Chargement...
38
Contributeurs
3 788 €
Sur 5 670 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 12/09/2022

Description


☀️ Après cinq ans de travail sur le lieu et deux financements participatifs, nous avons réussi à acquérir le Jardin du Petit Pessicart : 1 Ha de nature et de permaculture au service de l’éducation sur la colline de Nice. HOURRA !


Nous tenons d’ailleurs à remercier toutes les personnes qui nous ont soutenus et qui ont contribué à l’épanouissement de notre projet. C’est en grande partie grâce à vous, et tous ceux qui ont été et qui sont présents, que nous en sommes là !


Aujourd’hui, nous avons besoin de vous pour pouvoir matérialiser un bâtiment ERP (Etablissement Recevant du Public) éco-construit qui permette d’accueillir la classe et surtout d’obtenir l’agrément d’école privée hors contrat. La pédagogie et la scolarité qui peuvent se vivre sur ce lieu sont inouïes.


Que pouvez-vous faire ? Nous aider à l’offrir aux enfants.



🌿 AUJOURD’HUI, OÙ EN EST LE PROJET ?


Qu’est-ce que le Jardin ?


Le Jardin du Petit Pessicart est en cours de devenir un pôle démonstratif de la transition écologique et de celle de l’éducation, comprenant une sphère éducative, des activités culturelles et des activités agricoles, dans le respect et la pérennité du milieu naturel dans lequel il se situe. Il devient également un modèle de construction et d’aménagement écologique, viable, pérenne et à énergie positive.



Rentrons dans les détails !

En mars 2019, nous avons reçu l’habilitation "ferme pédagogique" par l'Education Nationale (15 classes par an en sorties scolaires depuis). Et depuis septembre 2020, le Jardin du Petit Pessicart accueille les Éco-Liés, un centre ressources pour l’instruction en famille (IEF). C’est un lieu en pleine nature sur une colline de Nice et dans lequel les enfants en IEF peuvent socialiser, et évoluer en toute autonomie et liberté. Au cours de ces années, nous avons pu constater à quel point le lieu est propice à une enfance (et nous l'espérons, bientôt, une scolarité) épanouissante.


La future école pourra accueillir dix-huit élèves répartis sur tous les niveaux du primaire. Outre cette classe résidente, elle pourra accueillir des ateliers périscolaires et des stages de vacances ainsi que des projets de sorties scolaires d’autres établissements.


Si notre projet est de faire vivre une expérience éducative merveilleuse à un petit groupe d’enfants, nous tirons pour autant de nombreux enseignements de ce qui se passe au Jardin et nous nous en servons pour accompagner, avec l’association Shilakong, des écoles publiques « En Transition » et « Circulaires ». Ces accompagnements allant de 1 à 3 ans permettent de rêver, designer et mettre en place collectivement des transformations allant de la revégétalisation au Zéro Déchet ou encore à la collecte d’eau et d’énergies.


  • Quelques inspirations…

    Notre projet éducatif, à l’image de la permaculture, se veut une synthèse (une « invention perpétuelle » pour reprendre les termes de Philippe Meirieu) de différents courants, notamment Freinet, Montessori, la pédagogie de projets (John Dewey), 8-Shields (Jon Young, voir le film “L’Autre Connexion”) et la permaculture.

    À travers ce lien (padlet), vous trouverez plus de détails sur le projet, son historique et les dépenses des différents paliers : https://padlet.com/OlivierE3P/ecolies
  • Merci infiniment pour les financements précédents…

    Grâce à votre aide, nous avons pu collecter 16 179 euros lors de deux précédentes campagnes de financement participatif sur Zeste :

    Merci encore d’avoir contribué à notre projet fleurissant. Votre aide a été déterminante pour nous permettre d’en arriver là !

    D’ailleurs, à partir de l’été 2020, lorsque le lieu a été mis en vente, nous nous sommes réunis, parents et bénévoles, pour rassembler les fonds dans une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), qui a réussi à acheter le Jardin en septembre 2021 (420 000€ sur fonds propres).



Aujourd’hui, pour continuer à développer le projet, nous avons besoin de vous !


🌳 ET DEMAIN, VOILÀ CE QUE NOUS AIMERIONS FAIRE GRÂCE À VOUS…


Nous rêvons d’une école où les enfants sont immergés dans la Nature, où ils sont libres et en interaction constante avec la Nature. Nous rêvons d’un lieu où ils bénéficient d’une approche éducative holistique, c’est-à-dire qu’ils sont en activité physique constante : ils se déplacent dans un grand jardin-forêt d’un hectare, ils jardinent, ils portent, grimpent, construisent… Toutes leurs intelligences sont stimulées : ils vivent énormément de sollicitations sensorielles, ils entendent des oiseaux, ils touchent différents types de terre, de matériaux, ils observent de belles choses, changeantes au gré des saisons…

Ils sont donc très stimulés et bercés par la nature.




  • Et le projet pédagogique concrètement, kesako ?

    On a la capacité d’aller loin dans la façon de connecter éducation et permaculture, c’est-à-dire d’utiliser la permaculture pour observer et faire des liens. S’inspirer du vivant dans le cadre de la pédagogie de projet. Il y aura donc un fort fil rouge sur les Sciences, notamment les Sciences du Vivant, afin de connecter une grande partie des notions.

    Certaines compréhensions se développent au niveau du fonctionnement du vivant ou de la constitution de l’univers, et cela permet de déboucher sur des façons d’enseigner les Mathématiques, le Français, les Sciences, les Arts, etc. Par exemple, en lien avec la découverte de la matière, des “atomes de son” s'agrègent pour faire des “molécules - syllabes”, des “cellules - mots” et des “corps - phrases”.


    L’idée est que le fait de vivre et de prendre soin d'un jardin en permaculture permet d'inviter des approches coopératives comme celle de Célestin Freinet, celle centrée sur la physiologie et l’expérience utilisateur de Maria Montessori, ou encore la pédagogie de projet de John Dewey : en réalisant un projet, on découvre le besoin de nouvelles notions qui vont nous inviter à chercher et apprendre ce dont nous avons besoin pour réaliser le projet en cours.


    C’est donc le mélange de nos parcours éducatifs que nous avons envie de mettre en pratique, en accord avec les parents des futurs élèves, dans le cadre d’une parentalité et d’une psychologie positives, dont la communication bienveillante, et des approches très physiologiques et naturelles de l’enfance. Beaucoup d’enfants qui viennent au centre de ressources IEF ont par exemple été allaités, ont connu le portage ou le massage bébé... Nous avons tous la volonté de proposer une enfance la plus naturelle possible à nos enfants.



    À l’heure actuelle, on ne peut fonctionner qu’en centre de ressources IEF car nous n’avons pas encore d’agrément, du fait que nous n’avons pas de bâtiment perçu par le Rectorat et la Mairie comme pouvant être agréé.

    De ce fait, il nous faut le construire ! Cela comprend du terrassement (à faire), ce qui est coûteux. Cela va par contre nous permettre d’avoir l’espace d’un T de retournement pour des véhicules d’urgence et de sécurité incendie. Ensuite, nous allons construire un petit bâtiment qui va nécessiter des fondations, une structure, une toiture et des équipements.




À quoi ressemble cette fameuse école en devenir ?


À un Jardin en permaculture, avec donc ce petit bâtiment qui représentera la salle de regroupement. Nous n’allons pas dire la salle de classe car l’ensemble du jardin est pour nous “La salle de classe”… C’est-à-dire que les plantations sont un espace de Sciences Naturelles mais aussi de plein d’autres apprentissages. L’idée n’est pas de cloisonner les matières.

