LES VERGERS DU RUCHER ABELHA

Création de vergers conservatoires dans les Alpes-Maritimes

A quoi va servir mon zeste ?

8 050 €

Plantation sur 7.000m2

Création d'une première parcelle du verger conservatoire avec la plantation de fruitiers sur 7.000m2.

15 440 €

Plantation supplémentaire sur un total de 1 hectare 400

Agrandissement du verger conservatoire avec 7.000m2 supplémentaires

 

17 400 €

Plantation de plantes mellifères

Plantation de différentes plantes aromatiques et mellifères sur les parcelles des vergers et les alentours.

Le projet

Pour diversifier les cultures et donner une riche production de pollen et de nectar aux abeilles de la ferme, la plantation de fruitiers est décisive. 

C'est en partie pour cela que nous avons commencé à planter des arbres fruitiers et des plantes mellifères sur l'exploitation et que nous souhaitons les multiplier à grande échelle.

Nos objectifs

  • Développer la ferme pédagogique en ressources agricoles
  • Créer un verger conservatoire visant à réhabilter des fruitiers d'anciennes variétés afin de préserver une biodiversité VIVANTE à léguer aux générations futures.
  • Créer une source d'alimentation mellifère plus diversifiée pour les abeilles de la ferme et autres insectes
  • Produire des fruits sains et riches en vitamines, labélisés « Nature et Progrès »

Afin de sélectionner des fruitiers d'anciennes variétés pour créer le verger conservatoire et avoir des souches robustes, non hybridées et de production de fruits très riches en vitamines, pour nous accompagner dans notre choix de variétés les plus adaptées à notre projet d'être accommpagnés par l’association des "Fruits oubliés" et de la "Pépinière du Bosc" qui sera notre fournisseur.

Ainsi dans cette logique globale de production, nous optons pour des techniques d’agro-foresterie et de permaculture, afin de mettre en place des techniques agricoles les plus respectueuses de la Terre, ainsi que de soigner les fruitiers de la manière la plus naturelle possible avec des intrants naturels comme des purins et décoctions de plantes, grâce au partenariat que nous avons avec Purin d'ortie et Cie.

 

Dans un second temps, nous souhaiterions planter, au Printemps prochain, plusieurs plantes mellifères afin d'augmenter et offrir aux abeilles de la ferme encore plus de ressources alimentaires en pollen et nectar et semer des engrais verts pour enrichir et nourrir les sols.

Pour cela, nous avons choisi trois types de plantations :

  • Plantes mellifères pour les abeilles : pissenlit, tournesol, bourrache, trèfles, etc.
  • Plantes aromatiques pour les abeilles et pour en récolter : verveine, sauge, thym, sariette, romarin, menthe, etc. 
  • Des engrais verts pour nourrir les sols du verger : mélange de différentes graines

Pourquoi faire appel à un financement participatif ?

Depuis le lancement de la création du rucher Abelha en 2012, j'ai énormément investi.

Dans un premier temps, j'ai dû acheter du matériel apicole, des ruches, des essaims d'abeilles, un véhicule adapté pour pouvoir accéder aux ruchers, acquérir les terrains pour créer la ferme pédagogique, faire des travaux de terrassement, construire la miellerie. Ceci pour un investissement d'environ 95.000€.

Puis, en 2015, l'opportunité et le besoin d'agrandir la ferme est arrivé. En collaboration avec deux autres agriculteurs en cours d’installation, j'ai acquis 2 hectares de terrains mitoyens avec deux bâtiments agricoles à rénover. Soit un nouvel investissement de près de 50.000€.

Afin de continuer à développer la ferme, j'ai agrandi mon cheptel de ruches et fait des plantations de 120 arbres fruitiers tout en mettant en place un système de récupération d'eaux pluviales ainsi que des panneaux solaires. Nouvel investissement de 44.000€.

Tout ceci grâce à mes fonds propres, à 2 emprunts contractés auprès de la Nef et la production des ruches.

Pour un total d'investissement de 189.000 € (avec encore à ce jour plus de 40.000 € de crédit à rembourser)

Ayant besoin de diversifier urgemment les pôle de productions agricoles de la ferme pour pérenniser le fonctionnement de la structure, il est important de planter un maximum de fruitiers aujourd'hui dans l'attente qu'ils commencent à produire d'ici 5 ans.

C'est donc pour cela que j'ai besoin de vous, ne pouvant contracter un nouvel emprunt pour réaliser ces plantations.

Nota bene : je participerai également à cet investissement en contribuant à hauteur de 11.800 € en fonds propres pour les travaux de terrassement et les contreparties offertes.

Le porteur de projet

Je me présente : Julien Gaubert, apiculteur.

C’est ce parcours atypique, passant du bâtiment, à l’animation puis à l’agriculture et ses expériences passées qui me permettent aujourd’hui de réaliser ce projet qui me tient à cœur.

