Chargement...
13
Contributeurs
17
Sur 100 préventes

L'objectif minimal est atteint mais la campagne continue jusqu'à sa date de fin. Fin prévue le : 24/10/2021

Description

TUYAU, qu’est-ce que c’est ?

La face visible du projet, c’est le cabas, fabriqué à partir de déchets plastiques, pratique et costaud. Mais aujourd’hui on vous emmène dans ses coulisses, à la découverte de ses dimensions environnementale et sociale, et des rêves qu’il transporte (en plus de vos courses) !


Tout d’abord, pourquoi s’en prendre à ces tuyaux ?

Le tuyau de goutte à goutte que l’on utilise est à usage unique, c’est-à-dire qu’il est ramassé et jeté dès que les légumes sont récoltés, car il a été abîmé par les outils agricoles ou par les rongeurs, ou parce que ses petits trous se sont bouchés. Les maraîchers en jettent de très grandes quantités et il n’est pas recyclé en France, car ce n’est pas rentable (pour les amoureux de la poésie, il s’agit de polyéthylène basse densité, la même matière que les sacs poubelle). Pourtant cette matière a de belles qualités : solide, résistante à l'eau... et même esthétique !




D'où vient l’idée de les transformer ?

Le projet est né des expériences créatives de Stéphanie Dick, écodesigner impliquée dans le mouvement Zero Waste, qui vise à réduire les déchets et le gaspillage. Avec l’aide de ses filles, elle a conçu ce sac et bricolé des outils de fortune qui permettaient de le fabriquer en petites séries. Après des heures passées à laver des kilomètres de tuyau à l’éponge et des soirées familiales placées sous le signe du tissage, le temps semble venu pour un véritable atelier de fabrication. Pour cela, il faut optimiser les outils et méthodes de fabrication et trouver de l’espace pour stocker les bobines, placer le matériel, travailler à plusieurs…


L’atelier de nos rêves

Et c’est là qu’un miracle s’est produit : la rencontre avec les Amis des Marais du Vigueirat.

Cette réserve naturelle camarguaise abrite des chantiers d’insertion dédiés à la préservation des espaces naturels et autres travaux participant à la transition écologique. D’intérêt général, leurs actions génèrent peu de revenus, aussi une telle fabrication serait un complément d’activité idéal pour eux. D’autant qu’elle ouvrirait quelques postes de travail moins difficiles physiquement.

Et dans la suite des bonnes nouvelles : les Amis des Marais du Vigueirat ont déjà un hangar qui pourrait accueillir l’atelier de cabas !




Faire de la récup’, ça ne coûte rien ?

En effet, en ne travaillant que les déchets, pas besoin d’acheter de tuyaux. Mais pour être efficaces, nous devons améliorer nos outils !

Au programme :


  • Organiser la collecte des tuyaux en champ

    Pour l’instant les tuyaux sont ramassés en pelotes désordonnées car ils sont destinés à être jetés. Nous les récupérons avec beaucoup de parties abîmées, et une majorité ne sont pas récupérables. Cela occasionne beaucoup de déchets et de temps passé à la sélection des bouts utilisables.

    Nos tests ont montré que si l’on enroule les tuyaux directement sur une bobine au moment de leur ramassage, la proportion utilisable augmente drastiquement ! Nous avons testé plusieurs modèles d’enrouleurs, mais pour ne pas être abîmés, les tuyaux doivent être placés sur des bobines détachables, or ce matériel n’existe pas. Nous souhaitons donc fabriquer des enrouleurs et bobines.

  • Accélérer le nettoyage

    Pour l’instant, nous lavons tout à l’éponge, avec un séchage au torchon minutieux, sinon le tuyau se retrouve plein de tâches de calcaire disgracieuses. Cette méthode nous demande beaucoup de temps, aussi nous souhaitons la mécaniser.

  • Faciliter le tissage

    Le tuyau est joueur : lorsque l’on monte un cabas, dès que l’on lâche le travail… hop, tout glisse et tombe comme un tas de mikado ! Pour ne pas nous filer entre doigts, les tuyaux doivent donc être immobilisés par l’usage simultané de plusieurs gabarits, et d’une cinquantaine de pinces ! Et chaque format de sac a besoin de gabarits différents, bien-sûr.


Un projet collectif

Le développement de ce projet est porté par l’association Pôle Culture et Patrimoine, et sa réalisation est menée collectivement par plusieurs de ses membres.

