Chargement...
2
Contributeurs
350 €
Sur 8 000 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 12/12/2021

Jean les Crocs, restaurant stéphanois éco-responsable

Description

Bonjour et bienvenue sur la page de crowdfunding de Jean les Crocs !

L’objectif de cette page est de récolter un peu d’argent pour aider la trésorerie du restaurant et lui permettre de passer le cap du dernier trimestre 2021.

Selon la formule consacrée, « chaque euro compte », et tous les soutiens seront les bienvenus !

Je m’appelle Cécile, je suis la gérante du restaurant Jean les Crocs, et je vais vous raconter l’histoire de ce projet 😉



Pour coller à mes convictions écologistes, Jean les Crocs est axé sur le développement durable en général, et la réduction des déchets en particulier :
Les contenants utilisés sont des bocaux en verre, consignés si les plats sont emportés ou livrés,

Les biodéchets de cuisine et les restes des clients sont compostés et récupérés par un organisme local agréé,


Une partie de la matière première est achetée en vrac.

À part cela, je privilégie bien sûr l’achat de produits locaux auprès de petits fournisseurs, tous les plats sont faits maison, je me déplace en vélo pour les livraisons (oui, même quand il pleut !) et je suis inscrite uniquement sur une plateforme de livraison locale et éthique pour les livreurs.


Voici un petit aperçu des plats du restaurant, qui varient chaque semaine...


« Cuisine fraîche et locale en bocal »

Le restaurant « Eco-Reponsable » Jean Les Crocs est situé à Saint-Etienne. Votre restaurant vous propose une cuisine variée préparée avec des produits frais de saison. Le restaurant vous propose la livraison à domicile ou à venir chercher sur place.

Restaurant Jean les Crocs, 10 place Villeboeuf 42000 Saint Etienne




Forte d’une expérience de 10 ans en restauration, l’envie d’être autonome se fait sentir déjà depuis plusieurs années.

Devenue maman en 2017, il m’est de plus en plus difficile de trouver un travail épanouissant qui se concilie avec des horaires adaptés à la vie de famille… je décide donc de me lancer à mon compte en 2019 !

Formation à la création d’entreprise, rédaction du business plan, quelques jobs d’intérim en parallèle pour subsister, le projet progresse doucement mais sûrement.


Un premier local m’intéresse mais les travaux à faire sont trop importants, je l’abandonne et continue mes recherches, avant d’être stoppée 2 mois par le premier confinement. En mai-juin, je trouve enfin ce que je cherche : un restaurant avec une grande cuisine, situé à proximité d’une zone tertiaire (chouette, je peux fonctionner le midi semaine !) et avec vue sur un joli parc en face.


Une offre est rapidement négociée puis acceptée.

J’ai réadapté mon business plan pendant le confinement pour pallier aux problèmes induits par la crise sanitaire : désormais, je ferai aussi de la livraison grâce à un super vélo-cargo et je contacte en plus une association de livraison éthique à Saint-Etienne pour toucher une plus large zone. J’ai également mobilisé une trésorerie de plus de 6 mois, au cas où.


Le projet est censé voir le jour en septembre 2020, mais l’administratif traîne affreusement en longueur… malheureusement des frais ont déjà été engagés, et puis mon investissement et l’envie sont toujours là, je prends donc mon mal en patience et réussis enfin à acheter fin décembre 2020 !


Oups, en plein reconfinement.

Les restaurants devaient rouvrir le 20 janvier 2021, je me dis que ça va le faire… Je suis motivée et je peux enfin travailler pour moi, c’est parti je me lance !



Le début de l’activité est bien sûr difficile comme il fallait s’y attendre, je fais donc le tour du voisinage, dépose des flyers dans les entreprises (quand elles sont ouvertes), les boîtes aux lettres, sur les pare-brises des voitures, etc. Deux-trois articles me sont consacrés dans la presse locale et je me mets également aux réseaux sociaux.


Malheureusement, moults efforts et démarchages plus tard, tout le pays est toujours en télétravail et rien ne se passe. Arrive enfin la grande ré-ouverture des terrasses, puis des restaurants en intérieur, le chiffre décolle début juin… et retombe comme un soufflé à la fin du mois puisqu’à Saint Etienne la ville se vide pendant les vacances.


