Chargement...
60
Contributeurs
3 465 €
Sur 8 500 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 15/08/2022

Au bout du monde, une nouvelle boulangerie

Description

Construction d'un four en brique à gueulard au sud du plateau du Larzac, au bord des falaises du Cirque du Bout du Monde pour maintenir une production de pain cuit au four à bois avec des matières premières locales
  • Un four à gueulard, qu'es aquò ?
    En savoir plus
    flecheclic

    C'est un four dont le foyer est séparé de la sole et les flammes projetées par le guelard viennent lécher la chambre de cuisson. Celui ci nous satisfait par son aspect traditionnel, pour sa bonne maitrise de cuisson au feu de bois, pour l'économie de ressource en bois avec sa chauffe rapide, pour son aisance d'enfournement et pour le goût parfumé aux essences de bois qu'il procure au pain.


LE PROJET

Nous envisageons de devenir boulangers paysans.

Produire des pains au levain naturel nourris à la farine de seigle, aux farines et graines biologique et à l’eau de source.

Livrer deux fournées par semaine dans les alentours, nous rendre disponible pour des événements (type mariage, fête de village...).

Proposer de temps en temps des soirées familiales, culturelles et artistiques autour d'un repas tartines, focaccia et plats cuits dans le four.

En parallèle nous louons des terres à un paysan, éleveur sur la commune de Sylvanès en Aveyron, à une heure de chez nous. Nous revitaliserons une forêt de châtaigners, noyers, noisetiers et cultiverons du blé qui nous servirons à la préparation de nos pains. Nous compléterons nos besoins auprès d'acteurs locaux soucieux de la qualité environnemental et écologique.


Situons un peu...

Gabriel travaille dans la médiation artistique et Mathilde dans l'accompagnement corporel, tous les deux nous sommes danseurs, improvisateurs. Il y a trois ans, nous nous sommes installés dans le hameau de La Roque, au sud du plateau du Larzac sur la commune de Saint Étienne de Gourgas avec nos enfants, Éléa, Alma et Newén. Ce lieu magnifique, au bord des falaises du Bout du Monde, nous inspire une organisation de vie ancré dans nos valeurs écologiques et créatives.


Et depuis, nous rêvons de partager cette belle nature environnante avec d'autres autour d'évènements artistiques, festifs, dansants, contés... de nous inscrire sur le territoire en participant à un développement du tissus local tout en prenant soin d'accompagner et de voir grandir nos enfants.

À l'automne dernier notre voisine boulangère cesse son activité. Nous y voyons une opportunité de projet commun qui permettrait de concilier l'ensemble de ces envies. Nous décidons alors de nous lancer dans cette aventure de faire du pain comme paysan-boulanger.

Vaste programme, ô combien passionnant !!. Nous nous y attelons doucement mais sûrement, avec la joie et le stress que procure la création de cette activité qui nous demande de tout apprendre !

À ce jour, nous avons racheté du matériel de boulangerie, commencé à rénover un espace pour le fournil, rencontré quelques boulangers, appris à faire du pain, et nous avons même réalisé de belles fournées qui ont ravi les papilles des plus proches. Malheureusement le four que nous a donné la voisine est très endommagé... Pour poursuivre notre aventure nous devons envisager un autre four.


carte circuit court


Nos vies et nos envies

foto de lui

Lui

c'est Gabriel...Grand, brun, barbu aux yeux scintillants. Entre mille pépites, il est un fin danseur, improvisateur amoureux de poésie corporelle et d'histoires à conter. Il est généreux, il a le soucis du détail et aime rendre des services de qualité. La fabrication du pain est une découverte pétillante qui ravive sa joie enfantine et son goût pour le beau. Il pétrit, façonne, défourne avec appétit.

