Chargement...
66
Contributions
€ 7,275
Pledged over € 3,200 goal
Closed

This project was successful on 12/06/2016

Description


LA COLOMBINE


Un Habitat partagé avec des personnes adultes en situation de handicap, se construit doucement grâce à la solidarité et à l'énergie communautaire.

Nous préparons l'avenir de ce lieu d'accueil des personnes en situation de vie handicapante, afin d'en assurer son développement et sa pérennité. Nous avons besoin de vous, pour l'extension, l'aménagement et l'assainissement du logement d'une résidente, Marie-Anne, en accompagnement vers l'autonomie, partageant notre vie à La Colombine depuis 10 ans.


En 2001, Claire et Pascal Fouilhé-Roulon créent La Colombine.

Claire, agréée famille d'accueil, et Pascal achètent une grande maison au centre de Crest afin de partager leur vie avec trois personnes adultes dépendantes. L'accueil familial concerne en permanence deux personnes handicapées Leatitia et Hugo, et une troisième personne en accueil temporaire, Mariam, ou Rachelle, ou Rachid,... et beaucoup d'autres personnes qui viennent régulièrement, ou plus ponctuellement, séjourner à La Colombine le temps d'un week-end, d'une semaine, ou pour des vacances.


En 2009, La Colombine s'agrandit avec l' habitat groupé en résidence accompagnée.

En 2009, a été construit, dans l'enceinte de La Colombine, un chalet intégrant deux appartements locatifs. Ces appartements en location permettent d'héberger, en résidence accompagnée, des personnes issues du milieu psychiatrique, en immersion dans la vie sociale et culturelle de la ville, en partenariat avec leurs familles et les milieux professionnel et associatif locaux. Une troisième personne, Marie-Anne, habite un logement dans la maison d'accueil qui a aujourd'hui besoin d'être rénové et agrandi.


En 2011, est venu s'ajouter un gîte-accueil, adapté aux personnes à mobilité réduite.

En 2013, une association, Les Pierrots de Colombine , donne forme à la dynamique créée autour du lieu d'accueil, par le réseau de sympathisants et par l'implication des familles et des résidents eux-mêmes

Elle offre des chantiers collectifs réunissant familles, sympathisants et résidents, des ateliers d'expression artistique et des soirées culturelles (théâtre d'appartement, concerts chez l'habitant).


Maison d'accueil familial + le logement
de Marie-Anne


Le chalet, qui comprend 2 appartements


Qui est derrière le projet ?


Claire Fouilhé Roulon, éducatrice de formation : après 6 années à découvrir le monde du handicap dans une institution classique, où on me disait toujours," Claire, tu t'investis trop, tu n'es pas leur amie, tu es leur éducatrice !", et bien là, j'ai voulu confronter ce que j'avais vraiment dans mes tripes, et travailler " comme je l'imaginais devoir faire", en quittant ce cocon professionnel confortable. Devenue Famille d'Accueil agréée, j'ai vite compris qu'entre la cuisine, les courses, la télévision, et la fenêtre à regarder, il n'y avait pas grand chose à offrir à une personne jeune adulte en situation de handicap mais en pleine énergie, et qu'il fallait nourrir véritablement sa vie, sa créativité, son lien social, son implication dans le vie locale.

Avec deux familles, elle crée une association en 1994 à Crest, afin de proposer des activités d'expression artistique ( musique, art plastique, danse, théatre) auprès des personnes adultes handicapées. En 1998, cette association est agréée Foyer de jour pour 10 personnes en situation de handicap, permettant d'embaucher 4 salariés, et perçevant un prix de journée.


Depuis, c'est l'APAJH qui gère ce foyer de jour. Ainsi, chemin faisant, le foyer continue de développer des activités artistiques. Un groupe de musique "Family percus" a été créé avec des personnes en situation de handicap. Or, celui-ci est assez régulièrement sollicité pour donner des petites représentations.


A partir de 2001, Claire se consacre à La Colombine, ce lieu de vie qu'elle a créé, afin de développer autour d'activités ouvertes à tous, de véritables rencontres - connaissance et reconnaissance mutuelle entre des personnes ordinaires et exra-ordinaires.


Changer de regard face au handicap


C'est ainsi qu'au travers des ateliers jardin, d'expression artistiques, des chantiers participatifs, des concerts, dans le faire avec et l'Être ensemble, le changement de regard, d'attitudes, face au handicap, devient possible. Cette action vit depuis 25 ans grâce à une équipe de professionnels permanents et extérieur, qui s'étoffe petit à petit, grâce aussi aux familles des résidents, et aux bénévoles et sympathisants actifs.



