Chargement...
61
Contributions
2 305 €
Sur 6 400 €
Terminée

Ce projet a été terminé le 07/12/2016.

BANQUE CENTRALE

Description

RESUME DU SPECTACLE


Dans un hôpital psychiatrique, un fou qui se prend pour « l’Etat » explique à son médecin pourquoi il décide désormais de devenir « Banque centrale ». Il raconte comment, avec les autres pensionnaires, ils ont créé une micro société à l’intérieur de l’établissement, fondée sur les mêmes rouages économiques que la nôtre. Et l’on comprend vite son désarroi, dans cette jungle inquiétante où rien n’assure sa survie. Nous assistons ainsi, à travers ses différentes consultations, à l ’histoire de la création monétaire, depuis les premiers trocs jusqu’aux subprimes .



SUR SCENE


Le comédien incarne tour à tour toutes les pièces d'une machine financière qui ne cesse de s'adapter aux nouvelles configurations d'un marché mutant. Pièces du passé, pièces du présent, pièces du futur, et pièces fantômes s'expriment et se meuvent chacune à leur façon. Le comédien est aussi protéiforme que l'objet qu'il nous décrit : une monnaie qui ne cesse de changer de visage , dès lors qu'elle est centrale, publique, privée, européenne, «subprimisée».



L'ESPRIT DU SPECTACLE


Sans propos partisans, Banque Centrale est une invitation à s’approprier la question de l’économie. Mais c'est aussi un conte avec des personnages oniriques comme une pièce fantôme, un gardien des archives sur une île déserte, ou un mystérieux homme au calepin magique. Nous espérons donner aux spectateurs le bonheur de traverser une histoire qui nous paraît parfois opaque, et qu’ils sortent joyeux de ce spectacle, joyeux d’y voir un peu plus clair.


L’ORIGINE DU SPECTACLE


Comme beaucoup de gens, j’ai ressenti de la colère vis-à-vis de la crise des "subprimes". Surtout de la colère de ne pas tout comprendre, du moins pas assez pour se défendre face à un expert qui pourrait me lancer avec un sourire condescendant que "les choses sont complexes" et que l’on ne peut "rien y faire".


J’ai alors décidé de comprendre. J’ai lu des livres d’économie, d’abord sur les fondements du système, son histoire, et puis sur cette fameuse crise. J’ai fait l’effort de ne pas me limiter aux économistes alternatifs, pour également lire les défenseurs du système actuel.


Je ne suis pas devenu un expert, mais tout ce que j'ai mis sur scène a été plusieurs fois recoupé et validé par des économistes attitrés.


LES PREMIÈRES REPRÉSENTATIONS DU SPECTACLE


BANQUE CENTRALE est programmé pour la troisième saison consécutive au Théâtre Les déchargeurs


Il a également été programmé pour des occasions pédagogiques et/ou citoyennes :


A l’Université d’Auvergne, au Collectif Roosevelt , au Syndicat de la Magistrature , au Lycée Fénelon (Clermont Ferrand, 63), à l’Institut Sainte Marie (Antony, 92), au Lycée Claude Monet (Paris, 13e), Théâtre de la Jonquière (Paris, 17e), Lycée Jules Ferry (Paris, 9e), Le Lieu dit ( avec Attac)



Et surtout :


"Les banques sont plus drôles que les clowns" (Violette, 10 ans)


Le porteur de projet


Ancien élève de lʼEcole du Théâtre National de Strasbourg, j'ai travaillé, notamment, avec Eric Lacascade, Christophe Perton, Brigitte Jaques, Anne-Laure Liègeois, François Rancillac, Philippe Adrien, Alexandre Zloto et François pérache.



J'ai mis en scène et interprété : * Lʼor et la Patate sur des poèmes de P. Neruda (Sélection Printemps des poètes), * Le 210e Jour de Natsume Sôseki, * Images d’orient sur des poèmes de Hariri et une musique de Schumann * Effets de réel de Juan Cocho.


Je fais aujourdʼhui partie de la compagnie TAFThéatre, troupe parrainée par Ariane Mnouchkine. On a pu me voir récemment dans Impression d'un songe, adaptation de La vie est un songe de Caldéron, et dans L'or en Barre (écriture collective sur le réchauffement climatique.)