En permaculture, tout est relié, et dans cette école, tout sera relié. Nous pourrons faire des Mathématiques pendant que nous serons en train de planter (calcul, grandeurs et mesures, etc.). Nous pourrons énormément travailler le langage dans chaque situation (la joie du plein air !), de même que l’Histoire, la Géographie ou les Sciences, le fil rouge des apprentissages.


Voici un aperçu du jardin ainsi que la zone où nous allons construire cette école :


Dans la partie “A quoi serviront les fonds collectés”, nous vous montrons quelques visuels de l’école, réalisés par l’architecte bioclimatique Michel Régis.


Ci-dessous, vous trouverez le plan de masse du bâtiment de la nouvelle école ainsi que le plan 3D dans le lien padlet que vous trouverez dans nos inspirations, plus haut.


Plan de masse du bâtiment ERP



3D du bâtiment sur le terrain du Jardin




Le lien entre l’école et le jardin…


L’objectif est d’inviter l’enfant à faire ce que son cerveau sait faire : suivre son intuition et créer des liens. On dit en permaculture que nous “travaillons avec la Nature”, et la nature de l’enfant, entre 0 et 6 ans, est justement de créer énormément de connexions neuronales, et c’est ce que nous l'encourageons à faire. Pour cela, la permaculture est idéale : nous allons nous balader d’univers en univers, parfois en désherbant un petit chemin, parfois en faisant du graphisme attablés sous un barnum, ou encore en construisant des structures en palettes pour développer la motricité fine de l’enfant et sa capacité à concevoir. Tel l’adage amérindien “que chaque geste soit fait pour les 7 générations à venir”, nous l’invitons à penser de façon arborescente (ce qu’il sait déjà faire par lui-même) pour envisager les conséquences plus ou moins vertueuses et symbiotiques de sa façon d'interagir avec le lieu.



Par moments, ce sera plutôt la capacité à se fondre dans la nature, inspirée du mouvement des 8 Shields qui nous invite à trouver nos “sit spots”, à être en interaction non mentale et non intellectuelle avec le lieu, pour pouvoir ressentir, écouter ou voir, par exemple, avec tous les instruments du corps, y compris l’intuition et pas seulement les outils traditionnellement utilisés dans l’éducation.


Dans le jardin, il y a énormément de lieux qui permettent l’épanouissement et le développement complet de l’enfant : lieux de plantations, de motricité (de quoi grimper dans les arbres, utiliser une balançoire, etc.), de sentiers sensoriels, et bien plus encore…


L’imagination, comme le souligne Rob Hopkins, est sans doute l’instrument le plus précieux à notre époque, et ici tout est fait pour la privilégier, la développer.





Une p’tite faim au jardin ?

Il y a aussi une magnifique cuisine pédagogique : un lieu qui permet de faire la cuisine, de se mettre au service des autres en préparant à manger ou en mettant la table. Pour les enfants, c’est très riche d’être en contact avec tout un ensemble d’êtres vivants différents. Aussi, les enfants sont en contact avec une pluralité de modèles adultes, de différentes générations, et qui portent tous en eux la permaculture et une vision bienveillante, élargie du vivant, répondant à l’écologie.


Et pour un petit aperçu de la cuisine :


  • Et les autres projets pédagogiques ?

    Le Jardin est déjà habilité “ferme pédagogique” par l’Education Nationale, et va continuer d’être amélioré, on l’espère, grâce à ce financement participatif.


    Le projet pédagogique comme expliqué est déjà bien ficelé et a démontré beaucoup de promesses dans toutes les activités que nous pouvons avoir, dans nos activités professionnelles d’enseignement ou au sein du jardin lors des activités de type éducation à l’environnement par la permaculture.


    Et en bonus…

    Nous tenons à pouvoir accueillir un groupe restreint de 18 enfants, accompagnés de deux à quatre adultes selon le temps scolaire, pour travailler en petits groupes et développer une relation fine avec l’enfant.


    L’objectif est de matérialiser le meilleur de tout ce que nous avons pu découvrir en termes d’éducation !


    Enfin, hors du temps scolaire, cette salle pourra accueillir des ateliers ou formations, bénéficiant ainsi à l’ensemble du projet.


Les fameux porteurs de projet


🌞 L’équipe de choc ! 🌞

Des acteurs investis dans la transition écologique, désireux d'un monde plus juste et durable qui veulent offrir aux futurs élèves l'opportunité de grandir en symbiose avec la Nature.


Et oui, pour fonder une école, quoi de mieux que de la monter avec des parents d’élèves et une diversité de personnes et de compétences différentes ?

Nous avons le plaisir de vous présenter notre équipe de choc, qui constitue le conseil coopératif de la SCIC E3P - Ecole de Permaculture du Petit Pessicart, alias la Coopérative du Jardin du Petit Pessicart (JPP).

La coopérative a racheté le terrain du JPP en Septembre 2021, et les Eco-Liés constituent le projet éducatif phare.





  • Amandine Ciais

    Maman d’un futur élève
    & référente des Éco-Liés



    “Une école qui laisse la place aux ailes et aux racines des enfants.”

    Je rêve d’un enseignement adapté aux besoins de mon enfant, et de chaque enfant. Je porte le lieu dans mon cœur. Il m’a permis de prendre confiance en ma capacité de créer, de prendre plus d’initiatives : planter, construire, faire tout simplement. Initialement diplômée en Marketing, je suis devenue chef de produit dans l’industrie pharmaceutique. Je me suis rapidement rendue compte que ce n’était pas ma voie, c’est là que je suis revenue, à 30 ans, au métier de cœur que je voulais faire depuis petite : enseignante. Aujourd’hui, j’ai fait 13 ans dans l’enseignement public. J’aspire maintenant à un projet et une école qui me représentent vraiment.

  • Diane Pico

    Maman d’une future élève
    & référente des Éco-Liés



    “L’enfant a son propre rythme, c’est une personne à part entière qui mérite d’être considérée au même niveau qu’un adulte.”

    Je connais Olivier (initiateur du projet) depuis longtemps et j’ai pu l’aider à développer le projet de créer une école alternative qui réponde aux “vrais” besoins de l’enfant. Accompagnatrice en Haptonomie et monitrice de portage, je suis au quotidien en lien avec l’accompagnement de devenir parent et d’être à l’écoute du développement de l’enfant (respect du rythme, évolution, allaitement, etc.).

  • Olivier Ciais

    Papa d’un futur élève
    Responsable légal de la Coopérative, permaculteur & animateur actuel du Centre IEF


    “Au service des générations futures.”

    Ma volonté est de faire naître une école centrée sur la relation de l’enfant avec le meilleur professeur possible : la NATURE… Avec un outil extra pour rentrer en symbiose avec elle : la permaculture… Avec une palette de pédagogies centrées sur l’expérience utilisateur (Montessori, Alvarez...), sur la coopération et l’autogestion (Freinet), sur la pédagogie de projet (apprendre en faisant, John Dewey)... Et avec l’immersion dans le milieu le plus physiologique possible : la forêt.
    Peu avant la naissance de notre fils, on nous proposait un terrain qui deviendra le JPP, et je réalisais un mémoire de Master 2 Education intitulé “Permaculture et apprentissages scolaires". Je me rendais compte du potentiel incroyable de la reliance permaculture - pédagogie de projet à un moment clé pour l’humanité, et de tous les bienfaits de la nature (baisse du taux de cortisol, libération d’endorphines, de sérotonine…), à l’opposé des facteurs de troubles de l’attention. Un jour, tout près du terme, je me demandais “mais qu’est-ce que je vais pouvoir partager avec lui qui le comble de bonheur ?” Et j’ai regardé un grand cyprès.
    C’était tout simple : l’amour de la nature !