L’Ademe (l’Agence pour la transition écologique) soutient le projet en rémunérant les intervenants de la phase de recherche : les 2 écodesigners Stéphanie Dick (pilotage des recherches) et Miki Nectoux (conception de l’outillage), et Amélie Astier, stagiaire.


Aujourd’hui il ne nous manque plus que le budget pour faire réaliser les nouveaux outils. C’est là l’objectif de cette prévente.


Utilisation des fonds

Cette prévente est destinée à nous avancer le financement des futurs outils qui nous permettront d’optimiser la fabrication. Nous avons volontairement conçu du matériel qui fonctionne sans moteur, et facile à reproduire, pour les agriculteurs qui souhaiteraient s’en réaliser un modèle.


Nous commanderons tout ce que nous pouvons chez des artisans français : les parties métalliques des enrouleurs et de la station de lavage chez le chaudronnier BTB (30), des brosses réalisées sur-mesure par La Brosserie industrielle (92), des diabolos-poulies également réalisés sur-mesure chez Askol (69), et le bois chez le menuiser Christophe Omnes (13).


  • Palier 1 - 100 préventes : un enrouleur fonctionnel
    Cliquer pour en savoir plus

    Nous avons bricolé un premier prototype d’enrouleur, que l’on aperçoit dans la vidéo d’ailleurs. Rustique, il nous a permis de faire des tests de ramassage, et de définir toutes les améliorations à lui apporter avant de le dupliquer : il sera allégé, les roues agrandies, et stabilisé pour être utilisé sur tout terrain.

    Nous souhaitons en réaliser 2 exemplaires, pour pouvoir les intégrer à la station de lavage.

  • Palier 2 - 120 préventes (220 en tout) : la station de lavage
    Cliquer pour en savoir plus

    Avec son petit air d’être sortie des Temps modernes de Chaplin, elle promet de nous faire économiser beaucoup d’heures de nettoyage !

    Elle sera composée de 2 enrouleurs : un avec la bobine de tuyau sale, un pour la bobine où enrouler le tuyau propre. D’une bobine à l’autre, le tuyau passera dans 2 colonnes de lavage, et une colonne d’essuyage. Le passage du tuyau sera activé par une manivelle manuelle.

    Nous commencerons par réaliser des calages pour qu’elle utilise le moins d’eau possible, et que l’essuyage soit parfait. Nous avons hâte de l’utiliser !


  • Palier 3 - 60 préventes (280 en tout) : des moules de fabrication
    Cliquer pour en savoir plus

    Après avoir fait plusieurs tests en carton ou bois (toujours de récup’, vous vous en doutez) nous avons enfin trouvé le modèle idéal. Il est en bois, car son poids stabilise le travail en cours. Mais si sa forme est simple, il doit être percé de centaines de trous, à emplacement précis, afin de permettre de glisser des chevilles de maintien des tuyaux en cours de fabrication. Vous ne comprenez pas tout ? C’est normal : notre cabas cache bien son jeu car une sacrée complexité de fabrication se glisse derrière ces petits rectangles noirs ! Si vous souhaitez venir en percer les mystères, rien de plus simple avec le bon cadeau qui permet de venir fabriquer son propre cabas avec nous ;-)

    Chaque format de sac a son propre moule, et nous souhaitons en avoir un jeu complet.

  • Palier 4 - 60 préventes (340 en tout) : un stock de 10 bobines
    Cliquer pour en savoir plus

    L’expérience nous a montré que seuls les tuyaux stockés sur des bobines sont exploitables.


    Nous avons cherché les tourets utilisés dans d’autres activités, pour en récupérer en fin de vie, mais soit les formats sont inadaptés, soit nous n’en trouvons pas de gisement suffisant, aussi nous avons opté pour la fabrication de nos propres modèles, avec du bois de récup’ autant que possible.


Contreparties

Choisissez les modèles de cabas qui vous plaisent, nous les fabriquerons pour vous en Pays d’Arles, avec des tuyaux de goutte à goutte récupérés, et les poignées recouvertes de chambre à air de vélo.