J’ai toujours était très admiratif des monologues vivants, drôles, et d’ éducation populaire de l’acteur et auteur italien Dario Fo. J’ai écrit il y 3 ans « Banque centrale » dans cet esprit.


Utilisation des fonds

DE QUOI MANQUE CE PROJET ?



Malgré l'enthousiasme général et les encouragements à continuer de tous ceux qui l'ont vu, (il est notamment très apprécié des enseignants et des maîtres de conférence en Economie parce qu’il rend compréhensibles et drôles des rouages économiques complexes) il manque à ce spectacle plus de visibilité dans le milieu professionnel.


Lorsque « le bouche à oreille » ne suffit pas, il faut parfois savoir accepter le jeu des intermédiaires. Pour faire venir des programmateurs et des journalistes à un spectacle, il faut engager un chargé de diffusion et un attaché de presse.


Je n’ai aucune subvention et il y a une curieuse tradition dans ma famille qui est très respectée, celle de ne jamais être millionnaire, sous aucun prétexte et cela depuis plusieurs générations. Je me tourne donc vers le financement participatif.


FINANCEMENT PARTICIPATIF


Sans nier cet aspect pratique de ma démarche, je suis très heureux de participer à cette forme alternative de financement. Pour un spectacle qui fait de la pédagogie sur le système bancaire actuel, se tourner vers un financement participatif prend une résonance particulière. Et cela fait encore plus sens si ce financement est organisé par une banque éthique comme La Nef qui propose une autre façon de faire de l’économie.


PRE-VENTE DE BILLETS


La forme principale de ce financement sera une pré-vente. La majorité des contreparties sont des invitations au spectacle « Banque centrale. »


Finalement pour vous, ce sera comme si vous achetiez vos places de spectacle un peu en avance mais pour moi, avoir cet argent tout de suite, change tout.


Les invitations seront : soit pour les dates déjà programmées au Théâtre Les Déchargeurs , soit (pour les plus malins qui misent sur l’avenir) pour les dates potentielles dans des théâtres de plus grande envergure… et 10€ pour le Théâtre de Chaillot c'est pas cher !



A QUOI SERVIRA L’ARGENT DE LA COLLECTE


La collecte que nous organisons doit nous servir à rémunérer un poste d' attaché de presse et un poste de chargé de diffusion , ce que notre budget ne nous permet pas en l'état. Nous avons besoin de personnes pouvant s'occuper de faire venir des journalistes et des programmateurs à nos représentations. Ces personnes travailleront en amont et lors de l'exploitation du spectacle de janvier à Avril 2017. Ces postes sont indispensables si nous voulons que notre spectacle soit vu et diffusé. La somme que nous collectons correspond au coût employeur de ces deux postes.


Dans le détail :


Attaché de presse en amont de la première : 1.700€


Coût employeur du poste d'attaché de presse pour son travail en amont de la première représentation au Théâtre Les déchargeurs (le 7 janvier 2016)


Totalité du poste d’attaché de presse : 3.400€


Totalité du coût employeur pour le poste d'attaché de presse pour son travail en amont de la première représentation et pour le suivi jusqu'à la dernière représentation au Théâtre Les déchargeurs (le 15 avril 2017)


Totalité attaché de presse et première partie de chargé de diffusion : 4.900€


Totalité du coût employeur pour le poste d'attaché de presse pour son travail en amont de la première représentation et pour le suivi jusqu'à la dernière représentation au Théâtre les déchargeurs (le 15 avril 2017) - AINSI QUE - Le coût employeur du chargé de diffusion "seulement" pour son travail en amont de la première représentation au Théâtre Les déchargeurs (le 7 janvier 2016)


Totalité attaché de presse et chargé diffusion : 6.400€


Totalité du coût employeur pour le poste d'attaché de presse pour son travail en amont de la première représentation et pour le suivi jusqu'à la dernière représentation au Théâtre Les déchargeurs (le 15 avril 2017) - AINSI QUE - La totalité du coût employeur pour le poste de chargé de diffusion pour son travail en amont de la première représentation et pour le suivi jusqu'à la dernière représentation au Théâtre les déchargeurs (le 15 avril 2017)


61
Contributions
2 305 €
Sur 6 400 €
Terminée

Ce projet a été terminé le 07/12/2016.

