Chargement...
106
Contributeurs
3 613 €
Sur 5 000 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 17/08/2022

Superformances

Description



La SuperOrga, une coop' de diplômé.e.s d'art

La SuperOrga est une coopérative de 5 étudiant.e.s et diplômé.e.s des Beaux-Arts de Valence. Passionné·e·s par la performance, la pratiquant nous-même, nous créons un festival permettant sa diffusion.


Motivé.e.s et pas à notre premier coup :

Adrien : Plasticien, musicien et performeur, il co-organise des soirées pour une assoc lgbtq+, et participe à la création du Mur du son : 24h de performances sonores diffusées par radio d’ici.

Aziliz : Plasticienne et performeuse, elle a organisé des projections de films d’artistes et documentaires ainsi que des fêtes avec les assocs lgbtq+ de Valence avec Adrien.

Tangui : Plasticien et performeur, Tangui a co-organisé le festival de réouverture du lieu culturel Pancafé ainsi qu'une exposition autofinancée avec des élèves de Nantes.

Enaëlle : Plasticienne et poètesse, elle coordonne un atelier autogéré autour de l’écriture et de la parole, elle bénévole chaque année à Jazz à Vienne et à la Fête du Livre de Bron.

Caroline : Peintre et performeuse, Caroline est investie dans un projet de récupérathèque pour les étudiant.e.s, elle est aussi la trésorière de l’association des Beaux-Arts de Valence.


Notre coopérative est éphémère et fait partie d'une plus grosse : PRISME.

Prisme est une coopérative d’activités et d’entrepreneuriat dont le siège social se trouve à Montélimar. Prisme finance une partie de nos résidences de travail, une photographe et une coordinatrice de projets culturels qui en sont membres nous suivent et nous conseillent. D’autres entrepreneureuses interviennent ponctuellement pour nous donner les clefs dont nous avons besoin.



10 artistes dans les rues de Montélimar




Les 16, 17 et 18 septembre 2022, dix artistes jeunes et confirmé.e.s, performeront dans les rues et fontaines de Montélimar ainsi que sur les berges du Roubion, la rivière qui traverse la ville.


Le festival durera une soirée et deux jours et il se déroulera entièrement à l’extérieur. Il ouvrira le vendredi soir avec une performance karaoké à bord du petit train puis à pied dans la ville, le samedi en centre ville, le dimanche bucolique sur les berges. Les deux jours, les performances se succéderont les unes après les autres avec des temps de marche entre chaque lieu le samedi et de pause le dimanche, il se clôturera en fin d’après-midi. Les interventions ne se chevaucheront pas à l’exception, s’il y en a, de performances très longues.




place

La ville idéale


Prisme étant basée à Montélimar, c'est là-bas que les échanges se sont faits, notre petit groupe a alors découvert la multitude de fontaines dont regorge la ville, c'est ce qui nous a inspiré notre thème :

ABORDER/DÉBORDER


Montélimar est aussi un choix stratégique : un événement de ce type est inédit, le centre-ville, quartier prioritaire où se déroulera la majeure partie du festival est friand de ce type d'initiatives et les berges du Roubion n'attendent que d'être exploitées. Nous souhaitons nous imposer dans la dynamique culturelle qui resurgit : le grand théâtre a rouvert ses portes au déconfinement après 10 ans de travaux et nous inaugurerons le festival sur son parvis, là où trône la fontaine dont la silhouette est notre logo !



campaign

2 objectifs

1

Promouvoir l'art de
la performance

2

Revendiquer la juste
rémunération des artistes



  • Un projet qui découle des confinements, des artistes qui s'activent


    En avril 2019, 12 élèves des Beaux-Arts de Valence se rendent performer au festival Excentricités à Besançon, iels reviennent plein d’idées. Un an plus tard Excentricités est annulé à cause des mesures sanitaires, de notre côté, en virtuel on discute, on performe. En visio c’est pas pareil mais c’est mieux que rien, on se dit que ça serait mieux en vrai, on se dit qu’on pourrait peut-être y aller carrément : le confinement est mis à profit.


