Chargement...
21
Contributeurs
1 670 €
Sur 9 500 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 05/01/2021

Un tiers-lieu culturel en rural : résidences d'artistes et d'associations

Description

L'histoire du projet

Pour créer un lieu de résidences d'artistes en milieu rural pour les compagnies du spectacle vivant et de stages pour les associations, nous avons créer en 2010, un fonds de dotation "La Grange à danser" et une association "Les engrangés". Le fonds de dotation est propriétaire des bâtiments (ce qui nous assure que le lieu ne sera ainsi jamais vendu pour créer de la plus-value immobilère) et collecte les dons de chacun. L'association coordonne les travaux, les chantiers collectifs et le fonctionnement quotidien.


Une première phase de travaux réussie

La ruine achetée se situe au centre du village de Nadaillat, à 17 kms de Clermont-Ferrand, à 900 m d'altitude sur le plateau de la Serre de la chaîne des volcans des Dômes.


Depuis 2010 nous avons collectivement rénové le bâtiment par des chantiers collectifs de bénévoles, les dons déficalisés de chacun, un soutien de la région Auvergne et du Feder (12% du coût total), un emprunt à la NEF (il reste deux ans et demi de remboursement).




Le résultat : la grange à danser

Fin 2015, la rénovation se terminait et nous disposons de deux studios de danse de 100m2 chacun, équipés de planchers, une salle de réunion de 50m2,un coin cuisine. L'ensemble du lieu est aux mormes ERP5.


Il accueille depuis des résidences d'artistes (compagnies de Clermont-Ferrand, Riom, Thiers, Marseille, Bretagne, etc. en danse contemporaine, hip-hop, performances, en théâtre, en musique...) et des ateliers et stages d'associations. La priorité est donnée à toutes les pratiques sensibles du corps : artistiques, massages, yoga, feldenkrais, certains arts martiaux...





Pour en savoir plus : Visitez notre site internet


Aujourd'hui, un nouveau projet de rénovation

Lorsque nous avons rénové, existaient sur le village 7 gîtes nous permettant de loger toutes les personnes séjournant à La grange à danser. Mais ceux-ci ont depuis été loués à l'année et le besoin de créer des chambres pour les séjours et stages s'est affirmé. C'est pourquoi, fin 2016, nous avons acquis avec le fonds de dotation, trois autres petites granges en ruines jouxtant La grange à danser et nous les rénovons depuis en chantiers collectifs bénévoles.


L'ensemble des travaux privilégie la pierre pour reconstruire, la chaux au ciment, le bois au plaquo-plâtre et pour le fonctionnement Enercoop plutôt qu'EDF.

Utilisation des fonds



En trois ans, grâce aux dons de chacun et aux chantiers collectifs de bénévoles nous avons pu remonter et reprendre les murs de ces trois bâtis en respectant l'aspect extérieur par des joints à la chaux entre les pierres, remplacer les toits, nettoyer et aménager l'extérieur (terrasses), réaliser l'assainissement, couler les dalles dans chaque partie, et depuis cette année 2020 nous commençons les aménagements intérieurs : murs, isolation des plafonds, cloisons des salles de bains et chambres, planchers.




Il s'agit maintenant de réaliser les gros travaux de plomberie (chauffage, sanitaires de chaque chambre), ce qui nécessite l'intervention d'artisans locaux et des coûts importants.


Nous pourrons ensuite reprendre en chantiers collectifs bénévoles les finitions intérieures.


Nous pourrions solliciter la NEF pour un emprunt supplémentaire mais nous ne voulons pas alourdir nos charges de fonctionnement et augmenter les tarifs des séjours que nous souhaitons adaptés aux moyens des artistes et des associations. Nous pourrions aussi attendre de collecter avec nos amis et bénévoles les fonds nécessaires mais celà nous demanderait trois à quatre années de plus et repousserait d'autant la possibilité d'héberger durant les résidences d'artistes et les stages d'associations.


Nous avons chiffré le minimum des travaux nécessaires à 9500,00 euros et nous espérons dépasser ce montant pour réaliser plus vite les finitions intérieures, ouvrir les hébergements et peut-être prévoir un jour l'aménagement d'une vraie cuisine nécessaire à tous.

21
Contributeurs
1 670 €
Sur 9 500 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 05/01/2021

27/11/2020 - 21:46
Let's dance à la Grange !
27/11/2020 - 14:57
Chère équipe de la grange à danser, je vous souhaite beaucoup de succès pour votre chouette projet et vous adresse un don et une pensée soleil et courage! Judith, amie de Fanny Steinmetz
24/11/2020 - 16:26
Petit archipel de la danse, de l'accueil, des rencontres collectives, de l'éducation populaire... à suivre, à suivre.
marino 19/11/2020 - 14:29
Bravo pour cette belle initiative culturelle dans une belle région naturelle. On en a bien besoin !
19/11/2020 - 11:42
Je vous souhaite de réussir ce beau projet

Un tiers-lieu culturel en rural : résidences d'artistes et d'associations

Description

L'histoire du projet

Pour créer un lieu de résidences d'artistes en milieu rural pour les compagnies du spectacle vivant et de stages pour les associations, nous avons créer en 2010, un fonds de dotation "La Grange à danser" et une association "Les engrangés". Le fonds de dotation est propriétaire des bâtiments (ce qui nous assure que le lieu ne sera ainsi jamais vendu pour créer de la plus-value immobilère) et collecte les dons de chacun. L'association coordonne les travaux, les chantiers collectifs et le fonctionnement quotidien.


