Chargement...
39
Contributeurs
8 822 €
Sur 10 530 €
Terminée

Ce projet a été terminé le 04/04/2022.

Ferme des Hauts Jardins cherche nid douillet pour outils non rouillés

Description

La ferme que nous créons ma compagne et moi (Hugues) est en train de sortir de terre petit à petit et va prendre quelques années avant d'être à son potentiel. Je m'installe le premier, avec déjà 6 ans d'expérience comme maraîcher et 3 installations précaires effectuées.

Une ferme vivante dans un territoire vivant.

Notre projet consiste en la création d’une ferme multifonctionnelle s’inscrivant dans un territoire en lien avec ses habitants. Nous destinons nos productions dans une logique de circuit court afin de faciliter la consommation régulière de produits de proximité, de saison et de qualité.



Des techniques Low-Tech, écologiques et participatives.

Nos techniques de cultures s’appuient sur un système très peu mécanisé pour limiter au maximum les impacts écologiques et sur une réflexion ergonomique de réduction de la pénibilité du métier.


  • Deux exemples de réalisation d'outils auto-construits
    🖱👆



    Le chariot porte-tout

    Le lit de travail


Nous cherchons à allier production abondante, saine et équitable, ferme à taille humaine, préservation de la nature dans un cadre accueillant.


Une ferme ouverte et dynamique.

À plus long terme, nous souhaitons une ferme ouverte aux initiatives paysannes, citoyennes et culturelles, toujours dans le but de créer du lien entre les citoyens et une agriculture humaine, écologique et solidaire.


Un design qui prend forme petit à petit.

Aujourd'hui les premières actions réalisées sur le terrain ont été :


  • les plantations de haies diversifiées sur le pourtour de la parcelle,
  • Le tracé des jardins maraîchers, la pose de bâches et la mise en place de compost pour préparer les cultures à venir,
  • La serre multi-chapelle financée par La NEF arrivera fin mars pour être montée et protégera les cultures d'été déjà en cours de préparation dans une pépinière.

UN CONTAINER POUR PROTÉGER NOTRE MATÉRIEL

Aujourd'hui, pour nous permettre de stocker certains outils et matériel de production, nous avons besoin d'un lieu de stockage sécurisé. Le terrain n'est pas équipé de batiment et le stockage chez un collègue voisin nous ferait faire des allez-retour très chronophages. La pose d'un container sur le terrain est une solution efficace et évite une artificialisation excessive des sols agricoles que nous ne souhaitons pas.


Aider les paysans

Passer par un financement participatif pour l'achat de matériel pour notre installation nous permettrait de proposer à ceux qui le veulent de soutenir notre initiative, de limiter les frais bancaires engagés pour d'autres matériels (même auprès de notre banque éthique et solidaire qu'est La NEF.)


les contreparties


Vous pouvez soutenir le projet avec ou sans contrepartie (elles sont là avant tout pour vous remercier).


Pour ne pas mettre le projet en difficulté, les contreparties proposées ont une valeur de 15 à 20% de votre contribution. Elle tient compte du temps passé pour leur préparation.


Et comme passer un peu de temps avec vous n'a pas de prix, cela nous rendra simplement heureux de partager un moment en votre compagnie.


Parce que nous sommes très attachés à la fraicheur de nos produits, les contreparties périssables seront à retirer sur la ferme à la date et à l'horaire que nous aurons fixé ensemble.
Encore un GRAND MERCI à l'intérêt que vous nous témoignez !


Les objectifs de cette campagne de financement participatif

Cette campagne de financement participatif va d'abord nous servir à l'achat et la pose d'un container haute capacité de 12 mètres, sécurisé, d'occasion, sur notre lieu de production agricole.