    On se dé-confine, on fait des trucs, on performe en vrai ou en faux, on change de classe, on change d’école, on passe des diplômes, on les obtient, on déménage aussi parfois, et parfois c'est la fin des études.. Il y a une nouvelle rentrée. Donc on garde contact, on continue, on se refait confiner, encore des visios et au travers des écrans on se regarde dans les yeux, c’est pas possible il faut tenter !


    On rencontre Prisme en 2021, on lui montre ce qu’on sait faire et elle est épatée, elle croit en nous !


    Il faut dire que ce jour là il pleuvait et il faisait 10°C et on s’est mouillés.




    Du coup faut choisir, c’est du sérieux ça rigole pas, ça va être question d’argent, de motivation, d’assiduité et de plein d’autres choses qui font un peu peur. Ca va durer un an, ou plus ! Du coup on se dégonfle pas, et 5 personnes se lancent pour de bon : ce sont Adrien, Aziliz, Caroline, Enaëlle et Tangui, qui ne se connaissent pas toustes encore très bien mais savent que ça va arriver, il y aura un festival et il sera à Montélimar.




Donner pour rendre possible, donner pour militer

Tout d'abord, le festival est dans la rue, donc c'est gratuiiit
(c'est chouette parce que tout le monde peut venir !)
Ensuite, puisque c'est notre première édition, un bon nombre de subventions refusent d'office les demandes.
(ça c'est pas chouette, la drac, la région et le département ne veulent pas donner aux premiers festivals)
Nous voulons accueillir les bénévoles dans les meilleures conditions, leur logement et leur restauration sont donc assurées. Nous prenons aussi en charge le transport des artistes, qui n'auraient pas de public si la communication n'est pas à la hauteur.
(Parce que c'est le minimum)
Enfin, nous souhaitons payer les artistes.
(Parce que tout travail mérite salaire)

Tout cela coûte relativement cher : 12 500 € exactement
Jusqu'à présent, grâce à :
  • Une prestation d'Adrien Caroline et Énaëlle (200 €) au sein d'une exposition à Lux Scène Nationale de Valence,
  • Une subvention de la CAF (2000 €),
  • Une aide exeptionnelle de la Mairie de Montélimar (3500 €),

Nous avons réuni 5700 €.

Il nous manque donc 7391 €

591 € vont à la plateforme ZESTE !

Avec cet argent, on paye notre assurance et la contribution mensuelle à Prisme : 920 €,
On loge et nourrit 50 personnes sur une semaine : 750 € et 4000 €,
On communique la tenue de l'événement : 800 €,
On défraye les artistes qui viennent de toute la France : 1630 €,
Et surtout, on les rémunère : 4400 €.


Avec un budget de 12 000 euros, c'est près d'un tiers qui est consacré à payer les 10 artistes et la graphiste (ce qui revient seulement à 250 € brut/200 € net chacun.e.)


La juste rémunération est un point d’honneur, nous même artistes, travaillons trop souvent gratuitement en échange d'une prétendue visibilité. Depuis quelques années, et particulièrement grâce au mouvement ART EN GRÈVE dans toute la France avant le confinement, cette revendication émerge de plus en plus :

NOUS, ARTISTES, NOUS SOMMES DES TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS AUSSI


Pour ces raisons, participer à cette cagnotte et la partager est aussi un acte militant, pour que la rémunération des artistes devienne une habitude et que cesse la précarisation de celles et ceux qui divertissent.
Un.e artiste payé.e, c'est un.e artiste qui crée. Après les confinements successifs, nous mesurons l'importance de la culture dans nos vies et dans la société, aidez nous à la faire perdurer !


Nous souhaitons avoir une portée nationale et toucher les étudiant.e.s des écoles d’arts de France, nous seront sensibles à leurs retours ainsi qu'à celui du public en général, particulièrement les Montilien.ne.s.La bonne réception du festival par les habitant.e.s de la ville est primordiale, cela confortera la légitimité du festival dans cette ville ainsi que le soutien de la municipalité pour la seconde édition. Nous espérons en effet que ce projet puisse se pérénniser et soit transmis à une équipe d’étudiant.es motivé.e.s !





Nous procédons par paliers :

1er objectif : 2600 € ✔

Le festival peut se faire ! Quelle joie ! Si l'objectif est dépassé, cela nous permettra de rémunérer les artistes !