En tant que nouvelle entreprise, je n’ai pas droit aux aides de l’Etat. Ma demande de PGE m’est également refusée pendant l’été. La situation est difficile. Septembre arrive avec son lot d’espoir et son « retour à la vie normale ».

Une action promotionnelle est lancée tout le mois : re-démarchages en entreprises, dans les boîtes aux lettres, etc. Mes efforts sont enfin récompensés : entre la promo et mes clients revenus de vacances qui me font de la publicité auprès de leurs collègues, je dépasse le chiffre d’affaires de juin et atteint 2.500€ HT.

Le restaurant est donc en bonne voie, une petite notoriété s’installe doucement, mais la trésorerie a été mise à rude épreuve et j’ai désormais besoin d’aide pour faire perdurer l’activité.



Actuellement mes charges courantes (loyer, crédit bancaire, charges salariales, matières premières, etc) s’élèvent à environ 4500€/mois. Le chiffre d’affaires de septembre, lui, s’élevait à 2500€ HT.


Il me faut donc doubler le chiffre d’affaires actuel d’ici à la fin de l’année pour être rentable ; une augmentation forte, mais pas impossible puisqu’hormis ces 2 mois d’été, le chiffre a grimpé avec régularité : entre +15% et +30% chaque mois.

La somme que j’espère collecter est décomposée comme suit...

L'addition :


2 paliers à 4000€ chacun sont donc différenciés pour chacun des 2 derniers mois de l’année.

1er OBJECTIF : 4.000€ pour NOVEMBRE
2e OBJECTIF : 4.000€ en plus pour DÉCEMBRE

Le surplus éventuel de trésorerie me permettra de commencer sereinement l’année 2022 et une partie sera convertie en Lien, la monnaie locale de Saint Etienne (les Liens servent à financer des projets locaux et solidaires).


MERCI !

2
Contributeurs
350 €
Sur 8 000 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 12/12/2021

19/10/2021 - 12:54
Bravo Cécile et belle réussite à toi
18/10/2021 - 17:17
bises.

Jean les Crocs, restaurant stéphanois éco-responsable

Description

Bonjour et bienvenue sur la page de crowdfunding de Jean les Crocs !

L’objectif de cette page est de récolter un peu d’argent pour aider la trésorerie du restaurant et lui permettre de passer le cap du dernier trimestre 2021.

Selon la formule consacrée, « chaque euro compte », et tous les soutiens seront les bienvenus !

Je m’appelle Cécile, je suis la gérante du restaurant Jean les Crocs, et je vais vous raconter l’histoire de ce projet 😉



Pour coller à mes convictions écologistes, Jean les Crocs est axé sur le développement durable en général, et la réduction des déchets en particulier :
Les contenants utilisés sont des bocaux en verre, consignés si les plats sont emportés ou livrés,

Les biodéchets de cuisine et les restes des clients sont compostés et récupérés par un organisme local agréé,


Une partie de la matière première est achetée en vrac.

À part cela, je privilégie bien sûr l’achat de produits locaux auprès de petits fournisseurs, tous les plats sont faits maison, je me déplace en vélo pour les livraisons (oui, même quand il pleut !) et je suis inscrite uniquement sur une plateforme de livraison locale et éthique pour les livreurs.


Voici un petit aperçu des plats du restaurant, qui varient chaque semaine...


« Cuisine fraîche et locale en bocal »

Le restaurant « Eco-Reponsable » Jean Les Crocs est situé à Saint-Etienne. Votre restaurant vous propose une cuisine variée préparée avec des produits frais de saison. Le restaurant vous propose la livraison à domicile ou à venir chercher sur place.

Restaurant Jean les Crocs, 10 place Villeboeuf 42000 Saint Etienne




Forte d’une expérience de 10 ans en restauration, l’envie d’être autonome se fait sentir déjà depuis plusieurs années.

Devenue maman en 2017, il m’est de plus en plus difficile de trouver un travail épanouissant qui se concilie avec des horaires adaptés à la vie de famille… je décide donc de me lancer à mon compte en 2019 !