Nous avons besoin de réunir 6.000€ minimum pour y parvenir


Mais ce n'est pas tout. Nous avons également besoin de :
  • acheter une partie du matériel d'irrigation nécessaire au verger de petits fruits et aux jardins maraîchers,
  • acheter des cuves de récupération des eaux de la serre. 80 € la cuve reconditionnée de 1000 litres,
  • habiller et isoler ce container pour le rendre plus harmonieux avec ce lieu verdoyant. Coût estimé à 25 €/m², 2030 € pour l'habillage des 4 faces latérales en bois (que nous choisirons avec le moins d'impact environnemental possible).


CE QUE VOUS PERMETTEZ...

1er palier : 6.000€
pour un container de stockage des outils

2e palier : + 2.500€
8.500€ au total pour de l'irrigation et la récupération d'eau

3e palier : + 2.030€
10.530€ au total pour l'isolation du container

Et si on dépasse ?
Chaque euro en plus servirait à un abri pour se restaurer au sec, un portail, une pompe d'irrigation plus performante.



  • Pour en savoir plus :

    Une construction technique longue, dans un contexte de défit permanent... L'histoire du projet

    🖱👆


    L'origine

    L’expérience démarre en tout début 2015 à Quesnoy-sur-Deûle sur 2 ha en bio partagé avec mon collègue accueillant. Celui-ci étant bien outillé (tracteur et nombreuses machines tractées), nous travaillons de manière « conventionnelle » pour produire des légumes certifiés biologiques avec des travaux de sol répétés.
    Parallèlement, j’utilise 900 m² de serres à l’Annexe du Lycée Horticole de Lomme à Lompret, que j’exploite pendant 3 ans.

    L'autonomie

    L’année suivante, je suis en autonomie sur 8.000 m² (0,8 ha). Cependant, pour des raisons familiales, mon collègue est contraint de quitter sa ferme fin 2016. Mais je ne me sens pas la capacité à la reprendre et produire pour deux Amaps (Quesnoy-sur-Deûle et Villeneuve d’Ascq). Recherche de terres et j’obtiens la possibilité de continuer sur 5.000 m² de plein champ à Lompret, où j’utilisais déjà les serres. Mais il faut toujours produire pour les 70 familles amapiennes de Villeneuve d’Ascq. Malgré l’utilisation de certains outils du Lycée, plus contraignants à partager, il a fallu intensifier le nombre de plantes par surface cultivée.


    Les travaux des maraîchers outre-atlantiques Eliott Coleman et Jean-Martin Fortier ont permis d’apporter des solutions pragmatiques pour cultiver sur petites surfaces.
    La mise en place de ces techniques ne se fait pas en quelques mois et le dérèglement climatique plus présent rend la tâche plus difficile encore. C’est donc une difficulté pour produire suffisamment de légumes pour autant de personnes dans ces conditions et le recourt à quelques échanges de légumes chez les collègues pour compléter le panier a été nécessaire.



    En complément de l’activité de maraîchage, une expérimentation de verger-maraîcher a été démarrée par le CFPPA de Lomme pour comprendre les interactions de l’arbre fruitier sur les légumes cultivés. Ayant été formé en agroforesterie début 2016, cela m’a permis d’apporter ma petite contribution. C’est une expérience de plus acquise en préparation de la future installation.

    L'ère du changement

    La situation sur Lompret étant précaire, je suis contraint de quitter les lieux avant juin 2018. Quelques mois auparavant, je rencontre un collègue en grandes cultures qui me propose une mise à disposition temporaire sur 5.000 m² pour installer une activité maraîchère en permaculture. L’expérience acquise à Lompret et le soutien technique d’un maraîcher et d’une ingénieure agronome spécialisés en techniques de cultures très intensives ont permis la poursuite de mon activité.
    La surface cultivée est réduite à 3.000 m². Le travail à la main est privilégié et il n’y a plus eu de passage d’engin motorisé dans la parcelle après la première préparation des jardins.

    L'optimisation

    L’optimisation des surfaces de culture se met globalement en place selon les principes suivants :

    • L’association de culture avec une gestion en 4 dimensions (espace et temps) des successions de plantes cultivées. On joue sur les caractéristiques racinaires, la taille que prend les plantes au fur et à mesure de leur développement et le temps que celles-ci restent en place. Cela permet de faire succéder un plus grand nombre de plantes sur un même espace.