Elle

c'est Mathilde... une belle brune aux mèches grisonnantes et au large sourire. Entre mille diamants, elle est une danseuse improvisatrice joueuse, à la fine écoute des vibrations des corps et des messages subtils des plantes. Elle est amoureuse des saveurs authentiques et des partages venant du cœur. Avec le pain elle nourrit son ancrage à la terre et son lien avec le vivant.

photo d'elle

Les prochaines étapes

  • finir la façade du fournil en baies vitrées
  • installer l'électricité
  • installer l'eau et son évacuation
  • déplacer le four endommagé
  • rassembler les matériaux nécessaires à la construction du nouveau four
  • organiser des chantiers participatifs pour sa construction, et construire !
  • fermer l'entrée avec une magnifique devanture, rénové au préalable
  • et prendre un peu de vacances aussi !
Nous souhaiterions pouvoir commencer confortablement notre activité en septembre / octobre

Utilisation des fonds

chantier
chantier + pers

Construction d'un four en brique à gueulard au sud du plateau du Larzac, au bord des falaises du Cirque du Bout du Monde pour maintenir une production de pain cuit au four à bois avec des matières premières locales

C'est là que nous vous sollicitons. Nous avons besoin de 8500€ pour les matériaux nécessaire à la construction de ce four plus la commission versée à la plateforme zeste qui nous accompagne.

Avec 2 000€ nous achetons des briques et des tomettes.

Avec 5 000€ nous achetons les matériaux en fer et fonte ; gueulard et son assise, ouras, portes de four et de foyer, grille de foyer, sonde de température, lampe.

Avec 1 000€ nous achetons les matériaux d'isolation et de construction ; vermiculite, sable, argile, chaux.

four à gueulard

Si les scores explosent, pas de soucis, chaque euro collecté en plus nous servira à construire une chambre de pousse. Nous avons eu la chance de rencontrer un boulanger utilisant la méthode de la poussée lente. Cette approche consiste à utiliser une faible quantité de levain. La pâte travaille pendant plus de 12h à température ambiante de 18-19°C. Elle permet d'obtenir des pains aux arômes plus prononcés, avec moins de sel et une meilleur assimilation par l'organisme. Nous sommes très motivés pour approfondir ce sujet!


Grande gratitude pour vos soutiens, qu'ils soient monnaie, sourire, relais, présence, ils nous sont tous aussi précieux ; )

60
Contributeurs
3 465 €
Sur 8 500 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 15/08/2022

09/08/2022 - 11:09
Bonne chance Bro, ça va catronner :) Nico Oud
03/08/2022 - 10:11
Allez les amis!! Tout du bon pour ce chouette projet!! Ça va marcher.
31/07/2022 - 23:04
Bravo , bon vent pour cette belle aventure Madeleine
31/07/2022 - 18:31
Tous nos vœux de réussite 🤗
31/07/2022 - 11:25
Bonne aventure!

Au bout du monde, une nouvelle boulangerie

Description

Construction d'un four en brique à gueulard au sud du plateau du Larzac, au bord des falaises du Cirque du Bout du Monde pour maintenir une production de pain cuit au four à bois avec des matières premières locales
  • Un four à gueulard, qu'es aquò ?
    En savoir plus
    flecheclic

    C'est un four dont le foyer est séparé de la sole et les flammes projetées par le guelard viennent lécher la chambre de cuisson. Celui ci nous satisfait par son aspect traditionnel, pour sa bonne maitrise de cuisson au feu de bois, pour l'économie de ressource en bois avec sa chauffe rapide, pour son aisance d'enfournement et pour le goût parfumé aux essences de bois qu'il procure au pain.


LE PROJET

Nous envisageons de devenir boulangers paysans.

Produire des pains au levain naturel nourris à la farine de seigle, aux farines et graines biologique et à l’eau de source.

Livrer deux fournées par semaine dans les alentours, nous rendre disponible pour des événements (type mariage, fête de village...).

Proposer de temps en temps des soirées familiales, culturelles et artistiques autour d'un repas tartines, focaccia et plats cuits dans le four.

En parallèle nous louons des terres à un paysan, éleveur sur la commune de Sylvanès en Aveyron, à une heure de chez nous. Nous revitaliserons une forêt de châtaigners, noyers, noisetiers et cultiverons du blé qui nous servirons à la préparation de nos pains. Nous compléterons nos besoins auprès d'acteurs locaux soucieux de la qualité environnemental et écologique.


Situons un peu...

Gabriel travaille dans la médiation artistique et Mathilde dans l'accompagnement corporel, tous les deux nous sommes danseurs, improvisateurs. Il y a trois ans, nous nous sommes installés dans le hameau de La Roque, au sud du plateau du Larzac sur la commune de Saint Étienne de Gourgas avec nos enfants, Éléa, Alma et Newén. Ce lieu magnifique, au bord des falaises du Bout du Monde, nous inspire une organisation de vie ancré dans nos valeurs écologiques et créatives.