2nd objectif : 2400 € de plus

Les artistes sont rémunéré.e.s ! C'est fort pour une première édition ! Si l'objectif est dépassé, cela nous permettra de le faire correctement !

3e objectif : 2400 € de plus

Les artistes sont rémunéré.e.s au prix que nous avons fixé ! C'est fantastique !



À toutes celles et ceux qui nous soutiendrons nous disons un grand MERCI !




Pour nous soutenir il y plusieurs possibilités :
- Faire un don sur Zeste !
- Parler du festival autour de vous !
- Venir au festival !
- Être bénévole au Festival ! Dans ce cas c'est par ici !


Nous avons un site internet (à mettre dans vos favoris pour toutes les infos pratiques !)

Vous pouvez nous suivre et partager nos avancées sur les réseaux sociaux :


106
Contributeurs
3 613 €
Sur 5 000 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 17/08/2022

LES PALIERS DE LA CAMPAGNE

1er objectif : 2600 € ✔

Le festival peut se faire ! Quelle joie ! Si l'objectif est dépassé, cela nous permettra de rémunérer les artistes !

2nd objectif : 2400 € de plus (5000 en tout)

Les artistes sont rémunéré.e.s ! C'est fort pour une première édition ! Si l'objectif est dépassé, cela nous permettra de le faire correctement !

3e objectif : 2400 € de plus

Les artistes sont rémunéré.e.s au prix que nous avons fixé ! C'est fantastique !


LES CONTREPARTIES

Pour 5,00 € et plus

29 soutiens

Un grand merci !

Chaque don compte, même les petits ! Alors merci infinement pour ce geste !

Pour 10,00 € et plus

19 soutiens

Une carte postale surprise

Imprimée par nos soins en risographie, à récupérer pendant le festival à la Supérette (ou envoyée par la poste avec un mot de remerciement !)

Date de livraison estimée : Novembre 2022
Pour 15,00 € et plus

8 soutiens

Une boisson au choix

Une boisson au choix, alcoolisée ou non, à consommer pendant le festival. Cette boisson ne pourra être dégustée que par vous même !

Date de livraison estimée : 17 ou 18 Septembre 2022
Pour 25,00 € et plus

16 soutiens

Une affiche du festival par Marie Queyrel

Une affiche inédite du festival format A3 réalisée par Marie Queyrel notre graphiste, Imprimée par nos soins en risographie, l'affiche sera à récupérer pendant le festival à la Supérette ! (ou en main propre à Paris, Nantes, Lyon ou Valence, sinon on s'arrange)

Date de livraison estimée : Novembre 2022
Pour 35,00 € et plus

5 soutiens

Une micro-édition de Aziliz Le Boubennec

Micro-édition imprimée en risographie à l'ESAD Valence. Frangment du mémoire de 5ème année, bichromie, A3 plié en 12, 2020. A récupérer pendant le festival à la Supérette ou envoi postal !

Date de livraison estimée : 17 Septembre ou Novembre 2022

Non disponible

Pour 45,00 € et plus

4 soutiens

Une sérigraphie de Adrien Brahimi

Sérigraphie de Adrien imprimée sur les presses de l'ESAD Valence, Sans titre, sérigraphie en bichromie, 21x28cm, 2020. A récupérer pendant le festival à la Supérette ou s'arranger pour envoi postal !

Date de livraison estimée : 17 Septembre ou Novembre 2022

Non disponible

Pour 120,00 € et plus

1 soutien

Une estampe de Aziliz Le Boubennec

Une estampe en tirage limité à 10 exemplaires réalisée sur les presses de l'ESAD Valence. Sans-titre, sérigraphie en trichromie, 50 x 65 cm, 2021. A récupérer pendant le festival à la Supérette !

Date de livraison estimée : 17 Septembre 2022

Non disponible

Pour 120,00 € et plus

1 soutien

Une estampe de Adrien Brahimi

Une estampe à tirage limité à 10 exemplaires réalisée sur les presses de l'ESAD Valence. Sans titre, sérigraphie en quadrichromie, 72 x 102 cm, 2021. A récupérer pendant le festival à la Supérette !