Les tuyaux ont une rayure colorée sur une face, que nous pouvons rendre visible au tissage ou non, de sorte à avoir un sac noir ou coloré. La rayure peut être bleu vif, blanche, ou vert mousse, mais ce n'est pas nous qui choisissons, cela dépend de ce que les agriculteurs jettent, donc si vous choisissez une version colorée nous la fabriquerons avec les tuyaux disponibles à ce moment-là, et le coloris sera la surprise pour vous !


L’Essentiel

Un format condensé pour transporter des petites courses.

Env. 25 x 20 x 15 cm, disponible en version noire ou colorée.

L’Original

C’est simple, il sert… à tout ! Dixit les nombreux adeptes qu’il a faits dans notre entourage…

Env. 35 x 25 x 20 cm, disponible en version noire ou colorée.

Le Voyage

Idéal en sac de plage, de sport, ou de grosses courses.

Env. 40 x 25 x 20 cm, disponible en version noire ou colorée.

Le bon cadeau

Choisissez le format et les finitions, et nous réalisons le cabas de vos rêves. Vous pouvez même venir le fabriquer avec nous ! (en Pays d’Arles)

Le trio de Supertri

Avec son format vertical qui tient les bouteilles debout, il servira de casier à boissons comme de corbeille de recyclage.

3 paniers, d’env. 25 x 25 20 cm (idéal pour 6 bouteilles), disponibles en version noire ou colorée.

Le pack Partage

C’est le kit « Noël fastoche », avec un assortiment qui permet à chacun.e de trouver son compte !

L’assortiment comprend 1 Voyage, 2 Original, 1 Essentiel. Il est disponible avec une majorité de sacs noirs, ou une majorité de sacs colorés.

Le coup de pouce

Une participation symbolique, juste pour le plaisir de nous soutenir ! Laissez-nous tout de même votre adresse postale, nous trouverons une jolie façon de vous remercier.



13
Contributeurs
17
Sur 100 préventes

L'objectif minimal est atteint mais la campagne continue jusqu'à sa date de fin. Fin prévue le : 24/10/2021

LES ÉTAPES DE LA CAMPAGNE

PALIER 1 : 100 préventes
Pour un enrouleur fonctionnel

PALIER 2 : 220 préventes
Pour la station de lavage

PALIER 3 : 280 préventes
Pour des moules de fabrication

PALIER 3 : 340 préventes
Pour un stock de bobines



PRÉCOMMANDEZ VOTRE CABAS TUYAU ou SOUTENEZ LE PROJET LIBREMENT...
Commandez votre cabas ou votre bon cadeau ci-dessous ou soutenez notre projet du montant de votre choix, à partir de 5€, plus bas en cliquant sur Coup de Pouce. Merci !
K43insaylxtxkvehdff3
Pour 35,00 €

7 préventes

L'Essentiel

Le format condensé
25 x 20 x 15 cm

Seulement 393 disponibles

Qblhb0pdmfis8h5ohivv
Pour 40,00 €

8 préventes

L'Original

Le cabas qui sert à tout !
Env. 35 x 25 x 20 cm

Seulement 392 disponibles

Fgm7uaxyrtwrfgm1f95k
Pour 50,00 €

1 prévente

Le Voyage

Le format spacieux
Env. 40 x 25 x 20 cm

Seulement 399 disponibles

Ajqtb0wv6ljpjknrd3od
Pour 60,00 €

0 prévente

Le bon cadeau

Votre cabas sur-mesure OU un atelier pour le fabriquer avec nous !

Seulement 400 disponibles

Bmdfxiiwae9vgljhjuvw
Pour 90,00 €

0 prévente

Le trio de Supertri

L'assortiment pratique pour la maison.
3 paniers, d’env. 25 x 25 x 20 cm

Seulement 400 disponibles

Mg5ichvxv6kk5pykdpmi
Pour 140,00 €

1 prévente

Le pack Partage

L'assortiment de 4 sacs pour en offrir autour de soi.
1 Essentiel + 1 Voyage + 2 Original

Seulement 399 disponibles

tous les contributeurs ont choisi une contrepartie.
20/09/2021 - 11:37
Bonjour et bravo pour ce beau projet ! Je n'ai pas vu cette info sur la page, pouvez-vous svp indiquer vers quelle date les cabas "pré-vendus" seront fabriqués ? Merci d'avance !
Cabas Tuyau 20/09/2021 - 11:48
Bonjour, merci pour vos encouragements ! Les cabas seront fabriqués en octobre et novembre, et livrés début décembre. Vous avez cependant, au moment de votre choix de livraison, la possibilité de demander une livraison anticipée en novembre.

