UNE GRAINE DE MAISON

Soutenez le chemin vers l'autonomie de la première micro-maison du projet d'écolieu de l'association Pangkor

A quoi va servir mon zeste ?

1 500 €

Les fondamentaux

Récupération d'eau + Chauffe air solaire

Le Projet de Tiny-House "hors autonomie" est financé sur les fonds propres des initiateurs du projet.
L'association Pangkor va participer au financement des équipements vers l'autonomie.

2 500 €

La Crédibilité

Avoir au moins 100 personnes qui nous soutiennent

Récupération d'eau + Chauffe air solaire + Kit installation solaire "S" (25% autonomie)

4 000 €

Vers l'autonomie

Récupération d'eau + Chauffe air solaire + Kit installation solaire "M" (50% autonomie) + Bac de phytoépuration  mobile

Le projet

Le projet associatif Pangkor c'est

"Montrer par l'exemple, qu'une vie heureuse pour l'humanité et soutenable pour notre planète est possible en se basant sur le collectif et la coopération."

L'objectif est de créer une communauté de vie et de travail pour une quinzaines de personnes permanentes (et beaucoup d'autres de passage), basée sur un lieu écologique dans le sud-ouest de la France. Cette communauté sera une communauté ouverte, qui ne souhaite pas vivre en autarcie mais bien participer à la transition vers une société plus durable. Les activités que nous voulons développer son décrites sur notre site internet : https://colibris-wiki.org/Pangkor/wakka.php?wiki=ProjetPangkor

La première étape de création commence avec deux individus, un projet associatif, et un projet d'autoconstruction d'une micro-maison à ossature bois déplaçable (aussi connue sous le nom de Tiny House).

Design de la Tiny-HouseDesign de la Tiny-House de Paul & Aurélie

Le projet se réalisera à Autrêche dans l'Oise (60) car c'est ici que les fondateurs de l'association et du projet résident et travaillent actuellement. La "Tiny" pourra ensuite déménager pour lancer la création de l'écolieu.

Tout commence aujourd'hui!

Vous pouvez participer à ce changement de vision de notre société. Nous souhaitons agir, faire, expérimenter des alternatives et espérons pouvoir servir d'exemple, inspirer d'autres, partager sur nos expériences, c'est pourquoi nous avons créé l'association Pangkor, car tout seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin.

L'association va collecter les fonds de la campagne et les prêter à Paul et Aurélie pour qu'ils investissent dans les équipements pour la Tiny. Paul et Aurélie rembourseront à l'association les fonds prêtés avec les économies qu'ils feront sur leur loyer.

L'argent que vous donnez servira donc au moins 2 fois : une première fois comme prêt et une deuxième fois, après le remboursement pour permettre à l'association d'avoir un petit capital pour participer à l'achat éventuel d'un lieu dans le futur.

On est dans une sorte d'économie circulaire !

 

Le porteur de projet

Pangkor, c'est exotique comme nom ça !

Je suis née le 9 mars 2018, après plus de 18 mois d'incubation dans les têtes de mes fondateurs Paul & Aurélie. Mon nom est Pangkor, ça vous parait exotique, c'est normal, c'est le nom d'une île en Malaisie. Cette île représente le voyage, l'arrachement à soi-même, à nos habitudes de vie, cette expérience de sortir de sa zone de confort que nous cherchons tous en tant qu'êtres humains.

Mais c'est sur cette île, durant l'été 2016 qu'Aurélie a réalisé que la vie est un équilibre entre ces moments de grande curiosité, d'exploration et de découverte ; et le besoin de construire, de contribuer avec sens à notre échelle pour un monde meilleur, de développer ses compétences, de s'enraciner dans une communauté, de créer du lien social durable, bref de coopérer.

C'est alors qu'une citation venant de l'île du Vanuatu a pris tout son sens pour nos fondateurs :

"Tout homme est tiraillé entre deux besoins, le besoin de la Pirogue, c’est-à-dire du voyage, de l’arrachement à soi-même, et le besoin de l’Arbre, c’est à dire de l’enracinement, de l’identité. Les hommes errent constamment entre ces deux besoins en cédant tantôt à l’un, tantôt à l’autre. Jusqu’au jour où ils comprennent que c’est avec l’Arbre que l’on fabrique la Pirogue."

 

Mythe mélanésien de l'Arbre et la Pirogue

En pleine recherche d'un travail qui ai du sens, après 5 ans d'études d'ingénieur à l'Université de Technologie de Compiègne (UTC) en génie des systèmes urbains et management de projets innovants, Aurélie, toujours sur cette Ile de Pangkor, a pensé qu'elle devrait créer son métier, afin de pouvoir à la fois faire pousser, grandir et se développer son Arbre, mais aussi s'accorder des temps "Pirogues".