Une première phase de travaux réussie

La ruine achetée se situe au centre du village de Nadaillat, à 17 kms de Clermont-Ferrand, à 900 m d'altitude sur le plateau de la Serre de la chaîne des volcans des Dômes.


Depuis 2010 nous avons collectivement rénové le bâtiment par des chantiers collectifs de bénévoles, les dons déficalisés de chacun, un soutien de la région Auvergne et du Feder (12% du coût total), un emprunt à la NEF (il reste deux ans et demi de remboursement).




Le résultat : la grange à danser

Fin 2015, la rénovation se terminait et nous disposons de deux studios de danse de 100m2 chacun, équipés de planchers, une salle de réunion de 50m2,un coin cuisine. L'ensemble du lieu est aux mormes ERP5.


Il accueille depuis des résidences d'artistes (compagnies de Clermont-Ferrand, Riom, Thiers, Marseille, Bretagne, etc. en danse contemporaine, hip-hop, performances, en théâtre, en musique...) et des ateliers et stages d'associations. La priorité est donnée à toutes les pratiques sensibles du corps : artistiques, massages, yoga, feldenkrais, certains arts martiaux...





Pour en savoir plus : Visitez notre site internet


Aujourd'hui, un nouveau projet de rénovation

Lorsque nous avons rénové, existaient sur le village 7 gîtes nous permettant de loger toutes les personnes séjournant à La grange à danser. Mais ceux-ci ont depuis été loués à l'année et le besoin de créer des chambres pour les séjours et stages s'est affirmé. C'est pourquoi, fin 2016, nous avons acquis avec le fonds de dotation, trois autres petites granges en ruines jouxtant La grange à danser et nous les rénovons depuis en chantiers collectifs bénévoles.


L'ensemble des travaux privilégie la pierre pour reconstruire, la chaux au ciment, le bois au plaquo-plâtre et pour le fonctionnement Enercoop plutôt qu'EDF.

Utilisation des fonds



En trois ans, grâce aux dons de chacun et aux chantiers collectifs de bénévoles nous avons pu remonter et reprendre les murs de ces trois bâtis en respectant l'aspect extérieur par des joints à la chaux entre les pierres, remplacer les toits, nettoyer et aménager l'extérieur (terrasses), réaliser l'assainissement, couler les dalles dans chaque partie, et depuis cette année 2020 nous commençons les aménagements intérieurs : murs, isolation des plafonds, cloisons des salles de bains et chambres, planchers.




Il s'agit maintenant de réaliser les gros travaux de plomberie (chauffage, sanitaires de chaque chambre), ce qui nécessite l'intervention d'artisans locaux et des coûts importants.


Nous pourrons ensuite reprendre en chantiers collectifs bénévoles les finitions intérieures.


Nous pourrions solliciter la NEF pour un emprunt supplémentaire mais nous ne voulons pas alourdir nos charges de fonctionnement et augmenter les tarifs des séjours que nous souhaitons adaptés aux moyens des artistes et des associations. Nous pourrions aussi attendre de collecter avec nos amis et bénévoles les fonds nécessaires mais celà nous demanderait trois à quatre années de plus et repousserait d'autant la possibilité d'héberger durant les résidences d'artistes et les stages d'associations.


Nous avons chiffré le minimum des travaux nécessaires à 9500,00 euros et nous espérons dépasser ce montant pour réaliser plus vite les finitions intérieures, ouvrir les hébergements et peut-être prévoir un jour l'aménagement d'une vraie cuisine nécessaire à tous.

21
Contributeurs
1 670 €
Sur 9 500 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 05/01/2021

27/11/2020 - 21:46
Let's dance à la Grange !
27/11/2020 - 14:57
Chère équipe de la grange à danser, je vous souhaite beaucoup de succès pour votre chouette projet et vous adresse un don et une pensée soleil et courage! Judith, amie de Fanny Steinmetz
24/11/2020 - 16:26
Petit archipel de la danse, de l'accueil, des rencontres collectives, de l'éducation populaire... à suivre, à suivre.
marino 19/11/2020 - 14:29
Bravo pour cette belle initiative culturelle dans une belle région naturelle. On en a bien besoin !
19/11/2020 - 11:42
Je vous souhaite de réussir ce beau projet