Chargement...
123
Contributeurs
5 150 €
Sur 5 000 €

L'objectif minimal est atteint mais la campagne continue jusqu'à sa date de fin. Fin prévue le : 26/09/2021

Compagnons de Cordée / Le Film

Description

🎥 Présentation du film

Depuis la Meije et son Grand Pic culminant à presque 4000 mètres, aux vallées de la Clarée et de la Guisane, le Briançonnais a de quoi faire rêver les amoureux de montagne.



En 2015 et suite au rétablissement du contrôle aux frontières intérieures de l’Europe, cette région est aussi redevenue un lieu de passage obligatoire pour les chercheurs de refuge.


Après avoir fui les violences subies dans leurs pays et après des mois voire des années de voyage, ces exilé.e.s entament la traversée d’un milieu qu’iels découvrent parfois au péril de leur vie : la montagne.


Devant la violence de la situation à la frontière franco-italienne et l’inaction politique face au drame humanitaire des personnes exilées, associations, bénévoles et citoyens ont adapté leur quotidien pour leur venir en aide, rétablir leur dignité, et faire valoir leurs droits.


Pour les habitant.e.s du Briançonnais, conscient.e.s des dangers de la montagne, il était en effet impensable de laisser quelqu’un là-haut, dans la nuit et le froid.


Issus d’une terre d’hospitalité et partageant les valeurs du secours en montagne, iels mettent leurs compétences et connaissances au service de celles et ceux qui y risquent leur vie. S’iels ne pouvaient s’imaginer mener leurs vies de cette façon il y a encore quelques années, « maintenant que c'est là, on ne peut pas ne rien faire » : briançonnais.e.s et exilé.e.s se sont ainsi retrouvés liés par une corde invisible.



Rachel, accompagnatrice en montagne dans la région, se retrouve ainsi solidairement encordée à Justin. Contraint de quitter le Cameroun, ce dernier est arrivé à Briançon en 2018 après un périlleux voyage. Rachel et Justin, pourtant nés à des milliers de kilomètres l’un de l’autre, se rencontrent ici, traversent le même massif, s’exposent aux mêmes risques et obstacles sans y être préparés de la même façon.


À la manière de deux compagnons de cordée qui progressent simultanément, leurs destins tracés se sont mués en vies entrelacées.


À travers leurs histoires respectives et leur rencontre, ils racontent cette frontière abrupte, son incohérence et sa violence, mais aussi les élans d’humanité qui lui résistent. Ils explorent la montagne ou la fuient, parlent de l’image qu’ils en ont, des espoirs et des craintes qu’elle éveille chez eux.




🎥 Histoire du projet


Nous allons à Briançon depuis l’automne 2019. Nous avons dans un premier temps laissé la caméra et les micros dans nos sacs et avons oeuvré comme bénévoles à Refuges Solidaires en préparant des repas et en accompagnant les exilé.e.s lors de leur arrivée sur Briançon.

Tout au long de nos rencontres et de nos discussions avec les briançonnais.e.s, les exilé.e.s mais aussi avec d’autres réalisateur.ice.s ou auteur.rices, nous avons approfondi nos idées ainsi que la manière de les faire apparaître dans ce film.


C’est ainsi que nous avons souhaité raconter l’histoire de la rencontre de deux personnages : Justin, jeune exilé Camerounais, et Rachel, professionnelle de la montagne qui découvre au fil du film l'histoire de ces femmes et hommes qui arrivent dans sa région.





Compagnons de Cordée s’interroge sur la solidarité qui renaît dans ces montagnes.
Pourquoi des personnes se retrouvent-elles forcées de prendre de tels risques ?
Pourquoi est-ce que d’autres, qui connaissent bien ces dangers, continuent-elles de gravir ces sommets ?
Comment ces destins se sont-ils trouvés liés ?


Le film a pour vocation de sensibiliser à cette cause et appelle à une responsabilité collective vis-à-vis de personnes contraintes de fuir leurs pays, leurs vies et leurs familles en quête des besoins fondamentaux qui, ici, nous semblent pourtant acquis : la sécurité, l’humanité, la paix.



Le Refuge Solidaire


Refuges Solidaires : Qu’est ce que c’est ? L’association Refuges solidaires située à Briançon a été créée parce qu’il est indigne de laisser dans la rue des exilé.e.s qui arrivent d’Italie et traversent nos cols.


