Connexion
Français English

SAISON 1 / CHANGER L'ARGENT

Pour continuer avec nous, rendez-vous sur : www.cooperativedhr.fr

DEVISES TROMPEUSES 16 9

Le projet

Nom de code  SAISON 1 / CHANGER L'ARGENT
Objectif intermédiaire                                             PRODUCTION ET DIFFUSION DE 5 FILMS DE LONG-MÉTRAGE (quatre documentaires et une fiction)
Objectif à terme                                                                                                                                             RÉINVENTER LA MONNAIE, LA BANQUE ET LE SYSTÈME FINANCIER
Moyens recherchés

MULTIPLICATION ET AMPLIFICATION DES DÉBATS PUBLICS SUR DES BASES DOCUMENTÉES,  TRAVAIL SUR LES CONNEXIONS ET LA SYNCHRONICITÉ DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE, INTERPELLATION DES CANDIDAT-E-S POLITIQUES ET DES MÉDIAS

Objectif parallèle PRODUCTION D'UNE INFORMATION QUALITATIVE PÉRENNE ET CONSOLIDATION D'UNE PRODUCTION AUDIOVISUELLE INDÉPENDANTE DES GÉANTS FINANCIERS
Montant visé pour y parvenir 120 000 €

Bigre l'objectif est de 120 000, on n'y est pas ... Rien n'est perdu, mais il va falloir faire quelque chose qui ressemble à un sérieux sursaut ! Une intervention de Marion Cotillard ou de Djamel Debbouze en notre faveur, le soutien affiché de Gnam Gnam Style... ? Bon, si vous les connaissez, vous pouvez toujours leur passer l'info, mais si nous gagnons finalement le pari, il est plus vraisemblable que ce soit grâce à vous, vos contributions et vos encouragements !

Les idées ne manquent pas quant à ce qu'il faudrait faire pour éviter le pire sur le plan social autant qu'écologique. Mais la tâche paraît si géante que nous n'y croyons pas.

A partir de quel moment serons-nous assez nombreux pour inciter les autres à y croire ?

A partir de quel moment une envie partagée par un grand nombre devient-elle effective ? 

evenement 436 imageFace à ce problème, nous avons imaginé ce projet fait de films, de débats, de transmissions : c'est pour nous une façon de faire politique et économie autrement, c'est à dire de façon aussi joyeuse, stimulante, débloquante, constructive que possible, bref, en opposition radicale avec l'austérité et les replis ambiants.

Si on y regarde bien, l'histoire des monnaies relève d'un polar captivant. Vous aurez tout le temps de vous en rendre compte en découvrant les films proposés. Mais l'actualité plaide sans doute encore plus pour ce travail que nous plaçons sous la double exigence du décryptage et de la démystification collective. Avez-vous remarqué par exemple, comment les discussions sur l'euro commencent à prendre de plus en plus de place dans les médias et au sein des formations politiques ? La monnaie unique serait-elle devenue un piège pour les démocraties européennes et pour l'idée même d'Europe ? Faudrait-il en sortir le plus rapidement possible, comme certains le préconisent avec de plus en plus de véhémence ? Peut-on rester « dans l'euro » sans perdre une part essentielle de la souveraineté nationale ? Vous voyez bien que non, regardez la Grèce. Une sortie de l'euro a-t-elle des chances d'être un atout ? Condition démocratique sine qua non pour certains, raisonnement stupide et nationaliste pour d'autres...IMG 0792

C'est à tout ça que s'attèle notre campagne « Changer l'argent » : oser de nouveau, comme aux heures des grandes conquêtes sociales de 1936, de 1945 ou de 1968, énoncer des préférences collectives plutôt que consacrer l'impuissance des citoyens... 

En résumé, nous visons un travail de vulgarisation pas trop vulgaire et ludique sur les grands sujets économiques. Nous savons que bien des innovations judicieuses existent et qu'il est urgent de réinventer le système bancaire et financier. Il nous semble qu'il ne faut pas plus laisser faire les populistes, que les technocrates aux ordres de l'oligarchie. "Oui mais comment ?" se demandent de plus en plus de citoyens qui se sentent d'autant plus fragiles qu'ils sont éparpillés et divisés.