    • On essaie de créer une couverture végétale la plus longue dans le temps et avec le moins d’interruptions possibles pour ne pas laisser le sol à nu. Exactement comme si nous laissions la nature occuper le terrain. L’ajout d’engrais verts en inter-cultures permet de protéger le sol tout en mobilisant ses ressources dans le but de les restituer à la culture suivante. Le paillage végétal apporte, en plus d’une protection, du carbone nécessaire à la vie du sol.

    Parallèlement, je continue de me former régulièrement en « Maraîchage sur Sol Vivant ». Cela permet d’affiner mes connaissances dans la gestion du sol, pour le nourrir, le protéger des agressions climatiques et du déstockage de CO2 dû aux travaux de sol intempestifs, et pour la conservation de l’eau. La couverture végétale permanente et la mise en place d’arbres et d’arbustes évite l’évaporation trop importante de l’eau et créées des micro-climats qui la capte dans l’atmosphère et la restitue au sol. L’utilisation de bâches occultantes est un moyen de préparer un espace de culture sans travail de sol.


    Le travail à la main peut s’avérer usant et chronophage pour le paysan. Les coups de main ont été assez réguliers et ont permis de soulager en partie la pénibilité de certaines tâches demandant d’être nombreux pour être efficaces.

    L’ergonomie dans l’espace de travail et la recherche d’outils non motorisés sont une de mes préoccupations.
    J’ai donc co-construit des outils adaptés au travail manuel grâce aux formations de l’Atelier Paysan. La standardisation des espaces de culture, la gestion des flux (circulation sur la parcelle, acheminement de l’eau pour son stockage ou pour l’irrigation, circulation des vents, circulation des matières végétales, etc.) sont prises en compte pour faciliter le travail au quotidien.


    C'est donc dans ce contexte que j'ai construit son environnement de travail.



les soutiens de longue date

Ces différentes structures d'accompagnement avec lesquelles je travaille depuis longtemps ont apporté le ciment d'une longue démarche d'installation, c'est grâce à leur confiance que notre projet est si complet et peut voir le jour :



Sans oublier la ville de Villeneuve d'Ascq qui nous soutien avec détermination :


Je ne (l'é)crirai jamais assez : un GRAND MERCI pour votre soutien !

39
Contributeurs
8 822 €
Sur 10 530 €
Terminée

Ce projet a été terminé le 04/04/2022.

RAPPEL DES OBJECTIFS DE CETTE CAMPAGNE

1er palier : 6.000€ ✔
pour un container de stockage des outils

2e palier : + 2.500€ ✔
8.500€ au total pour de l'irrigation et la récupération d'eau

3e palier : + 2.030€
10.530€ au total pour l'isolation du container

Et si on dépasse ?
Chaque euro en plus servirait à un abri pour se restaurer au sec, un portail, une pompe d'irrigation plus performante.

MERCI
Pour 1,00 € et plus

6 soutiens

Montant libre

Don sans contrepartie. Vous aurez quand même droit à un grand merci !

Pour 10,00 € et plus

3 soutiens

Un grand Merci !

Votre nom sur le panneau des contributeurs

Pour 25,00 € et plus

3 soutiens

Un instant en notre compagnie pour vous remercier !

Votre nom sur le panneau des contributeurs


  • Découverte de la ferme le temps d'une boisson (offerte) avec votre maraîcher.
Pour 50,00 € et plus

4 soutiens

Un panier pour 2 en remerciement !

Votre nom sur le panneau des contributeurs


  • Découverte de la ferme le temps d'une boisson (offerte) avec votre maraîcher. et/ou votre arboricultrice
  • une visite guidée de la ferme
  • un panier pour 2 personnes de 5 légumes différents de saison produits sur la ferme

Seulement 21 disponibles

Pour 100,00 € et plus

3 soutiens

Un grand merci et des légumes !