  • Aurélie Duron

    Maman d’un futur élève
    Membre du conseil coopératif




    “La forest-school pour les enfants !”

    Pendant un an j’ai cherché une école alternative. Ne trouvant pas, je voulais la monter! C’est là que j’ai rencontré Olivier et aidé à investir dans le Jardin, pour monter une école de la forêt. L’objectif est aussi de réaliser des éco-lodges, des potagers, des ateliers sensoriels et gustatifs pour les visites au jardin. J’aime aider un max’ et j’aimerai montrer que l’on peut construire des maisons 100% autonomes.

  • Fabrice Guilbeaud

    Papa de deux futurs élèves
    Membre du conseil coopératif



    “Accompagnons les enfants à devenir ce qui les fait vibrer, rire. Cultivons leur curiosité et leur enthousiasme.”


    Ancien directeur de projet dans l'informatique j'ai pris mon sac à dos pour voyager à travers le monde pendant quelques années. Ce voyage m'a conduit à réaliser mon rêve d'enfant : devenir boulanger.
    J'ai découvert ce lieu il y a 2 ans. Depuis ce jour il est devenu évident que c'était l'endroit idéal pour accompagner les enfants dans leurs apprentissage en respectant qui ils sont individuellement.


  • Christian Olive

    Membre du conseil coopératif & référent de l’éco-construction

    “On voit s’ériger des générations d’enfants qui, faute d’un éveil à la vie, sont réduits à n'être que des consommateurs insatiables, blasés et tristes. ” ~ Pierre Rabhi
    Avec nous, vous pouvez offrir un autre futur aux enfants.

    Thérapeute pendant 40 ans, j’ai pu observer qu’une grande partie des maladies et douleurs sont les conséquences d’une alimentation de mauvaise qualité et d’un environnement nocif, d’absence de bienveillance et de manque de contact avec la nature. C’est pourquoi je trouve cet éco-lieu extraordinaire dont la raison d’être est de faire ressortir l’individu par les valeurs de la permaculture et faire vivre cette belle expérience aux enfants, à travers une école de la nature.

  • Ludivine Saulneron

    Membre du conseil coopératif
    & référente événementiel & communication


    “Les pieds sur Terre, la tête dans les étoiles.”

    Quand j’ai commencé ma transition professionnelle et que je suis devenue maman, je me suis intéressée aux projets alliant nature et pédagogie, j’avais un grand besoin de nature et de calme pour me régénérer, ce qui m’a amenée à découvrir le JPP et à suivre le projet depuis le début. C’est pour cela que je souhaitais œuvrer dans ce projet qui m’inspire, qui a du sens, et qui permet de reconnecter les enfants citadins à la nature et par là-même nous reconnecter nous-même en temps qu’adultes. Le jardin est l’avenir.
    Pour moi, l’école idéale du futur serait une école où les enfants peuvent s’exprimer en toute autonomie, être en contact avec la nature, avoir une diversité d’intervenants passionnés qui viennent transmettre des connaissances et savoir-faire. Où les enfants puissent être guidés dans leur apprentissage et qu’ils puissent toucher à tout ce qui nous nourrit.


  • Sébastien Josia

    Membre du conseil coopératif
    & référent permaculture et Design durable


    “La vie est belle.”

    En tant que pompier professionnel, depuis longtemps je participe à panser les plaies de la société. Aujourd’hui je veux agir à la racine, en permettant dès le plus jeune âge, d’être au plus près de la nature, en connexion avec elle, car c’est ce lien qui nous permettra de construire un monde meilleur. Le Jardin du petit Pessicart, est à mon sens, l’éco-lieu qui portera cette mission !



Utilisation des fonds

🌱 Le but de ce financement participatif est d’arriver à ouvrir une école au Jardin du petit Pessicart, déjà habilité ferme pédagogique de l'Éducation Nationale et qui reçoit des classes depuis trois ans déjà. Elle reçoit également un centre ressources pour l’instruction en famille (IEF) depuis bientôt 2 ans, qui a permis de montrer concrètement que pour un enfant, être à plein temps sur ce lieu, c’est génial ! (Il faut beaucoup de persévérance aux parents pour enlever les enfants au Jardin le soir…)

C’est la raison principale pour laquelle nous voulons et avons besoin de passer le cap !

Voici concrètement tout ce qui pourra se faire grâce à vous :
  • location des outils et machines (tractopelle, bulldozer, etc.) pour réaliser le terrassement et gros œuvre - le gros chantier !
  • construction d’une salle de classe de 35m² aux normes ERP, nécessaire pour faire de ce centre une école.
  • nous fournir en équipements scolaires, tant au niveau pratique (petits lits pour les siestes par exemple) qu'au niveau pédagogique !

Ce que nous avons aujourd’hui…

Nous avons déjà acquis le terrain du jardin, mais nous n’avons plus de budget pour envisager la construction. Nous avons construit un dôme géodésique afin d’avoir une salle appropriée et nous avions également déposé un dossier d’agrément du lieu qui n’a pas été accepté. La raison est qu’il n’y avait pas de bâti recevable pour accueillir une école.




Pour passer le cap, voilà ce qu’il nous reste à faire…

Pour créer cette école, nous devons donc construire un bâtiment aux normes ERP, dans un rayon de 150 m d’une borne à incendie. De plus, il sera construit avec des matériaux qui ont fait leurs preuves au niveau des plus hautes températures d’incendie (passage au CSTB).


Pour construire un tel bâtiment, nous avons besoin de vous. Grâce à vos contributions, nous pourrons terrasser, créer une aire de retournement pour les véhicules incendie et d’urgence, et réaliser le gros œuvre (fondations, couverture…). Il est également important de nous fournir en équipements (mobilier, équipement du bâti, matériel pédagogique…). Et oui, même si nous sommes dans un jardin et que nous avons besoin de peu, la scolarité va demander un minimum de matériel. Par exemple, nous souhaitons travailler avec du matériel de type Montessori pour les Mathématiques et le Français. Avoir du matériel scientifique, et bien sûr, de jardinage ! Ou encore des petits lits pour la sieste des enfants qui en ont besoin.


Nous aimerions aussi avoir assez de contributions pour pouvoir mettre à niveau certaines zones du jardin qui ont besoin d’être améliorées. Par exemple, remplacer notre barnum par une tente berbère pour que toute la classe puisse travailler attablée en extérieur, mais aussi créer de nouveaux accès/escaliers et créer de nouvelles zones potagères à mettre à disposition de la classe.


Nous sommes beaucoup à croire en ce projet, et œuvrons tous les jours afin de permettre la naissance de cette école.
C’est une vision à laquelle nous aspirons depuis de nombreuses années…
Grâce à vous, nous espérons la voir se réaliser dans la matière…


À vous de jouer, et merci de ce que vous pourrez faire !

Les paliers de la campagne :

3 paliers, 3 étapes pour passer d’un plan de masse à un bâtiment fini puis à une petite école prête à recevoir les enfants ! Au fur et à mesure de vos contributions, vous matérialisez cette classe de la forêt - merci !


Palier 1 : Les racines, 5 670 €
Terrassement et soutènement de la surface à construire, et réalisation de l’aire de retournement pour véhicules d’urgence / d’incendie.
Palier 2 : Le tronc, 17 839 € de plus
Réalisation du gros œuvre et équipement du bâtiment ERP de 35m² (Établissement Recevant du Public, norme 5-R) : fondations, murs, toiture, tuyauterie, enduits, émaux, luminaires, mobilier… Accompagnement par une urbaniste spécialisée, référente locale des “Hameaux Légers”.
Palier 3 : Les branches, 5 958 € de plus
Fournitures pédagogiques pour la classe. Aménagements et améliorations des conditions d’accueil au Jardin (accès au jardin, “classes en extérieur”, espaces de jeux, nouvelles zones de plantations…) pour l’embellissement de l’école et du jardin-tiers-lieu !