Le plus opératoire par les temps qui courent, ne serait-il pas la construction d'un puissant rassemblement civique à l'image des mouvements qui unissent leurs forces à l'occasion de la COP21 sur le climat ? Un rassemblement suffisamment structuré et convergent pour être capable de dire : « voilà ce que sont nos préférences et nos priorités, voici ce qui nous semble relever de l'intérêt général ». Bien rares sont désormais les politiques qui semblent capables de parler en ce sens... La démocratie étant toujours une conquête, et jamais un octroi des puissants, il revient une fois encore à la société civile de faire bouger les lignes et de définir ce que doivent être les priorités des futures candidats à l'élection. Nous ne ferons sans doute pas grand chose sans un authentique relais des élus politiques mais il nous appartient de veiller à ce qu'ils ne décident pas sans nous.

IMG 1179 2Qui dit évoquer la monnaie, signifie enquêter sur son histoire, ses enjeux actuels, et inévitablement, sur le rôle des banques et les rouages institutionnels du système financier. Pour le moment, les vrais enjeux autour de la monnaie - qui détient le pouvoir de la  créer, suivant quelles règles du jeu et quelles finalités… ? - sont masqués par un débat médiatique aux résonances populistes : tout serait lié au fait de sortir ou non de l'euro et nous réduirait à l'alternative « nationalisme ou européisme... » ?

Nous vous invitons à soutenir cette initiative et à nous permettre d'amplifier un débat documenté, au-delà des rideaux de fumées déployés par des médias de masse chaque jour plus déboussolants, anxiogènes et démobilisateurs. 

ATTENTION VIRAGE

Si nous devions résumer notre projet en une phrase : occupons-nous collectivement d'économie et d'argent avant qu'ils ne s'occupent de nous. La vie démocratique - c'est-à-dire la capacité des citoyens à délibérer et co-orienter leur destin plutôt que de subir les pouvoirs hérités - est fâcheusement mise à mal par l'organisation prédatrice des forces financières qui corrompent le politique à leur bénéfice. 

En soutenant notre campagne, vous favorisez :  

- la création et la diffusion de 5 films

- un processus d'élargissement et d'approfondissement du débat sur la monnaie, 
les banques, le système financier ;

- la démarche de la coopérative DHR qui travaille à relier diverses organisations de la société civile à travers une activité de production et de diffusion artistiques en même temps que des rendez-vous publics dédiés à l'éducation populaire.

C'est dire si nous vous invitons à nous rejoindre et à faire partager l'objectif de gagner ce pari. Une information importante : sur ce site, les fonds réunis ne seront pas « perdus » si nous n'atteignons pas l'objectif. Selon que nous parviendrons à 20, 50 ou 100% inutile de vous dire que l'encouragement et la mise en œuvre ne seront pas les mêmes.

Fraternellement.

L'équipe éditoriale de la coopérative DHR

 

Les films et leurs prochaines étapes

 

JUSQU'A NOUVEL ORDRE de Vincent Glenn - Fiction - Fin de tournage 

Jusqua nouvel ordreUn homme passe en quelques années du statut de cinéaste dépressif à celui d'homme d'affaires adulé du monde économique et des magazines « people ». Tout est parti d'une idée furieusement simple: une agence de notation d'un nouveau type... Jusqu'à Nouvel Ordre est un outil médiatique : la pensée à voix haute d'une information qui serait un vrai levier pour l'action collective, a contrario de la machine à déboussoler que représente la plupart des médias.

Montage - Sortie nationale 

 

DEVISES TROMPEUSES de Claus Strigel - Documentaire – Terminé

 DEVISES TROMPEUSES 16 9D’ou vient l’argent ? Il est créé d’un simple clic… si la banque vous fait confiance ! Vous voulez savoir comment ça fonctionne ? Par un récit qui vous fait oublier la stricte pédagogie, Devises Trompeuses dévoile cet obscur objet du désir devenu impalpable, circulant désormais essentiellement sous forme d’unités comptables d’un ordinateur à l’autre. Il vous fera découvrir que la monnaie peut être pensée autrement et que des expériences probantes ont déjà cours.