Pour 5 € et plus

0 soutien

Affiche dédicacée

une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Pour 10 € et plus

6 soutiens

Invitation « potentielle »

Une invitation pour 1 personne à une des futures représentations de « Banque centrale » lorsque le spectacle sera programmé dans un théâtre de plus grande envergure (grâce justement à cette collecte), une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Pour 20 € et plus

21 soutiens

Invitation aux « Déchargeurs »

Une invitation pour 1 personne à une représentation de « Banque centrale » au théâtre « Les Déchargeurs » du 7 janvier au 15 avril 2017, une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Seulement 69 disponibles

Pour 40 € et plus

2 soutiens

Invitation aux « Déchargeurs » avec un livre

Une invitation pour 1 personne à une représentation de « Banque centrale » au théâtre « Les Déchargeurs » du 7 janvier au 15 avril 2017, un livre des Economistes Atterrés, une boîte d’infusions 1336, une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Seulement 38 disponibles

Pour 50 € et plus

4 soutiens

Double invitation avec un livre

Une invitation pour 2 personnes à une représentation de « Banque centrale » au théâtre « Les Déchargeurs » du 7 janvier au 15 avril 2017, un livre des Economistes Atterrés, une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Seulement 46 disponibles

Pour 75 € et plus

1 soutien

Double invitation avec un verre, et des « feuilles à lire et à infuser. »

Une invitation pour 2 personnes à une représentation de « Banque centrale » au théâtre « Les Déchargeurs » du 7 janvier au 15 avril 2017, un livre des Economistes Atterrés, un verre au « Trumilou » pour chacun après la représentation, une boîte d’infusions 1336, une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Seulement 24 disponibles

Pour 100 € et plus

3 soutiens

Double invitation avec repas

Une invitation pour 2 personnes à une représentation de « Banque centrale » au théâtre « Les Déchargeurs » du 7 janvier au 15 avril 2017, un repas au « Trumilou » après la représentation, une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Seulement 17 disponibles

Pour 350 € et plus

0 soutien

Représentation privée

Une représentation privée à domicile de « Banque centrale », une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Seulement 2 disponibles

24 contributeurs n'ont pas choisi de contrepartie.

BANQUE CENTRALE

Description

RESUME DU SPECTACLE


Dans un hôpital psychiatrique, un fou qui se prend pour « l’Etat » explique à son médecin pourquoi il décide désormais de devenir « Banque centrale ». Il raconte comment, avec les autres pensionnaires, ils ont créé une micro société à l’intérieur de l’établissement, fondée sur les mêmes rouages économiques que la nôtre. Et l’on comprend vite son désarroi, dans cette jungle inquiétante où rien n’assure sa survie. Nous assistons ainsi, à travers ses différentes consultations, à l ’histoire de la création monétaire, depuis les premiers trocs jusqu’aux subprimes .



SUR SCENE


Le comédien incarne tour à tour toutes les pièces d'une machine financière qui ne cesse de s'adapter aux nouvelles configurations d'un marché mutant. Pièces du passé, pièces du présent, pièces du futur, et pièces fantômes s'expriment et se meuvent chacune à leur façon. Le comédien est aussi protéiforme que l'objet qu'il nous décrit : une monnaie qui ne cesse de changer de visage , dès lors qu'elle est centrale, publique, privée, européenne, «subprimisée».



L'ESPRIT DU SPECTACLE


Sans propos partisans, Banque Centrale est une invitation à s’approprier la question de l’économie. Mais c'est aussi un conte avec des personnages oniriques comme une pièce fantôme, un gardien des archives sur une île déserte, ou un mystérieux homme au calepin magique. Nous espérons donner aux spectateurs le bonheur de traverser une histoire qui nous paraît parfois opaque, et qu’ils sortent joyeux de ce spectacle, joyeux d’y voir un peu plus clair.


L’ORIGINE DU SPECTACLE


Comme beaucoup de gens, j’ai ressenti de la colère vis-à-vis de la crise des "subprimes". Surtout de la colère de ne pas tout comprendre, du moins pas assez pour se défendre face à un expert qui pourrait me lancer avec un sourire condescendant que "les choses sont complexes" et que l’on ne peut "rien y faire".