Date de livraison estimée : 17 Septembre 2022

Non disponible

Pour 120,00 € et plus

1 soutien

Une gravure de Tangui Le Boubennec

Une estampe en tirage limité à 10 exemplaires, réalisée sur les presses des Beaux-Arts de Nantes. Empreinte de Crochet, gravure sur zinc, 32 X 40 cm, 2021. A récupérer pendant le festival à la Supérette !

Date de livraison estimée : 17 Septembre 2022

Non disponible

Pour 120,00 € et plus

1 soutien

Une peinture de Caroline

Peinture réalisée par Caroline Fonvieille. Sur la colline, huile sur toile, 41 x 33cm, 2022. À récupérer pendant le festival à la Supérette !

Date de livraison estimée : 17 Septembre 2022

Non disponible

Pour 120,00 € et plus

1 soutien

Quatre éditions de Enaëlle Forest

Assortiment d'éditions et micros-éditions de Enaëlle imprimées et réalisées à l'ESAD Valence.
Livre les vivres lire le vivre, livre d’artiste, colle et impression jet d’encre sur papier 65g, 11 x 18 cm, 2020.
Ma chair, poème qui se camoufle, impression jet d’encre sur papier transparent, 21 x 29,7 cm 2021
N’être qu’une larme, poème pour les poches, impression jet d’encre sur papier rose, 21 x 8 cm, 2022.
Série poèmes-objets, matériaux divers, dimension inférieure à la taille d’une main, 2022.


À récupérer pendant le festival à la Supérette !

Date de livraison estimée : 17 Septembre 2022

Non disponible

20 contributeurs n'ont pas choisi de contrepartie.
12/08/2022 - 14:35
salut je pourrais pas être là mais trop chouette bravo d'avance :) felix
12/08/2022 - 13:23
Chouette projet !!!! :)
12/08/2022 - 12:37
Xoxo vs êtes superxxxs
06/08/2022 - 19:12
Pour sa mission de un an : Déborder de nouveaux mondes étranges, aborder de nouvelles vies, d'autres expérimentations et au mépris du danger, avancer vers l'inconnu.
05/08/2022 - 21:19
Tien 3 euros

Superformances

Description



La SuperOrga, une coop' de diplômé.e.s d'art

La SuperOrga est une coopérative de 5 étudiant.e.s et diplômé.e.s des Beaux-Arts de Valence. Passionné·e·s par la performance, la pratiquant nous-même, nous créons un festival permettant sa diffusion.


Motivé.e.s et pas à notre premier coup :

Adrien : Plasticien, musicien et performeur, il co-organise des soirées pour une assoc lgbtq+, et participe à la création du Mur du son : 24h de performances sonores diffusées par radio d’ici.

Aziliz : Plasticienne et performeuse, elle a organisé des projections de films d’artistes et documentaires ainsi que des fêtes avec les assocs lgbtq+ de Valence avec Adrien.

Tangui : Plasticien et performeur, Tangui a co-organisé le festival de réouverture du lieu culturel Pancafé ainsi qu'une exposition autofinancée avec des élèves de Nantes.

Enaëlle : Plasticienne et poètesse, elle coordonne un atelier autogéré autour de l’écriture et de la parole, elle bénévole chaque année à Jazz à Vienne et à la Fête du Livre de Bron.

Caroline : Peintre et performeuse, Caroline est investie dans un projet de récupérathèque pour les étudiant.e.s, elle est aussi la trésorière de l’association des Beaux-Arts de Valence.


Notre coopérative est éphémère et fait partie d'une plus grosse : PRISME.

Prisme est une coopérative d’activités et d’entrepreneuriat dont le siège social se trouve à Montélimar. Prisme finance une partie de nos résidences de travail, une photographe et une coordinatrice de projets culturels qui en sont membres nous suivent et nous conseillent. D’autres entrepreneureuses interviennent ponctuellement pour nous donner les clefs dont nous avons besoin.



10 artistes dans les rues de Montélimar




Les 16, 17 et 18 septembre 2022, dix artistes jeunes et confirmé.e.s, performeront dans les rues et fontaines de Montélimar ainsi que sur les berges du Roubion, la rivière qui traverse la ville.


