PLANÈTE BLEUE : DEUX AILES POUR L'AVENIR !

Rénover un grand voilier au sein d'un chantier d'insertion professionnelle et en faire un navire polyvalent pour des missions éducatives, scientifiques ou culturelles !

A quoi va servir mon zeste ?

6 000 €

Le bateau arrive au chantier

Image 1521383258

C’est le coût du grutage et du transport du voilier pour l'amener depuis Augé (Deux-Sèvres) où il est stocké actuellement jusqu'au chantier CAP VERT à Buxerolles (Vienne).

En route pour une nouvelle vie et de nouvelles aventures, grâce à vous !

11 000 €

Installation du chantier

Image 1521384816

Cette somme représente le palier précédent plus :

- l'achat des bers pour tenir le bateau pendant le chantier

- la fabrication d'une passerelle d'accès et d'un espace couvert amovible pour travailler sur le pont

Ce palier finance 150 heures de travail pour les salariés de CAP VERT ainsi que les matériaux.

18 000 €

Nettoyage et réparation de la coque

Cette somme représente le palier précédent plus :

- le nettoyage de la coque

- la modification du tableau arrière liée à la modernisation de ce voilier, pour le rendre plus polyvalent et accessible aux personnes handicapées.

Ce palier finance 300 heures de travail pour les salariés de CAP VERT ainsi que les matériaux.

30 000 €

Modifications intérieures

Cette somme représente le palier précedent plus :

- les modifications structurelles à l'intérieur de la coque, comme le déplacement de cloisons, afin de rendre les futurs aménagements modulables et plus pratiques.

Ce palier finance 500 heures de travail pour les salariés de CAP VERT ainsi que les matériaux.

45 000 €

Peintures intérieures et planchers

Atteindre cette somme inclut tous les paliers précédents plus :

- le ponçage et la peinture des surfaces intérieures

- la fabrication des nouveaux planchers.

Cela permet de financer 640 heures de travail pour les salariés de CAP VERT ainsi que les matériaux.

Le chantier est bien avancé, les salariés sont fiers du travail accompli, et ils ont acquis de nombreuses compétences qui vont les aider dans leur parcours professionnel.

Le voilier a retrouvé une fière allure grâce à vous ! Vous l'avez littéralement sauvé, la dynamique qui s'est enclenchée avec votre aide nous permettra d'aller jusqu'au bout de cette rénovation-renaissance, encore quelques efforts et les ailes vont voler à nouveau !

  • deux ailes pour lavenir 1

Le projet

 

Le cœur du projet :

L’association CAP VERT se lance dans un ambitieux projet : accueillir dans son chantier d’insertion professionnelle et sociale un grand voilier aux caractéristiques d’exception, qui a besoin d’une rénovation et de transformations pour répondre à de nouvelles missions.

Ce projet offre à l'association l’opportunité de tisser de nouveaux partenariats et l’assurance de nombreuses heures de travail réparties sur plusieurs années dans son activité première, la construction nautique.

Le projet PLANÈTE BLEUE doit permettre aux salariés en parcours d’acquérir des compétences dans les métiers de menuisier d'agencement et de technicien en matériaux composites, particulièrement recherchés, mais le chantier offrira également des activités en peinture, électricité, plomberie, mécanique diesel, etc. Toutes ces compétences seront transférables dans d'autres secteurs que le nautisme, c'est donc une ouverture très large vers l'emploi !

Ce projet va également renforcer la cohésion d'équipe et la motivation de tous au sein d'un projet de grande envergure !

Le porteur de projet

 

L'association CAP VERT installée à Buxerolles (Agglomération de Poitiers) porte un chantier d’insertion professionnelle et sociale qui oeuvre dans les domaines du travail du bois, de la peinture, des matériaux composites, de la construction et de la maintenance nautique. Ces activités entrainent un degré de technicité élevé qui a permis à l'association de collaborer avec un centre de recherche appliquée (CRITT Matériaux de Rochefort en 2005 et 2011) et une école d'ingénieurs (ENSMA de Poitiers en 2005).

Jean-Noël LABBÉ, Président de CAP VERT

L'association organise également des sorties en voilier pour faire découvrir aux salariés et au public le milieu marin et la navigation à la voile.

Le chantier compte huit salariés en parcours d’insertion et deux salariés permanents, ainsi qu’un accompagnateur socio-professionnel.

Christian QUONIAM, coordinateur technique de CAP VERT depuis 2009, porte le projet au sein de l'association. Il est le propriétaire du voilier Magie Noire qu'il a conçu en 1983 (avec l'aide d'un architecte naval et de plusieurs spécialistes), mis à l'eau à La Rochelle en 1986 et skippé pendant 12 ans, organisant à bord des expéditions avec des jeunes en difficulté et parfois des scientifiques.

Une convention de partenariat a été signée entre l'association et le propriétaire pour définir le cadre du projet. L’association CAP VERT deviendra copropriétaire de ce navire, en fonction de l’argent et des heures de main-d’œuvre investies dans la remise en état.

Le voiler Magie Noire est un voilier de 21 mètres aux caractéristiques hors-normes et à l’histoire déjà bien remplie, mais qui a besoin d’une rénovation et de transformations pour répondre à ses nouvelles missions.