J’ai alors décidé de comprendre. J’ai lu des livres d’économie, d’abord sur les fondements du système, son histoire, et puis sur cette fameuse crise. J’ai fait l’effort de ne pas me limiter aux économistes alternatifs, pour également lire les défenseurs du système actuel.


Je ne suis pas devenu un expert, mais tout ce que j'ai mis sur scène a été plusieurs fois recoupé et validé par des économistes attitrés.


LES PREMIÈRES REPRÉSENTATIONS DU SPECTACLE


BANQUE CENTRALE est programmé pour la troisième saison consécutive au Théâtre Les déchargeurs


Il a également été programmé pour des occasions pédagogiques et/ou citoyennes :


A l’Université d’Auvergne, au Collectif Roosevelt , au Syndicat de la Magistrature , au Lycée Fénelon (Clermont Ferrand, 63), à l’Institut Sainte Marie (Antony, 92), au Lycée Claude Monet (Paris, 13e), Théâtre de la Jonquière (Paris, 17e), Lycée Jules Ferry (Paris, 9e), Le Lieu dit ( avec Attac)



Et surtout :


"Les banques sont plus drôles que les clowns" (Violette, 10 ans)


Le porteur de projet


Ancien élève de lʼEcole du Théâtre National de Strasbourg, j'ai travaillé, notamment, avec Eric Lacascade, Christophe Perton, Brigitte Jaques, Anne-Laure Liègeois, François Rancillac, Philippe Adrien, Alexandre Zloto et François pérache.



J'ai mis en scène et interprété : * Lʼor et la Patate sur des poèmes de P. Neruda (Sélection Printemps des poètes), * Le 210e Jour de Natsume Sôseki, * Images d’orient sur des poèmes de Hariri et une musique de Schumann * Effets de réel de Juan Cocho.


Je fais aujourdʼhui partie de la compagnie TAFThéatre, troupe parrainée par Ariane Mnouchkine. On a pu me voir récemment dans Impression d'un songe, adaptation de La vie est un songe de Caldéron, et dans L'or en Barre (écriture collective sur le réchauffement climatique.)


J’ai toujours était très admiratif des monologues vivants, drôles, et d’ éducation populaire de l’acteur et auteur italien Dario Fo. J’ai écrit il y 3 ans « Banque centrale » dans cet esprit.


Utilisation des fonds

DE QUOI MANQUE CE PROJET ?



Malgré l'enthousiasme général et les encouragements à continuer de tous ceux qui l'ont vu, (il est notamment très apprécié des enseignants et des maîtres de conférence en Economie parce qu’il rend compréhensibles et drôles des rouages économiques complexes) il manque à ce spectacle plus de visibilité dans le milieu professionnel.


Lorsque « le bouche à oreille » ne suffit pas, il faut parfois savoir accepter le jeu des intermédiaires. Pour faire venir des programmateurs et des journalistes à un spectacle, il faut engager un chargé de diffusion et un attaché de presse.


Je n’ai aucune subvention et il y a une curieuse tradition dans ma famille qui est très respectée, celle de ne jamais être millionnaire, sous aucun prétexte et cela depuis plusieurs générations. Je me tourne donc vers le financement participatif.


FINANCEMENT PARTICIPATIF


Sans nier cet aspect pratique de ma démarche, je suis très heureux de participer à cette forme alternative de financement. Pour un spectacle qui fait de la pédagogie sur le système bancaire actuel, se tourner vers un financement participatif prend une résonance particulière. Et cela fait encore plus sens si ce financement est organisé par une banque éthique comme La Nef qui propose une autre façon de faire de l’économie.


PRE-VENTE DE BILLETS


La forme principale de ce financement sera une pré-vente. La majorité des contreparties sont des invitations au spectacle « Banque centrale. »


Finalement pour vous, ce sera comme si vous achetiez vos places de spectacle un peu en avance mais pour moi, avoir cet argent tout de suite, change tout.


Les invitations seront : soit pour les dates déjà programmées au Théâtre Les Déchargeurs , soit (pour les plus malins qui misent sur l’avenir) pour les dates potentielles dans des théâtres de plus grande envergure… et 10€ pour le Théâtre de Chaillot c'est pas cher !