Description

TUYAU, qu’est-ce que c’est ?

La face visible du projet, c’est le cabas, fabriqué à partir de déchets plastiques, pratique et costaud. Mais aujourd’hui on vous emmène dans ses coulisses, à la découverte de ses dimensions environnementale et sociale, et des rêves qu’il transporte (en plus de vos courses) !


Tout d’abord, pourquoi s’en prendre à ces tuyaux ?

Le tuyau de goutte à goutte que l’on utilise est à usage unique, c’est-à-dire qu’il est ramassé et jeté dès que les légumes sont récoltés, car il a été abîmé par les outils agricoles ou par les rongeurs, ou parce que ses petits trous se sont bouchés. Les maraîchers en jettent de très grandes quantités et il n’est pas recyclé en France, car ce n’est pas rentable (pour les amoureux de la poésie, il s’agit de polyéthylène basse densité, la même matière que les sacs poubelle). Pourtant cette matière a de belles qualités : solide, résistante à l'eau... et même esthétique !




D'où vient l’idée de les transformer ?

Le projet est né des expériences créatives de Stéphanie Dick, écodesigner impliquée dans le mouvement Zero Waste, qui vise à réduire les déchets et le gaspillage. Avec l’aide de ses filles, elle a conçu ce sac et bricolé des outils de fortune qui permettaient de le fabriquer en petites séries. Après des heures passées à laver des kilomètres de tuyau à l’éponge et des soirées familiales placées sous le signe du tissage, le temps semble venu pour un véritable atelier de fabrication. Pour cela, il faut optimiser les outils et méthodes de fabrication et trouver de l’espace pour stocker les bobines, placer le matériel, travailler à plusieurs…


L’atelier de nos rêves

Et c’est là qu’un miracle s’est produit : la rencontre avec les Amis des Marais du Vigueirat.

Cette réserve naturelle camarguaise abrite des chantiers d’insertion dédiés à la préservation des espaces naturels et autres travaux participant à la transition écologique. D’intérêt général, leurs actions génèrent peu de revenus, aussi une telle fabrication serait un complément d’activité idéal pour eux. D’autant qu’elle ouvrirait quelques postes de travail moins difficiles physiquement.

Et dans la suite des bonnes nouvelles : les Amis des Marais du Vigueirat ont déjà un hangar qui pourrait accueillir l’atelier de cabas !




Faire de la récup’, ça ne coûte rien ?

En effet, en ne travaillant que les déchets, pas besoin d’acheter de tuyaux. Mais pour être efficaces, nous devons améliorer nos outils !

Au programme :


  • Organiser la collecte des tuyaux en champ

    Pour l’instant les tuyaux sont ramassés en pelotes désordonnées car ils sont destinés à être jetés. Nous les récupérons avec beaucoup de parties abîmées, et une majorité ne sont pas récupérables. Cela occasionne beaucoup de déchets et de temps passé à la sélection des bouts utilisables.

    Nos tests ont montré que si l’on enroule les tuyaux directement sur une bobine au moment de leur ramassage, la proportion utilisable augmente drastiquement ! Nous avons testé plusieurs modèles d’enrouleurs, mais pour ne pas être abîmés, les tuyaux doivent être placés sur des bobines détachables, or ce matériel n’existe pas. Nous souhaitons donc fabriquer des enrouleurs et bobines.

  • Accélérer le nettoyage

    Pour l’instant, nous lavons tout à l’éponge, avec un séchage au torchon minutieux, sinon le tuyau se retrouve plein de tâches de calcaire disgracieuses. Cette méthode nous demande beaucoup de temps, aussi nous souhaitons la mécaniser.

  • Faciliter le tissage

    Le tuyau est joueur : lorsque l’on monte un cabas, dès que l’on lâche le travail… hop, tout glisse et tombe comme un tas de mikado ! Pour ne pas nous filer entre doigts, les tuyaux doivent donc être immobilisés par l’usage simultané de plusieurs gabarits, et d’une cinquantaine de pinces ! Et chaque format de sac a besoin de gabarits différents, bien-sûr.


Un projet collectif

Le développement de ce projet est porté par l’association Pôle Culture et Patrimoine, et sa réalisation est menée collectivement par plusieurs de ses membres.

