèches font partie intégrante des charges, elles sont calculées pour un rendement de 40 hectolitres de vin par hectare.

Le projet

L'avenir dans les lignes de la vigne, c'est la rencontre de l'agriculture biologique, la biodynamie, la phytothérapie et la géobiologie.
C'est l'achat d'une parcelle de vigne de 72 ares plantée de gamay et de grolleau.
C'est la sauvegarde d'une parcelle familiale, plantée de chancellor hybride des années 50 qui ne demande aucun traitement phytosanitaire.
pied de chancellor

 

C'est aussi acheter le matériel de cave nécessaire à la vinification et au stockage des vins, puis du matériel pour le travail du sol et la culture de la vigne. C'est faire des vins vivants sans ajout de soufre ou autres agents œnologiques.

Ce financement se fait à cette époque car la mise en place de la vente est longue. Je m'explique:

Afin d'aller vers des méthodes culturales plus douces, le vigneron souhaite réduire la surface du vignoble. Cependant les terres appartiennent à son père dont il est le tuteur, donc une fois la somme de 3635€ + les frais de notaire 820€ réunis, le tuteur doit envoyer la demande au Juge des Tutelles, qui pourra débloquer la vente du bien. Ce processus peut prendre 4 à 5 mois. Une réservation des terres à été faite et le vigneron s'est engagé par écrit à me céder la parcelle des 'Touchins'.

Cela veut donc dire que la vente des terres se fera aux alentours des vendanges 2018, les premières vendanges se feront en 2019 et les premiers vins seront servis frais au printemps 2020.

Le porteur de projet

Romain. Né en 1984, j'ai grandi à la campagne et me suis familiarisé avec la nature. j'ai passé un BEPA et un BACPRO de Pépiniériste. Ensuite j'ai travaillé en viticulture, paysage, arboriculture, apiculture, construction d'une maison ossature bois de A à Z.

Puis j'ai rencontré mes premiers vignerons bio, j'ai appris ce que sont les vins naturels, la viticulture respectueuse du vivant. Cela fait 10 ans maintenant que je ne lâche pas la grappe. J'ai entre temps eu des formations en biodynamie, en géobiologie, en phytothérapie : toutes me serviront à conduire la vigne et à faire un beau raisin.

À quoi servira votre financement ?

Pour que ce projet voit le jour, je m'investis à 100% afin de développer mon réseau de professionnels du vin (salon des vins naturel dans le Maine-et-Loire, dégustation chez différents vignerons).

J'apporte pour ce projet 600€ et du matériel en ma possession : 2 pressoirs et des cuves garde-vin . Mais il me manque l'essentiel des vignes et du matériel.

Vous trouverez ci-joint le tableau récapitulatif de la répartition du budget.

Type de bien Description Montant
Vigne   3 635,00 €
Frais de notaire   820,00 €
Matériel pour la vigne Charrue, porte outils. 500,00 €
Matériel de cave Tireuse, tuyaux, cuves, vannes inox, ustensiles de mesure. 1 200,00 €
Matériel de traitement Appareil de traitement, protection, plantes, soufre et cuivre. 300,00 €
Matériel pour les vendanges Caissettes, sécateurs, seaux. 260,00 €
Petit matériel Sécateurs, grands sécateurs, scies, pioches. 240,00 €
Matière sèche pour 40 hectolitres par hectares Bouteilles, bouchons, étiquettes, taxes. 2 520,00 €
Location de véhicule Tracteur. 300,00 €
TOTAL   9 775,00 €
Au cas ou le financement participatif ne me permet pas d'acheter les vignes, j'irai solliciter des financeurs qui souhaitent mettre de l'argent dans le foncier et qui me laissent libre cours à mon agriculture.
 
Je ne veux pas faire appel aux banques pour ce projet, car pour moi il est essentiel que je puisse partager le fruit  de mon travail avec ceux qui m'ont permis de le réaliser. Si demain j'ai besoin d'argent pour une entreprise viticole j'irai voir les banques car la somme sera plus importante.
 
j'ai pour ambition de créer un domaine viticole biologique et biodynamique, pour cela j'ai besoin de l'énergie de tous afin de répandre l'amour du vivant sur la terre qui nous nourrit et nous abreuve.
 
  
 
 

Un grand Merci du cœur !