A QUOI SERVIRA L’ARGENT DE LA COLLECTE


La collecte que nous organisons doit nous servir à rémunérer un poste d' attaché de presse et un poste de chargé de diffusion , ce que notre budget ne nous permet pas en l'état. Nous avons besoin de personnes pouvant s'occuper de faire venir des journalistes et des programmateurs à nos représentations. Ces personnes travailleront en amont et lors de l'exploitation du spectacle de janvier à Avril 2017. Ces postes sont indispensables si nous voulons que notre spectacle soit vu et diffusé. La somme que nous collectons correspond au coût employeur de ces deux postes.


Dans le détail :


Attaché de presse en amont de la première : 1.700€


Coût employeur du poste d'attaché de presse pour son travail en amont de la première représentation au Théâtre Les déchargeurs (le 7 janvier 2016)


Totalité du poste d’attaché de presse : 3.400€


Totalité du coût employeur pour le poste d'attaché de presse pour son travail en amont de la première représentation et pour le suivi jusqu'à la dernière représentation au Théâtre Les déchargeurs (le 15 avril 2017)


Totalité attaché de presse et première partie de chargé de diffusion : 4.900€


Totalité du coût employeur pour le poste d'attaché de presse pour son travail en amont de la première représentation et pour le suivi jusqu'à la dernière représentation au Théâtre les déchargeurs (le 15 avril 2017) - AINSI QUE - Le coût employeur du chargé de diffusion "seulement" pour son travail en amont de la première représentation au Théâtre Les déchargeurs (le 7 janvier 2016)


Totalité attaché de presse et chargé diffusion : 6.400€


Totalité du coût employeur pour le poste d'attaché de presse pour son travail en amont de la première représentation et pour le suivi jusqu'à la dernière représentation au Théâtre Les déchargeurs (le 15 avril 2017) - AINSI QUE - La totalité du coût employeur pour le poste de chargé de diffusion pour son travail en amont de la première représentation et pour le suivi jusqu'à la dernière représentation au Théâtre les déchargeurs (le 15 avril 2017)


61
Contributions
2 305 €
Sur 6 400 €
Terminée

Ce projet a été terminé le 07/12/2016.

Pour 5 € et plus

0 soutien

Affiche dédicacée

une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Pour 10 € et plus

6 soutiens

Invitation « potentielle »

Une invitation pour 1 personne à une des futures représentations de « Banque centrale » lorsque le spectacle sera programmé dans un théâtre de plus grande envergure (grâce justement à cette collecte), une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Pour 20 € et plus

21 soutiens

Invitation aux « Déchargeurs »

Une invitation pour 1 personne à une représentation de « Banque centrale » au théâtre « Les Déchargeurs » du 7 janvier au 15 avril 2017, une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Seulement 69 disponibles

Pour 40 € et plus

2 soutiens

Invitation aux « Déchargeurs » avec un livre

Une invitation pour 1 personne à une représentation de « Banque centrale » au théâtre « Les Déchargeurs » du 7 janvier au 15 avril 2017, un livre des Economistes Atterrés, une boîte d’infusions 1336, une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Seulement 38 disponibles

Pour 50 € et plus

4 soutiens

Double invitation avec un livre

Une invitation pour 2 personnes à une représentation de « Banque centrale » au théâtre « Les Déchargeurs » du 7 janvier au 15 avril 2017, un livre des Economistes Atterrés, une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Seulement 46 disponibles

Pour 75 € et plus

1 soutien

Double invitation avec un verre, et des « feuilles à lire et à infuser. »

Une invitation pour 2 personnes à une représentation de « Banque centrale » au théâtre « Les Déchargeurs » du 7 janvier au 15 avril 2017, un livre des Economistes Atterrés, un verre au « Trumilou » pour chacun après la représentation, une boîte d’infusions 1336, une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Seulement 24 disponibles

Pour 100 € et plus

3 soutiens

Double invitation avec repas

Une invitation pour 2 personnes à une représentation de « Banque centrale » au théâtre « Les Déchargeurs » du 7 janvier au 15 avril 2017, un repas au « Trumilou » après la représentation, une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Seulement 17 disponibles

Pour 350 € et plus

0 soutien

Représentation privée

Une représentation privée à domicile de « Banque centrale », une affiche dédicacée, votre nom dans les remerciements du programme.

Seulement 2 disponibles

24 contributeurs n'ont pas choisi de contrepartie.