L’Ademe (l’Agence pour la transition écologique) soutient le projet en rémunérant les intervenants de la phase de recherche : les 2 écodesigners Stéphanie Dick (pilotage des recherches) et Miki Nectoux (conception de l’outillage), et Amélie Astier, stagiaire.


Aujourd’hui il ne nous manque plus que le budget pour faire réaliser les nouveaux outils. C’est là l’objectif de cette prévente.


Utilisation des fonds

Cette prévente est destinée à nous avancer le financement des futurs outils qui nous permettront d’optimiser la fabrication. Nous avons volontairement conçu du matériel qui fonctionne sans moteur, et facile à reproduire, pour les agriculteurs qui souhaiteraient s’en réaliser un modèle.


Nous commanderons tout ce que nous pouvons chez des artisans français : les parties métalliques des enrouleurs et de la station de lavage chez le chaudronnier BTB (30), des brosses réalisées sur-mesure par La Brosserie industrielle (92), des diabolos-poulies également réalisés sur-mesure chez Askol (69), et le bois chez le menuiser Christophe Omnes (13).


  • Palier 1 - 100 préventes : un enrouleur fonctionnel
    Cliquer pour en savoir plus

    Nous avons bricolé un premier prototype d’enrouleur, que l’on aperçoit dans la vidéo d’ailleurs. Rustique, il nous a permis de faire des tests de ramassage, et de définir toutes les améliorations à lui apporter avant de le dupliquer : il sera allégé, les roues agrandies, et stabilisé pour être utilisé sur tout terrain.

    Nous souhaitons en réaliser 2 exemplaires, pour pouvoir les intégrer à la station de lavage.

  • Palier 2 - 120 préventes (220 en tout) : la station de lavage
    Cliquer pour en savoir plus

    Avec son petit air d’être sortie des Temps modernes de Chaplin, elle promet de nous faire économiser beaucoup d’heures de nettoyage !

    Elle sera composée de 2 enrouleurs : un avec la bobine de tuyau sale, un pour la bobine où enrouler le tuyau propre. D’une bobine à l’autre, le tuyau passera dans 2 colonnes de lavage, et une colonne d’essuyage. Le passage du tuyau sera activé par une manivelle manuelle.

    Nous commencerons par réaliser des calages pour qu’elle utilise le moins d’eau possible, et que l’essuyage soit parfait. Nous avons hâte de l’utiliser !


  • Palier 3 - 60 préventes (280 en tout) : des moules de fabrication
    Cliquer pour en savoir plus

    Après avoir fait plusieurs tests en carton ou bois (toujours de récup’, vous vous en doutez) nous avons enfin trouvé le modèle idéal. Il est en bois, car son poids stabilise le travail en cours. Mais si sa forme est simple, il doit être percé de centaines de trous, à emplacement précis, afin de permettre de glisser des chevilles de maintien des tuyaux en cours de fabrication. Vous ne comprenez pas tout ? C’est normal : notre cabas cache bien son jeu car une sacrée complexité de fabrication se glisse derrière ces petits rectangles noirs ! Si vous souhaitez venir en percer les mystères, rien de plus simple avec le bon cadeau qui permet de venir fabriquer son propre cabas avec nous ;-)

    Chaque format de sac a son propre moule, et nous souhaitons en avoir un jeu complet.

  • Palier 4 - 60 préventes (340 en tout) : un stock de 10 bobines
    Cliquer pour en savoir plus

    L’expérience nous a montré que seuls les tuyaux stockés sur des bobines sont exploitables.


    Nous avons cherché les tourets utilisés dans d’autres activités, pour en récupérer en fin de vie, mais soit les formats sont inadaptés, soit nous n’en trouvons pas de gisement suffisant, aussi nous avons opté pour la fabrication de nos propres modèles, avec du bois de récup’ autant que possible.


Contreparties

Choisissez les modèles de cabas qui vous plaisent, nous les fabriquerons pour vous en Pays d’Arles, avec des tuyaux de goutte à goutte récupérés, et les poignées recouvertes de chambre à air de vélo.

Les tuyaux ont une rayure colorée sur une face, que nous pouvons rendre visible au tissage ou non, de sorte à avoir un sac noir ou coloré. La rayure peut être bleu vif, blanche, ou vert mousse, mais ce n'est pas nous qui choisissons, cela dépend de ce que les agriculteurs jettent, donc si vous choisissez une version colorée nous la fabriquerons avec les tuyaux disponibles à ce moment-là, et le coloris sera la surprise pour vous !