Repas partagé lors d'un chantier collectif


Concert dans la véranda de la Colombine


  • Cliquez pour découvrir les paroles des résidents permanents de La Colombine

    Marie-Anne, Sylvie, Jean-Marie, pouvez-vous nous présenter La Colombine ?


    « C'est accueillant et convivial. Avant de venir, on en entend parler et on peut être septique, avoir des peurs. Mais quand on fait le premier pas, on est libéré de ses doutes. La première visite permet d'ouvrir les yeux et de faire connaissance: l'accueil est chaleureux. »

    Vous avez chacun un appartement et en même temps vous vivez ensemble : expliquez-nous.


    « En fait, c'est comme un habitat partagé. On fait des activités ensemble. Parfois avec des amis de La Colombine qui nous rejoignent, lors des chantiers collectifs, des concerts. Cela donne l'occasion de parler avec d'autres, de rire ensemble. C'est important de rire ! »
    « Parfois, c'est entre les résidents et accueillis, comme les ateliers jardin et d'expression artistique, avec Pierre et Céline.
    « On y fait plein de choses nouvelles. La semaine dernière, c'était de la linogravure: on a creusé des dessins dans le ventre des cartes.
    « C'est aussi l'occasion de réfléchir sur des thèmes comme la santé, chercher ensemble ce qui nous fait du bien.
    « Il y a aussi un temps très important, ce sont nos rencontres du forum du mercredi, où on discute de ce qui nous intéresse. »

    Et votre espace personnel ?


    « Avoir un chez soi où on peut se retirer, c'est important. Se reposer, faire du ménage, écouter de la musique, préparer ses repas, etc...
    « L'auxiliaire de vie nous aide là où on a besoin, pour faire les courses, la cuisine, où nous emmener en voiture pour faire des activités éloignées de chez nous.
    « L'habitat groupé, c'est mieux que chez soi seul. On y ressent un bien être. On peut se promener ensemble. Ici, nous nous sentons plus libre qu'avant en institution. C'est plus équilibré. On peut retrouver confiance en soi, partager, comme quand on cuisine, et qu'on partage avec les autres ce qu'on fait. »

    Si je comprends bien, La Colombine c'est comme un puzzle avec des morceaux, uniques, qui vont bien ensemble ?


    « Ce qui est formidable, c'est de retrouver la confiance en soi, de se remettre à rigoler, et de découvrir sans cesse des choses nouvelles, de pouvoir dire souvent : c'est la première fois que je fais ça, et je suis contente de l'avoir fait. »

Describe your project goal

Nous avons besoin de vous pour aborder une nouvelle tranche de travaux: l'assainissement et l'extension du logement de Marie-Anne résidente en accompagnement vers l'autonomie.


Les travaux concernent le gros œuvre en électricité et maçonnerie, afin de créer une nouvelle chambre à l'étage. En effet, la chambre actuelle a peu de lumière naturelle, parce qu'elle se trouve en contre-bas de la rue.



PREMIER OBJECTIF : 3200€ (Objectif atteint ! Merci !!)


  • Une étape de 3200 €, permettra une remise en conformité électrique, avec la création de points, prises spécialisées de lumière du logement concerné et la séparation des réseaux électriques entre la maison mère et le dit logement.

DEUXIEME OBJECTIF : 5600€ (Objectif atteint ! Merci Merci Merci !!)


  • Une deuxième étape de 2400 € supplémentaires, permettra de réaliser la maçonnerie pour la redistribution des pièces; entrée et salle de bains, et surtout l'ouverture entre la cuisine et la future chambre à l'étage.

TROISIEME OBJECTIF : 7000€ (Objectif atteint et dépassé ! Merci à toutes et tous !!)


  • Une troisième étape de 1400 €, permettant la pause de deux VMC hygrométriques (Ventilation Mécanique Contrôlée), et la remise en conformité électrique du tableau principal de la maison d'accueil.

ET AU-DELA...


  • Au-delà, entre 7000 et 11000 €, nous pourrons installer un escalier adapté au handicap et la trémis, fait par un artisan local.
  • Et avec plus de 11000 €, nous pourront réhausser et isoler le séjour et la cuisine avec du liège, ainsi que l'isolation des murs de ces mêmes pièces du côté rue.

Regardez sur les photos ci-dessous, vous trouverez sur la photo de gauche derrière la voiture la fenêtre de la chambre actuelle, avec la vue sur la photo au centre.


La photo de droite représentera, après les travaux, la vue de la nouvelle chambre à l'étage.




MERCI BEAUCOUP !!