Le Refuge Solidaire permet donc aux exilé.e.s de dormir, de manger, de se laver, d’avoir accès aux soins, à leurs droits et à toutes autres nécessités, grâce à un premier accueil d’urgence de quelques jours dans des conditions décentes.
Il propose d’offrir aux exilé.e.s une pause, un temps d’écoute afin qu’iels retrouvent leur dignité et fassent valoir leurs droits avant de continuer leurs chemins.
Pour cela, une centaine de bénévoles s’investissent dans différentes équipes selon leurs envies, disponibilités pour aider les exilé.e.s hébergé.e.s et faire fonctionner le refuge…

Le Refuge Solidaire nous a accueillis plusieurs fois lors de nos venues à Briançon et nous souhaitons profiter de cette campagne pour faire parler d'eux et les soutenir financièrement.



🎥 L'équipe du film


Nora est passionnée d’image, elle travaille dans le cinéma en tant qu’assistante caméra après une formation en image à l’INSAS (Institut Supérieur des Arts) et réalise de nombreux autres projets cinématographiques. Elle est très sensible à la cause de la défense des droits des personnes exilées, et est engagée auprès de plusieurs associations à Paris où elle accompagne depuis plusieurs années des demandeurs d’Asile à Paris.


Florent travaille en ONG et est particulièrement engagé sur les questions de justice sociale et d'accès à l’énergie. Il a réalisé un premier film sous forme de récit de voyage qui se nomme "Pamirstan". Il passe beaucoup de temps en montagne et particulièrement dans le Briançonnais. En 2017, il est fortement marqué par ces hommes et ces femmes qui se retrouvent contraint.e.s de franchir, en prenant d'énormes risques, l’insaisissable ligne transfrontalière entre l’Italie et la France matérialisée par les Hautes Alpes.





Nous travaillons à ce projet de manière bénévole depuis que nous l’avons initié en 2019.


Utilisation des fonds

Nous sommes convaincus de la nécessité et de l’urgence de documenter et d’apporter les images de ce qu’il se passe aujourd’hui au niveau de nos frontières.


Nous sommes persuadés de la portée artistique, historique et politique du cinéma, de sa capacité à informer et permettre à tout à chacun d’avoir une vision complète et approfondie des situations.


Après avoir filmé pendant un an et demi, nous souhaiterions avoir recours à des professionnel.le.s de la post-production (montage image et son, mixage, étalonnage) en les indemnisant pour le temps et l'énergie passés sur ce projet, et en leur permettant d'avoir accès à du matériel convenable.


✔ Objectif 1 : 3 000 €


Nous permet de dédommager l’équipe de postproduction pour leur travail (Montage, Étalonnage, Mixage) et avec du materiel de qualité. Nous aurons ainsi la possibilité de proposer la diffusion du film dans des festivals, afin qu'il soit vu par un plus grand nombre et nous aider à sensibiliser à cette cause qui nous est chère.


Nous prévoyons 1000€ pour le/la monteur.se, 600€ pour le/la monteur.se son/mixeur.se, 400€ pour l'étalonneur.se et 900€ en prevision de la location éventuelle de matériel supplémentaire.
Nous permet de reverser 100 € à l'Association Refuges Solidaires de Briançon (ainsi que toute somme n'ayant pas été dépensée en location de matériel).

✔ Objectif 2 : 5 000 €


Nous permet d’ajouter des plans de drone en dédommageant un pilote de drone et son matériel.
Nous permet de financer une petite campagne de presse pour accompagner le lancement du documentaire et faire parler de lui.
Nous permet de reverser 500 € à l'Association Refuges Solidaires de Briançon.

Objectif 3 : 5 000 € +


Tout montant supplémentaire sera reversé à l'Association Refuges Solidaires de Briançon.


Un immense merci à tou.te.s pour votre soutien ! C'est grâce à vous que nous pourrons donner vie aux images que nous tournons depuis près d'un an et demi et faire connaître les évènements qui se produisent aux abords de cette frontière !


123
Contributeurs
5 150 €
Sur 5 000 €

L'objectif minimal est atteint mais la campagne continue jusqu'à sa date de fin. Fin prévue le : 26/09/2021

22/09/2021 - 22:34
Bravo !
22/09/2021 - 22:01
En espérant que le film pourra être distribué jusque chez nous (Dunkerque Calais Boulogne)...où les problèmes sont similaires. Bon courage à l'association.
fran2bock 22/09/2021 - 21:53
Merci à vous !
08/09/2021 - 18:23
Bra o pour votre engagement
08/09/2021 - 14:27
bravissimi ! carla

Compagnons de Cordée / Le Film

Description

🎥 Présentation du film

Depuis la Meije et son Grand Pic culminant à presque 4000 mètres, aux vallées de la Clarée et de la Guisane, le Briançonnais a de quoi faire rêver les amoureux de montagne.