Au total, les trois paliers se montent à 29 467 euros. Il nous faut de plus anticiper les frais de la plateforme ZESTE (6%), ce qui représenterait sur cette somme 1 768 euros. La somme totale à réunir est donc de 31 234,90 euros.

En savoir plus…


Historique, pédagogie, plans du bâtiment et du jardin… Toutes les informations sur les Eco-Liés, le Jardin du Petit Pessicart ou encore Écoles En Transition sont dans le Padlet : https://padlet.com/OlivierE3P/ecolies

Pour nous aider encore davantage :

😍 Vous voulez, comme nous, que notre projet rayonne ? Alors il y a bien plus de façons de contribuer…


Vous avez des fournitures ou vous voulez faire des dons de matériaux (ou réductions sur le prix) ? Nous sommes aussi preneurs !

Vous voulez participer à nos supers chantiers participatifs en donnant de votre énergie et de belles idées, nous prêter main forte en mettant la main à la pâte, contactez-nous sur [email protected] ! Nous avons hâte de vous y voir ! ;)

Tout geste compte, merci d’être là avec nous !

Merci infiniment pour votre soutien !

🙏❤️🧡💛💚💙💜🤍




Ici, vous pouvez voir l’évolution de notre projet et bien plus encore…




Crédits :
Images : Yousra Alaoui, Yourane Ung, Léa Gunther-Dupont, Clara Marquet & Giulia Gasparrini
Texte : Yousra Alaoui, Olivier Ciais et les membres du conseil coopératif pour leurs témoignages personnels

38
Contributeurs
3 788 €
Sur 5 670 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 12/09/2022

Les paliers de la campagne :

3 paliers, 3 étapes pour passer d’un plan de masse à un bâtiment fini puis à une petite école prête à recevoir les enfants ! Au fur et à mesure de vos contributions, vous matérialisez cette classe de la forêt - merci !


Palier 1 : Les racines, 5 670 €
Nous réalisons le terrassement, le soutènement et l’aire de retournement pour les véhicules d’urgence.
Palier 2 : Le tronc, 12 839 € de plus
Nous construisons fondations, murs, toiture végétalisée : tout le gros oeuvre !
Palier 3 : Les branches, 5 958 € de plus
Nous équipons le bâtiment et le jardin, y compris en matériel pédagogique.


Les contreparties :


Les contreparties seront disponibles à partir de Septembre sur Rendez-vous, que nous prendrons ensemble ! 😉
Pour 5,00 € et plus

12 soutiens

Lombric

Chaque geste compte : recevez toute notre gratitude !

Seulement 3988 disponibles

Pour 10,00 € et plus

2 soutiens

Coccinelle

Nous vous invitons au jardin, où nous vous ferons vivre une balade pour le (re)découvrir, et partagerons un verre de la gratitude à partir d’une boisson “maison”.

Seulement 998 disponibles

Pour 20,00 € et plus

4 soutiens

Graine

Venez planter ! Vous aurez l’occasion de mettre en terre graines, semis, plantes, etc. et de contribuer à l’essor de notre forêt-jardin. Tout sera bien sûr fourni !

Seulement 496 disponibles

Pour 35,00 € et plus

3 soutiens

Abeille

Découvrez la permaculture lors d’un atelier de 2h avec un formateur certifié. Au Jardin si vous pouvez, sinon en visio !

Seulement 247 disponibles

Pour 50,00 € et plus

4 soutiens

Arbre

En choisissant cette contrepartie, vous parrainerez et planterez un arbuste ou arbre comestible (fruits, baies, noix…), et nous échangerons quelques savoir-faire permacoles. Nous vous enverrons une petite photo-souvenir de vous et votre arbre en remerciement !

Seulement 46 disponibles

Pour 75,00 € et plus

0 soutien

Terre

Venez vivre une journée multi-thématiques de reconnexion à la nature et à vous-même dans notre jardin : parentalité positive, séance de yoga pour les enfants, atelier de permaculture humaine, balades botaniques… Un magnifique programme à vivre seul, en couple ou en famille vous attend avec des porteurs du projet !

Seulement 200 disponibles

Pour 100,00 € et plus

3 soutiens

Eau

Venez vivre une journée de découverte théorique et pratique de la permaculture dans notre Jardin. Eau, sols, végétaux, design : venez découvrir l’essentiel ! Une journée d’introduction à la permaculture collective par le cofondateur du Jardin (et formateur certifié), Olivier, et dans le cadre magique du Jardin du Petit Pessicart.

Seulement 47 disponibles

Pour 150,00 € et plus

0 soutien

Soleil

Venez vivre un dîner aux chandelles au cœur du Jardin avec 3 invité-e-s de votre choix, suivi d’une soirée thématique autour de l'astronomie et de l’écologie profonde OU de la vibe musicale (cérémonie du cacao & extatic dance).

Seulement 5 disponibles

Pour 200,00 € et plus

2 soutiens

Forêt

Voici une contrepartie “full bien-être” ! Vous enchaînerez, au sein d’une journée régénératrice, une ballade “crudivore” pour connaître et goûter les espèces cultivées et sauvages du Jardin, puis une séance d’ostéopathie. Vous rejoindrez ensuite votre invité-e pour une séance de méditation, un atelier de confection et dégustation d’un jus détox avec des variétés du Jardin, et pour finir en beauté, un dîner aux chandelles !

Seulement 3 disponibles

Pour 350,00 € et plus

0 soutien

Ecosystème

Vous avez un lopin de terre sous la main et aimeriez l’aménager en suivant les principes de la permaculture ? Voici la chance de pouvoir bénéficier d’un accompagnement complet pour y parvenir. Il s’agit d’un processus de design mené par un intervenant certifié en design en permaculture (Olivier), permettant au passage de vous initier aux principes de la permaculture : observation fine du lieu, faire émerger votre “rêve”, évaluation des besoins et contraintes, analyse des sols, et finalement, co-création d’un design pour l’endroit voulu. Cela peut également être un beau cadeau pour un proche qui ne sait pas quoi faire de son jardin par exemple.

Seulement 3 disponibles

Pour 500,00 € et plus

0 soutien

Gaïa

Nous vous offrons un weekend immersif dans nos dômes chaux-chanvre (week-end en pension complète, avec une nuitée du samedi), avec en bonus des activités relaxantes : jardinage en permaculture, massage, séance de yoga, balade botanique, nourriture végétale…

Seulement 3 disponibles

Pour 1 000,00 € et plus

1 soutien

Univers

Pour les plus généreux, nous vous invitons à choisir et cumuler 3 contreparties dans toutes celles qui précèdent ! Entrez dans l’abondance 😉🙏 Pour des questions liées aux contreparties, n’hésitez pas à nous contacter sur cette adresse email : contact[@]jardindupetitpessicart.org

Seulement 1 disponibles

7 contributeurs n'ont pas choisi de contrepartie.
10/08/2022 - 08:28
💥
09/08/2022 - 16:54
Bonne chance pour cette superbe initiative
09/08/2022 - 14:14
je suis de tout cœur avec votre projet gros bisous crystel
06/08/2022 - 23:31
Amour et réussite des papillons voyageurs !
02/08/2022 - 16:16
Bravo pour ce magnifique projet. J'espère qu'il aboutira sincèrement et y inscrire mon fils si son père est aussi d'accord. Et si vous voulez y insérer des ateliers de réflexion philosophique, je serai des vôtres 🤗

Description


☀️ Après cinq ans de travail sur le lieu et deux financements participatifs, nous avons réussi à acquérir le Jardin du Petit Pessicart : 1 Ha de nature et de permaculture au service de l’éducation sur la colline de Nice. HOURRA !


