PLAN B NANCY

Il n'y a pas de Planète B... il y a le Plan B !

A quoi va servir mon zeste ?

7 500 €

Un local, un !

Le Plan B s'est dégoté un local à Jarville. Il nous faut l'aménager pour en faire un lieu adapté à nos associations en manque de salles de réunion, d'espace de stockage, d'espaces de travail, etc.

15 000 €

On s'équipe !

Pour économiser, il nous faut mutualiser ! On investit dans du matériel (impression, projection, événementiel, etc.) disponible pour l'ensemble des structures membres du Plan B.

Le projet

Face aux enjeux du changement climatique...

Les messages d’alerte se succèdent les uns après les autres:  Scientifiques, ONG, représentants de la société civile... multiplient les appels à l’action immédiate. Le constat est imparable: la planète est en surchauffe, et il est plus qu’urgent d’agir. Face au dérèglement climatique et à l'effondrement de la biodiversité, c’est une bataille aux enjeux sans précédent qu’il faut mener.

Il nous faut donc, sans délai, changer radicalement nos modes de production, de consommation et repenser intégralement nos modèles économiques. Cette transition à taille humaine se joue au plus près des territoires. Elle s’appuie sur une économie réelle, maîtrisée et constitue la seule alternative moralement soutenable.

Afin de répondre à ces défis et contribuer à l’émergence d’un réseau d’acteurs économiques et associatifs centré sur les valeurs de l’Économie Sociale Solidaire et Écologique (ESSE), un collectif de citoyen-ne-s et d'associations de Nancy et ses environs a développé une stratégie intitulée le Plan B.

... passons de l'alternative à la norme!

Protection de l'environnement, alimentation, transports, déchets, énergies renouvelables, finance responsable... les initiatives individuelles et collectives foisonnent sur Nancy et ses environs pour proposer des alternatives locales, durables et désirables au modèle économique dominant.

Parallèlement, les mobilisations citoyennes et militantes se multiplient pour pousser les grandes entreprises et les collectivités à faire évoluer leurs pratiques et les rendre compatibles avec les enjeux environnementaux et sociaux.

Toutefois, ces initiatives s'adressent principalement à une minorité de convaincu-e-s et peinent à s'imposer comme crédibles aux yeux du grand public. Le Plan B vise à nous donner les moyens de changer d'échelle, pour que nous puissions contribuer à un changement en profondeur de notre société.

Une stratégie en trois axes

Pour permettre ce changement d'échelle, nous prévoyons de nous appuyer sur trois axes de travail prioritaire, dans un esprit de coopération et de solidarité.

Et si on mutualisait? Équipements, espaces de travail, services... nos initiatives ont de nombreux besoins en communs, parfois inaccessibles faute de moyens financiers suffisants. Et si on se regroupait pour se doter de tout cela?

Et si on se professionnalisait ? Face aux moyens considérables que déploient les multinationales pour promouvoir leur modèle, il nous est impératif de professionnaliser nos actions afin de rendre nos alternatives crédibles et désirables aux yeux de tou.te.s. Comment on fait ? On organise des formations et on fédère des personnes aux compétences vastes et variées, prêtes à accompagner et conseiller les porteurs de projet.

Et si on se soudait ? La plupart de nos structures ont connu à un moment ou un autre des difficultés à communiquer au-delà du cercle de leurs sympathisants les plus proches. En développant une communauté large, le Plan B ambitionne de faciliter le changement d’échelle de nos initiatives. L'objectif ? A chaque fois qu'une nouvelle initiative se lance sur Nancy et ses environs, qu'elle dispose d'un vaste auditoire auprès duquel se faire connaitre.

Où en est-on ?

Le projet du Plan B est né en 2016 des suites d'Alternatiba Nancy. Après deux années de gestation et de réflexion, nous avons créé début 2018 une structure associative dédiée à cette dynamique.

En ce second semestre 2018, nous aménageons au 51 rue de la République à Jarville un local partagé de 150 m2, qui accueille d'ores et déjà régulièrement des réunions associatives et des groupes de travail. Cette campagne de financement participatif va permettre de boucler l'aménagement et de commencer à s'équiper collectivement, en priorisant les équipements les plus demandés par les associations membres (projecteur, photocopieuse de qualité, espaces de stockage...)

La professionnalisation est aussi en route! Une première formation sur la stratégie a été organisée le 3 novembre dernier par les Amis de la Terre, à destination des personnes qui s'impliquent dans les marches pour le climat. On accélérera au premier semestre 2019 avec des formations axées sur la communication auprès du grand public et la gestion des réseaux sociaux. Un questionnaire d'évaluation des besoins est également en cours pour quels sont les autres besoins en formation.

Enfin, on constitue cette fameuse communauté de gens qui veulent s'impliquer collectivement, là maintenant, à travers cette campagne de financement.

Vous voulez en savoir plus ? Vous impliquer en tant que bénévole? Rejoindre la dynamique avec une association ou une entreprise dont vous faites partie ? Etre abonné-e à la newsletter du Plan B pour être tenu-e au courant des nouvelles initiatives ? Contactez-nous !

Le porteur de projet

 Le projet du Plan B est né à l'initiative d'une partie des membres impliqués en 2015 dans l'organisation d'Alternatiba Nancy.

Nous sommes une trentaine de femmes et d'hommes, jeunes et moins jeunes, impliqués dans diverses associations et entreprises qui partagent une ambition commune: changer le système plutôt que le climat.

Une (petite) partie des bénévoles du Plan B

Au delà des personnes impliquées, le Plan B c'est surtout la collaboration de mutiples associations, acteurs économiques et collectifs qui pensent qu'ensemble on va plus loin, parmi lesquels:

 

... et bien d'autres à venir!

À quoi servira votre financement ?

Le premier palier de financement nous permettra de finaliser les travaux d'aménagement du local du Plan B qui se situe au 51 rue de la République à Jarville. Le local accueillera des espaces de travail, une salle de réunion et des espaces de stockage... bref de quoi permettre à nombre d'associations et de collectifs de se réunir.

Le second palier (ainsi que les sommes complémentaires éventuellement collectées) nous permettra d'investir dans des équipements à mutualiser entre les différentes structures membres du Plan B : vidéoprojecteur, équipement informatique, barnums et stands pour l'extérieur... les besoins sont nombreux et variés! Afin d'investir au mieux nous sommes actuellement en train de recenser les besoins auprès de nos partenaires.

Vous connaissez des bon plans pour récupérer du matériel susceptible d'être utile à nos initiatives ? Faites-nous signe !