En 2015 et suite au rétablissement du contrôle aux frontières intérieures de l’Europe, cette région est aussi redevenue un lieu de passage obligatoire pour les chercheurs de refuge.


Après avoir fui les violences subies dans leurs pays et après des mois voire des années de voyage, ces exilé.e.s entament la traversée d’un milieu qu’iels découvrent parfois au péril de leur vie : la montagne.


Devant la violence de la situation à la frontière franco-italienne et l’inaction politique face au drame humanitaire des personnes exilées, associations, bénévoles et citoyens ont adapté leur quotidien pour leur venir en aide, rétablir leur dignité, et faire valoir leurs droits.


Pour les habitant.e.s du Briançonnais, conscient.e.s des dangers de la montagne, il était en effet impensable de laisser quelqu’un là-haut, dans la nuit et le froid.


Issus d’une terre d’hospitalité et partageant les valeurs du secours en montagne, iels mettent leurs compétences et connaissances au service de celles et ceux qui y risquent leur vie. S’iels ne pouvaient s’imaginer mener leurs vies de cette façon il y a encore quelques années, « maintenant que c'est là, on ne peut pas ne rien faire » : briançonnais.e.s et exilé.e.s se sont ainsi retrouvés liés par une corde invisible.



Rachel, accompagnatrice en montagne dans la région, se retrouve ainsi solidairement encordée à Justin. Contraint de quitter le Cameroun, ce dernier est arrivé à Briançon en 2018 après un périlleux voyage. Rachel et Justin, pourtant nés à des milliers de kilomètres l’un de l’autre, se rencontrent ici, traversent le même massif, s’exposent aux mêmes risques et obstacles sans y être préparés de la même façon.


À la manière de deux compagnons de cordée qui progressent simultanément, leurs destins tracés se sont mués en vies entrelacées.


À travers leurs histoires respectives et leur rencontre, ils racontent cette frontière abrupte, son incohérence et sa violence, mais aussi les élans d’humanité qui lui résistent. Ils explorent la montagne ou la fuient, parlent de l’image qu’ils en ont, des espoirs et des craintes qu’elle éveille chez eux.




🎥 Histoire du projet


Nous allons à Briançon depuis l’automne 2019. Nous avons dans un premier temps laissé la caméra et les micros dans nos sacs et avons oeuvré comme bénévoles à Refuges Solidaires en préparant des repas et en accompagnant les exilé.e.s lors de leur arrivée sur Briançon.

Tout au long de nos rencontres et de nos discussions avec les briançonnais.e.s, les exilé.e.s mais aussi avec d’autres réalisateur.ice.s ou auteur.rices, nous avons approfondi nos idées ainsi que la manière de les faire apparaître dans ce film.


C’est ainsi que nous avons souhaité raconter l’histoire de la rencontre de deux personnages : Justin, jeune exilé Camerounais, et Rachel, professionnelle de la montagne qui découvre au fil du film l'histoire de ces femmes et hommes qui arrivent dans sa région.





Compagnons de Cordée s’interroge sur la solidarité qui renaît dans ces montagnes.
Pourquoi des personnes se retrouvent-elles forcées de prendre de tels risques ?
Pourquoi est-ce que d’autres, qui connaissent bien ces dangers, continuent-elles de gravir ces sommets ?
Comment ces destins se sont-ils trouvés liés ?


Le film a pour vocation de sensibiliser à cette cause et appelle à une responsabilité collective vis-à-vis de personnes contraintes de fuir leurs pays, leurs vies et leurs familles en quête des besoins fondamentaux qui, ici, nous semblent pourtant acquis : la sécurité, l’humanité, la paix.



Le Refuge Solidaire


Refuges Solidaires : Qu’est ce que c’est ? L’association Refuges solidaires située à Briançon a été créée parce qu’il est indigne de laisser dans la rue des exilé.e.s qui arrivent d’Italie et traversent nos cols.