Nous tenons d’ailleurs à remercier toutes les personnes qui nous ont soutenus et qui ont contribué à l’épanouissement de notre projet. C’est en grande partie grâce à vous, et tous ceux qui ont été et qui sont présents, que nous en sommes là !


Aujourd’hui, nous avons besoin de vous pour pouvoir matérialiser un bâtiment ERP (Etablissement Recevant du Public) éco-construit qui permette d’accueillir la classe et surtout d’obtenir l’agrément d’école privée hors contrat. La pédagogie et la scolarité qui peuvent se vivre sur ce lieu sont inouïes.


Que pouvez-vous faire ? Nous aider à l’offrir aux enfants.



🌿 AUJOURD’HUI, OÙ EN EST LE PROJET ?


Qu’est-ce que le Jardin ?


Le Jardin du Petit Pessicart est en cours de devenir un pôle démonstratif de la transition écologique et de celle de l’éducation, comprenant une sphère éducative, des activités culturelles et des activités agricoles, dans le respect et la pérennité du milieu naturel dans lequel il se situe. Il devient également un modèle de construction et d’aménagement écologique, viable, pérenne et à énergie positive.



Rentrons dans les détails !

En mars 2019, nous avons reçu l’habilitation "ferme pédagogique" par l'Education Nationale (15 classes par an en sorties scolaires depuis). Et depuis septembre 2020, le Jardin du Petit Pessicart accueille les Éco-Liés, un centre ressources pour l’instruction en famille (IEF). C’est un lieu en pleine nature sur une colline de Nice et dans lequel les enfants en IEF peuvent socialiser, et évoluer en toute autonomie et liberté. Au cours de ces années, nous avons pu constater à quel point le lieu est propice à une enfance (et nous l'espérons, bientôt, une scolarité) épanouissante.


La future école pourra accueillir dix-huit élèves répartis sur tous les niveaux du primaire. Outre cette classe résidente, elle pourra accueillir des ateliers périscolaires et des stages de vacances ainsi que des projets de sorties scolaires d’autres établissements.


Si notre projet est de faire vivre une expérience éducative merveilleuse à un petit groupe d’enfants, nous tirons pour autant de nombreux enseignements de ce qui se passe au Jardin et nous nous en servons pour accompagner, avec l’association Shilakong, des écoles publiques « En Transition » et « Circulaires ». Ces accompagnements allant de 1 à 3 ans permettent de rêver, designer et mettre en place collectivement des transformations allant de la revégétalisation au Zéro Déchet ou encore à la collecte d’eau et d’énergies.


  • Quelques inspirations…

    Notre projet éducatif, à l’image de la permaculture, se veut une synthèse (une « invention perpétuelle » pour reprendre les termes de Philippe Meirieu) de différents courants, notamment Freinet, Montessori, la pédagogie de projets (John Dewey), 8-Shields (Jon Young, voir le film “L’Autre Connexion”) et la permaculture.

    À travers ce lien (padlet), vous trouverez plus de détails sur le projet, son historique et les dépenses des différents paliers : https://padlet.com/OlivierE3P/ecolies
  • Merci infiniment pour les financements précédents…

    Grâce à votre aide, nous avons pu collecter 16 179 euros lors de deux précédentes campagnes de financement participatif sur Zeste :

    Merci encore d’avoir contribué à notre projet fleurissant. Votre aide a été déterminante pour nous permettre d’en arriver là !

    D’ailleurs, à partir de l’été 2020, lorsque le lieu a été mis en vente, nous nous sommes réunis, parents et bénévoles, pour rassembler les fonds dans une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), qui a réussi à acheter le Jardin en septembre 2021 (420 000€ sur fonds propres).



Aujourd’hui, pour continuer à développer le projet, nous avons besoin de vous !


🌳 ET DEMAIN, VOILÀ CE QUE NOUS AIMERIONS FAIRE GRÂCE À VOUS…


Nous rêvons d’une école où les enfants sont immergés dans la Nature, où ils sont libres et en interaction constante avec la Nature. Nous rêvons d’un lieu où ils bénéficient d’une approche éducative holistique, c’est-à-dire qu’ils sont en activité physique constante : ils se déplacent dans un grand jardin-forêt d’un hectare, ils jardinent, ils portent, grimpent, construisent… Toutes leurs intelligences sont stimulées : ils vivent énormément de sollicitations sensorielles, ils entendent des oiseaux, ils touchent différents types de terre, de matériaux, ils observent de belles choses, changeantes au gré des saisons…

Ils sont donc très stimulés et bercés par la nature.




  • Et le projet pédagogique concrètement, kesako ?

    On a la capacité d’aller loin dans la façon de connecter éducation et permaculture, c’est-à-dire d’utiliser la permaculture pour observer et faire des liens. S’inspirer du vivant dans le cadre de la pédagogie de projet. Il y aura donc un fort fil rouge sur les Sciences, notamment les Sciences du Vivant, afin de connecter une grande partie des notions.

    Certaines compréhensions se développent au niveau du fonctionnement du vivant ou de la constitution de l’univers, et cela permet de déboucher sur des façons d’enseigner les Mathématiques, le Français, les Sciences, les Arts, etc. Par exemple, en lien avec la découverte de la matière, des “atomes de son” s'agrègent pour faire des “molécules - syllabes”, des “cellules - mots” et des “corps - phrases”.


    L’idée est que le fait de vivre et de prendre soin d'un jardin en permaculture permet d'inviter des approches coopératives comme celle de Célestin Freinet, celle centrée sur la physiologie et l’expérience utilisateur de Maria Montessori, ou encore la pédagogie de projet de John Dewey : en réalisant un projet, on découvre le besoin de nouvelles notions qui vont nous inviter à chercher et apprendre ce dont nous avons besoin pour réaliser le projet en cours.


    C’est donc le mélange de nos parcours éducatifs que nous avons envie de mettre en pratique, en accord avec les parents des futurs élèves, dans le cadre d’une parentalité et d’une psychologie positives, dont la communication bienveillante, et des approches très physiologiques et naturelles de l’enfance. Beaucoup d’enfants qui viennent au centre de ressources IEF ont par exemple été allaités, ont connu le portage ou le massage bébé... Nous avons tous la volonté de proposer une enfance la plus naturelle possible à nos enfants.



    À l’heure actuelle, on ne peut fonctionner qu’en centre de ressources IEF car nous n’avons pas encore d’agrément, du fait que nous n’avons pas de bâtiment perçu par le Rectorat et la Mairie comme pouvant être agréé.

    De ce fait, il nous faut le construire ! Cela comprend du terrassement (à faire), ce qui est coûteux. Cela va par contre nous permettre d’avoir l’espace d’un T de retournement pour des véhicules d’urgence et de sécurité incendie. Ensuite, nous allons construire un petit bâtiment qui va nécessiter des fondations, une structure, une toiture et des équipements.




À quoi ressemble cette fameuse école en devenir ?


À un Jardin en permaculture, avec donc ce petit bâtiment qui représentera la salle de regroupement. Nous n’allons pas dire la salle de classe car l’ensemble du jardin est pour nous “La salle de classe”… C’est-à-dire que les plantations sont un espace de Sciences Naturelles mais aussi de plein d’autres apprentissages. L’idée n’est pas de cloisonner les matières.

