UNE FERME CÉVENOLE

Restauration d'un gite d'étape et d'une table d'hôtes en Cévennes.

A quoi va servir mon zeste ?

7 300 €

Couverture du toit

Arasement des pignons en pierres de schiste + achat et pose des matériaux de couverture.

10 600 €

Portes et fenêtres

Achat et pose des 7 fenêtres + 3 portes du futur gîte d'étape /table d’hôtes.

  • Pictures 1511272347
  • Pictures 1511272462
  • Pictures 1511272699
  • Pictures 1511272966
  • Pictures 1511273647
  • Pictures 1511273685

Le projet

La genèse

Nous nous sommes installés en 1999 et avons alors commencé, avec nos enfants, la rénovation en auto-construction de la ferme. En parallèle nous avons défriché, débroussaillé, planté, soigné des animaux, découvert et entretenu le patrimoine vernaculaire, appris, compris, et toujours plus aimé la qualité de vie de ce territoire.

Au Mazes ,il y a trois maisons :notre maison d'habitation ,une maison qui est devenu le gite rural et la derniére maison qui sera le gite d'étape et la table d'hotes .Nous avons acquis les trois batis en ruine avec un crédit de quinze ans maintenant remboursé .Au fil du temps nous avons financé avec nos ressources propres la rénovation en auto-construction . Nous avons sollicité l'AIRDIE ,un organisme d'économis solidaire pour un micro crédit de quatre mille euros maintenant remboursé .Cette somme à permis de mettre hors d'eau et de couvrir le gite rural .Le toit est chaque fois une étape importante .

Aujourd'hui nous sommes au trois quart de réalisation de la rénovation de l'ensemble . Ce financement participatif nous donnera l'élan de finir et de trouver les derniéres ressources nécessaires .

L'objectif

On se disait vingt ans et ce sera fini : il reste désormais ce grand bâtiment dont le soubassement date du XVème siècle. Nous souhaiterions en faire un gite d'étape et une table d’hôtes;accueillir encore et toujours .

Le bâti est hors d'eau, la charpente est terminée mais les OSB et le pare-pluie n’arrêtent pas de se déchirer, et ce, malgré leur remplacement à plusieurs reprises. Nous n'avons pas les moyens financiers à nous seuls pour le terminer et pour le valoriser.

Un financement participatif nous permettrait de le couvrir, d'installer portes et fenêtres et - en fonction de l'aide reçue - de le terminer.

Une fois ce bâtiment totalement rénové, nous pourrions créer de l'activité d'accueil supplémentaire, des échanges, de la transmission de savoirs et maintenir une architecture exemplaire d'adaptation au milieu naturel.

Le soubassement et les fondations de la maison sont inscrites dans le rocher de la crête de refend sur laquelle l'ensemble des maisons a été construit.Ce batiment possède une citerne traditionnelle de réserve d'eau de pluie de quarante cinq mètres cube taillée dans la roche .Cette eau permet l'arrosage des jardins potagers .

Le porteur de projet

Catherine et Gérard

"Un paysan bâtisseur et une cueilleuse de plantes sauvages" néo ruraux en pluri-activités (chacun de nous ayant obtenu le brevet professionnel agricole).

***

Nous sommes engagés dans des réseaux participatifs dont Nature & Progrès Lozère et Accueil Paysan. Dans le cadre de l'accueil du public, les hôtes ont la possibilité avec nous de découvrir notre ferme voire de participer. Nous faisons en sorte qu'ils vivent pleinement les aspects culturels, naturels et gastronomiques du territoire.

Avec le réseau des CIVAM  (Centre d'Initiatives et de Valorisation du Milieu Rural), nous avons accueilli par ailleurs des enfants de la grande banlieue parisienne dans des projets ville-campagne (notamment sur les notions des métiers ruraux).

Avec le réseau WWOOF (Work World Organic Farm), nous accueillons des woofers et woofeuses de tous âges et origines.

Nous sommes impliqués dans le maintien du patrimoine vernaculaire (réserve d'eau, béal, trencat, l'ouverture du milieu naturel avec un troupeau de brebis en parcours quotidien dans la châtaigneraie) et nous avons réalisé de pistes forestières pour sortir le bois mort, le bois de chauffage, le bois de construction de nos charpentes, etc.

Nous proposons et organisons des cueillettes sauvages de plantes pour en faire découvrir les bienfaits,.Nous poursuivons des plantations de fruitiers et de légumes et nous avons des brebis, un poulailler ainsi que des cochons en auto subsistance... De quoi consommer pour nous, offrir aux giteurs et autres visiteurs de passage, de quoi échanger dans un cercle local.

Passionnés par l'auto construction, nous avons réalisé les travaux nous-mêmes pour les trois corps de bâtiment qui constituent les Mazes : cela a été très formateur pour nous et nous avons acquis de nombreux savoirs et savoirs-faire.

Aujourd'hui essoufflés de tous ces investissements financiers, nous faisons appel à vous pour terminer le dernier bâtiment. 

À quoi servira votre financement ?

Avec 7.300€, nous pourrons procéder à l'arasement des pignons du toit et l'acquisition des matériaux et de la main d'oeuvre pour la couverture du toit.

Avec 3.300€ supplémentaires (soit 10.600€ en cumulé), nous pourrons procéder à l'acquisition et à la pose de 3 portes et 7 fenêtres sur mesure.

Pourquoi avoir choisi le financement participatif ?

Tout d'abord pour les valeurs d'échange et de partage que nous vivons ici au quotidien et qui sont incarnées par ailleurs par le financement participatif. Le lien qui se tisse entre les donateurs, donatrices ,famille ami(e)s ,inconnu(e)s du jour trame de belle manière une réalité de fraternité.

Par ailleurs, l'aspect formel d'un temps choisi de campagne de communication est très intéressant car il permet un financement à court terme : cela nous importe étant donné l'urgence de la mise hors d'eau définitive de notre bâtiment. La suite pour les travaux intérieurs se fera à l'abri des intempéries.