Le Refuge Solidaire permet donc aux exilé.e.s de dormir, de manger, de se laver, d’avoir accès aux soins, à leurs droits et à toutes autres nécessités, grâce à un premier accueil d’urgence de quelques jours dans des conditions décentes.
Il propose d’offrir aux exilé.e.s une pause, un temps d’écoute afin qu’iels retrouvent leur dignité et fassent valoir leurs droits avant de continuer leurs chemins.
Pour cela, une centaine de bénévoles s’investissent dans différentes équipes selon leurs envies, disponibilités pour aider les exilé.e.s hébergé.e.s et faire fonctionner le refuge…

Le Refuge Solidaire nous a accueillis plusieurs fois lors de nos venues à Briançon et nous souhaitons profiter de cette campagne pour faire parler d'eux et les soutenir financièrement.



🎥 L'équipe du film


Nora est passionnée d’image, elle travaille dans le cinéma en tant qu’assistante caméra après une formation en image à l’INSAS (Institut Supérieur des Arts) et réalise de nombreux autres projets cinématographiques. Elle est très sensible à la cause de la défense des droits des personnes exilées, et est engagée auprès de plusieurs associations à Paris où elle accompagne depuis plusieurs années des demandeurs d’Asile à Paris.


Florent travaille en ONG et est particulièrement engagé sur les questions de justice sociale et d'accès à l’énergie. Il a réalisé un premier film sous forme de récit de voyage qui se nomme "Pamirstan". Il passe beaucoup de temps en montagne et particulièrement dans le Briançonnais. En 2017, il est fortement marqué par ces hommes et ces femmes qui se retrouvent contraint.e.s de franchir, en prenant d'énormes risques, l’insaisissable ligne transfrontalière entre l’Italie et la France matérialisée par les Hautes Alpes.





Nous travaillons à ce projet de manière bénévole depuis que nous l’avons initié en 2019.


Utilisation des fonds

Nous sommes convaincus de la nécessité et de l’urgence de documenter et d’apporter les images de ce qu’il se passe aujourd’hui au niveau de nos frontières.


Nous sommes persuadés de la portée artistique, historique et politique du cinéma, de sa capacité à informer et permettre à tout à chacun d’avoir une vision complète et approfondie des situations.


Après avoir filmé pendant un an et demi, nous souhaiterions avoir recours à des professionnel.le.s de la post-production (montage image et son, mixage, étalonnage) en les indemnisant pour le temps et l'énergie passés sur ce projet, et en leur permettant d'avoir accès à du matériel convenable.


✔ Objectif 1 : 3 000 €


Nous permet de dédommager l’équipe de postproduction pour leur travail (Montage, Étalonnage, Mixage) et avec du materiel de qualité. Nous aurons ainsi la possibilité de proposer la diffusion du film dans des festivals, afin qu'il soit vu par un plus grand nombre et nous aider à sensibiliser à cette cause qui nous est chère.


Nous prévoyons 1000€ pour le/la monteur.se, 600€ pour le/la monteur.se son/mixeur.se, 400€ pour l'étalonneur.se et 900€ en prevision de la location éventuelle de matériel supplémentaire.
Nous permet de reverser 100 € à l'Association Refuges Solidaires de Briançon (ainsi que toute somme n'ayant pas été dépensée en location de matériel).

✔ Objectif 2 : 5 000 €


Nous permet d’ajouter des plans de drone en dédommageant un pilote de drone et son matériel.
Nous permet de financer une petite campagne de presse pour accompagner le lancement du documentaire et faire parler de lui.
Nous permet de reverser 500 € à l'Association Refuges Solidaires de Briançon.

Objectif 3 : 5 000 € +


Tout montant supplémentaire sera reversé à l'Association Refuges Solidaires de Briançon.


Un immense merci à tou.te.s pour votre soutien ! C'est grâce à vous que nous pourrons donner vie aux images que nous tournons depuis près d'un an et demi et faire connaître les évènements qui se produisent aux abords de cette frontière !


123
Contributeurs
5 150 €
Sur 5 000 €

L'objectif minimal est atteint mais la campagne continue jusqu'à sa date de fin. Fin prévue le : 26/09/2021

22/09/2021 - 22:34
Bravo !
22/09/2021 - 22:01
En espérant que le film pourra être distribué jusque chez nous (Dunkerque Calais Boulogne)...où les problèmes sont similaires. Bon courage à l'association.
fran2bock 22/09/2021 - 21:53
Merci à vous !
08/09/2021 - 18:23
Bra o pour votre engagement
08/09/2021 - 14:27
bravissimi ! carla