Votre nom sur le panneau des contributeurs


  • Découverte de la ferme le temps d'une boisson (offerte) avec votre maraîcher. et/ou votre arboricultrice
  • une visite guidée de la ferme
  • 1 panier pour 4 personnes de 5-6 légumes différents de saison produits sur la ferme

Seulement 7 disponibles

Pour 250,00 € et plus

3 soutiens

Un énorme merci !

Votre nom sur le panneau des contributeurs


  • Découverte de la ferme le temps d'une boisson (offerte) avec votre maraîcher. et/ou votre arboricultrice
  • une visite guidée de la ferme
  • 2 paniers pour 4 personnes de 5-6 légumes différents de saison produits sur la ferme

Seulement 2 disponibles

Pour 500,00 € et plus

0 soutien

Mille mercis !

Votre nom sur le panneau des contributeurs


  • Découverte de la ferme le temps d'une boisson (offerte) avec votre maraîcher. et/ou votre arboricultrice
  • une visite guidée de la ferme
  • 4 paniers pour 4 personnes de 5-6 légumes différents de saison produits sur la ferme

Seulement 2 disponibles

17 contributeurs n'ont pas choisi de contrepartie.
03/04/2022 - 19:54
Bravo et bonne continuation !
Les Hauts Jardins 04/04/2022 - 07:42
Merci beaucoup :)
02/04/2022 - 16:43
Milles envies de vous soutenir dans ce beau projet, même de loin. De tout coeur avec vous. Fred & Stéph
Les Hauts Jardins 04/04/2022 - 07:42
Un grand Merci à tous les deux ! :)
02/04/2022 - 08:31
Bon courage et belle continuation !
Les Hauts Jardins 04/04/2022 - 07:40
Merci beaucoup !
31/03/2022 - 17:53
Vive votre projet Youg et Mina !!
Les Hauts Jardins 04/04/2022 - 07:40
Merci les amis ;)
31/03/2022 - 11:15
Une goutte d'eau pour vous aider, Merci d'être vous, vous nous inspirez !
Les Hauts Jardins 04/04/2022 - 07:39
Merci pour votre soutien, cette goutte d'eau me rempli de détermination.

Ferme des Hauts Jardins cherche nid douillet pour outils non rouillés

Description

La ferme que nous créons ma compagne et moi (Hugues) est en train de sortir de terre petit à petit et va prendre quelques années avant d'être à son potentiel. Je m'installe le premier, avec déjà 6 ans d'expérience comme maraîcher et 3 installations précaires effectuées.

Une ferme vivante dans un territoire vivant.

Notre projet consiste en la création d’une ferme multifonctionnelle s’inscrivant dans un territoire en lien avec ses habitants. Nous destinons nos productions dans une logique de circuit court afin de faciliter la consommation régulière de produits de proximité, de saison et de qualité.



Des techniques Low-Tech, écologiques et participatives.

Nos techniques de cultures s’appuient sur un système très peu mécanisé pour limiter au maximum les impacts écologiques et sur une réflexion ergonomique de réduction de la pénibilité du métier.


  • Deux exemples de réalisation d'outils auto-construits
    🖱👆



    Le chariot porte-tout

    Le lit de travail


Nous cherchons à allier production abondante, saine et équitable, ferme à taille humaine, préservation de la nature dans un cadre accueillant.


Une ferme ouverte et dynamique.

À plus long terme, nous souhaitons une ferme ouverte aux initiatives paysannes, citoyennes et culturelles, toujours dans le but de créer du lien entre les citoyens et une agriculture humaine, écologique et solidaire.


Un design qui prend forme petit à petit.

Aujourd'hui les premières actions réalisées sur le terrain ont été :


  • les plantations de haies diversifiées sur le pourtour de la parcelle,
  • Le tracé des jardins maraîchers, la pose de bâches et la mise en place de compost pour préparer les cultures à venir,
  • La serre multi-chapelle financée par La NEF arrivera fin mars pour être montée et protégera les cultures d'été déjà en cours de préparation dans une pépinière.