Le festival durera une soirée et deux jours et il se déroulera entièrement à l’extérieur. Il ouvrira le vendredi soir avec une performance karaoké à bord du petit train puis à pied dans la ville, le samedi en centre ville, le dimanche bucolique sur les berges. Les deux jours, les performances se succéderont les unes après les autres avec des temps de marche entre chaque lieu le samedi et de pause le dimanche, il se clôturera en fin d’après-midi. Les interventions ne se chevaucheront pas à l’exception, s’il y en a, de performances très longues.




place

La ville idéale


Prisme étant basée à Montélimar, c'est là-bas que les échanges se sont faits, notre petit groupe a alors découvert la multitude de fontaines dont regorge la ville, c'est ce qui nous a inspiré notre thème :

ABORDER/DÉBORDER


Montélimar est aussi un choix stratégique : un événement de ce type est inédit, le centre-ville, quartier prioritaire où se déroulera la majeure partie du festival est friand de ce type d'initiatives et les berges du Roubion n'attendent que d'être exploitées. Nous souhaitons nous imposer dans la dynamique culturelle qui resurgit : le grand théâtre a rouvert ses portes au déconfinement après 10 ans de travaux et nous inaugurerons le festival sur son parvis, là où trône la fontaine dont la silhouette est notre logo !



campaign

2 objectifs

1

Promouvoir l'art de
la performance

2

Revendiquer la juste
rémunération des artistes



  • Un projet qui découle des confinements, des artistes qui s'activent


    En avril 2019, 12 élèves des Beaux-Arts de Valence se rendent performer au festival Excentricités à Besançon, iels reviennent plein d’idées. Un an plus tard Excentricités est annulé à cause des mesures sanitaires, de notre côté, en virtuel on discute, on performe. En visio c’est pas pareil mais c’est mieux que rien, on se dit que ça serait mieux en vrai, on se dit qu’on pourrait peut-être y aller carrément : le confinement est mis à profit.


    On se dé-confine, on fait des trucs, on performe en vrai ou en faux, on change de classe, on change d’école, on passe des diplômes, on les obtient, on déménage aussi parfois, et parfois c'est la fin des études.. Il y a une nouvelle rentrée. Donc on garde contact, on continue, on se refait confiner, encore des visios et au travers des écrans on se regarde dans les yeux, c’est pas possible il faut tenter !


    On rencontre Prisme en 2021, on lui montre ce qu’on sait faire et elle est épatée, elle croit en nous !


    Il faut dire que ce jour là il pleuvait et il faisait 10°C et on s’est mouillés.




    Du coup faut choisir, c’est du sérieux ça rigole pas, ça va être question d’argent, de motivation, d’assiduité et de plein d’autres choses qui font un peu peur. Ca va durer un an, ou plus ! Du coup on se dégonfle pas, et 5 personnes se lancent pour de bon : ce sont Adrien, Aziliz, Caroline, Enaëlle et Tangui, qui ne se connaissent pas toustes encore très bien mais savent que ça va arriver, il y aura un festival et il sera à Montélimar.




Donner pour rendre possible, donner pour militer

Tout d'abord, le festival est dans la rue, donc c'est gratuiiit
(c'est chouette parce que tout le monde peut venir !)
Ensuite, puisque c'est notre première édition, un bon nombre de subventions refusent d'office les demandes.
(ça c'est pas chouette, la drac, la région et le département ne veulent pas donner aux premiers festivals)
Nous voulons accueillir les bénévoles dans les meilleures conditions, leur logement et leur restauration sont donc assurées. Nous prenons aussi en charge le transport des artistes, qui n'auraient pas de public si la communication n'est pas à la hauteur.
(Parce que c'est le minimum)
Enfin, nous souhaitons payer les artistes.
(Parce que tout travail mérite salaire)

Tout cela coûte relativement cher : 12 500 € exactement
Jusqu'à présent, grâce à :
  • Une prestation d'Adrien Caroline et Énaëlle (200 €) au sein d'une exposition à Lux Scène Nationale de Valence,
  • Une subvention de la CAF (2000 €),
  • Une aide exeptionnelle de la Mairie de Montélimar (3500 €),

Nous avons réuni 5700 €.