En permaculture, tout est relié, et dans cette école, tout sera relié. Nous pourrons faire des Mathématiques pendant que nous serons en train de planter (calcul, grandeurs et mesures, etc.). Nous pourrons énormément travailler le langage dans chaque situation (la joie du plein air !), de même que l’Histoire, la Géographie ou les Sciences, le fil rouge des apprentissages.


Voici un aperçu du jardin ainsi que la zone où nous allons construire cette école :


Dans la partie “A quoi serviront les fonds collectés”, nous vous montrons quelques visuels de l’école, réalisés par l’architecte bioclimatique Michel Régis.


Ci-dessous, vous trouverez le plan de masse du bâtiment de la nouvelle école ainsi que le plan 3D dans le lien padlet que vous trouverez dans nos inspirations, plus haut.


Plan de masse du bâtiment ERP



3D du bâtiment sur le terrain du Jardin




Le lien entre l’école et le jardin…


L’objectif est d’inviter l’enfant à faire ce que son cerveau sait faire : suivre son intuition et créer des liens. On dit en permaculture que nous “travaillons avec la Nature”, et la nature de l’enfant, entre 0 et 6 ans, est justement de créer énormément de connexions neuronales, et c’est ce que nous l'encourageons à faire. Pour cela, la permaculture est idéale : nous allons nous balader d’univers en univers, parfois en désherbant un petit chemin, parfois en faisant du graphisme attablés sous un barnum, ou encore en construisant des structures en palettes pour développer la motricité fine de l’enfant et sa capacité à concevoir. Tel l’adage amérindien “que chaque geste soit fait pour les 7 générations à venir”, nous l’invitons à penser de façon arborescente (ce qu’il sait déjà faire par lui-même) pour envisager les conséquences plus ou moins vertueuses et symbiotiques de sa façon d'interagir avec le lieu.



Par moments, ce sera plutôt la capacité à se fondre dans la nature, inspirée du mouvement des 8 Shields qui nous invite à trouver nos “sit spots”, à être en interaction non mentale et non intellectuelle avec le lieu, pour pouvoir ressentir, écouter ou voir, par exemple, avec tous les instruments du corps, y compris l’intuition et pas seulement les outils traditionnellement utilisés dans l’éducation.


Dans le jardin, il y a énormément de lieux qui permettent l’épanouissement et le développement complet de l’enfant : lieux de plantations, de motricité (de quoi grimper dans les arbres, utiliser une balançoire, etc.), de sentiers sensoriels, et bien plus encore…


L’imagination, comme le souligne Rob Hopkins, est sans doute l’instrument le plus précieux à notre époque, et ici tout est fait pour la privilégier, la développer.





Une p’tite faim au jardin ?

Il y a aussi une magnifique cuisine pédagogique : un lieu qui permet de faire la cuisine, de se mettre au service des autres en préparant à manger ou en mettant la table. Pour les enfants, c’est très riche d’être en contact avec tout un ensemble d’êtres vivants différents. Aussi, les enfants sont en contact avec une pluralité de modèles adultes, de différentes générations, et qui portent tous en eux la permaculture et une vision bienveillante, élargie du vivant, répondant à l’écologie.


Et pour un petit aperçu de la cuisine :


  • Et les autres projets pédagogiques ?

    Le Jardin est déjà habilité “ferme pédagogique” par l’Education Nationale, et va continuer d’être amélioré, on l’espère, grâce à ce financement participatif.


    Le projet pédagogique comme expliqué est déjà bien ficelé et a démontré beaucoup de promesses dans toutes les activités que nous pouvons avoir, dans nos activités professionnelles d’enseignement ou au sein du jardin lors des activités de type éducation à l’environnement par la permaculture.


    Et en bonus…

    Nous tenons à pouvoir accueillir un groupe restreint de 18 enfants, accompagnés de deux à quatre adultes selon le temps scolaire, pour travailler en petits groupes et développer une relation fine avec l’enfant.


    L’objectif est de matérialiser le meilleur de tout ce que nous avons pu découvrir en termes d’éducation !


    Enfin, hors du temps scolaire, cette salle pourra accueillir des ateliers ou formations, bénéficiant ainsi à l’ensemble du projet.


Les fameux porteurs de projet


🌞 L’équipe de choc ! 🌞

Des acteurs investis dans la transition écologique, désireux d'un monde plus juste et durable qui veulent offrir aux futurs élèves l'opportunité de grandir en symbiose avec la Nature.


Et oui, pour fonder une école, quoi de mieux que de la monter avec des parents d’élèves et une diversité de personnes et de compétences différentes ?

Nous avons le plaisir de vous présenter notre équipe de choc, qui constitue le conseil coopératif de la SCIC E3P - Ecole de Permaculture du Petit Pessicart, alias la Coopérative du Jardin du Petit Pessicart (JPP).

La coopérative a racheté le terrain du JPP en Septembre 2021, et les Eco-Liés constituent le projet éducatif phare.





  • Amandine Ciais

    Maman d’un futur élève
    & référente des Éco-Liés



    “Une école qui laisse la place aux ailes et aux racines des enfants.”

    Je rêve d’un enseignement adapté aux besoins de mon enfant, et de chaque enfant. Je porte le lieu dans mon cœur. Il m’a permis de prendre confiance en ma capacité de créer, de prendre plus d’initiatives : planter, construire, faire tout simplement. Initialement diplômée en Marketing, je suis devenue chef de produit dans l’industrie pharmaceutique. Je me suis rapidement rendue compte que ce n’était pas ma voie, c’est là que je suis revenue, à 30 ans, au métier de cœur que je voulais faire depuis petite : enseignante. Aujourd’hui, j’ai fait 13 ans dans l’enseignement public. J’aspire maintenant à un projet et une école qui me représentent vraiment.

  • Diane Pico

    Maman d’une future élève
    & référente des Éco-Liés



    “L’enfant a son propre rythme, c’est une personne à part entière qui mérite d’être considérée au même niveau qu’un adulte.”

    Je connais Olivier (initiateur du projet) depuis longtemps et j’ai pu l’aider à développer le projet de créer une école alternative qui réponde aux “vrais” besoins de l’enfant. Accompagnatrice en Haptonomie et monitrice de portage, je suis au quotidien en lien avec l’accompagnement de devenir parent et d’être à l’écoute du développement de l’enfant (respect du rythme, évolution, allaitement, etc.).

  • Olivier Ciais

    Papa d’un futur élève
    Responsable légal de la Coopérative, permaculteur & animateur actuel du Centre IEF


    “Au service des générations futures.”

    Ma volonté est de faire naître une école centrée sur la relation de l’enfant avec le meilleur professeur possible : la NATURE… Avec un outil extra pour rentrer en symbiose avec elle : la permaculture… Avec une palette de pédagogies centrées sur l’expérience utilisateur (Montessori, Alvarez...), sur la coopération et l’autogestion (Freinet), sur la pédagogie de projet (apprendre en faisant, John Dewey)... Et avec l’immersion dans le milieu le plus physiologique possible : la forêt.
    Peu avant la naissance de notre fils, on nous proposait un terrain qui deviendra le JPP, et je réalisais un mémoire de Master 2 Education intitulé “Permaculture et apprentissages scolaires". Je me rendais compte du potentiel incroyable de la reliance permaculture - pédagogie de projet à un moment clé pour l’humanité, et de tous les bienfaits de la nature (baisse du taux de cortisol, libération d’endorphines, de sérotonine…), à l’opposé des facteurs de troubles de l’attention. Un jour, tout près du terme, je me demandais “mais qu’est-ce que je vais pouvoir partager avec lui qui le comble de bonheur ?” Et j’ai regardé un grand cyprès.
    C’était tout simple : l’amour de la nature !