66
Contributions
€ 7,275
Pledged over € 3,200 goal
Closed

This project was successful on 12/06/2016


Description


LA COLOMBINE


Un Habitat partagé avec des personnes adultes en situation de handicap, se construit doucement grâce à la solidarité et à l'énergie communautaire.

Nous préparons l'avenir de ce lieu d'accueil des personnes en situation de vie handicapante, afin d'en assurer son développement et sa pérennité. Nous avons besoin de vous, pour l'extension, l'aménagement et l'assainissement du logement d'une résidente, Marie-Anne, en accompagnement vers l'autonomie, partageant notre vie à La Colombine depuis 10 ans.


En 2001, Claire et Pascal Fouilhé-Roulon créent La Colombine.

Claire, agréée famille d'accueil, et Pascal achètent une grande maison au centre de Crest afin de partager leur vie avec trois personnes adultes dépendantes. L'accueil familial concerne en permanence deux personnes handicapées Leatitia et Hugo, et une troisième personne en accueil temporaire, Mariam, ou Rachelle, ou Rachid,... et beaucoup d'autres personnes qui viennent régulièrement, ou plus ponctuellement, séjourner à La Colombine le temps d'un week-end, d'une semaine, ou pour des vacances.


En 2009, La Colombine s'agrandit avec l' habitat groupé en résidence accompagnée.

En 2009, a été construit, dans l'enceinte de La Colombine, un chalet intégrant deux appartements locatifs. Ces appartements en location permettent d'héberger, en résidence accompagnée, des personnes issues du milieu psychiatrique, en immersion dans la vie sociale et culturelle de la ville, en partenariat avec leurs familles et les milieux professionnel et associatif locaux. Une troisième personne, Marie-Anne, habite un logement dans la maison d'accueil qui a aujourd'hui besoin d'être rénové et agrandi.


En 2011, est venu s'ajouter un gîte-accueil, adapté aux personnes à mobilité réduite.

En 2013, une association, Les Pierrots de Colombine , donne forme à la dynamique créée autour du lieu d'accueil, par le réseau de sympathisants et par l'implication des familles et des résidents eux-mêmes

Elle offre des chantiers collectifs réunissant familles, sympathisants et résidents, des ateliers d'expression artistique et des soirées culturelles (théâtre d'appartement, concerts chez l'habitant).


Maison d'accueil familial + le logement
de Marie-Anne


Le chalet, qui comprend 2 appartements


Qui est derrière le projet ?


Claire Fouilhé Roulon, éducatrice de formation : après 6 années à découvrir le monde du handicap dans une institution classique, où on me disait toujours," Claire, tu t'investis trop, tu n'es pas leur amie, tu es leur éducatrice !", et bien là, j'ai voulu confronter ce que j'avais vraiment dans mes tripes, et travailler " comme je l'imaginais devoir faire", en quittant ce cocon professionnel confortable. Devenue Famille d'Accueil agréée, j'ai vite compris qu'entre la cuisine, les courses, la télévision, et la fenêtre à regarder, il n'y avait pas grand chose à offrir à une personne jeune adulte en situation de handicap mais en pleine énergie, et qu'il fallait nourrir véritablement sa vie, sa créativité, son lien social, son implication dans le vie locale.

Avec deux familles, elle crée une association en 1994 à Crest, afin de proposer des activités d'expression artistique ( musique, art plastique, danse, théatre) auprès des personnes adultes handicapées. En 1998, cette association est agréée Foyer de jour pour 10 personnes en situation de handicap, permettant d'embaucher 4 salariés, et perçevant un prix de journée.


Depuis, c'est l'APAJH qui gère ce foyer de jour. Ainsi, chemin faisant, le foyer continue de développer des activités artistiques. Un groupe de musique "Family percus" a été créé avec des personnes en situation de handicap. Or, celui-ci est assez régulièrement sollicité pour donner des petites représentations.


A partir de 2001, Claire se consacre à La Colombine, ce lieu de vie qu'elle a créé, afin de développer autour d'activités ouvertes à tous, de véritables rencontres - connaissance et reconnaissance mutuelle entre des personnes ordinaires et exra-ordinaires.


Changer de regard face au handicap


C'est ainsi qu'au travers des ateliers jardin, d'expression artistiques, des chantiers participatifs, des concerts, dans le faire avec et l'Être ensemble, le changement de regard, d'attitudes, face au handicap, devient possible. Cette action vit depuis 25 ans grâce à une équipe de professionnels permanents et extérieur, qui s'étoffe petit à petit, grâce aussi aux familles des résidents, et aux bénévoles et sympathisants actifs.