Il nous manque donc 7391 €

591 € vont à la plateforme ZESTE !

Avec cet argent, on paye notre assurance et la contribution mensuelle à Prisme : 920 €,
On loge et nourrit 50 personnes sur une semaine : 750 € et 4000 €,
On communique la tenue de l'événement : 800 €,
On défraye les artistes qui viennent de toute la France : 1630 €,
Et surtout, on les rémunère : 4400 €.


Avec un budget de 12 000 euros, c'est près d'un tiers qui est consacré à payer les 10 artistes et la graphiste (ce qui revient seulement à 250 € brut/200 € net chacun.e.)


La juste rémunération est un point d’honneur, nous même artistes, travaillons trop souvent gratuitement en échange d'une prétendue visibilité. Depuis quelques années, et particulièrement grâce au mouvement ART EN GRÈVE dans toute la France avant le confinement, cette revendication émerge de plus en plus :

NOUS, ARTISTES, NOUS SOMMES DES TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS AUSSI


Pour ces raisons, participer à cette cagnotte et la partager est aussi un acte militant, pour que la rémunération des artistes devienne une habitude et que cesse la précarisation de celles et ceux qui divertissent.
Un.e artiste payé.e, c'est un.e artiste qui crée. Après les confinements successifs, nous mesurons l'importance de la culture dans nos vies et dans la société, aidez nous à la faire perdurer !


Nous souhaitons avoir une portée nationale et toucher les étudiant.e.s des écoles d’arts de France, nous seront sensibles à leurs retours ainsi qu'à celui du public en général, particulièrement les Montilien.ne.s.La bonne réception du festival par les habitant.e.s de la ville est primordiale, cela confortera la légitimité du festival dans cette ville ainsi que le soutien de la municipalité pour la seconde édition. Nous espérons en effet que ce projet puisse se pérénniser et soit transmis à une équipe d’étudiant.es motivé.e.s !





Nous procédons par paliers :

1er objectif : 2600 € ✔

Le festival peut se faire ! Quelle joie ! Si l'objectif est dépassé, cela nous permettra de rémunérer les artistes !

2nd objectif : 2400 € de plus

Les artistes sont rémunéré.e.s ! C'est fort pour une première édition ! Si l'objectif est dépassé, cela nous permettra de le faire correctement !

3e objectif : 2400 € de plus

Les artistes sont rémunéré.e.s au prix que nous avons fixé ! C'est fantastique !



À toutes celles et ceux qui nous soutiendrons nous disons un grand MERCI !




Pour nous soutenir il y plusieurs possibilités :
- Faire un don sur Zeste !
- Parler du festival autour de vous !
- Venir au festival !
- Être bénévole au Festival ! Dans ce cas c'est par ici !


Nous avons un site internet (à mettre dans vos favoris pour toutes les infos pratiques !)

Vous pouvez nous suivre et partager nos avancées sur les réseaux sociaux :


106
Contributeurs
3 613 €
Sur 5 000 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 17/08/2022

LES PALIERS DE LA CAMPAGNE

1er objectif : 2600 € ✔

Le festival peut se faire ! Quelle joie ! Si l'objectif est dépassé, cela nous permettra de rémunérer les artistes !

2nd objectif : 2400 € de plus (5000 en tout)

Les artistes sont rémunéré.e.s ! C'est fort pour une première édition ! Si l'objectif est dépassé, cela nous permettra de le faire correctement !

3e objectif : 2400 € de plus

Les artistes sont rémunéré.e.s au prix que nous avons fixé ! C'est fantastique !


LES CONTREPARTIES

Pour 5,00 € et plus

29 soutiens

Un grand merci !

Chaque don compte, même les petits ! Alors merci infinement pour ce geste !

Pour 10,00 € et plus

19 soutiens

Une carte postale surprise

Imprimée par nos soins en risographie, à récupérer pendant le festival à la Supérette (ou envoyée par la poste avec un mot de remerciement !)

Date de livraison estimée : Novembre 2022
Pour 15,00 € et plus

8 soutiens

Une boisson au choix

Une boisson au choix, alcoolisée ou non, à consommer pendant le festival. Cette boisson ne pourra être dégustée que par vous même !