UN CONTAINER POUR PROTÉGER NOTRE MATÉRIEL

Aujourd'hui, pour nous permettre de stocker certains outils et matériel de production, nous avons besoin d'un lieu de stockage sécurisé. Le terrain n'est pas équipé de batiment et le stockage chez un collègue voisin nous ferait faire des allez-retour très chronophages. La pose d'un container sur le terrain est une solution efficace et évite une artificialisation excessive des sols agricoles que nous ne souhaitons pas.


Aider les paysans

Passer par un financement participatif pour l'achat de matériel pour notre installation nous permettrait de proposer à ceux qui le veulent de soutenir notre initiative, de limiter les frais bancaires engagés pour d'autres matériels (même auprès de notre banque éthique et solidaire qu'est La NEF.)


les contreparties


Vous pouvez soutenir le projet avec ou sans contrepartie (elles sont là avant tout pour vous remercier).


Pour ne pas mettre le projet en difficulté, les contreparties proposées ont une valeur de 15 à 20% de votre contribution. Elle tient compte du temps passé pour leur préparation.


Et comme passer un peu de temps avec vous n'a pas de prix, cela nous rendra simplement heureux de partager un moment en votre compagnie.


Parce que nous sommes très attachés à la fraicheur de nos produits, les contreparties périssables seront à retirer sur la ferme à la date et à l'horaire que nous aurons fixé ensemble.
Encore un GRAND MERCI à l'intérêt que vous nous témoignez !


Les objectifs de cette campagne de financement participatif

Cette campagne de financement participatif va d'abord nous servir à l'achat et la pose d'un container haute capacité de 12 mètres, sécurisé, d'occasion, sur notre lieu de production agricole.

Nous avons besoin de réunir 6.000€ minimum pour y parvenir


Mais ce n'est pas tout. Nous avons également besoin de :
  • acheter une partie du matériel d'irrigation nécessaire au verger de petits fruits et aux jardins maraîchers,
  • acheter des cuves de récupération des eaux de la serre. 80 € la cuve reconditionnée de 1000 litres,
  • habiller et isoler ce container pour le rendre plus harmonieux avec ce lieu verdoyant. Coût estimé à 25 €/m², 2030 € pour l'habillage des 4 faces latérales en bois (que nous choisirons avec le moins d'impact environnemental possible).


CE QUE VOUS PERMETTEZ...

1er palier : 6.000€
pour un container de stockage des outils

2e palier : + 2.500€
8.500€ au total pour de l'irrigation et la récupération d'eau

3e palier : + 2.030€
10.530€ au total pour l'isolation du container

Et si on dépasse ?
Chaque euro en plus servirait à un abri pour se restaurer au sec, un portail, une pompe d'irrigation plus performante.



  • Pour en savoir plus :

    Une construction technique longue, dans un contexte de défit permanent... L'histoire du projet

    🖱👆


    L'origine

    L’expérience démarre en tout début 2015 à Quesnoy-sur-Deûle sur 2 ha en bio partagé avec mon collègue accueillant. Celui-ci étant bien outillé (tracteur et nombreuses machines tractées), nous travaillons de manière « conventionnelle » pour produire des légumes certifiés biologiques avec des travaux de sol répétés.
    Parallèlement, j’utilise 900 m² de serres à l’Annexe du Lycée Horticole de Lomme à Lompret, que j’exploite pendant 3 ans.

    L'autonomie

    L’année suivante, je suis en autonomie sur 8.000 m² (0,8 ha). Cependant, pour des raisons familiales, mon collègue est contraint de quitter sa ferme fin 2016. Mais je ne me sens pas la capacité à la reprendre et produire pour deux Amaps (Quesnoy-sur-Deûle et Villeneuve d’Ascq). Recherche de terres et j’obtiens la possibilité de continuer sur 5.000 m² de plein champ à Lompret, où j’utilisais déjà les serres. Mais il faut toujours produire pour les 70 familles amapiennes de Villeneuve d’Ascq. Malgré l’utilisation de certains outils du Lycée, plus contraignants à partager, il a fallu intensifier le nombre de plantes par surface cultivée.