Repas partagé lors d'un chantier collectif


Concert dans la véranda de la Colombine


  • Cliquez pour découvrir les paroles des résidents permanents de La Colombine

    Marie-Anne, Sylvie, Jean-Marie, pouvez-vous nous présenter La Colombine ?


    « C'est accueillant et convivial. Avant de venir, on en entend parler et on peut être septique, avoir des peurs. Mais quand on fait le premier pas, on est libéré de ses doutes. La première visite permet d'ouvrir les yeux et de faire connaissance: l'accueil est chaleureux. »

    Vous avez chacun un appartement et en même temps vous vivez ensemble : expliquez-nous.


    « En fait, c'est comme un habitat partagé. On fait des activités ensemble. Parfois avec des amis de La Colombine qui nous rejoignent, lors des chantiers collectifs, des concerts. Cela donne l'occasion de parler avec d'autres, de rire ensemble. C'est important de rire ! »
    « Parfois, c'est entre les résidents et accueillis, comme les ateliers jardin et d'expression artistique, avec Pierre et Céline.
    « On y fait plein de choses nouvelles. La semaine dernière, c'était de la linogravure: on a creusé des dessins dans le ventre des cartes.
    « C'est aussi l'occasion de réfléchir sur des thèmes comme la santé, chercher ensemble ce qui nous fait du bien.
    « Il y a aussi un temps très important, ce sont nos rencontres du forum du mercredi, où on discute de ce qui nous intéresse. »

    Et votre espace personnel ?


    « Avoir un chez soi où on peut se retirer, c'est important. Se reposer, faire du ménage, écouter de la musique, préparer ses repas, etc...
    « L'auxiliaire de vie nous aide là où on a besoin, pour faire les courses, la cuisine, où nous emmener en voiture pour faire des activités éloignées de chez nous.
    « L'habitat groupé, c'est mieux que chez soi seul. On y ressent un bien être. On peut se promener ensemble. Ici, nous nous sentons plus libre qu'avant en institution. C'est plus équilibré. On peut retrouver confiance en soi, partager, comme quand on cuisine, et qu'on partage avec les autres ce qu'on fait. »

    Si je comprends bien, La Colombine c'est comme un puzzle avec des morceaux, uniques, qui vont bien ensemble ?


    « Ce qui est formidable, c'est de retrouver la confiance en soi, de se remettre à rigoler, et de découvrir sans cesse des choses nouvelles, de pouvoir dire souvent : c'est la première fois que je fais ça, et je suis contente de l'avoir fait. »

Describe your project goal

Nous avons besoin de vous pour aborder une nouvelle tranche de travaux: l'assainissement et l'extension du logement de Marie-Anne résidente en accompagnement vers l'autonomie.


Les travaux concernent le gros œuvre en électricité et maçonnerie, afin de créer une nouvelle chambre à l'étage. En effet, la chambre actuelle a peu de lumière naturelle, parce qu'elle se trouve en contre-bas de la rue.



PREMIER OBJECTIF : 3200€ (Objectif atteint ! Merci !!)


  • Une étape de 3200 €, permettra une remise en conformité électrique, avec la création de points, prises spécialisées de lumière du logement concerné et la séparation des réseaux électriques entre la maison mère et le dit logement.

DEUXIEME OBJECTIF : 5600€ (Objectif atteint ! Merci Merci Merci !!)


  • Une deuxième étape de 2400 € supplémentaires, permettra de réaliser la maçonnerie pour la redistribution des pièces; entrée et salle de bains, et surtout l'ouverture entre la cuisine et la future chambre à l'étage.

TROISIEME OBJECTIF : 7000€ (Objectif atteint et dépassé ! Merci à toutes et tous !!)


  • Une troisième étape de 1400 €, permettant la pause de deux VMC hygrométriques (Ventilation Mécanique Contrôlée), et la remise en conformité électrique du tableau principal de la maison d'accueil.

ET AU-DELA...


  • Au-delà, entre 7000 et 11000 €, nous pourrons installer un escalier adapté au handicap et la trémis, fait par un artisan local.
  • Et avec plus de 11000 €, nous pourront réhausser et isoler le séjour et la cuisine avec du liège, ainsi que l'isolation des murs de ces mêmes pièces du côté rue.

Regardez sur les photos ci-dessous, vous trouverez sur la photo de gauche derrière la voiture la fenêtre de la chambre actuelle, avec la vue sur la photo au centre.


La photo de droite représentera, après les travaux, la vue de la nouvelle chambre à l'étage.




MERCI BEAUCOUP !!


66
Contributions
€ 7,275
Pledged over € 3,200 goal
Closed

This project was successful on 12/06/2016