Date de livraison estimée : 17 ou 18 Septembre 2022
Pour 25,00 € et plus

16 soutiens

Une affiche du festival par Marie Queyrel

Une affiche inédite du festival format A3 réalisée par Marie Queyrel notre graphiste, Imprimée par nos soins en risographie, l'affiche sera à récupérer pendant le festival à la Supérette ! (ou en main propre à Paris, Nantes, Lyon ou Valence, sinon on s'arrange)

Date de livraison estimée : Novembre 2022
Pour 35,00 € et plus

5 soutiens

Une micro-édition de Aziliz Le Boubennec

Micro-édition imprimée en risographie à l'ESAD Valence. Frangment du mémoire de 5ème année, bichromie, A3 plié en 12, 2020. A récupérer pendant le festival à la Supérette ou envoi postal !

Date de livraison estimée : 17 Septembre ou Novembre 2022

Non disponible

Pour 45,00 € et plus

4 soutiens

Une sérigraphie de Adrien Brahimi

Sérigraphie de Adrien imprimée sur les presses de l'ESAD Valence, Sans titre, sérigraphie en bichromie, 21x28cm, 2020. A récupérer pendant le festival à la Supérette ou s'arranger pour envoi postal !

Date de livraison estimée : 17 Septembre ou Novembre 2022

Non disponible

Pour 120,00 € et plus

1 soutien

Une estampe de Aziliz Le Boubennec

Une estampe en tirage limité à 10 exemplaires réalisée sur les presses de l'ESAD Valence. Sans-titre, sérigraphie en trichromie, 50 x 65 cm, 2021. A récupérer pendant le festival à la Supérette !

Date de livraison estimée : 17 Septembre 2022

Non disponible

Pour 120,00 € et plus

1 soutien

Une estampe de Adrien Brahimi

Une estampe à tirage limité à 10 exemplaires réalisée sur les presses de l'ESAD Valence. Sans titre, sérigraphie en quadrichromie, 72 x 102 cm, 2021. A récupérer pendant le festival à la Supérette !

Date de livraison estimée : 17 Septembre 2022

Non disponible

Pour 120,00 € et plus

1 soutien

Une gravure de Tangui Le Boubennec

Une estampe en tirage limité à 10 exemplaires, réalisée sur les presses des Beaux-Arts de Nantes. Empreinte de Crochet, gravure sur zinc, 32 X 40 cm, 2021. A récupérer pendant le festival à la Supérette !

Date de livraison estimée : 17 Septembre 2022

Non disponible

Pour 120,00 € et plus

1 soutien

Une peinture de Caroline

Peinture réalisée par Caroline Fonvieille. Sur la colline, huile sur toile, 41 x 33cm, 2022. À récupérer pendant le festival à la Supérette !

Date de livraison estimée : 17 Septembre 2022

Non disponible

Pour 120,00 € et plus

1 soutien

Quatre éditions de Enaëlle Forest

Assortiment d'éditions et micros-éditions de Enaëlle imprimées et réalisées à l'ESAD Valence.
Livre les vivres lire le vivre, livre d’artiste, colle et impression jet d’encre sur papier 65g, 11 x 18 cm, 2020.
Ma chair, poème qui se camoufle, impression jet d’encre sur papier transparent, 21 x 29,7 cm 2021
N’être qu’une larme, poème pour les poches, impression jet d’encre sur papier rose, 21 x 8 cm, 2022.
Série poèmes-objets, matériaux divers, dimension inférieure à la taille d’une main, 2022.


À récupérer pendant le festival à la Supérette !

Date de livraison estimée : 17 Septembre 2022

Non disponible

20 contributeurs n'ont pas choisi de contrepartie.
12/08/2022 - 14:35
salut je pourrais pas être là mais trop chouette bravo d'avance :) felix
12/08/2022 - 13:23
Chouette projet !!!! :)
12/08/2022 - 12:37
Xoxo vs êtes superxxxs
06/08/2022 - 19:12
Pour sa mission de un an : Déborder de nouveaux mondes étranges, aborder de nouvelles vies, d'autres expérimentations et au mépris du danger, avancer vers l'inconnu.
05/08/2022 - 21:19
Tien 3 euros