Et depuis, nous rêvons de partager cette belle nature environnante avec d'autres autour d'évènements artistiques, festifs, dansants, contés... de nous inscrire sur le territoire en participant à un développement du tissus local tout en prenant soin d'accompagner et de voir grandir nos enfants.

À l'automne dernier notre voisine boulangère cesse son activité. Nous y voyons une opportunité de projet commun qui permettrait de concilier l'ensemble de ces envies. Nous décidons alors de nous lancer dans cette aventure de faire du pain comme paysan-boulanger.

Vaste programme, ô combien passionnant !!. Nous nous y attelons doucement mais sûrement, avec la joie et le stress que procure la création de cette activité qui nous demande de tout apprendre !

À ce jour, nous avons racheté du matériel de boulangerie, commencé à rénover un espace pour le fournil, rencontré quelques boulangers, appris à faire du pain, et nous avons même réalisé de belles fournées qui ont ravi les papilles des plus proches. Malheureusement le four que nous a donné la voisine est très endommagé... Pour poursuivre notre aventure nous devons envisager un autre four.


carte circuit court


Nos vies et nos envies

foto de lui

Lui

c'est Gabriel...Grand, brun, barbu aux yeux scintillants. Entre mille pépites, il est un fin danseur, improvisateur amoureux de poésie corporelle et d'histoires à conter. Il est généreux, il a le soucis du détail et aime rendre des services de qualité. La fabrication du pain est une découverte pétillante qui ravive sa joie enfantine et son goût pour le beau. Il pétrit, façonne, défourne avec appétit.

Elle

c'est Mathilde... une belle brune aux mèches grisonnantes et au large sourire. Entre mille diamants, elle est une danseuse improvisatrice joueuse, à la fine écoute des vibrations des corps et des messages subtils des plantes. Elle est amoureuse des saveurs authentiques et des partages venant du cœur. Avec le pain elle nourrit son ancrage à la terre et son lien avec le vivant.

photo d'elle

Les prochaines étapes

  • finir la façade du fournil en baies vitrées
  • installer l'électricité
  • installer l'eau et son évacuation
  • déplacer le four endommagé
  • rassembler les matériaux nécessaires à la construction du nouveau four
  • organiser des chantiers participatifs pour sa construction, et construire !
  • fermer l'entrée avec une magnifique devanture, rénové au préalable
  • et prendre un peu de vacances aussi !
Nous souhaiterions pouvoir commencer confortablement notre activité en septembre / octobre

Utilisation des fonds

chantier
chantier + pers

Construction d'un four en brique à gueulard au sud du plateau du Larzac, au bord des falaises du Cirque du Bout du Monde pour maintenir une production de pain cuit au four à bois avec des matières premières locales

C'est là que nous vous sollicitons. Nous avons besoin de 8500€ pour les matériaux nécessaire à la construction de ce four plus la commission versée à la plateforme zeste qui nous accompagne.

Avec 2 000€ nous achetons des briques et des tomettes.

Avec 5 000€ nous achetons les matériaux en fer et fonte ; gueulard et son assise, ouras, portes de four et de foyer, grille de foyer, sonde de température, lampe.

Avec 1 000€ nous achetons les matériaux d'isolation et de construction ; vermiculite, sable, argile, chaux.

four à gueulard

Si les scores explosent, pas de soucis, chaque euro collecté en plus nous servira à construire une chambre de pousse. Nous avons eu la chance de rencontrer un boulanger utilisant la méthode de la poussée lente. Cette approche consiste à utiliser une faible quantité de levain. La pâte travaille pendant plus de 12h à température ambiante de 18-19°C. Elle permet d'obtenir des pains aux arômes plus prononcés, avec moins de sel et une meilleur assimilation par l'organisme. Nous sommes très motivés pour approfondir ce sujet!


Grande gratitude pour vos soutiens, qu'ils soient monnaie, sourire, relais, présence, ils nous sont tous aussi précieux ; )

60
Contributeurs
3 465 €
Sur 8 500 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 15/08/2022

09/08/2022 - 11:09
Bonne chance Bro, ça va catronner :) Nico Oud
03/08/2022 - 10:11
Allez les amis!! Tout du bon pour ce chouette projet!! Ça va marcher.
31/07/2022 - 23:04
Bravo , bon vent pour cette belle aventure Madeleine
31/07/2022 - 18:31
Tous nos vœux de réussite 🤗
31/07/2022 - 11:25
Bonne aventure!