  • Aurélie Duron

    Maman d’un futur élève
    Membre du conseil coopératif




    “La forest-school pour les enfants !”

    Pendant un an j’ai cherché une école alternative. Ne trouvant pas, je voulais la monter! C’est là que j’ai rencontré Olivier et aidé à investir dans le Jardin, pour monter une école de la forêt. L’objectif est aussi de réaliser des éco-lodges, des potagers, des ateliers sensoriels et gustatifs pour les visites au jardin. J’aime aider un max’ et j’aimerai montrer que l’on peut construire des maisons 100% autonomes.

  • Fabrice Guilbeaud

    Papa de deux futurs élèves
    Membre du conseil coopératif



    “Accompagnons les enfants à devenir ce qui les fait vibrer, rire. Cultivons leur curiosité et leur enthousiasme.”


    Ancien directeur de projet dans l'informatique j'ai pris mon sac à dos pour voyager à travers le monde pendant quelques années. Ce voyage m'a conduit à réaliser mon rêve d'enfant : devenir boulanger.
    J'ai découvert ce lieu il y a 2 ans. Depuis ce jour il est devenu évident que c'était l'endroit idéal pour accompagner les enfants dans leurs apprentissage en respectant qui ils sont individuellement.


  • Christian Olive

    Membre du conseil coopératif & référent de l’éco-construction

    “On voit s’ériger des générations d’enfants qui, faute d’un éveil à la vie, sont réduits à n'être que des consommateurs insatiables, blasés et tristes. ” ~ Pierre Rabhi
    Avec nous, vous pouvez offrir un autre futur aux enfants.

    Thérapeute pendant 40 ans, j’ai pu observer qu’une grande partie des maladies et douleurs sont les conséquences d’une alimentation de mauvaise qualité et d’un environnement nocif, d’absence de bienveillance et de manque de contact avec la nature. C’est pourquoi je trouve cet éco-lieu extraordinaire dont la raison d’être est de faire ressortir l’individu par les valeurs de la permaculture et faire vivre cette belle expérience aux enfants, à travers une école de la nature.

  • Ludivine Saulneron

    Membre du conseil coopératif
    & référente événementiel & communication


    “Les pieds sur Terre, la tête dans les étoiles.”

    Quand j’ai commencé ma transition professionnelle et que je suis devenue maman, je me suis intéressée aux projets alliant nature et pédagogie, j’avais un grand besoin de nature et de calme pour me régénérer, ce qui m’a amenée à découvrir le JPP et à suivre le projet depuis le début. C’est pour cela que je souhaitais œuvrer dans ce projet qui m’inspire, qui a du sens, et qui permet de reconnecter les enfants citadins à la nature et par là-même nous reconnecter nous-même en temps qu’adultes. Le jardin est l’avenir.
    Pour moi, l’école idéale du futur serait une école où les enfants peuvent s’exprimer en toute autonomie, être en contact avec la nature, avoir une diversité d’intervenants passionnés qui viennent transmettre des connaissances et savoir-faire. Où les enfants puissent être guidés dans leur apprentissage et qu’ils puissent toucher à tout ce qui nous nourrit.


  • Sébastien Josia

    Membre du conseil coopératif
    & référent permaculture et Design durable


    “La vie est belle.”

    En tant que pompier professionnel, depuis longtemps je participe à panser les plaies de la société. Aujourd’hui je veux agir à la racine, en permettant dès le plus jeune âge, d’être au plus près de la nature, en connexion avec elle, car c’est ce lien qui nous permettra de construire un monde meilleur. Le Jardin du petit Pessicart, est à mon sens, l’éco-lieu qui portera cette mission !



Utilisation des fonds

🌱 Le but de ce financement participatif est d’arriver à ouvrir une école au Jardin du petit Pessicart, déjà habilité ferme pédagogique de l'Éducation Nationale et qui reçoit des classes depuis trois ans déjà. Elle reçoit également un centre ressources pour l’instruction en famille (IEF) depuis bientôt 2 ans, qui a permis de montrer concrètement que pour un enfant, être à plein temps sur ce lieu, c’est génial ! (Il faut beaucoup de persévérance aux parents pour enlever les enfants au Jardin le soir…)

C’est la raison principale pour laquelle nous voulons et avons besoin de passer le cap !

Voici concrètement tout ce qui pourra se faire grâce à vous :
  • location des outils et machines (tractopelle, bulldozer, etc.) pour réaliser le terrassement et gros œuvre - le gros chantier !
  • construction d’une salle de classe de 35m² aux normes ERP, nécessaire pour faire de ce centre une école.
  • nous fournir en équipements scolaires, tant au niveau pratique (petits lits pour les siestes par exemple) qu'au niveau pédagogique !

Ce que nous avons aujourd’hui…

Nous avons déjà acquis le terrain du jardin, mais nous n’avons plus de budget pour envisager la construction. Nous avons construit un dôme géodésique afin d’avoir une salle appropriée et nous avions également déposé un dossier d’agrément du lieu qui n’a pas été accepté. La raison est qu’il n’y avait pas de bâti recevable pour accueillir une école.




Pour passer le cap, voilà ce qu’il nous reste à faire…

Pour créer cette école, nous devons donc construire un bâtiment aux normes ERP, dans un rayon de 150 m d’une borne à incendie. De plus, il sera construit avec des matériaux qui ont fait leurs preuves au niveau des plus hautes températures d’incendie (passage au CSTB).


Pour construire un tel bâtiment, nous avons besoin de vous. Grâce à vos contributions, nous pourrons terrasser, créer une aire de retournement pour les véhicules incendie et d’urgence, et réaliser le gros œuvre (fondations, couverture…). Il est également important de nous fournir en équipements (mobilier, équipement du bâti, matériel pédagogique…). Et oui, même si nous sommes dans un jardin et que nous avons besoin de peu, la scolarité va demander un minimum de matériel. Par exemple, nous souhaitons travailler avec du matériel de type Montessori pour les Mathématiques et le Français. Avoir du matériel scientifique, et bien sûr, de jardinage ! Ou encore des petits lits pour la sieste des enfants qui en ont besoin.


Nous aimerions aussi avoir assez de contributions pour pouvoir mettre à niveau certaines zones du jardin qui ont besoin d’être améliorées. Par exemple, remplacer notre barnum par une tente berbère pour que toute la classe puisse travailler attablée en extérieur, mais aussi créer de nouveaux accès/escaliers et créer de nouvelles zones potagères à mettre à disposition de la classe.


Nous sommes beaucoup à croire en ce projet, et œuvrons tous les jours afin de permettre la naissance de cette école.
C’est une vision à laquelle nous aspirons depuis de nombreuses années…
Grâce à vous, nous espérons la voir se réaliser dans la matière…


À vous de jouer, et merci de ce que vous pourrez faire !

Les paliers de la campagne :

3 paliers, 3 étapes pour passer d’un plan de masse à un bâtiment fini puis à une petite école prête à recevoir les enfants ! Au fur et à mesure de vos contributions, vous matérialisez cette classe de la forêt - merci !


Palier 1 : Les racines, 5 670 €
Terrassement et soutènement de la surface à construire, et réalisation de l’aire de retournement pour véhicules d’urgence / d’incendie.
Palier 2 : Le tronc, 17 839 € de plus
Réalisation du gros œuvre et équipement du bâtiment ERP de 35m² (Établissement Recevant du Public, norme 5-R) : fondations, murs, toiture, tuyauterie, enduits, émaux, luminaires, mobilier… Accompagnement par une urbaniste spécialisée, référente locale des “Hameaux Légers”.
Palier 3 : Les branches, 5 958 € de plus
Fournitures pédagogiques pour la classe. Aménagements et améliorations des conditions d’accueil au Jardin (accès au jardin, “classes en extérieur”, espaces de jeux, nouvelles zones de plantations…) pour l’embellissement de l’école et du jardin-tiers-lieu !

