FOREST SCHOOL A CHANT'ARIZE

Pour que les enfants de l’école Chant’Arize (Ariège) puissent vivre une expérience scolaire riche, innovante en France, avec Forest School.

A quoi va servir mon zeste ?

4 500 €

Augmentation des heures d'école forestière

6 000 €

Financement de l'équipement scolaire forestier

  • Pictures 1512934756
  • Pictures 1512934765
  • Pictures 1512934785
  • Pictures 1512934794
  • Pictures 1512934800
  • Pictures 1512934814
  • Pictures 1512934833
  • Pictures 1512935224
  • Pictures 1512935376

Le projet

Qu’est ce qu'une forest school ?

C’est un processus à long terme de sessions hebdomadaires inspirantes qui offre des occasions d’atteindre et de développer l’estime de soi, grâce à des expériences pratiques d’apprentissage dans un bois ou un environnement naturel avec des arbres.

Une forest school encourage la curiosité et l’exploration avec tous les sens, l’autonomisation des enfants dans le milieu naturel, la conscience spatiale et le développement moteur.

Les enfants explorent, relèvent des défis et utilisent leur imagination. C’est un lieu ouvert qui permet à l’enfant de se familiariser avec les risques, de choisir, d’initier et de diriger lui même ses propres apprentissages. Ils développent ainsi une relation forte et positive avec le monde naturel. Elle est également bénéfique pour les enfants qui souffrent de manque de confiance en soi et dont le comportement est difficile ; les enfants peuvent en toute sécurité faire l’expérience d’activités qui sont souvent interdites, comme escalader des arbres, utiliser un couteau, une scie ou allumer des feux. Elle permet aussi une sociabilisation par l’écoute, le partage et le travail en groupe.

Les forest schools sont devenues une méthode éducative à part entière dans de nombreux pays. Elles complètent l’enseignement de la pédagogie Steiner et diversifient les contacts avec la nature.

Un peu d’histoire pour aller plus loin

Sous l’influence de philosophes et pédagogues naturalistes et humanistes (F. Froebel, M. Montessori, R, Steiner, M. McMillan, etc.), ce concept s'est développé au Danemark et en Scandinavie dans les années 50.

A partir de 1993, avec la création de la Forest School Association au Royaume-Uni, des formations ont pu voir le jour. Désormais le mouvement forest school est également implanté aux Etats-Unis, au Canada, en Malaisie, en Espagne, en Irlande, en Suisse, en Allemagne, en Suède, au Danemark, en Australie et en Nouvelle Zélande (les bush schools). A ce jour un grand nombre d’écoles publiques ou privées offre ce mode d’apprentissage régulièrement à leurs élèves.

Forest school à Chant’Arize

Un lieu adapté pour l’immersion dans le milieu forestier ! Du fait de son implantation dans un cadre naturel et vivant, l’équipe pédagogique a à cœur de favoriser les échanges avec l’environnement.

Ainsi, depuis quelques années, les liens entre matières enseignées et acteurs présents sur le lieu (maraichage et élevage) se sont renforcés pour se matérialiser dans le quotidien scolaire des enfants.

Le milieu forestier et les arbres constituent notre proche environnement avec les pâturages et le jardin de la ferme de Portecluse.

Une rencontre

Depuis 2012, Janine Hornett accompagne  régulièrement des groupes d’enfant du primaire. Janine Hornett s’est formée au Centre Archimedes au Royaume Uni.

Quelques mots du professeur :                                  

«  Les enfants explorent, relèvent les défis, utilisent leur imagination tout en gérant les risques pour eux-mêmes. Ils sont considérés comme égaux, uniques et précieux ; compétents pour explorer et découvrir. Ce moment offre un espace pour expérimenter les risques et défis, choisir, initier et diriger son propre apprentissage et connaitre un succès régulier. Une occasion pour développer des relations positives avec eux-même,s d’autres personnes et le milieu naturel. C’est un merveilleux outil pédagogique. »

Vous souhaitez soutenir l’enfant dans son développement, l’aider à se relier à son environnement de manière vivante au rythme des saisons?  Ce projet est pour vous, devenez acteurs ! 

Le porteur de projet

L’école Chant’Arize est née de l’impulsion d’un groupe de parents désireux d’offrir à leurs enfants une pédagogie leur permettant de découvrir, de déployer et de mettre en valeur leurs capacités et leurs potentialités.

Ainsi, en 1995 l’école ouvre ses portes en Ariège au cœur de la nature sur un domaine de 85 hectares entre agriculture en biodynamie, élevage, forêts et ruisseaux. L’école met en œuvre au jardin d’enfants comme au primaire la pédagogie Steiner-Waldorf. Son but est d’éduquer l’enfant dans le respect de son individualité en faisant en sorte que les diverses activités pédagogiques s’adressent à la fois à la tête, au cœur et à la volonté de l’enfant, par le moyen de l’expérience et de la pratique de l’exercice, pour associer savoir et savoir faire. Inventivité, créativité et autonomie se développent chez l’enfant au fil du cycle pré-scolaire et scolaire permettant de fonder l’équilibre de l’homme de demain.

De structure associative, l’école est gérée par un conseil d’administration composé de parents et d’enseignants. Elle est aussi dotée d’un collège des professeurs responsable de fixer les grandes orientations pédagogiques de l’école. Le collège des professeurs rencontre régulièrement le conseil d’administration et ces deux organes travaillent ensemble.

Aujourd’hui, l’école rassemble une cinquantaine d’élèves, de la maternelle au primaire, encadré par deux jardinières d’enfants et trois professeurs formés par l’éducation nationale et/ou l’institut français de Formation à la pédagogie Steiner-Waldorf. Une cuisinière prépare trois fois par semaine, sur place, les repas des enfants à partir des produits issus directement du maraichage en biodynamie présent sur le lieu, l’élevage (brebis, chèvre, vache) fournit les produits laitiers.

Pour plus de renseignements sur l'école Steiner et sur le domaine de Portecluse (un projet Terre de Liens).

Le financement

L’intervention du professeur présente évidemment un coût, soit 6.800€. L’école Chant’arize est financée par les parents, sans soutien de l’Etat. Ce sont les frais de scolarité qui permettent de payer les salaires et les frais de fonctionnement de l’école. Les parents s’impliquent de manière significative par le bénévolat.

Nous avons besoin, pour pérenniser ce poste, d’une aide financière afin de ne pas alourdir les charges parentales qui sont déjà fort élevées. De plus, le secteur rural rend le contexte financier difficile.

À quoi servira votre financement ?

Si on atteint 4.500€ :  augmentation et financement des heures de Forest school au sein de l’école.

Si on atteint 6.000€ : financement de matériel : loupes, outils, boites à insectes, cordes, couteaux, bâches, de parachute, toilettes sèches, matériel de cuisine en métal/fonte, etc.

Si on dépasse 6.000€ : réalisation d’une cabane en dur avec poêle à bois pour s’abriter et stocker.