Sortie nationale

 

QUI SAUVE QUI ? de Leslie Franke & Herdolor Lorenz - Documentaire – Terminé

QSQ 16 9 webDeux réalisateurs allemands, libres et indépendants, posent la question : des banques ou des Etats… Qui sauve qui ? Comme pour leur précédent, « Water makes money », ce film a été financé en circuit court par les futurs spectateurs. Dans une narration tendue, accessible à tous, les mécanismes de la Crise financière sont révélés par une subtile diversité d’acteurs. Grèce, Espagne, Etats-Unis, Allemagne, Irlande, Australie… les langues et les cultures s’entrecroisent, le problème est posé. Avec l'Islande ou l'Equateur, des solutions sont présentées.

Sortie nationale 

 

 MONNAIE(S) COURANTE(S) de Philippe Elusse - Documentaire - En cours de réalisation

monnaies courantesHistoire, cultures, inconscient des foules, les monnaies dominantes se sont construites autant qu’elles ont constitué les sociétés. De systèmes monétaires ingénieux tombés dans l’oubli à d'autres que l'avenir laisse entrevoir, Monnaie(s) Courante(s) invite à porter un regard lucide sur l’origine et les grandes fonctions de la monnaie. Nous nous intéresseons à des alternatives monétaires en cours d'expérimentation, pour que l’argent redevienne un outil au service de toutes et tous : un bien commun.

Recherche de financements - Premiers tournages

 

L’OR de Jean-Luc Cohen - Documentaire - En développement

lorS'il n'est plus aujourd'hui l'étalon du prix des monnaies, l’or reste la valeur refuge par excellence. Situation paradoxale à l’heure où la création monétaire se fait par la dette, sans autres limites que celles que  lui fixent les banques. Dans le même temps d’autres ressources autrement vitales (l’or bleu, l’or noir…) se font à présent tout aussi rares. Les réserves en or des banques centrales sont désormais ridiculement petites par rapport à la masse de valeurs en circulation. La spéculation redouble, les risques que font peser sur le milieu naturel l’exploitation des derniers gisements sont considérables...

Ecriture - Recherche de financements

 

 

Découvrez en exclusivité la bande-annonce du film "Qui sauve qui?"

 

 

 

"De nouvelles monnaies ? pour quoi faire ?"

Pouvons nous continuer à consommer des produits provenant de l’autre bout de la planète quand nos voisins, nos concitoyens,  font faillite et accroissent le nombre déjà insoutenanble de chômeurs ? A l’heure du réchauffement climatique et de la réduction des réserves en énergie fossile, c’est non seulement une absurdité sociale et environnementale, mais cela compromet tout simplement notre sécurité alimentaire.

Souvent perçues comme une nouveauté, les monnaies locales complémentaires ne datent pas d’hier. Par exemple, le WIR en Suisse existe depuis 1934. A quoi peuvent-elles bien servir? Elles incitent à réinjecter une part de la monnaie qui circule contre des richesses créées sur place. Ainsi la production locale soutient la production locale et la richesse produite sur le territoire profite à ses habitants.

Quand 97 % des sommes échangées en Euro le sont pour des opérations spéculatives, et le plus souvent désormais par des machines (le temps moyen de détention d’une action est à présent réduit à … quelques dizaines de secondes !) une monnaie locale s’échange entre producteurs, prestataires et consommateurs, dans une économie de biens et services réels.

Enfin, les utilisateurs imaginent, conçoivent et mettent en place eux-mêmes leur monnaie. Les choix et décisions réglant les échanges et la circulation sont ouverts à tous dans le cadre des structures associatives porteuses. Là encore, quelle différence avec l’Euro, où quelques experts décident en faisant peu de cas des citoyens - et même de leurs représentants … parlez-en aux Grecs !

Ces expériences restent encadrées par une législation (2014, loi sur l’Economie sociale et solidaire), notamment du côté de la création monétaire. Quand les contraintes imposées par la Banque centrale européenne aux Etats de l'Union entraînent des dérives sociales et politiques de plus en plus manifestes et difficilement supportables, ce n’est pas le moindre intérêt de ces monnaies complémentaires que de rendre plus lisibles, perceptibles, les limites et les cadres posés par la loi en ce qui concerne la monnaie.

Monnaies « complémentaires », monnaies « libres » ou « décentralisées », les propositions pour interroger voire dépasser les cadres actuels existent, elle sont variées. Notre série a vocation à les documenter, à partager et à nourrir les expériences, à activer les débats comme à inspirer des choix et des mesures concrètes.