Au total, les trois paliers se montent à 29 467 euros. Il nous faut de plus anticiper les frais de la plateforme ZESTE (6%), ce qui représenterait sur cette somme 1 768 euros. La somme totale à réunir est donc de 31 234,90 euros.

En savoir plus…


Historique, pédagogie, plans du bâtiment et du jardin… Toutes les informations sur les Eco-Liés, le Jardin du Petit Pessicart ou encore Écoles En Transition sont dans le Padlet : https://padlet.com/OlivierE3P/ecolies

Pour nous aider encore davantage :

😍 Vous voulez, comme nous, que notre projet rayonne ? Alors il y a bien plus de façons de contribuer…


Vous avez des fournitures ou vous voulez faire des dons de matériaux (ou réductions sur le prix) ? Nous sommes aussi preneurs !

Vous voulez participer à nos supers chantiers participatifs en donnant de votre énergie et de belles idées, nous prêter main forte en mettant la main à la pâte, contactez-nous sur [email protected] ! Nous avons hâte de vous y voir ! ;)

Tout geste compte, merci d’être là avec nous !

Merci infiniment pour votre soutien !

🙏❤️🧡💛💚💙💜🤍




Ici, vous pouvez voir l’évolution de notre projet et bien plus encore…




Crédits :
Images : Yousra Alaoui, Yourane Ung, Léa Gunther-Dupont, Clara Marquet & Giulia Gasparrini
Texte : Yousra Alaoui, Olivier Ciais et les membres du conseil coopératif pour leurs témoignages personnels

38
Contributeurs
3 788 €
Sur 5 670 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 12/09/2022

Les paliers de la campagne :

3 paliers, 3 étapes pour passer d’un plan de masse à un bâtiment fini puis à une petite école prête à recevoir les enfants ! Au fur et à mesure de vos contributions, vous matérialisez cette classe de la forêt - merci !


Palier 1 : Les racines, 5 670 €
Nous réalisons le terrassement, le soutènement et l’aire de retournement pour les véhicules d’urgence.
Palier 2 : Le tronc, 12 839 € de plus
Nous construisons fondations, murs, toiture végétalisée : tout le gros oeuvre !
Palier 3 : Les branches, 5 958 € de plus
Nous équipons le bâtiment et le jardin, y compris en matériel pédagogique.


Les contreparties :


Les contreparties seront disponibles à partir de Septembre sur Rendez-vous, que nous prendrons ensemble ! 😉
Pour 5,00 € et plus

12 soutiens

Lombric

Chaque geste compte : recevez toute notre gratitude !

Seulement 3988 disponibles

Pour 10,00 € et plus

2 soutiens

Coccinelle

Nous vous invitons au jardin, où nous vous ferons vivre une balade pour le (re)découvrir, et partagerons un verre de la gratitude à partir d’une boisson “maison”.

Seulement 998 disponibles

Pour 20,00 € et plus

4 soutiens

Graine

Venez planter ! Vous aurez l’occasion de mettre en terre graines, semis, plantes, etc. et de contribuer à l’essor de notre forêt-jardin. Tout sera bien sûr fourni !

Seulement 496 disponibles

Pour 35,00 € et plus

3 soutiens

Abeille

Découvrez la permaculture lors d’un atelier de 2h avec un formateur certifié. Au Jardin si vous pouvez, sinon en visio !

Seulement 247 disponibles

Pour 50,00 € et plus

4 soutiens

Arbre

En choisissant cette contrepartie, vous parrainerez et planterez un arbuste ou arbre comestible (fruits, baies, noix…), et nous échangerons quelques savoir-faire permacoles. Nous vous enverrons une petite photo-souvenir de vous et votre arbre en remerciement !

Seulement 46 disponibles

Pour 75,00 € et plus

0 soutien

Terre

Venez vivre une journée multi-thématiques de reconnexion à la nature et à vous-même dans notre jardin : parentalité positive, séance de yoga pour les enfants, atelier de permaculture humaine, balades botaniques… Un magnifique programme à vivre seul, en couple ou en famille vous attend avec des porteurs du projet !

Seulement 200 disponibles

Pour 100,00 € et plus

3 soutiens

Eau

Venez vivre une journée de découverte théorique et pratique de la permaculture dans notre Jardin. Eau, sols, végétaux, design : venez découvrir l’essentiel ! Une journée d’introduction à la permaculture collective par le cofondateur du Jardin (et formateur certifié), Olivier, et dans le cadre magique du Jardin du Petit Pessicart.

Seulement 47 disponibles

Pour 150,00 € et plus

0 soutien

Soleil

Venez vivre un dîner aux chandelles au cœur du Jardin avec 3 invité-e-s de votre choix, suivi d’une soirée thématique autour de l'astronomie et de l’écologie profonde OU de la vibe musicale (cérémonie du cacao & extatic dance).

Seulement 5 disponibles

Pour 200,00 € et plus

2 soutiens

Forêt

Voici une contrepartie “full bien-être” ! Vous enchaînerez, au sein d’une journée régénératrice, une ballade “crudivore” pour connaître et goûter les espèces cultivées et sauvages du Jardin, puis une séance d’ostéopathie. Vous rejoindrez ensuite votre invité-e pour une séance de méditation, un atelier de confection et dégustation d’un jus détox avec des variétés du Jardin, et pour finir en beauté, un dîner aux chandelles !

Seulement 3 disponibles

Pour 350,00 € et plus

0 soutien

Ecosystème

Vous avez un lopin de terre sous la main et aimeriez l’aménager en suivant les principes de la permaculture ? Voici la chance de pouvoir bénéficier d’un accompagnement complet pour y parvenir. Il s’agit d’un processus de design mené par un intervenant certifié en design en permaculture (Olivier), permettant au passage de vous initier aux principes de la permaculture : observation fine du lieu, faire émerger votre “rêve”, évaluation des besoins et contraintes, analyse des sols, et finalement, co-création d’un design pour l’endroit voulu. Cela peut également être un beau cadeau pour un proche qui ne sait pas quoi faire de son jardin par exemple.

Seulement 3 disponibles

Pour 500,00 € et plus

0 soutien

Gaïa

Nous vous offrons un weekend immersif dans nos dômes chaux-chanvre (week-end en pension complète, avec une nuitée du samedi), avec en bonus des activités relaxantes : jardinage en permaculture, massage, séance de yoga, balade botanique, nourriture végétale…

Seulement 3 disponibles

Pour 1 000,00 € et plus

1 soutien

Univers

Pour les plus généreux, nous vous invitons à choisir et cumuler 3 contreparties dans toutes celles qui précèdent ! Entrez dans l’abondance 😉🙏 Pour des questions liées aux contreparties, n’hésitez pas à nous contacter sur cette adresse email : contact[@]jardindupetitpessicart.org

Seulement 1 disponibles

7 contributeurs n'ont pas choisi de contrepartie.
10/08/2022 - 08:28
💥
09/08/2022 - 16:54
Bonne chance pour cette superbe initiative
09/08/2022 - 14:14
je suis de tout cœur avec votre projet gros bisous crystel
06/08/2022 - 23:31
Amour et réussite des papillons voyageurs !
02/08/2022 - 16:16
Bravo pour ce magnifique projet. J'espère qu'il aboutira sincèrement et y inscrire mon fils si son père est aussi d'accord. Et si vous voulez y insérer des ateliers de réflexion philosophique, je serai des vôtres 🤗