Ceci dans le but de mettre en place une ferme pédagogique pour :

PRÉSERVER des fruitiers d'anciennes variétés  / SENSIBILISER les petits et grands  / PRODUIRE des produits sains

Sensibilisé dès l’adolescence au monde de l’abeille par mon cousin apiculteur, je me découvre une passion pour ce métier et réfléchit activement à la manière de l’exercer en accord avec ces valeurs.

J'ai mûri ce projet au cours des différentes animations que j'ai proposé en qualité de directeur de centre aéré. Convaincu qu’il est possible de sensibiliser un public divers et varié sur la place de l’abeille dans le maintien d’une nature diversifiée et coordonnée, je décide de sauter le pas.

Et c’est avec passion et avec cœur que je me lance dans une formation apicole de terrain pendant 2 ans et que je crée, en 2012, le rucher Abelha et le lancement de la création de la ferme pédagogique.

Soucieux d’être cohérent avec mes valeurs éco-solidaire, je choisis de financer son projet par l’intermédiaire de la banque Nef.

Je m'engage également auprès de Nature et Progrès, afin de labelliser les produits de la ruche avec cette mention pour proposer des produits les plus sains possibles.

À quoi servira votre financement ?

Le projet : mise en place des vergers conservatoires + plantations de plantes mellifères

Financement en fonds propres

- Travaux de terrassement (en cours) pour la mise en place des plantations sur 1,4 hectares : location de la mini-pelle + prestation d'un terrassier = 8.900 €

- Contreparties = 2.900 €

Financement participatif (grâce à vous!)

 1ère tranche : Création d'un verger conservatoire sur 7.000 m2

- Création du logo "Les vergers du rucher Abelha" - Budget : 215 € (période de la création : mai 2017)

- Création et impression d'un flyer pour présenter le projet - Budget : 391,50 € (période de création et d'impression : mai 2017)

- Construction de la clôture, afin de protéger les cultures des gibiers et autres animaux de la forêt - Budget : 2.900 € (période des travaux : d’août à novembre 2017)

- Préparation des implantations des arbres fruitiers avec l'aide de la pépinière du Bosc et de l'association Fruits oubliés. Ainsi que la préparation des trous pour les arbres : composte + piquets + paillage - Budget : 1.000 € (période : de juillet à septembre).

- Plantation des fruitiers à partir de la Sainte Catherine. Tout cela, selon des modes d’action adaptées à nos valeurs et à notre vision de l'agriculture - Budget : 2 900 €

Total : 7.406,50€

+ Frais de fonctionnement revenant à la plateforme Zeste : 8 % soit : 644,04€

TOTAUX 1ère tranche = 8.050€


2ème tranche : Agrandissement du verger conservatoire sur 7.000 m2 supplémentaires, soit 1 hectare 400

- Construction de la clôture, afin de protéger les cultures des gibiers et autres animaux de la forêt - Budget : 2.900€ (période des travaux : d’août à novembre 2017)

- Préparation des implantations des arbres fruitiers avec l'aide de la pépinière du Bosc et de l'association Fruits oubliés. Ainsi que la préparation des trous pour les arbres : compost + piquets + paillage - Budget : 1.000€ (période : de juillet à septembre).

- Plantation des fruitiers, sur 7.000m2 ce qui représente environ 80 à 120 arbres fruitiers - Budget : 2.900€ (période : à partir de la Sainte Catherine en novembre 2017)

Total : 6.800€

- Frais de fonctionnement revenant à la plateforme Zeste : 8 % soit : 591,30€

TOTAUX 2ème tranche : 7 390€


3ème tranche : plantation de plantes mellifères et aromatiques

- Achats de terreau pour la plantations des plantes aromatiques et pour semer les différentes graines des engrais vert et des plantes mellifères - Budget : 500€ (période : Printemps 2017 de mars à mai)

- Achats des semences et des plantes aromatiques - Budget : 1.300€ (période : Printemps 2017 de mars à mai)

Total : 1.800€

+ Frais de fonctionnement revenant à la platefrome Zeste : 8 % soit : 156,52€

TOTAUX 3ème tranche : 1.960€


 Soit un total globale de projet s'élevant à : 17.400€


 Rencontres et échanges autour du projet

Afin de nous rencontrer et/ou de visiter la ferme, voici plusieurs dates auxquelles nous vous invitons :

Le 22 Juin au Court Circuit à Nice à 18h30 : présentation du projet sous forme d'échange avec vidéo-conférence.

Le 25 Juin à la fête de l’Âne à Escragnolles de 10h à 18h : Stand de vente des produits de la ruche + stand de présentation du projet.

Le 1er Juillet à la Fête de "Nature et Partage" à Bar-sur-Loup de 10h à 18h : Stand de vente des produits de la ruche + conférence sur le frelon asiatique + présentation du projet sous forme de vidéo-conférence + stand de présentation du projet.

Le 16 Juillet : Portes ouvertes à la ferme : de 10h à 18h : visite de la ferme + vidéo-conférence sur la présentation du projet + pique-nique partagé + animations pour les enfants.

Programme détaillé sur notre site internet www.rucher-abelha.com

Un GRAND MERCI à vous toutes et tous