    Les travaux des maraîchers outre-atlantiques Eliott Coleman et Jean-Martin Fortier ont permis d’apporter des solutions pragmatiques pour cultiver sur petites surfaces.
    La mise en place de ces techniques ne se fait pas en quelques mois et le dérèglement climatique plus présent rend la tâche plus difficile encore. C’est donc une difficulté pour produire suffisamment de légumes pour autant de personnes dans ces conditions et le recourt à quelques échanges de légumes chez les collègues pour compléter le panier a été nécessaire.



    En complément de l’activité de maraîchage, une expérimentation de verger-maraîcher a été démarrée par le CFPPA de Lomme pour comprendre les interactions de l’arbre fruitier sur les légumes cultivés. Ayant été formé en agroforesterie début 2016, cela m’a permis d’apporter ma petite contribution. C’est une expérience de plus acquise en préparation de la future installation.

    L'ère du changement

    La situation sur Lompret étant précaire, je suis contraint de quitter les lieux avant juin 2018. Quelques mois auparavant, je rencontre un collègue en grandes cultures qui me propose une mise à disposition temporaire sur 5.000 m² pour installer une activité maraîchère en permaculture. L’expérience acquise à Lompret et le soutien technique d’un maraîcher et d’une ingénieure agronome spécialisés en techniques de cultures très intensives ont permis la poursuite de mon activité.
    La surface cultivée est réduite à 3.000 m². Le travail à la main est privilégié et il n’y a plus eu de passage d’engin motorisé dans la parcelle après la première préparation des jardins.

    L'optimisation

    L’optimisation des surfaces de culture se met globalement en place selon les principes suivants :

    • L’association de culture avec une gestion en 4 dimensions (espace et temps) des successions de plantes cultivées. On joue sur les caractéristiques racinaires, la taille que prend les plantes au fur et à mesure de leur développement et le temps que celles-ci restent en place. Cela permet de faire succéder un plus grand nombre de plantes sur un même espace.

    • On essaie de créer une couverture végétale la plus longue dans le temps et avec le moins d’interruptions possibles pour ne pas laisser le sol à nu. Exactement comme si nous laissions la nature occuper le terrain. L’ajout d’engrais verts en inter-cultures permet de protéger le sol tout en mobilisant ses ressources dans le but de les restituer à la culture suivante. Le paillage végétal apporte, en plus d’une protection, du carbone nécessaire à la vie du sol.

    Parallèlement, je continue de me former régulièrement en « Maraîchage sur Sol Vivant ». Cela permet d’affiner mes connaissances dans la gestion du sol, pour le nourrir, le protéger des agressions climatiques et du déstockage de CO2 dû aux travaux de sol intempestifs, et pour la conservation de l’eau. La couverture végétale permanente et la mise en place d’arbres et d’arbustes évite l’évaporation trop importante de l’eau et créées des micro-climats qui la capte dans l’atmosphère et la restitue au sol. L’utilisation de bâches occultantes est un moyen de préparer un espace de culture sans travail de sol.


    Le travail à la main peut s’avérer usant et chronophage pour le paysan. Les coups de main ont été assez réguliers et ont permis de soulager en partie la pénibilité de certaines tâches demandant d’être nombreux pour être efficaces.

    L’ergonomie dans l’espace de travail et la recherche d’outils non motorisés sont une de mes préoccupations.
    J’ai donc co-construit des outils adaptés au travail manuel grâce aux formations de l’Atelier Paysan. La standardisation des espaces de culture, la gestion des flux (circulation sur la parcelle, acheminement de l’eau pour son stockage ou pour l’irrigation, circulation des vents, circulation des matières végétales, etc.) sont prises en compte pour faciliter le travail au quotidien.


    C'est donc dans ce contexte que j'ai construit son environnement de travail.



les soutiens de longue date

Ces différentes structures d'accompagnement avec lesquelles je travaille depuis longtemps ont apporté le ciment d'une longue démarche d'installation, c'est grâce à leur confiance que notre projet est si complet et peut voir le jour :



Sans oublier la ville de Villeneuve d'Ascq qui nous soutien avec détermination :


Je ne (l'é)crirai jamais assez : un GRAND MERCI pour votre soutien !