Paul, quant à, lui était alors en cours de thèse en biologie sur des questions liées à la toxicologie. La recherche est un milieu qui le passionne, notamment la recherche expérimentale. C'est pourquoi, une fois son doctorat en poche (début 2018) il s'est donné un an pour créer leur futur habitat, et expérimenter la transition vers un mode de vie plus durable.


Depuis la création officielle de l'association en mars 2018, l'association compte déja 15 membres et 2 partenariats officiels, renforcés par 4 autres structures et personnes qui soutiennent le projet et accompagnent sa création .


Aurélie a trouvé un emploi, elle travaille à temps plein à L'Arche. Une association formée de communautés de vies avec des personnes ayant un handicap mental, mais aussi un ESAT (Etablissement Spécialisé d'Aide par le Travail). Elle s'est engagée pour un mandat aux services généraux de l'ESAT pour 4 ans. La dimension communautaire lui est chère, le collectif apportant tellement à l'individu. Elle a un fort soutient de l'association qui est partenaire de leur projet. Elle est par ailleurs lauréate de l'Institut de l'Engagement qui la soutient également dans la démarche de création de l'écolieu !

Paul est à fond dans le design de la Tiny, mais pas que, il donne aussi de son temps dans la communauté de l'Arche et à l'ESAT (coté apiculture). Par ailleurs, il tisse des liens avec un collectif en construction dans l'Oise, le projet Hermitage (à Autrêches), qui lui propose un espace de construction pour la Tiny, ainsi que de l'aide au développement, grâce à leur réseau existant.

Enfin, Paul & Aurélie se sont rapprochés des Colibris qui proposent un accompagnement aux porteurs de projets "d'Oasis" (nom des écolieu des colibris). Ainsi ils peuvent profiter de leurs ressources comme des formations, le wiki qui leur sert de site web et qui est une technologie open-source, des contacts, etc...

La coopération ne fait que commencer !

À quoi servira votre financement ?

Votre financement va servir à permettre à l'association Pangkor de faire un prêt à Paul et Aurélie pour qu'ils investissent dans les équipements permettant de rendre la Tiny autonome.

La construction de la Tiny permet de communiquer sur la démarche de projet de vie et de fédérer un collectif autour de l'association. Par la suite cela permettra de créer la communauté de vie qui ferra fonctionner l'écolieu.

Détail des équipements techniques (nous tennons à préciser que nous sommes profanes, que nous avons donc beaucoup lu, et que nous sommes encore en train de nous renseigner et de nous faire conseiller) :

  • Récupération d'eau : l'eau est une ressource de plus en plus rare, et il est de notre responsabilité de penser dans le design de notre projet les éléments pour l'économiser, notamment par la récupération de l'eau de pluie (vaiselle & douche). Coût estimé entre 500 et 1000€.
  • Chauffe air solaire : nous avons découvert un système qui grâce à l'énergie du soleil, permet de faire chauffer de l'air de 5°C à presque 70°C, et en plus c'est du "low-tech", c'est-à-dire qu'il n'y a que des éléments non technologiques (ardoise, bois, ... voir l'image ci dessous). Cout estimé entre 200 et 500€.
  • Kit installation solaire : nous avons définit des fourchettes de prix (de 1500€ à 4000€) correspondant à l'investissement dans un kit solaire "S", "M", ou même "L" en fonction de la capacité de production des équipements. L'idéal serait d'arriver à produire toute l'énergie dont nous avons besoin (même en hiver).
Chauffe-air solaire installé sur la Tiny de Jean Daniel Blanchet

Et plus?

  • Bac de phytoépuration Biolan : Nous avons obligation de traiter nos eaux grises. Or comme la Tiny sera équipé de toilettes sèches, les eaux grises seront uniquement composées des eaux de l'évier de la cuisine et de la douche. Le bac de phytoépuration Biolan est donc intéressant par sa capacité (300L/jour), sa taille et sa réputation. Cet achat sera fait avec ou sans la campagne de financement. Environ 800€.
  • Radiateur à gaz : La Tiny est par définition "petite" donc elle se chauffe très rapidement. Cependant, elle est très légère et n'a donc pas beaucoup d'inertie. Un des challenges de conception est donc le chauffage. Quoi qu'il arrive, la consommation énergétique sera bien en dessous d'une maison classique (en raison du volume). L'idéal qui réponde au besoin de mobilité est donc le chauffage à gaz (bouteilles). (Avec l'espoir qu'un jour, nous pourrons utiliser du bio-gaz issu de méthanisation?). Or les petit radiateurs à gaz radiants de bonne qualité coutent assez cher. Avec votre aide nous achèterons un radiateur de bonne qualité. Environ 1000€
  • Aménagement d'une 2e remorque ? Comme vous l'imaginez, nous regorgeons d'idées pour développer le projet, ainsi un de nos membres nous a proposé de réfléchir à l'aménagement d'une deuxime remorque, alors pourquoi pas?