 

 

Dessiné par l'architecte naval Yves-Marie TANTON (avec la collaboration d'Erik LEROUGE et d'Alain CHAPOUTOT pour le gréement), ce voilier est un condensé de concepts architecturaux très novateurs à l'époque et toujours employés sur les voiliers de compétition (déplacement très léger, quille à bulbe en plomb, ballasts, mats en matériaux composites, pivotants, profilés et équipés de voiles à profil épais). Les nombreuses parutions dans les médias au fil des années soulignent toutes ces innovations.

Magie Noire est en attente d'attribution du label "Bateau d'Interêt Patrimonial" !

Ce voilier est un très bon bateau, marin, très rapide, simple à utiliser, il a encore un long et beau sillage à tracer !

À quoi servira votre financement ?

Votre don va permettre de réaliser le déplacement du voilier (actuellement stocké sur un terrain en Deux-Sèvres) et de financer la première année de travaux.

L'association CAP VERT est subventionnée à 70% en tant que chantier d'insertion, mais doit trouver 30% de son budget de fonctionnement en auto-financement. Votre participation va payer le coût résiduel des heures de main-d’œuvre (environ 1600 heures) ainsi que les matériaux et équipements particulièrement coûteux sur un grand voilier ! Chaque heure de main d'oeuvre financée représente pour un salarié en parcours d'insertion professionnelle l'acquisition de nouvelles compétences, et un pas de plus vers un avenir professionnel élargi.

C'est pour cette raison que votre don doit participer intégralement à la réalisation de notre objectif, et que nous avons fait le choix de ne pas proposer de contreparties matérielles. Nous pensons également que chacun donne ce qu'il veut et ce qu'il peut, mais que notre reconnaissance est la même, quel que soit l'importance du don, c'est le geste qui compte. Alors tous celles et ceux qui nous auront soutenus seront remerciés par mail, et seront invités à venir visiter (sur rendez-vous et pour deux personnes maximum) notre chantier et le voilier en travaux.

L'association CAP VERT est reconnue d'intérêt général, à ce titre votre don ouvre droit à une déduction fiscale, lors de votre prochaine déclaration de revenus. La réduction d’impôts est de 66% du montant de votre don, et ce dans la limite de 20% du revenu imposable.

Vous allez financer la première étape du projet, la plus importante puisqu'elle permet d'engager une dynamique qui ne s'arrêtera pas là !

Les travaux vont porter non seulement sur la rénovation du voilier et de ses équipements, mais aussi sur de nombreuses transformations au niveau des aménagements (cloisons modulaires pour adapter le plan d'aménagement aux différentes missions envisagées), du plan de pont (accès et déplacements facilités pour des personnes handicapées), et du gréement (encore plus performant et plus facile à manoeuvrer).

Soucieux de l'impact environnemental de notre activité, nous utiliserons des peintures et des résines en grande parties bio-sourcées ou éco-labellisées, de la fibre de lin alliée à la fibre de verre, et aucun bois exotique ne sera utilisé, uniquement du bois de provenance régionale (Aquitaine, Bretagne, Limousin) et provenant d'entreprises certifiées.

Canoë réalisé en fibre de lin

Le budget global de rénovation et de transformation du voilier est estimé à 175 000€ pour trois années de travaux : 75 000€ de main-d’œuvre que peuvent techniquement réaliser les salariés du chantier d’insertion CAP VERT, 15 000€ de main-d’œuvre externe (manutentions, transports, voilerie), et 85 000€ de matériaux et d’équipements.

Pour la totalité du projet, CAP VERT mettra en œuvre cinq sources de financement :

1) Du financement participatif avec plusieurs opérations de crowd-funding.

2) Des contributions en matériel (sponsors).

3) Des subventions publiques.

4) Des dons de fondations, de fonds de dotations et de particuliers.

5) La recherche d’investisseurs publics et privés.

La suite du projet

A la fin du chantier, il y aura deux possibilités :

- soit nous trouvons en cours de chantier des partenaires-investisseurs (associations, collectivités, etc.) pour que ce voilier devienne un navire multi-missions, à bas coût d'utilisation et à propulsion non-polluante, géré par une structure qui pourrait être une SCIC. Le voilier emmènera des scientifiques, des jeunes en difficulté, des scolaires, des personnes en ressourcement, et plus généralement tout public à la découverte du milieu marin, en navigation côtière ou océanique

- soit le voilier est revendu, et CAP VERT utilisera sa part du produit de la vente pour financer d'autres projets toujours en lien avec ses activités.

C'est bien évidemment la première solution qui a notre préférence ! L’idée de départ est simple : un voilier n’est pas qu’un navire de plaisance ou de compétition. C’est à l’origine, nous l’avons un peu oublié, un outil de travail économique et à présent relativement rapide grâce aux technologies modernes.

Au-delà de ces objectifs concrets, la navigation en voilier reste synonyme d’aventure, et il semble bien que ce soit aussi un peu de cela qui manque au quotidien de beaucoup d’entre nous : une bouffée d’aventure, quand bien même elle serait vécue à distance, non pas physiquement, sur le bateau, mais à travers un journal, un message, un reportage audio ou vidéo…

 

Alors rejoignez-nous dans cette aventure, et faites avec nous

"Que les ailes volent à nouveau !"