Formation à la création d’entreprise, rédaction du business plan, quelques jobs d’intérim en parallèle pour subsister, le projet progresse doucement mais sûrement.


Un premier local m’intéresse mais les travaux à faire sont trop importants, je l’abandonne et continue mes recherches, avant d’être stoppée 2 mois par le premier confinement. En mai-juin, je trouve enfin ce que je cherche : un restaurant avec une grande cuisine, situé à proximité d’une zone tertiaire (chouette, je peux fonctionner le midi semaine !) et avec vue sur un joli parc en face.


Une offre est rapidement négociée puis acceptée.

J’ai réadapté mon business plan pendant le confinement pour pallier aux problèmes induits par la crise sanitaire : désormais, je ferai aussi de la livraison grâce à un super vélo-cargo et je contacte en plus une association de livraison éthique à Saint-Etienne pour toucher une plus large zone. J’ai également mobilisé une trésorerie de plus de 6 mois, au cas où.


Le projet est censé voir le jour en septembre 2020, mais l’administratif traîne affreusement en longueur… malheureusement des frais ont déjà été engagés, et puis mon investissement et l’envie sont toujours là, je prends donc mon mal en patience et réussis enfin à acheter fin décembre 2020 !


Oups, en plein reconfinement.

Les restaurants devaient rouvrir le 20 janvier 2021, je me dis que ça va le faire… Je suis motivée et je peux enfin travailler pour moi, c’est parti je me lance !



Le début de l’activité est bien sûr difficile comme il fallait s’y attendre, je fais donc le tour du voisinage, dépose des flyers dans les entreprises (quand elles sont ouvertes), les boîtes aux lettres, sur les pare-brises des voitures, etc. Deux-trois articles me sont consacrés dans la presse locale et je me mets également aux réseaux sociaux.


Malheureusement, moults efforts et démarchages plus tard, tout le pays est toujours en télétravail et rien ne se passe. Arrive enfin la grande ré-ouverture des terrasses, puis des restaurants en intérieur, le chiffre décolle début juin… et retombe comme un soufflé à la fin du mois puisqu’à Saint Etienne la ville se vide pendant les vacances.


En tant que nouvelle entreprise, je n’ai pas droit aux aides de l’Etat. Ma demande de PGE m’est également refusée pendant l’été. La situation est difficile. Septembre arrive avec son lot d’espoir et son « retour à la vie normale ».

Une action promotionnelle est lancée tout le mois : re-démarchages en entreprises, dans les boîtes aux lettres, etc. Mes efforts sont enfin récompensés : entre la promo et mes clients revenus de vacances qui me font de la publicité auprès de leurs collègues, je dépasse le chiffre d’affaires de juin et atteint 2.500€ HT.

Le restaurant est donc en bonne voie, une petite notoriété s’installe doucement, mais la trésorerie a été mise à rude épreuve et j’ai désormais besoin d’aide pour faire perdurer l’activité.



Actuellement mes charges courantes (loyer, crédit bancaire, charges salariales, matières premières, etc) s’élèvent à environ 4500€/mois. Le chiffre d’affaires de septembre, lui, s’élevait à 2500€ HT.


Il me faut donc doubler le chiffre d’affaires actuel d’ici à la fin de l’année pour être rentable ; une augmentation forte, mais pas impossible puisqu’hormis ces 2 mois d’été, le chiffre a grimpé avec régularité : entre +15% et +30% chaque mois.

La somme que j’espère collecter est décomposée comme suit...

L'addition :


2 paliers à 4000€ chacun sont donc différenciés pour chacun des 2 derniers mois de l’année.

1er OBJECTIF : 4.000€ pour NOVEMBRE
2e OBJECTIF : 4.000€ en plus pour DÉCEMBRE

Le surplus éventuel de trésorerie me permettra de commencer sereinement l’année 2022 et une partie sera convertie en Lien, la monnaie locale de Saint Etienne (les Liens servent à financer des projets locaux et solidaires).


MERCI !

2
Contributeurs
350 €
Sur 8 000 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 12/12/2021

19/10/2021 - 12:54
Bravo Cécile et belle réussite à toi
18/10/2021 - 17:17
bises.