L’Essentiel

Un format condensé pour transporter des petites courses.

Env. 25 x 20 x 15 cm, disponible en version noire ou colorée.

L’Original

C’est simple, il sert… à tout ! Dixit les nombreux adeptes qu’il a faits dans notre entourage…

Env. 35 x 25 x 20 cm, disponible en version noire ou colorée.

Le Voyage

Idéal en sac de plage, de sport, ou de grosses courses.

Env. 40 x 25 x 20 cm, disponible en version noire ou colorée.

Le bon cadeau

Choisissez le format et les finitions, et nous réalisons le cabas de vos rêves. Vous pouvez même venir le fabriquer avec nous ! (en Pays d’Arles)

Le trio de Supertri

Avec son format vertical qui tient les bouteilles debout, il servira de casier à boissons comme de corbeille de recyclage.

3 paniers, d’env. 25 x 25 20 cm (idéal pour 6 bouteilles), disponibles en version noire ou colorée.

Le pack Partage

C’est le kit « Noël fastoche », avec un assortiment qui permet à chacun.e de trouver son compte !

L’assortiment comprend 1 Voyage, 2 Original, 1 Essentiel. Il est disponible avec une majorité de sacs noirs, ou une majorité de sacs colorés.

Le coup de pouce

Une participation symbolique, juste pour le plaisir de nous soutenir ! Laissez-nous tout de même votre adresse postale, nous trouverons une jolie façon de vous remercier.



13
Contributeurs
17
Sur 100 préventes

L'objectif minimal est atteint mais la campagne continue jusqu'à sa date de fin. Fin prévue le : 24/10/2021

LES ÉTAPES DE LA CAMPAGNE

PALIER 1 : 100 préventes
Pour un enrouleur fonctionnel

PALIER 2 : 220 préventes
Pour la station de lavage

PALIER 3 : 280 préventes
Pour des moules de fabrication

PALIER 3 : 340 préventes
Pour un stock de bobines



PRÉCOMMANDEZ VOTRE CABAS TUYAU ou SOUTENEZ LE PROJET LIBREMENT...
Commandez votre cabas ou votre bon cadeau ci-dessous ou soutenez notre projet du montant de votre choix, à partir de 5€, plus bas en cliquant sur Coup de Pouce. Merci !
K43insaylxtxkvehdff3
Pour 35,00 €

7 préventes

L'Essentiel

Le format condensé
25 x 20 x 15 cm

Seulement 393 disponibles

Qblhb0pdmfis8h5ohivv
Pour 40,00 €

8 préventes

L'Original

Le cabas qui sert à tout !
Env. 35 x 25 x 20 cm

Seulement 392 disponibles

Fgm7uaxyrtwrfgm1f95k
Pour 50,00 €

1 prévente

Le Voyage

Le format spacieux
Env. 40 x 25 x 20 cm

Seulement 399 disponibles

Ajqtb0wv6ljpjknrd3od
Pour 60,00 €

0 prévente

Le bon cadeau

Votre cabas sur-mesure OU un atelier pour le fabriquer avec nous !

Seulement 400 disponibles

Bmdfxiiwae9vgljhjuvw
Pour 90,00 €

0 prévente

Le trio de Supertri

L'assortiment pratique pour la maison.
3 paniers, d’env. 25 x 25 x 20 cm

Seulement 400 disponibles

Mg5ichvxv6kk5pykdpmi
Pour 140,00 €

1 prévente

Le pack Partage

L'assortiment de 4 sacs pour en offrir autour de soi.
1 Essentiel + 1 Voyage + 2 Original

Seulement 399 disponibles

tous les contributeurs ont choisi une contrepartie.
20/09/2021 - 11:37
Bonjour et bravo pour ce beau projet ! Je n'ai pas vu cette info sur la page, pouvez-vous svp indiquer vers quelle date les cabas "pré-vendus" seront fabriqués ? Merci d'avance !
Cabas Tuyau 20/09/2021 - 11:48
Bonjour, merci pour vos encouragements ! Les cabas seront fabriqués en octobre et novembre, et livrés début décembre. Vous avez cependant, au moment de votre choix de livraison, la possibilité de demander une livraison anticipée en novembre.