39
Contributeurs
8 822 €
Sur 10 530 €
Terminée

Ce projet a été terminé le 04/04/2022.

RAPPEL DES OBJECTIFS DE CETTE CAMPAGNE

1er palier : 6.000€ ✔
pour un container de stockage des outils

2e palier : + 2.500€ ✔
8.500€ au total pour de l'irrigation et la récupération d'eau

3e palier : + 2.030€
10.530€ au total pour l'isolation du container

Et si on dépasse ?
Chaque euro en plus servirait à un abri pour se restaurer au sec, un portail, une pompe d'irrigation plus performante.

MERCI
Pour 1,00 € et plus

6 soutiens

Montant libre

Don sans contrepartie. Vous aurez quand même droit à un grand merci !

Pour 10,00 € et plus

3 soutiens

Un grand Merci !

Votre nom sur le panneau des contributeurs

Pour 25,00 € et plus

3 soutiens

Un instant en notre compagnie pour vous remercier !

Votre nom sur le panneau des contributeurs


  • Découverte de la ferme le temps d'une boisson (offerte) avec votre maraîcher.
Pour 50,00 € et plus

4 soutiens

Un panier pour 2 en remerciement !

Votre nom sur le panneau des contributeurs


  • Découverte de la ferme le temps d'une boisson (offerte) avec votre maraîcher. et/ou votre arboricultrice
  • une visite guidée de la ferme
  • un panier pour 2 personnes de 5 légumes différents de saison produits sur la ferme

Seulement 21 disponibles

Pour 100,00 € et plus

3 soutiens

Un grand merci et des légumes !

Votre nom sur le panneau des contributeurs


  • Découverte de la ferme le temps d'une boisson (offerte) avec votre maraîcher. et/ou votre arboricultrice
  • une visite guidée de la ferme
  • 1 panier pour 4 personnes de 5-6 légumes différents de saison produits sur la ferme

Seulement 7 disponibles

Pour 250,00 € et plus

3 soutiens

Un énorme merci !

Votre nom sur le panneau des contributeurs


  • Découverte de la ferme le temps d'une boisson (offerte) avec votre maraîcher. et/ou votre arboricultrice
  • une visite guidée de la ferme
  • 2 paniers pour 4 personnes de 5-6 légumes différents de saison produits sur la ferme

Seulement 2 disponibles

Pour 500,00 € et plus

0 soutien

Mille mercis !

Votre nom sur le panneau des contributeurs


  • Découverte de la ferme le temps d'une boisson (offerte) avec votre maraîcher. et/ou votre arboricultrice
  • une visite guidée de la ferme
  • 4 paniers pour 4 personnes de 5-6 légumes différents de saison produits sur la ferme

Seulement 2 disponibles

17 contributeurs n'ont pas choisi de contrepartie.
03/04/2022 - 19:54
Bravo et bonne continuation !
Les Hauts Jardins 04/04/2022 - 07:42
Merci beaucoup :)
02/04/2022 - 16:43
Milles envies de vous soutenir dans ce beau projet, même de loin. De tout coeur avec vous. Fred & Stéph
Les Hauts Jardins 04/04/2022 - 07:42
Un grand Merci à tous les deux ! :)
02/04/2022 - 08:31
Bon courage et belle continuation !
Les Hauts Jardins 04/04/2022 - 07:40
Merci beaucoup !
31/03/2022 - 17:53
Vive votre projet Youg et Mina !!
Les Hauts Jardins 04/04/2022 - 07:40
Merci les amis ;)
31/03/2022 - 11:15
Une goutte d'eau pour vous aider, Merci d'être vous, vous nous inspirez !
Les Hauts Jardins 04/04/2022 - 07:39
Merci pour votre soutien, cette goutte d'eau me rempli de détermination.