Le porteur de projet

DHR

 

DHR (Direction Humaine des Ressources) est une coopérative qui réunit des créateurs et des praticiens des métiers du cinéma, de l'audiovisuel et d’autres disciplines artistiques dans les principes de l'économie sociale et solidaire et dans une démarche d'éducation populaire.

Nous produisons et diffusons des œuvres hors formatage sur une ligne éditoriale résumée aujourd'hui dans le mot "Transition". Les sujets en sont l'énergie, l'alimentation, la démocratie, la finance, la santé…  Notre but est de contribuer, avec nos métiers et nos outils, aux équilibres vitaux de nos rapports à la nature et aux autres et à établir une meilleure base de réflexion sur ce que peut devenir notre monde dans quelques décennies.

Nous favorisons le repérage, l'accueil et l'agencement de contributions plurielles par des ateliers, des ciné-débats, des événements publics, l’appel aux institutions, le financement participatif…

DHR travaille à la complémentarité des compétences et des réseaux citoyens et à créer une meilleure lisibilité des mouvements écologiques et sociaux contemporains.

 

Le site de la coopérative DHR : http://cooperativedhr.fr/ 

 

La coopérative, chiffres et compétences

 

La coopérative regroupe près de 70 sociétaires

La production est principalement focalisée sur les documentaires de création.

La distribution s’appuie sur un réseau de plus de 1000 salles.

14 films de long métrage au catalogue
Les films sont distribués dans le circuit commercial classique ou à l’occasion d’initiatives locales de projections-débats.

 

L’équipe éditoriale 

 

MONTAGE PORTRAITS CE VARIANTE

L’animation et la gestion quotidienne sont assurées par un Collège Editorial de 10 personnes :

Thierry Derocles, Réalisateur, Monteur 

Vincent Glenn, Réalisateur, Scénariste 

Marie Depondt, Directrice de production    

Philippe Elusse, Réalisateur, Opérateur 

Pablo Rosenblatt, Réalisateur, Opérateur

Guillaume Lebel, Monteur, Formateur

Sandra Blondel, Réalisatrice, Monteuse

Meryem Delagarde, Réalisatrice

Constance Godet, Professeure

Eric Lebel, Producteur, Réalisateur

 

Nos dernières actualités



on a marche sur la dette

 

 

  • 7 mai 2015 : Parution du livre « On marche sur la dette » 

de Christophe Alévêque et Vincent Glenn, Edition La Martinière  

 

 

 

la fete de la dette

 

 

  • 24 mai 2015 : 2ème édition de « La fête de la dette »

 à l’initiative de C. Alévêque et DHR 

 

 

 

le livre noir des banques

 

 

 

  • Accompagnement de la parution du « Livre noir des banques » 

de Attac & Basta! paru le 11 février 2015.

 

 

 

 

 

À quoi servira votre financement ?

Pour faire exister ce cycle de 5 films « Changer l'argent », nous avons besoin de 120 000 €.

Cette somme représente un complément de financement, le reste provenant d'institutions, de partenariats et d'autofinancement.

Nous vous présentons la répartition de la somme en fonction des paliers atteints.
A chaque palier correspond un investissement sur certains des films en fonction de l’étape de leur mise en œuvre. 

 

Affectation suivant les paliers de contributions : 

Palier 1 : 20 000 €      

  • Fin Tournage « Jusqu’à nouvel ordre »  
  • Développement « Monnaie(s) courante(s) » 

 

Palier 2 : 40 000 €    Palier 1 +

  • Distribution « Qui sauve qui ? » 
  • Montage « Jusqu’à nouvel ordre »  

 

Palier 3 : 60 000 €     Palier 1 et 2 +

  • Ecriture « L’Or »    
  • Premiers tournages « Monnaie(s) courante(s) »     
  •  Post-production « Jusqu’à nouvel ordre » 

 

Palier 4 : 80 000 €     Palier 1, 2 et 3 +

  •  Tournage « Monnaie(s) courante(s) »  
  • Distribution « Devises trompeuses »  

  

Palier 5 : 100 000 €   Palier 1, 2, 3 et 4 + 

  • Développement « L’Or » 
  • Montage « Monnaie(s) courante(s) »

 

Palier 6 : 120 000 €   Palier 1, 2, 3, 4 et 5 + 

  • Distribution « Jusqu’à nouvel ordre »